Recherche

Christophe Capuano

Extraits

ActuaLitté

Sciences historiques

Le noir, société et symbolique, 1815-1995. Mémoire de recherche d'un apprenti historien

C’est à l’initiative de Christophe Capuano et Olivier Faure, professeurs d’histoire contemporaine, que paraît ce 23 septembre aux Presses universitaires de Lyon le mémoire de recherche de Samuel Paty, ancien étudiant des universités Lyon 2 et Lyon 3. Une publication en forme d’hommage soutenu par les président.es des deux universités, qui en signent l’avant-propos. 

Le mémoire de recherche d’un apprenti historien 

En éditant son mémoire de maîtrise, Christophe Capuano et Olivier Faure ont souhaité donner la parole à Samuel Paty afin d’honorer sa mémoire, et de faire retentir la voix de la connaissance et de l’esprit critique pour lesquels il a perdu la vie. Ils accompagnent ce texte, soutenu en 1995, d’une solide préface et d’un discret appareil de notes qui éclairent et complètent une recherche alors novatrice. 

Dans ce mémoire, l’étudiant Samuel Paty interrogeait en effet les usages et les représentations sociales de la couleur noire aux xixe et xxe siècles, alors que ce domaine de l’histoire culturelle était encore peu exploré. En choisissant de faire de la littérature et de la peinture (plus accessoirement de la musique) le matériau principal de sa recherche, il définissait deux grandes périodes, qu’il analysait comme « La marée noire des années 1820-1960 » et comme « La révolution des années 1960-1990 ». 

Une publication-hommage soutenue par les présidences des universités Lyon 2 et Lyon 3 

Les deux établissements qui ont participé à la formation de Samuel Paty soutiennent par la voix de leurs président.es, Nathalie Dompnier et Éric Carpano, cette publication-hommage qui permet de réaffirmer des valeurs essentielles de l’université que sont la liberté de pensée et d’expression, le débat d’idées dans le respect des différences et des désaccords. 

Pour les deux universités, s’associer à cette démarche permet aussi de donner à voir ce qu’est un travail de recherche et de rappeler que l’analyse, la réflexion et le débat impliquent sérénité et recul. 

Un type d’ouvrage inédit pour les PUL 

Les PUL publient habituellement des ouvrages issus de thèses ou de travaux d’enseignants-chercheurs confirmés. En éditant le travail de l’étudiant Samuel Paty (dont l’intégralité des droits d’auteur sera versée à sa famille), les PUL apportent une matérialité à l’hommage universitaire, celle d’un livre, symbole de la transmission du savoir. 

09/2021

ActuaLitté

Droit

Que faire des vieux ? Histoire de la protection sociale de 1880 à nos jours

Il est probable que nous vivions vieux, incertain que nous vivions en bonne santé. Pour mieux cerner la question de la dépendance des personnes âgées, de plus en plus aiguë avec le vieillissement de la population, Christophe Capuano apporte son regard d'historien et revient sur la genèse de l'Etat social depuis les années 1880. Les dispositifs mis en place, fondés sur l'assistance ou l'aide sociale, ont toujours été déficients. Longtemps assimilées aux grands infirmes ou aux handicapés, les personnes âgées ont perdu les bénéfices de la politique du handicap à la fin du XXe siècle. Quant au cinquième risque de la Sécurité sociale - celui de la dépendance -, sa création s'est vue constamment repoussée jusqu'à nos jours. Au travers du sujet de la dépendance, l'auteur souligne la priorité donnée aux économies budgétaires et aux logiques des finances publiques dans les politiques sociales menées envers les troisième et quatrième âges. Il insiste également sur le rôle essentiel des familles, qui se maintient au fil du temps n'en déplaise aux pouvoirs publics qui ne cessent de pointer leur désengagement.

05/2018

Tous les articles