Recherche

Christophe Lambert

Extraits

ActuaLitté

Non classé

Soul breakers

USA, 1936. Persuadé qu'un groupe de forains maléfiques a volé l'âme de sa petite soeur Amy lors d'un mystérieux spectacle de marionnettes, le jeune Teddy Gentliz, 15 ans, se lance à leur poursuite à travers les Etats-Unis : entre les petits boulots difficiles dans la mine de charbon de Grover's Mills ou aux abattoirs de Chicago, les rencontres inoubliables avec le jeune poète Duca ou la jolie Mary Jane, et les menaces orchestrées par le terrible Sirius, à la tête des forains...
Teddy va faire l'apprentissage intense de sa propre âme.

01/2017

ActuaLitté

litterature jeunesse romans / contes / fables

Dofus t.1 ; Julith ; le roman du film

Dans la majestueuse cité de Bonta, Joris, dix ans, coule des jours heureux aux côtés de son père adoptif, Kerubim Crépin, un vieil homme-chat propriétaire d'une brocante d'objets magiques. Mais le jour où Joris fait le mur pour approcher son idole de toujours, la mégastar de Boufbowl, Khan Karkass, tout bascule. Julith, la sorcière, est de retour et semble avoir mis en place un plan bien précis pour se débarrasser une bonne fois pour toutes des Bontariens.
Avec l'aide de ses amis, Joris arrivera-t-il à faire face et à sauver toute la ville ? Une grande aventure qui va également lui révéler le secret de ses origines...

01/2016

ActuaLitté

litterature jeunesse romans / contes / fables

Lever de rideau sur Terezin

Un dramaturge juif, déporté à Terezin, se voit contraint d'écrire une pièce de théâtre pour les dirigeants nazis du camp.Depuis les premières lois anti-Juifs du régime de Vichy, le dramaturge à succès Victor Steiner se terre dans un petit appartement parisien. Mais un soir, la passion du théâtre est la plus forte : il sort de sa cachette pour assister à la première du Soulier de satin à la Comédie française, et au retour il est arrêté par la police.

ActuaLitté

litterature jeunesse romans / contes / fables

Swing à Berlin

1942, la guerre s'enlise, et les Allemands commencent à sentir que l'issue ne sera pas victorieuse.
Afin de remonter le moral de la population, Joseph Goebbels, ministre de la Propagande, décide de créer un groupe de "musique de danse accentuée rythmiquement", un équivalent du jazz, considéré comme une "musique dégénérée" ou "musique de nègres". On fait appel à Wilhem Dussander, un pianiste d'une soixantaine d'années, qui s'est retiré du monde depuis que les membres juifs de son groupe ont été arrêtés. Celui-ci est obligé d'accepter. Il part sur les routes d'Allemagne, accompagné de Dietrich Müller, un fonctionnaire zélé. Dès leur première rencontre, le courant passe mal entre les deux hommes. Cela ne s'améliore pas lorsque Dussander rejette en bloc tous les garçons qui se présentent aux auditions. Pour jouer du jazz, la technique ne suffit pas ; il faut avoir le sens du rythme et de l'improvisation, ce que les Jeunesses Hitlériennes n'ont pas enseigné à leurs élèves... Dussander parvient tout de même à trouver trois perles rares : le fragile Ruppert au piano ; au saxophone, Max, qui n'a pas sa langue dans sa poche ; aux percussions, Thomas, qui vivait dans la rue. Le quatrième membre de la formation est imposé par Müller : Hermann est un pur produit des Jeunesses Hitlériennes ; il joue de la contrebasse avec rigueur, sans fantaisie. Le groupe formé, les "Quatre en Or" - ou "Goldene Vieren" - ainsi que les garçons se baptiseront eux-mêmes par la suite, peuvent commencer leur apprentissage dans le manoir de Dussander. L'entente entre eux n'est pas immédiate, surtout vis-à-vis du "petit nazi", mais leurs liens se resserrent lors des cours de sport dispensés par le brutal lieutenant Kluge.
L'après-midi, Dussander leur enseigne la musique, la théorie et toute l'histoire du jazz, puis la pratique. Les garçons progressent vite, même Hermann, qui, peu à peu, se laisse envahir par le swing. Dussander s'occupe d'eux avec bienveillance, épaulé par sa domestique, Elsa.
Bientôt, le groupe est prêt. Un premier titre est enregistré, qui obtient un immense succès.

ActuaLitté

litterature francaise romans nouvelles correspondance

Aucun homme n'est une île

Avril 1961. Le président Kennedy retient in extremis le débarquement des troupes antirévolutionnaires à Cuba : le fiasco de la baie des Cochons n'aura pas lieu. Quelques mois plus tard, mieux préparés militairement, les Américains parviennent à envahir l'île et à renverser le régime castriste. Le Lider Maximo et ses troupes se retranchent dans les montagnes imprenables de l'Escambray, et la guérilla reprend.

Articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté