Recherche

Claude Bourgeyx

Dossiers

Extraits

ActuaLitté

Théâtre

Des gens comme ça

Un quidam s'octroie un brevet d'antiracisme au motif qu'il mange du couscous ; une femme ayant forcé sur la crème anti-âge retourne au point de départ de sa vie et réintègre l'utérus maternel ; un angoissé n'en finit pas de se demander si c'est lui ou son frère jumeau qui est mort à la naissance ; une vielle femme SDF affirme appartenir à une famille richissime et avoir un frère rock star ; un homme d'âge mur rêve d'être le sosie de Justin Bieber... Voilà un aperçu des personnages sérieusement fissurés qui peuplent ici l'écriture de Claude Bourgeyx. Tous diffusent leurs humeurs dans des conversations avec des interlocuteurs pour la plupart aussi troublants qu'eux. Des "gens comme ça", pour peu qu'on soit au bon endroit, nous en croisons tous les jours. Et en dépit de leur apparente insignifiance, on les repère vite pour peu qu'on porte les bonnes lunettes.

10/2014

ActuaLitté

BD tout public

Monsieur Régis

Sacré Monsieur Régis ! Un drôle d'oiseau ce bonhomme-là. Il s'occupe à de petites affaires dont on ne sait pas grand chose ; son temps semble bien vide ; sa vie est un mystère. Parfois, on se demande s'il ne nous viendrait pas d'un autre monde. En vérité, Monsieur Régis est un farceur. Farceur imaginatif, joueur. menteur. Il s'invente de singulières histoires dont il est le héros, s'acharne à les croire vraies, s'égare dangereusement dans ces fictions dont il pourrait. au bout du compte, ne pas sortir indemne. Un jour, c'est sûr, Monsieur Régis finira schizophrène.

03/2009

ActuaLitté

Littérature française

Heureux qui comme moi

J'ai toujours vécu dans l'effroi de ressembler à mon père. On peut se relever d'une leucémie, d'un infarctus, d'un cancer ou de quelque autre affection réputée fatale, mais on ne guérit pas de l'hérédité. Ces mots sont ceux d'un drôle de type entre deux âges qui vit chez ses parents, deux vieillards pas piqués des vers. Ainsi végète-t-il entre l'enfer familial et le paradis des acoquinements amoureux. Jusqu'au jour où il fait la connaissance de Blanche, une femme aux bien méchantes manières ! Une existence pareille suffirait à en détruire plus d'un, mais pas cet artiste azimuté qui croit dur connue fer en sa vocation de créateur de cages. De toutes sortes de cages. Avec une obsession : concevoir une cage dans laquelle on puisse enfin se sentir libre ! Avec ce morceau de bravoure de l'humour le plus noir et le plus extravagant, Claude Bourgeyx engendre une allégorie cruelle de l'amour et de la liberté.

09/2006

ActuaLitté

Théâtre

Le Père Noël n'embrasse plus

Commande d’écriture pour une classe d'art dramatique du conservatoire de Mérignac (33), cette tragi-comédie est iconoclaste et cruellement joyeuse ; elle célèbre l'art dramatique et invite les jeunes gens d'aujourd'hui à s'y risquer encore et toujours. Cette pièce met en scène des personnages impatients de savoir ce qui les attend derrière une porte entr’ouverte d’où filtre un peu de lumière. Franchiront-ils le seuil pour trouver la gloire sur les planches ou le bonheur dans la vie ? « T’as qu’à croire ! » répond l’auteur.

05/2010

ActuaLitté

Littérature française

Chronique de la chambre 3

" L'Hôtel des Voyageurs est un établissement modeste situé à deux pas de la gare. Une étoile sauve la façade sans charme. Une étoile, c'est la garantie d'éviter le pire. " De l'extérieur, tout semble on ne peut plus banal. Mais il suffira d'en franchir le seuil pour découvrir, derrière la fadeur apparente et sa promesse de monotonie, un univers loufoque et foisonnant. Ici, tous les laissés-pour-compte semblent échouer l'un après l'autre, qu'ils soient simplement malchanceux, un peu originaux ou parfaitement détraqués...

11/2018

ActuaLitté

Théâtre

Chacun pour soi

Passionné avant tout par le mot, et surtout le bon mot, Claude Bourgeyx allie à merveille sarcasme et réflexion. Il met en scène des personnages sans identité définie pour se pencher sur leurs discours grinçants, leurs interrogations tragiques. Il en tire cinquante-huit dialogues cinglants chargés d'un humour très noir qui flirte souvent avec l'absurde. Autant de joutes oratoires prises sur le vif pour restituer le miroir des vérités contradictoires de notre quotidien.

01/2017

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté