Recherche

Charles Le Goffic, Auguste Dupouy

Rédacteurs

Dossiers

ActuaLitté

Dossier

Livres, actualités : tout sur Charles Bukowski

Né en 1920 en Allemagne, à Andernach, le jeune Heinrich Karl Bukowski n’a que 3 ans lorsque ses parents décident de partir pour les États-Unis. Celui qui sera plus tard connu sous le nom de Charles Bukowski parcourt bientôt les États-Unis et s’acoquine plus spécialement avec Los Angeles, cité qui influencera toute son œuvre. Son parcours chaotique n’a d’égal que la vénération intense dont ses écrits font l’objet...

ActuaLitté

Dossier

La librairie et le Label Lir : les raisons de la colère

Une étude réalisée conjointement par le ministère de la Culture et de la Communication, le Syndicat de la librairie française et le Syndicat national de l’édition, le rapport de la mission « Livre 2010 » et celui d’Antoine Gallimard, remis au cours de l’année 2007, ont souligné la fragilité de la situation économique des librairies indépendantes et préconisé de faire du maintien et du développement de ces entreprises une des priorités de la politique du livre. 

ActuaLitté

Dossier

Festival international de la bande dessinée d'Angoulême

Qu'on l'apprécie ou non, le Festival international de la bande dessinée d'Angoulême reste l'une des plus grandes manifestations du monde consacrées à la bande dessinée. Chaque année, au mois de janvier, toute la ville d'Angoulême, mais aussi la France, découvre et redécouvre des œuvres du neuvième art. Avec son lot de dédicaces, d'événements, d'expositions, de débats, de récompenses et de mises en avant, le FIBD est ce moment spécial dans l'année où la bande dessinée est au cœur de l'espace médiatique.

Créé en 1974, reconnu dans le monde entier, le FIBD est aussi l'occasion de placer la création hexagonale en avant, même si toute la francophonie, et plus largement toutes les nations, sont accueillies sur place. 

ActuaLitté

Dossier

Le Prix Goncourt de la biographie

Dès 1980, l'Académie Goncourt se dote d'une bourse pour soutenir les auteurs de biographie : Jean Lacouture reçoit la première récompense pour son ouvrage François Mauriac, consacré à l'auteur d'Un Nœud de vipères et publié par les éditions du Seuil. Devenu un Prix Goncourt au même titre que le Goncourt de la nouvelle, par exemple, le prix est désormais remis chaque année par les académiciens, au cours d'une cérémonie organisée à Nancy pendant l'événement Le Livre sur la Place.

ActuaLitté

Dossier

Le Prix de la littérature arabe

Créé en 2013, le Prix de la littérature arabe est la seule récompense française distinguant la création littéraire arabe : il salue le roman ou le recueil de nouvelles d'un écrivain ressortissant de la Ligue arabe et auteur d'un ouvrage écrit en arabe et traduit en français ou directement écrit en français.

ActuaLitté

Dossier

Stan Lee, la géniale incarnation de la maison Marvel

Né en 1922, Stanley Martin Lieber, alias Stan Lee, avait en tête, dès son plus jeune âge, l'écriture d'un « grand roman américain » : sa carrière en tant qu'auteur et éditeur lui aura permis de participer à la construction d'un véritable empire du divertissement, Marvel Comics.

Extraits

ActuaLitté

Littérature française

Brocéliande

Brocéliande, la forêt aux mille légendes, a traversé les âges en suscitant bien des écrits. D'Apollinaire à Aragon, de Julien Gracq à André Breton, des écrivains, parmi les plus célèbres, ont ressenti l'appel de ce lieu magique. Depuis la nuit des temps, la forêt de Brocéliande a été le refuge des fous et des enchanteurs, des ermites et des fées. Qui ne connaît l'histoire de l'enchanteur Merlin et de la fée Viviane ou encore celle d'Éon de l'Etoile, le diabolique prophète ? Charles Le Goffic et son complice de toujours, Auguste Dupouy, ont su parfaitement rendre l'ambiance de cet endroit privilégié en faisant la part entre l'histoire et la légende et en privilégiant surtout le rêve. Humour et érudition font de ce livre un des précis les plus indispensables concernant cette " Bréchéliant dont Bretons vont souvent fablant ".

03/2003

ActuaLitté

Littérature française

Brocéliande, histoire et légendes

Brocéliande, la forêt aux mille légendes a traversé les âges en suscitant bien des écrits. D'Apollinaire à Aragon, de Julien Gracq à André Breton, des écrivains, parmi les plus talentueux ont ressenti l'appel de cette forêt magique. Depuis la nuit des temps, la forêt de Brocéliande a été le refuge des fous et des enchanteurs, des ermites et des fées. Qui ne connaît pas l'histoire de l'enchanteur Merlin et de la fée Viviane ou encore celle d'Eon de l'Etoile, le diabolique prophète. Charles Le Goffic et son complice de toujours, Auguste Dupouy, ont su parfaitement rendre l'ambiance de cet endroit unique en faisant la part entre l'Histoire et la Légende et, surtout, en privilégiant le rêve. Humour et érudition font de cet ouvrage un des précis les plus remarquables concernant cette "Bréchéliant dont Bretons vont souvent fablant"...

05/2018

ActuaLitté

Non classé

Place Dupuy

Au-delà d'un conflit de voisinage où l'honneur est en jeu, cette histoire contemporaine vient mettre en lumière des parcours et des visions de la vie diamétralement opposés. Et dans ce coeur de ville, l'arrivée inopinée de deux jeunes réfugiés vient bousculer le désordre établi...

12/2019

ActuaLitté

Littérature française

Contes de l'Armor et de l'Argoat

Charles Le Goffic prend ici sa plume la plus belle pour nous entretenir des nuances qui séparaient jadis, au cœur de la Bretagne, " l'Argoader, ou habitant du bocage, de l'Armoriad, ou habitant de la Côte ". " L'Armoriad traitait l'Argoader de Jean le Veau et de mangeur de panais, et l'Argoader, pour ne pas être en reste avec l'Armoriad, l'appelait tête de sardine, gibier de grand-vergue et pot à brai... Les relations n'en étaient pas facilitées. Le fait est que, dans la vie, chacun tirait son bord et prenait le contre-pied de l'autre : quand l'Argoader votait blanc, l'Armoriad votait rouge, et réciproquement. " Mais tout ceci n'est vraiment que querelles de clochers et les histoires que l'auteur a ici regroupées montrent, s'il en est besoin, que tous ne sont que fils de la même mère et de la même terre.

02/2004

ActuaLitté

Littérature française

Morgane la sirène

Tout commence dans un petit village perdu de la côte bretonne où une jeune fille et sa mère sont venues se réfugier des vicissitudes de la vie. Au large, l'île d'Aval, le légendaire repos du roi Arthur, où viennent de s'installer, dans un somptueux château, des étrangers au pays. Parfois, sur les remparts, une femme énigmatique se promène. Bientôt, les villageois la croit responsable de la disparition répétée de marins des alentours et voit en elle la résurrection de la morgane des légendes. Mais, loin des contes anciens et des vieilles traditions, tout laisse accroire qu'il se trame d'étranges choses derrière les murailles de cette imposante bâtisse entourée de mystère. Quelles sont ces ombres qui y pénètrent et en ressortent tout aussi discrètement ? Affaires illégales, complots politiques ou simple excentricité d'un riche étranger venu se retirer du monde ? Dans Morgane la sirène, Charles Le Goffic nous entraîne dans une ténébreuse aventure pleine de mystères, de faux semblants et riche en rebondissements.

09/2004

ActuaLitté

Romans de terroir

Le pirate de l'île Lern

C'est en 1912 que paraît ce roman, d'abord sous forme de feuilleton. Il est ensuite édité en 1913, puis en 1918. Un équipage de baleinier de Gravelines ; un rescapé, Santic, amoureux de Micheline, la fille du pirate ; le prêtre de Pleumeur-Bodou, l'abbé Du Goaswen, ancien capitaine dans la marine, devenu recteur ; Marie-Josèphe Costoïc, grand-mère de Santic, dont la religion est un curieux mélange de foi catholique et de survivances païennes ; le pirate Clerfeyt, enfin, alias capitaine Jacob Stillingfleet, de Gravelines : tous ces personnages sont embarqués dans une intrigue moins simple qu'il n'y paraît à première lecture. Dès le début en effet, le lecteur peut s'imaginer que l'auteur lui livre trop vite et trop tôt des indices qui risquent de désamorcer le suspense. Or il n'en est rien : à mesure que l'on progresse vers le dénouement, le mystère se déplace et s'obscurcit. On commence par l'élucidation d'un premier mystère dans un chapitre qui pourrait s'intituler : office des morts pour un (sur)vivant. Suit un récit révélateur : la vérité sur le naufrage de l'Aimable-Elisa. Mais cette vérité pose plus de problème qu'elle apporte de solutions. Il faudra donc, pour les découvrir, sonder les lieux et les coeurs où elle peut se cacher. Le récit privilégie alors certains lieux insolites avant de scruter les deux visages du pirate pour tenter de découvrir quel est le vrai. Le dernier mystère nous sera spectaculairement révélé dans le climat propice d'une nuit de Noël. Et c'est ainsi que, commencé en cauchemar, ce roman se termine en conte de fée... (extrait de la Présentation de J. A. Le Gall).

06/2017

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté