Recherche

Christian Gerondeau

Dossiers

ActuaLitté

Dossier

30 livres pour donner un “avent” goût de Noël

Le temps en librairie est compté, aussi faut-il savoir où trouver les bons conseils pour réaliser ses cadeaux. Voici une liste de 30 ouvrages, extrêmement diversifiée, qui fait aller de la littérature au polar, et de la jeunesse aux bandes dessinées, afin de mettre la main sur le présent idéal.

ActuaLitté

Dossier

Dédicaces, programme, auteurs, éditeurs : le FIBD d'Angoulême 2020

La 47e édition du Festival international de la bande dessinée d'Angoulême, ou FIBD pour faire plus court, se déroulera du 30 janvier au 2 février 2020 : à cette occasion, la ville tout entière vivra au rythme du 9e art, avec des événements un peu partout. Expositions, dédicaces, conférences, cosplays et autres masterclasses attendent les visiteurs, venus du monde entier. 

ActuaLitté

Dossier

Atlas historique mondial : l'histoire de l'humanité vue du 21e sièce

Depuis 40 ans, aucun projet d'atlas historique généraliste n'avait été réalisé. Les Arènes et la revue L'Histoire relèvent ce défi en donnant naissance au premier grand atlas historique mondial, sous la direction de Grantaloup et Patrick Boucheron. A partir de ses 500 cartes inédites, l'l’Association des Professeurs d’Histoire et de Géographie (APHG) et l'éditeur réaliseront conjointement une série de vidéos autour de thématiques spécifiques. 

ActuaLitté

Dossier

Le Prix des Libraires

Créé en 1955, le Prix des Libraires est porté par une association réunissant des libraires indépendants. Chaque année, la récompense, décernée au mois de mai ou juin, vient saluer un roman écrit en français. La particularité du prix est de permettre à tous les libraires indépendants de faire entendre leur voix...

Extraits

ActuaLitté

Pédagogie

L'éducation et l'enseignement en France

La France s'est engagée dans une réforme radicale du baccalauréat, et celle-ci conduit à la catastrophe. Contrairement la pratique universelle, les mathématiques y sont en effet devenues une matière optionnelle laissée au bon vouloir des jeunes. Ainsi, lorsque les premiers diplômes du nouveau baccalauréat seront délivrés en 2021, la moitié d'entre eux seront dépourvus de tout contenu mathématique alors que cette proportion n'excédait pas 7% jusqu'à présent pour les jeunes Français. Mais le baccalauréat n'est pas seul en cause. Rendus publics en 2019, les résultats du test international PISA de 2018 auprès des jeunes de 15 ans ont relégué la France à une très médiocre 25ème place du classement mondial. Christian Gerondeau rappelle qu'il existe pourtant une référence dont il serait aisé de nous inspirer : le Québec. Grâce à une pédagogie remarquable et innovante, il est de loin le premier mondial du classement PISA avec 50 points de plus que la moyenne de l'OCDE ! "Un jour viendra, j'en suis sûr, où le Québec aidera la France ! " avait déclaré à Montréal avec une étonnante prémonition le Général de Gaulle. Et la référence québécoise ne s'arrête pas là. Nos cousins d'outre-Atlantique ont su intégrer leurs grandes écoles nationales Polytechnique et HEC au sein de leur dispositif universitaire, ce que nous n'avons toujours pas su faire. Quant à l'ENA en cours de réforme, elle est à revoir dans ses principes mêmes. Notre système national d'éducation est à repenser entièrement, du primaire à l'enseignement supérieur en passant par le baccalauréat, et c'est à cette véritable révolution qu'appelle ce livre qui concerne tous les parents et tous les enseignants.

04/2020

ActuaLitté

Développement durable-Ecologie

La religion écologiste. Climat, CO2 et hydrogène : réalité et fiction

Le nouveau président américain Joe Biden, a déclaré qu'il signerait l'Accord de Paris sur le climat de 2015 destiné à limiter les émissions mondiales de CO2. De son côté, le Parlement français consacrera une grande partie de ses travaux du premier semestre de 2021 au vote d'une grande loi sur l'environnement destinée à mettre en oeuvre les propositions de la Convention Citoyenne sur le Climat dont l'objet majeur était l'application de l'accord de Paris. Cinq ans après cet accord, les émissions mondiales de CO2 ont imperturbablement poursuivi leur progression jusqu'à la crise de la pandémie de 2020 qui les a à peine affectées . Pourquoi ? Parce que cet accord n'en est pas un. Les pays en développement , la Chine, l'Inde et les autres ne se sont engagés à rien, leurs émissions sont devenues de loin les plus importantes et continueront à croître à vive allure au fur et à mesure qu'ils sortiront de la pauvreté. Les dépenses considérables consacrées à la transition écologique en Europe et en France (éoliennes, panneaux photovoltaïques ou véhicules électriques) ne pourront rien face à l'explosion des émissions du tiers-monde , comme le constate d'ailleurs l'Agence Internationale de l'Energie elle-même.

05/2021

ActuaLitté

Littérature française

L'écologie contre le développement. La religion écologiste 2

La COP 26 ne s'est pas achevée à Glasgow comme prévu. Son Président le Britannique Alok Sharma avait martelé qu'il fallait " ranger le charbon dans les livres d'histoire " , précisant : " il faut cesser d'avoir recours au charbon, et par ailleurs cesser toute subvention aux énergies fossiles... " . Tout paraissait réglé pour un vote sans histoire, lorsque le samedi 13 novembre, une heure avant la clôture de la conférence se produisit un évènement sans précédent. Le représentant de l'Inde, son ministre de l'environnement Bhupender Yadav, déclara que son pays n'acceptait pas la rédaction prévue et en proposait une autre ainsi énoncée : "Il faut aller vers les technologies propres, y compris en intensifiant les efforts pour réduire progressivement l'énergie au charbon et éliminer progressivement les subventions inefficaces aux combustibles fossiles... " . Le Ministre Indien fit valoir dans la foulée que la Chine appuyait la suggestion de l'Inde. Il n'y a pas besoin d'être grand clerc pour comprendre que le nouveau texte, rédigé dans les termes typiques des " résolutions " onusiennes, n'engage plus personne à rien. Autrement dit, deux des principaux émetteurs de CO2, l'Inde et la Chine ont clairement déclaré qu'ils refusent, pour l'instant, de renoncer au pétrole et au charbon. Quelles vont être les conséquences pour l'Europe et la France ? Ingénieur polytechnicien et diplômé de Sc-Po, spécialiste de l'environnement et des transports, Christian Gerondeau a publié de nombreux ouvrages, dont certains sont traduits dans le monde anglo-saxon.

03/2022

ActuaLitté

Histoire internationale

Vincennes, ressusciter le château des rois de France

FAIRE RESSURGIR DU PASSE UN CHEF-D'OUVRE UNIQUE MECONNU La France possède un monument médiéval sans équivalent au monde par son originalité, sa puissance et sa beauté, mais elle ne le sait pas. Car le stupéfiant Château de Vincennes, construit au xive siècle par Charles V, l'un des plus grands rois de notre Histoire, a été défiguré au début du xix e pour des besoins militaires. Mais les destructions ont été beaucoup plus limitées qu'on pouvait le croire et aucun obstacle technique, financier ou de principe ne s'oppose aujourd'hui à ce que le grand Château des Rois de France retrouve la fantasmagorique silhouette qui fut la sienne pendant plus de quatre siècles, ce qui le replacera sur la carte du monde. CREER LE GRAND MUSEE NATIONAL DU MOYEN-AGE Paris dispose de collections d'oeuvres médiévales exceptionnelles mais dispersées entre plusieurs musées dont aucun n'approche une fréquentation qui soit digne d'elles. L'idée vient alors naturellement de les regrouper en un lieu à la légitimité sans égale, puisqu'il s'agit de l'ancien Château des Rois de France, qui dispose à la fois d'une localisation régio - nale centrale et des espaces nécessaires à leur mise en valeur dans un nouveau grand musée à imaginer et à construire. Pour les visiteurs du monde entier, la sé - rie des Tapisseries de la Dame à la Licorne deviendrait alors une oeuvre iconique presque aussi incontournable que l'est aujourd'hui la Joconde pour le Louvre. INVENTER L'HISTORIAL DU MOYEN-AGE ET DE FRANCE Il s'agit enfin de créer à Vincennes le Musée de l'Histoire de France qui fait aujourd'hui défaut à notre pays dans le but d'en faire connaître l'Histoire et la Civilisation aux enfants comme aux adultes à une époque où beaucoup de nos concitoyens ignorent notre passé. La chance veut que de vastes terrains, propriétés de l'Etat, puissent être mis à profit. Avec un large recours aux moyens techniques modernes, l'His - toire serait notamment illustrée par les grands personnages et les grandes dates dont les siècles ont conservé la mémoire, et les Civilisations du passé par leurs différents aspects : vie quotidienne, architecture, musique, arts picturaux, arts guerriers, etc. A UNE EPOQUE OU TOUS LES PAYS RIVALISENT POUR ATTIRER LES VISITEURS DU MONDE ENTIER, LE BUT PROPOSE EST DE CREER A VINCENNES QUI FÛT BIEN PLUS LONGTEMPS QUE VERSAILLES LE CHATEAU DES ROIS DE FRANCE, UN NOUVEAU PÔLE D'ATTRACTION UNIVERSEL QUI REPLONGE L'ILE DE FRANCE ET LA FRANCE ELLE-MEME DANS LEUR GLORIEUX PASSE.

02/2022

ActuaLitté

Développement durable-Ecologie

Le CO2 est bon pour la planète. Climat, la grande manipulation

Novembre 2018. Aussi soudaine qu'inédite, la révolte des Gilets jaunes secoue la France. La raison de la colère ? La hausse incessante du prix des carburants. Au nom de la lutte contre les émissions excessives de CO et d'une hypothétique transition écologique, le gouvernement d'Emmanuel Macron, suivant les recommandations des Nations Unies et du GIEC, persiste à faire du gaz carbonique la cause du réchauffement planétaire pouvant justifier n'importe quel durcissement de la fiscalité. L'ouvrage de Christian Gerondeau montre pourtant que nos émissions nationales ne pèsent rien en regard de la masse de CO présente dans l'atmosphère. Et si tous les pays développés supprimaient entièrement leurs émissions d'ici le milieu du siècle, l'impact sur la concentration de CO dans l'atmosphère ne dépasserait pas 2 à 3 %. Les Gilets jaunes avaient donc raison : la transition écologique ne peut être qu'un prétexte tant ses fondements ne résistent pas à l'examen. Peut-on dès lors considérer les besoins croissants de l'humanité en pétrole, gaz, et charbon, comme une catastrophe pour le climat ? Les derniers relevés des satellites ne vont pas dans ce sens. Certes, en 2015 et au début de 2016, une hausse des températures a entraîné des records, mais elle a peu duré. Les relevés officiels que reproduit ce livre sont unanimes : les choses sont revenues à la normale au milieu de 2016. Par ailleurs, de nombreux scientifiques de premier plan, en France et ailleurs, vont jusqu'à affirmer qu'il n'y a non seulement pas lieu de craindre les émissions de CO mais qu'il faut au contraire s'en réjouir ! Il est donc temps d'oser la question taboue : le CO, catastrophe ou bienfait ?

02/2019

ActuaLitté

Economie

La sécurité routière. Une réussite française, un défi pour la Francophonie

Comment lutter contre le drame des accidents de la route ? C'est à cette question que répond ce livre, en montrant que la Francophonie peut donner l'exemple au monde et mobiliser les moyens nécessaires pour qu'aucun pays francophone ne soit laissé seul dans son combat contre ce mal qui endeuille aujourd'hui tant de familles, en Afrique et ailleurs. Avec plus de 1200 000 tués par an et des dizaines de millions de blessés, les accidents de la route, devenus le plus grand fléau sanitaire du xxi° siècle, frappent aujourd'hui surtout les pays en développement. Mais la communauté internationale s'y intéresse encore trop peu. C'est aussi ce scandale que dénonce Christian Gerondeau dans ce livre appelé à faire date, fort d'une expérience unique qui a permis de diviser par quinze le risque sur les routes de France et d'Europe et est porteuse d'espoir partout ailleurs dans le monde. Au-delà de la Francophonie, c'est une nouvelle stratégie mondiale contre le fléau des accidents de la route que propose cet ouvrage.

11/2016

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté