Recherche

Carla Pietri

Dossiers

Extraits

ActuaLitté

Littérature française

Pietri Bey

Lorsqu'en 1880, Laurent Pietri débarque en Égypte, c'est pour vivre une vie où la morale ne l'écrasera plus. Il est médecin, né en Corse, et ne rêve que d'accéder à une liberté de moeurs affranchie des carcans. La Corse, justement, depuis laquelle la famille - des notables - tisse ses réseaux, favorise l'éclosion des siens et leur ouvre les meilleures carrières : avocats, militaires, politiciens... médecins ! Cette Corse, dont l'exigence de rigueur morale affichée redouble celle propre aux grandes familles, lui offre une épouse... Livia, une petite-cousine, de vingt ans sa cadette. Mais Laurent, qui entre-temps a accédé au rang honorifique de bey pour son attitude courageuse lors d'une épidémie de choléra, est désormais pris au piège de la notabilité. Et Livia prisonnière à son tour du secret de son mari... Le mariage qui consolide le clan est aussi celui qui mène à la ruine les individus...

03/2011

ActuaLitté

BD tout public

Carla

C'est à l'heure où l'ombre chasse la grisaille pour servir d'écrin aux lumières de la ville... Carla tourne la clé de contact. La Mercedes démarre en douceur et pénètre dans la nuit, à petite vitesse et à pneus feutrés. Au loin, à l'horizon, le soleil disparaît, noyé dans l'océan...

01/1993

ActuaLitté

Littérature érotique et sentim

Pleurs et fleurs

Histoire d'une rencontre. Au cimetière. Deux veuves. Tout les sépare : milieu social, profession, habitudes, éducation ou lieux de vie. Réservées, timides - effrayées ? -, elles se confient néanmoins peu à peu. Visite après visite, l'échange plus intime s'installe. Sans s'exposer, pour mieux s'imposer. Alors les différences s'estompent. Au profit de l'attirance. Il leur faudra longtemps hésiter, douter, s'interroger - parfois l'une l'autre- afin de devenir à peu près " sûres ". Et mûres pour le changement. Fraîcheur et douceurs. Un rayon de soleil au pays de la mort.

02/2018

ActuaLitté

Littérature érotique et sentim

D comme Denise

Récit des amours entre une lycéenne parisienne et l'infirmière de l'établissement durant les années soixante. Passion déroutante, dévorante... Inséparables Denise et Edwige. Puis Sophie et Dawn, qui ne formaient qu'une. Le tout sous la férule implacable de la morale de l'époque.

01/2019

ActuaLitté

Littérature érotique et sentim

Ma femme m'attend

Hélène et Jean sont un couple atypique. Mais tout le plaisir n'est-il pas de faire valser les conventions ? Découvrez leur rencontre puis leur construction, pas toujours simple mais fiévreusement attachante !!! Avec, pour celles et ceux qui n'auraient pas saisi avant, une surprise en fin d'histoire pour ces prénoms complémentaires.

04/2021

ActuaLitté

Littérature française

Pietra viva

Michelangelo, en ce printemps 1505, quitte Rome bouleversé. Il vient de découvrir sans vie le corps d’Andrea, le jeune moine dont la beauté lumineuse le fascinait. Il part choisir à Carrare les marbres du tombeau que le pape Jules II lui a commandé. Pendant six mois, cet artiste de trente ans déjà, à qui sa pietà a valu gloire et renommée, va vivre au rythme de la carrière, sélectionnant les meilleurs blocs, les négociants, organisant leur transport. Sa capacité à discerner la moindre veine dans la montagne a tôt fait de lui gagner la confiance des tailleurs de pierre. Lors de ses soirées solitaires à l’auberge, avec pour seule compagnie le petit livre de Pétrarque que lui a offert Lorenzo de Medici et la bible d’Andrea, il ne cesse d’interroger le mystère de la mort du moine, tout à son désir impétueux de capturer dans la pierre sa beauté terrestre. Au fil des jours, le sculpteur arrogant et tourmenté, que rien ne doit détourner de son oeuvre, se laisse pourtant approcher : par ses compagnons les carriers, par la folie douce de Cavallino, mais aussi par Michele, un enfant de six ans dont la mère vient de mourir. La naïveté et l’affection du petit garçon feront resurgir les souvenirs les plus enfouis de Michelangelo. Parce qu’enfin il s’abandonne à ses émotions, son séjour à Carrare, au cœur d’une nature exubérante, va marquer une transformation profonde dans son œuvre. Il retrouvera désormais ceux qu’il a aimés dans la matière vive du marbre.

08/2013

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté