Recherche

Catherine Magnien, Eliane Viennot

Dossiers

Extraits

ActuaLitté

Critique littéraire

De Marguerite de Valois à la reine Margot. Autrice, mécène, inspiratrice

Fille, soeur et épouse de cinq rois de France, Marguerite de Valois (1553- 1615) est devenue après sa mort la première autrice d'un best-seller avec ses Mémoires, publiés en 1628, prototype et modèle reconnu d'un genre littéraire fécond... avant d'être saisie par la légende et transformée en "reine Margot". Sa vie durant, jeune princesse, puis reine de Navarre, puis reine exilée, et enfin - une fois démariée - Reine Marguerite réhabilitée dans sa cour parisienne, elle s'entoura de femmes et d'hommes de lettres qui fréquentèrent ses cercles ou la choisirent pour dédicataire. Elle-même écrivit des discours, des poésies, des centaines de lettres, et entreprit le récit de sa vie. Les contributions réunies dans cet ouvrage examinent d'abord, outre certains de ses propres écrits, (es textes de poètes, prosateurs et traducteurs qui l'entourèrent ou s'adressèrent à elle, afin de cerner l'influence culturelle qui fut la sienne. Un second volet s'intéresse au foisonnement des oeuvres inspirées par sa figure, du calomnieux pamphlet qui fit sa légende noire aux fictions télévisuelles des années 60 et 70, en passant par les écrits des princesses qui prirent la plume à son image, les dictionnaires qui colportèrent sa double réputation de femme savante et de débauchée, et les artistes qui la mirent en scène, au roman comme à l'opéra.

03/2019

ActuaLitté

Littérature française

Etat des lieux

A comme Agadir, B comme Berkeley, C comme Caluire... D'abord, c'était une proposition ludique qui pourrait s'énoncer ainsi : "Associez à chacune des lettres de l'alphabet un lieu qui vous est familier. Racontez ce qu'il vous évoque". Vingt-six lettres, comme autant de miroirs tendus à la mémoire afin d'y capter le reflet de souvenirs dont chacun apporte avec lui la couleur, les odeurs, la lumière d'un lieu particulier. Et le moment qui lui est associé...

05/2012

ActuaLitté

Sociologie

La querelle des femmes ou "N'en parlons plus"

"La querelle du féminisme a fait couler assez d'encre, à présent elle est à peu prés close : n'en parlons plus"... écrit Simone de Beauvoir en ouverture du Deuxième sexe, pour rapporter le sentiment d'irritation qui prévaut autour d'elle en 1949, quatre ans après que les Françaises sont devenues citoyennes."On en parle encore, cependant", ajoute—t—elle tout de suite après. D'où le pavé qu'elle lance dans la mare, car l'égalité est loin d'être accomplie et toutes sortes de stratégies sont mises en place pour qu'elle ne le soit pas de sitôt. L'effacement de l'histoire en fait partie, en particulier s'agissant de la très longue bataille pour ou contre l'asservissement des femmes. Née au nue siècle, avec la création des premières universités, elle a donné lieu, en Occident, à la production de moult règlements, lois, constitutions, codes — et de milliers de textes explicitant les positions des uns et des autres. Plus qu'une histoire de cette polémique, ce livre propose une réflexion sur la manière dont elle a été occultée depuis qu'il n'est plus possible de soutenir ouvertement que les femmes sont inférieures aux hommes. Et sur l'urgence qu'il y a à retrouver cette histoire, à en identifier les acteurs et les actrices, à comprendre ce qui les mobilisait... à cesser de croire que le progrès marche tout seul et que le féminisme est né au XIXe siècle.

10/2019

ActuaLitté

Critique littéraire

En finir avec l'homme. Chronique d'une imposture

Depuis quand, et comment, et pourquoi le mot "homme" en est-il venu à désigner le genre humain tout entier ? Au fil d'une passionnante analyse sur l'usage historique de ce terme, son étymologie, la plus-value sémantique qu'il a progressivement acquise, Eliane Viennot retrace l'histoire d'un abus de langage qui gonfle "l'Homme" à la dimension de l'humanité. Au pays du Musée de l'Homme, de la Maison des Sciences de l'Homme, des Droits de l'homme et du citoyen, cette histoire-là relève d'une exception française qui sent fort l'imposture masculiniste. Il est temps que "l'homme" se couche, sémantiquement parlant, qu'il regagne son lit de mâle humain et laisse place aux autres individus du genre Homo, aux personnes humaines.

09/2021

ActuaLitté

Critique littéraire

Seize études sur Marguerite de Valois, ses proches, son oeuvre, son temps, son mythe

L'ouvrage réunit des études publiées entre 1994 et 2019, dont les références ont été homogénéisées. L'ensemble, qui croise histoire événementielle et littéraire montre que la fondatrice du genre des Mémoires aristocratiques est redevenue un sujet d'étude, sans plus se confondre avec la Reine Margot.

03/2022

ActuaLitté

Littérature française

Elianne

Entre fiction historique, thriller et romance, un grand roman qui vous entraîne dans les sombres secrets de la famille Durham. 1881. "Big Jim" Durham crée pour Elianne Desmarais, sa jeune épouse française, la plus grande exploitation de cannes à sucre du sud du Queensland, et la nomme "Elianne" en son honneur. L'immense domaine devient une forteresse autosuffisante et abrite des centaines de travailleurs, mais " Elianne" et la famille Durham cachent de sombres secrets, qui vont refaire surface dans les années 1960. Pour Kate Durham et ses frères Neil et Alan, la liberté est le maître-mot de la décennie. Rock'n'roll, pilule, guerre du Vietnam, montée du féminisme, immigration asiatique et "Freedom Ride" unissent leurs forces pour ébranler les chaînes des valeurs traditionnelles. Les ouvriers quittent les grandes plantations, la mécanisation diminue le besoin de main-d'oeuvre, et la famille Durham va être entraînée dans un engrenage malsain... Les secrets de famille vont ressurgir, et tout le monde n'en sortira pas indemne...

04/2022

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté