Recherche

Cécile Bergame, Magali Dulain

Rédacteurs

Dossiers

ActuaLitté

Dossier

Livres, actualités : tout sur Cécile Coulon

Née le 13 juin 1990, Cécile Coulon publie son premier roman à l'âge de 16 ans, Le Voleur de vie, en 2007, aux éditions Revoir. En 2010, elle récidive avec Méfiez-vous des enfants sages, aux éditions Viviane Hamy. Ses talents sont rapidement remarqués, puisqu'elle reçoit le Prix Mauvais genre dès 2012.

ActuaLitté

Dossier

Le Prix des Libraires

Créé en 1955, le Prix des Libraires est porté par une association réunissant des libraires indépendants. Chaque année, la récompense, décernée au mois de mai ou juin, vient saluer un roman écrit en français. La particularité du prix est de permettre à tous les libraires indépendants de faire entendre leur voix...

ActuaLitté

Dossier

La chronique des Bridgerton : la revanche de la romance

À plus d’un titre ! En 2009, J’ai lu publiait les premiers ouvrages de Julia Quinn dans la collection Aventures & Passions. Entre temps, Netflix décide de réaliser une adaptation de cette fresque : au total, près de 900.000 exemplaires vendus… Ces aventures amoureuses sur fond de marivaudage britannique, à l’époque de la Régence, dans les premières années du XIXe siècle ont conquis le public.

ActuaLitté

Dossier

Auteurs sans éditeurs, éditeurs sans auteurs ? Un podcast en 4 épisodes

Auteurs sans éditeurs ? Éditeurs sans auteurs ? Toute ressemblance avec un article ou un livre déjà paru n’est pas fortuite. D’ailleurs, le papier de Jérôme Lindon n’a pas pris une ride depuis 1998. Arrêtons-nous un instant sur sa conclusion dans les colonnes du monde : « [La] transformation du paysage de l’édition tend inévitablement à priver de toutes chances d’être lues, et par conséquent d’être publiées, les nouveautés d’exception qui ne répondent pas aux critères de valeurs en vigueur au moment où elles voient le jour. Mais qui remarque l’absence d’un auteur inconnu ? »

Extraits

ActuaLitté

Livres 3 ans et +

Où tu lis, toi ?

Dans le rayon de soleil qui lèche le plancher. Sous l'escalier qui n'en finit pas de monter. Dans le fauteuil qui a pris la forme de mon papa. Et toi, où tu lis, toi ? Un texte poétique, tendre et joyeusement enfantin sur la lecture signé Cécile Bergame. Grâce à une approche à la fois très personnelle et universelle, l'autrice dit avant tout le plaisir de lire, pour soi, aux autres ou avec les autres. Les illustrations de Magali Dulain sont fortes, chatoyantes, mais aussi enveloppantes et participent à une immersion dans le plaisir que procure la lecture. Dès 3 ans.

08/2019

ActuaLitté

Littérature française

Magari

Quand Lorenzo sort de chez lui ce matin-là, flottent sur Rome toutes les promesses de l’été. Nous sommes le 19 juin 2001. Silvio Berlusconi est redevenu quelques jours plus tôt chef du gouvernement. Pour la plus grande joie de ses tifosi, l’AS Roma vient de remporter le troisième scudetto de son histoire. Et Lorenzo est heureux : certainement pas à cause du retour aux affaires du Cavaliere – la politique, il en a soupé. Peut-être même pas grâce à la victoire de son équipe, et Dieu sait pourtant s’il a rêvé de revivre une telle liesse… Non, Lorenzo est heureux parce que Francesca l’aime. Parce que, dans quelques mois, naîtra leur premier enfant, une fille, il en est certain. Parce que, à l’abord de la trentaine, l’ombre du petit garçon naïf et malhabile, celle de l’adolescent irrésolu ballotté par tous les vents contraires, n’est plus si lourde à porter. Aujourd’hui, sa vie a un axe, un socle, une direction. Alors, il traverse la rue en se retournant pour sourire à Francesca dont il sait qu’elle le regarde à la fenêtre. Et ne voit pas la voiture qui surgit au même moment… … Étendu sur le bitume, Lorenzo remonte le fil de sa vie. Celle d’un jeune Romain qui a grandi écartelé entre l’intransigeance d’un père communiste ultra militant, les migraines d’une mère rongée par un drame familial et l’amour d’un grand-père cachant tant bien que mal son passé mussolinien. Un parcours chaotique marqué par ce sentiment d’incertitude, de désirs, de rêves cachés et aussi de résignation qu’exprime le mot « magari » (« si seulement… »), comme un état d’âme qui se décline à l’infini. De l’assassinat d’Aldo Moro à l’avènement des années Berlusconi, c’est une radioscopie de la société italienne dans toutes ses nuances et ses contradictions que nous offre ce roman d’apprentissage au souffle à la fois intime et puissant. C’est aussi un voyage plein de sensualité dans les boucles du Tibre, où l’on sent à chaque page les brûlures du soleil et la fraîcheur de l’eau sur la peau du héros.

08/2012

ActuaLitté

Littérature étrangère

Cécile

Dans la chaleur torride d'un début d'été, la très belle Cécile, épouse d'un riche officier en retraite, rencontre l'ingénieur civil Gordon. C'est un coup de foudre. L'atmosphère dans les montagnes du Harz est idyllique mais l'issue tragique est inévitable. Rebelle à la misogynie qui habite les lettres française et allemande, Fontane fait de Cécile une victime de la société et des préjugés masculins. A l'arrière plan du récit, mais pour mieux l'éclairer, Fontane nous livre un tableau politique, social et religieux d'une allemagne bismarckienne encore dominée par une aristocratie qui répugne à abandonner ses privilèges.

10/2016

ActuaLitté

Poches Littérature internation

Cécile

Dès les premières pages de ce roman, on devine que Cécile von Saint-Arnaud, mariée à un officier bien plus âgé qu'elle, possède un secret. C'est ce secret que s'efforce de découvrir l'un des protagonistes du roman : tout le récit se nourrit de cette attente, de cette tension qui monte, accompagnant en basse continue l'histoire d'un amour qui s'ébauche, évolue et se brise. La première partie se déroule dans les montagnes de Harz - terre des légendes de la vieille Allemagne - où Cécile déploie son charme au milieu d'une petite société de vacanciers dans l'enivrante splendeur d'un été qui touche à sa fin. L'histoire connaîtra son dénouement dans ce Berlin pittoresque et convivial que Fontane aimait tant, mais dont le carcan des conventions sociales se révélera mortel.

05/1998

ActuaLitté

Science-fiction

Cecily

Le Bobun, Seth le diabolique, en avait assez des cultures d'hommes, machos, racistes et intolérantes. Alors, il créa un monde de femmes. Il en avait assez de la pensée unique et du politiquement correcte. Alors, il créa les hermaphrodites, le sexomorphisme et le polymorphisme. Il en avait assez des structures sociales traditionnelles. Alors, il créa le trisme, légitimant le ménage à trois. Il en avait assez du monde de frustration. Alors, il créa un monde de plaisir. Il en avait assez du monde de lumière. Alors, il créa les fils sombres. Il en avait assez de s'ennuyer. Alors, il créa une faune et une flore issues du bestiaire merveilleux de toutes les mythologies. Il redoutait que les chevaliers-lumière ne viennent détruire son monde. Alors, il créa le moultipasse. Le Bobun pris d'une folie créatrice parachève son oeuvre. Alors, il crée le monde et sa gardienne La Mabun, Lilith la maudite ; l'entre-monde avec Lidji, celle qui a renoncé. Pour le surmonde, il attend l'Hermabun, Cecily, la ténébreuse.

02/2019

ActuaLitté

Sciences historiques

Enigme généalogique de Bergame à Saint-Pétersbourg

Après le succès d'O Mia Patria, où elle décrit le périple de son grand-père Giacinto Querenghi, venu à pied d'Italie en 1920 pour travailler comme maçon à Delle dans le Territoire de Belfort, Nicole Cordier nous emmène à Saint-Pétersbourg en Russie, sur les traces de Giacomo Quarenghi, le célèbre architecte de la Grande Catherine, qui a construit pour elle les plus beaux palais de la "Venise du Nord". Giacinto Querenghi, le maçon de Delle, était originaire des environs de Bergame en Italie. Giacomo Quarenghi, l'architecte de Saint-Pétersbourg, aussi. Outre un même métier de bâtisseur, quel lien y avait-il entre les deux ? Avec la fougue et l'enthousiasme de sa plume, Nicole Cordier mène une enquête généalogique palpitante tant à Saint-Pétersbourg qu'à Bergame pour chercher le maillon manquant.

02/2019

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté