Recherche

Cher connard

Dossiers

ActuaLitté

Dossier

Des romans jeunesse contemporains chez Scrineo

C’est avec Je suis Charliberté d’Arthur Ténor, un récit qui montre aux ados l’importance de la liberté d’expression, qui inaugure la collection Engagé, que Scrineo se lance dans les romans contemporains en 2016. Toujours avec une question de point du vue, l’idée est de parler aux jeunes lecteurs de sujets qui les touchent et auxquels ils peuvent être confrontés au quotidien.

ActuaLitté

Dossier

La collection de livres audio chez Actes Sud

AUDIOLIVRE – La lecture à haute voix, par les auteurs ou par les comédiens, fait depuis longtemps partie de la culture d’Actes Sud. Au-delà du livre imprimé, il s’agit de continuer à servir les textes, de les faire découvrir sous une autre forme, celle de l’oralité.

ActuaLitté

Dossier

Affaire Renaudot : un auteur autoédité chez Amazon qui dérange

Depuis 1926, le prix Renaudot n’aura jamais autant fait parler de puis qu’en cette édition 2018. La présence d’un ouvrage autopublié chez Amazon, manifestement chouchou de Patrick besson, fait désordre. 

ActuaLitté

Dossier

Le centenaire du chef-d’oeuvre de James Joyce, Ulysse

Précédé par une histoire éditoriale tumultueuse et légendaire, Ulysse, le chef-d’œuvre de James Joyce, fête en 2022 le centenaire de sa publication. C'est en France, à Paris, que le récit trouve en effet sa forme définitive, confié aux bons soins de Sylvia Plath.

ActuaLitté

Dossier

L'oiseau moqueur de Harper Lee, un chef d'oeuvre à la peau dure

L’histoire que raconte Jean Louise Finch, alors âgée de six ans, est devenue l’un des plus grands classiques de la littérature américaine. To Kill a Mockingbird, prix Pulitzer Littérature 1961, un an après sa sortie, est réputé pour son humour et sa chaleur, alors qu’il traite de viol et d’inégalité raciale.

ActuaLitté

Dossier

Réussir le crime parfait, en 10 leçons

Le colonel Moutarde, la bibliothèque et le chandelier évoquent aujourd'hui quelque chose de délicieusement suranné. Pourtant, les parties endiablées de Cluedo à la recherche d'un coupable ont suscité des heures d'amusement. La victime méritait bien que son assassin soit identifié. Et au fil des indices, la vérité éclatait. Peut-être parce que ce cher Colonel n'avait pas suffisamment réfléchi son coup. Puisse ce dossier lui venir en aide... 

Extraits

ActuaLitté

Littérature française

Cher connard

C'est une suite de lettres entre amis qui se sauvent la vie. Dans ce roman épistolaire, Virginie Despentes revient sur le thème qui unit tous ses livres - comment l'amitié peut naître entre personnes qui n'ont à priori rien à faire ensemble. Rebecca a dépassé la cinquantaine, elle est actrice, elle est toujours aussi séduisante.

Oscar a quarante-trois ans, il est un auteur un peu connu, il écoute du rap en essayant d'écrire un nouveau livre. Ils sont des transfuges de classe que la bourgeoisie n'épate guère. Ils ont l'un comme l'autre grandi et vieilli dans la culture de l'artiste défoncé tourmenté et sont experts en polytoxicomanie, mais pressentent qu'il faudrait changer leurs habitudes. Zoé n'a pas trente ans, elle est féministe, elle ne veut ni oublier ni pardonner, elle ne veut pas se protéger, elle ne veut pas aller bien. Elle est accro aux réseaux sociaux - ça lui prend tout son temps.

Ces trois-là ne sont pas fiables. Ils ont de grandes gueules et sont vulnérables, jusqu'à ce que l'amitié leur tombe dessus et les oblige à baisser les armes. Il est question de violence des rapports humains, de postures idéologiques auxquelles on s'accroche quand elles échouent depuis longtemps à saisir la réalité, de la rapidité et de l'irréversibilité du changement.

Roman de rage et de consolation, de colère et d'acceptation, Cher connard présente une galerie de portraits d'êtres humains condamnés à bricoler comme ils peuvent avec leurs angoisses, leurs névroses, leurs addictions aux conflits de tous ordres, l'héritage de la guerre, leurs complexes, leurs hontes, leurs peurs intimes et finalement - ce moment où l'amitié est plus forte que la faiblesse humaine.

08/2022

ActuaLitté

Littérature érotique et sentim

Grand chef connard

Que feriez-vous si vous vous retrouviez nez à nez avec l'objet de vos fantasmes ? Chloé est dans le creux de la vague depuis quelques mois. Alors, pour échapper à ses galères de boulot et à la morosité ambiante, elle se trouve une échappatoire. Quand son moral tombe en berne, elle s'autorise à mater un homme beau comme un dieu, célébrité locale à la tête d'une entreprise de développement de jeux vidéo. Un self-made-man dont elle glane des photos sur le net. Après tout, rêver d'une vie de conte de fée en compagnie de l'homme le plus sexy au monde, ça n'a jamais fait de mal à personne, n'est-ce pas ? Sauf quand cet homme s'appelle Guilhem Gauger, et que dans ce fameux club très privé d'hommes aussi arrogants que séducteurs, il a été sacré Grand Chef Connard... Grand chef connard est un spin-off du Club des connards, mais les deux tomes peuvent se lire indépendamment.

07/2022

ActuaLitté

Littérature érotique et sentim

#Connard

Swipez à droite pour l'amour. Swipez à gauche pour signaler le connard. Le jour, Mel Strickland est une développeuse Web sous-employée qui travaille pour un accélérateur de start-up, Hatch. Le soir, elle enchaîne les dates pourris, avec des enfoirés rencontrés sur Internet. Mais après un salaud de trop, Mel craque. Elle met au point un site qui permet d'importer des profils de mecs qui dépassent les bornes et le baptise BastardAlert. En une nuit, ce concept fait le buzz. Dépassée, Mel se demande vite si ce coup de sang d'un soir ne sonnera pas le glas de sa carrière. Ou pire ! N'anéantira pas toutes ses chances avec Alex Hernandez, le séduisant entrepreneur de Hatch, qui est loin de se douter qu'elle est à l'origine de tout ce tapage médiatique.

06/2020

ActuaLitté

Littérature érotique et sentim

Charmant connard !

Il n'a jamais rencontré une femme comme elle. Elle n'a jamais rencontré d'hommes tout court. Hope arrive à New York pour être enfin libre. Pour elle qui a si peu d'expérience, c'est le début d'une vie qu'elle espère exaltante. De son côté, Arthur vit à cent à l'heure, il passe d'une fête à l'autre et se retrouve plus souvent en rendez-vous aux quatre coins du monde que dans son loft. Une colocation à deux ? Ils n'ont pas grand-chose en commun mais ne sont pas supposés se croiser souvent, alors quand l'opportunité d'une colocation se dessine, ils disent oui ! Sauf que les choses ne se déroulent pas vraiment comme prévu. Après une rencontre pour le moins fracassante, ils vont devoir cohabiter en essayant de ne pas s'entre-tuer... ni se sauter dessus ! Et ce n'est pas gagné. Entre les mensonges et les secrets bien gardés, la survie en colocation s'annonce houleuse ! Un homme, une femme, un bonzaï : la colocation parfaite !

09/2020

ActuaLitté

Beaux arts

Bonnard

Une sélection d'oeuvres maîtresses de Pierre Bonnard - dont la moitié conservées au musée d'Orsay - commentées par Guy Cogeval, ancien président des musées d'Orsay et de l'Orangerie. Le commentaire de ces oeuvres est introduit par un essai de Laurence Bertrand-Dorléac (historienne de l'art) qui écrit " Le style de ce texte est au diapason de son objet : son mordant et sa tendresse le désignent comme un essai littéraire autant qu'historique (...)". Exposition Les décors des nabis 1890-1900, un frisson nouveau au musée du Luxembourg à Paris, du 12 mars au 30 juin 2019, dont Guy Cogeval, actuellement à la tête du Centre d'études des Nabis, en sera le co-comissaire.

04/2015

ActuaLitté

Beaux arts

Bonnard

Né en 1867, disparu en 1947, Bonnard avait à peine moins de trois ans que Toulouse-Lautrec et deux ans de plus que Henri Matisse. Contemporain de l'impressionnisme, mais aussi du fauvisme et du cubisme, il paraît, aujourd'hui encore, difficile à situer dans la brève histoire de la modernité en art : demeura-t-il attaché au XIXème siècle ou bien fut-il l'un des acteurs du renouvellement esthétique du XXème siècle ? La réponse à la question oriente la lecture que l'on peut faire de son oeuvre. Fut-il proche de Monet et de Renoir, ou le fut-il au contraire de Munch, ou par exemple, de Giacometti ? C'est cette seconde lignée, paradoxale, que défend l'essai. Déjà, en 1984, l'exposition du Centre Pompidou , Bonnard , les dernières années, organisée par Jean Clair, révélait au public, que dans les années trente, Bonnard avait atteint un sommet de son art qui, loin des images convenues de peinture du bonheur intimiste, de la vie bourgeoise et des menus plaisirs du jour, était une peinture mêlant l'angoisse de certains autoportraits à la sensualité sans égale ailleurs des nus, et à un sentiment tragique de la vie qui éclatait dans une maîtrise chromatique stupéfiante. Une peinture savante et déchirée, somptueuse et panique à la fois, classait son auteur parmi les plus grands peintres du demi siècle. En 1932, il parlerait de la peinture comme d'une passion périmée, peu de temps avant que Giacometti, qui l'admirait, ne vint à dire : "La peinture, la peinture, c'est fini". En une époque où la peinture semble avoir disparu en effet, il importe de revenir sur la leçon éblouissante de ce grand génie solitaire.

01/2006

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté