Recherche

Cadence

Extraits

ActuaLitté

Littérature française

Cadence

Munich, 1933. Un peintre, chargé d'exécuter le portrait d'une enfant louant l'avenir radieux de la nouvelle Allemagne, se cloître en compagnie de son modèle. Mais c'est tout autre chose qu'il fait de sa jeune pensionnaire et qu'il déploie comme un cérémonial au fil de son récit. Car ce sont ses carnets que l'on lit ; le narrateur y prend son lecteur à témoin. On hésitera à discerner dans cet étrange huis clos le jeu du rite ou de la soumission.

08/2009

ActuaLitté

Musique, danse

Cadence secrète

Musicien inclassable, le compositeur soviétique Alfred Schnittke (1934-1998) donna peut-être parmi ses plus belles portées au XXe siècle. De la musique de film à la musique religieuse, toute son oeuvre, éminemment personnelle, est une ode à la liberté de créer. Pour cette raison, Alfred Schnittke eut de nombreux détracteurs au sein du système de la culture soviétique. Il fit des envieux, qui devinrent parfois des ennemis. Il eut surtout de grands amis - Mstislav Rostropovitch, Gidon Kremer ou Larissa Chepitko pour ne citer qu'eux. Et c'est grâce à ces derniers que sa musique vit encore. Intensément. Furieusement. Réflexion sur les conditions de la création en régime totalitaire, sur les enjeux et les motivations complexes de toute démarche artistique, Cadence secrète restitue avec précision, autour de la figure d'Alfred Schnittke, l'ambiance soviétique, ses coups fourrés comme ses fastes, et la guerre complexe menée par le Parti contre les aspirations individuelles jusqu'aux plus intimes. Cadence secrète transmet l'envie de découvrir l'oeuvre mal connue d'Alfred Schnittke D'y retrouver les forces qui la travaillent en profondeur.

04/2017

ActuaLitté

Littérature française

Cadence. Essai autobiographique

"Il ne faudrait pas trop médire de l'hypocrisie. Si tous les êtres humains portaient leur âme sur leur visage, à quelles horreurs ne serions-nous pas exposés ! Que de faces répugnantes, gangrenées, pourries ! L'idéal serait qu'aujourd'hui soit comme hier, et que les journées s'enchaînent, délicieusement égales : que rien ne bouge, que rien ne change ; que la vie soit comme une toile de Vermeer, tranquille et stable à jamais : on y fait son courrier, on y brode avec le plus grand soin, on y cuisine en ne forçant surtout pas sur le lait, on y joue du clavecin, on étudie l'astronomie et la philosophie, on pèse le pour et le contre, on bavarde avec de beaux soldats qui racontent leurs campagnes, on s'assoupit. On reste bien caché, à l'intérieur de l'intérieur, à côté de la fenêtre qui ne laisse rien passer du dehors, si ce n'est la merveilleuse lumière. Au lieu de quoi aujourd'hui est pire qu'hier. Et l'on bénit les masques qui ne changent jamais". Jacques Drillon.

11/2018

ActuaLitté

Photographie

Douces cadences

Une silhouette longiligne, un pas cadencé... les déambulations d'Alexandre sont quotidiennes. Lorsque ombre et lumières se côtoient et laissent apparaître, selon les heures, convexes et concaves formes minérales qui se saluent avec révérences, le photographe en saisit toutes les traces, urbaines ou naturelles. Par l'expression de sa sensibilité, il couche ce dialogue sur une palette étendue de gris. Entre chien et loup, Alexandre invite le regard à voyager, à sonder ce rai de lumière qu'il entrevoit depuis son enfance et que l'on pourrait nommer l'endroit du décor.

12/2019

ActuaLitté

Littérature étrangère

Cadence pour une marche érotique

Sur de grands mouvements musicaux se joue un roman de la séduction : séduction amoureuse, séduction artistique, séduction consumériste. Mais le séducteur n'est pas nécessairement une figure abjecte, il est ici l'élan vital. Le pianiste virtuose Tiberiu Vánky, et trois femmes de sa vie amoureuse, Renate, Ana et Margit, improvisent leurs expériences sexuelles dans une Transylvanie multiethnique et durant les dernières années grises du régime de Ceausescu. Ils s'abîmeront, se perdront et se retrouveront dans une marche effrénée pour accéder à une certaine forme de liberté. 1990 ouvre en Roumanie une perspective plus séduisante, un tempo plus joyeux, quand le peuple peut finalement respirer, rêver, passer les frontières... Les trois femmes évoluent alors dans une nouvelle harmonie : assumant une féminité plus complexe, elles se libéreront des moeurs anciennes, au contraire de Tiberiu Vánky qui restera fidèle à la fantaisie de ses aventures.

02/2019

ActuaLitté

Policiers

Un pour marquer la cadence

Sur fond de guerre du Viêt-nam, deux hommes, Slag Krummel et Joe Morning, le sergent dur-à-cuire et le soldat gauchiste, s'évertuent à essayer de se tuer plutôt que d'avoir à s'avouer qu'ils s'aiment. Jusqu'à ce que Krummel, en s'éveillant sur un lit d'hôpital, ne sache plus très bien s'il a, oui ou non, descendu Morning en plein champ de bataille... Contre toute apparence, Un pour marquer la cadence est une histoire d'amour. Une romance violente, rugueuse et contondante où espérer consiste à tenir sa garde haute. C'est aussi une fable noire et ambiguë, une variation sur les horreurs de la guerre, de l'amitié et sur les chassés-croisés surprenants des ombres du souvenir.

03/1992

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté