Recherche

Brian Ejarque, Jennifer Saget

Dossiers

Extraits

ActuaLitté

Développement durable-Ecologie

Oser quitter la ville ! De citadin à néo-autonomiste, comment j'ai composté mon ancienne vie

C'est le cliché que Brian s'est souvent entendu dire lorsqu'il a décidé de quitter la ville pour poursuivre son rêve : tenter de produire sa nourriture, son électricité, être le plus autonome possible... mais en aucun cas vivre déconnecté ou seul au fond d'une grotte. Car Brian est comme tout le monde. La différence, c'est qu'il a osé franchir le pas ! Au départ, ses compétences en bricolage se limitaient à poser des étagères en kit et il n'avait jamais jardiné. Et pourtant, Brian a installé lui-même ses panneaux solaires, fait pousser ses fruits et ses légumes, et créé en quelques années son paradis : l'ArchiPelle. Dans ce livre, Brian témoigne avec transparence de son aventure, afin d'être utile à tous ceux qui seraient tentés de suivre son exemple. Il donne les clés pour progresser en autonomie, tout en évitant de nombreuses erreurs. Le livre est également nourri de ses rencontres avec des personnes, familles ou collectifs qui proposent des solutions à taille humaine.

01/2021

ActuaLitté

Science-fiction

Jennifer Morgue

Après Le Bureau des atrocités, voici une nouvelle aventure de Bob Howard, employé de La Laverie, une agence de renseignements ultrasecrète. Elle tente de sauver notre monde des entités terrifiantes surgies d'autres dimensions. Cette fois, Howard doit récupérer une arme redoutable dont s'est emparé un milliardaire américain qui l'a trouvée dans un sous-marin soviétique échoué au fond du Pacifique. Et il lui faut résister aux charmes de Ramona Random, son équivalent américaine à la beauté fatale. Sans négliger une authentique sirène venue d'un autre monde. Charles Stross s'était inspiré de H.P. Lovecraft dans Le Bureau des atrocités. Il rend ici hommage à James Bond et à Ian Fleming.

09/2009

ActuaLitté

Littérature étrangère

Jennifer Gouvernement

Bienvenue au paradis ! Un monde dominé par les world companies américaines, un monde où le libéralisme règne en maître : plus d'impôts, plus de barrières douanières, plus de services publics gratuits, plus de délits d'initié mais des " transactions pointues ". Un monde où votre nom de famille est celui de l'entreprise qui vous emploie. En bref, un monde parfait. Hack Nike, chargé de distribuer les baskets ornées de la célèbre virgule, est flatté quand il est repéré par les kings du marketing, John et John Nike, qui viennent d'inventer une technique de promotion révolutionnaire : tuer une dizaine d'adolescents pour créer l'événement autour du dernier modèle. C'est stipulé dans le contrat de travail que s'est empressé de signer Hack... sans l'avoir lu. Paniqué, ce dernier court voir la Police, qui accepte de se charger du boulot au tarif habituel. Mais l'affaire se complique quand la Police a l'idée de sous-traiter l'affaire à la NRA, le très conservateur lobby des armes à feu, qui arrondit ses fins de mois en mettant à la disposition du plus offrant son service " action ". Jennifer Gouvernement, agent très spécial dont le visage est tatoué d'un code-barres, est le chien de garde du consommateur. Réussira-t-elle à stopper l'irrésistible ascension de John Nike dans sa quête du pouvoir absolu ? Avec ce roman d'anticipation sociale décoiffant, Max Barry s'inscrit dans la lignée d'Aldous Huxley, George Orwell, Bret Easton Ellis et Douglas Coupland.

08/2004

ActuaLitté

Littérature française

Près de Brian

"Né d'une souffrance, ce livre n'est pas un travail du deuil. Le travail du deuil serait un effort pour compenser une perte et je ne crois pas avoir perdu complètement Brian. Quelques jours après sa mort, j'ai songé à la phrase de Tristan Bernard, au moment de son arrestation par la Gestapo : "Jusqu'à présent nous vivions dans la crainte, maintenant nous allons vivre dans l'espérance". Depuis le moment de notre rencontre, j'avais éprouvé la terreur, finalement justifiée, de le perdre. La catastrophe est arrivée - le 16 avril 1990 -, je suis après. En un sens, cela me rend plus proche, plus accessible, sa conviction, puisée au plus profond de l'une de ses mémoires, la viennoise, que tout est déjà joué. Aujourd'hui, je dois dire que j'attends de le retrouver. Comment ? C'est une autre histoire et je n'ai pas à parler de moi. Dans ces pages, on ne trouvera rien d'ordre privé, mais seulement un témoignage". Francine de Martinoir.

01/1993

ActuaLitté

12 ans et +

L'affaire Jennifer Jones

Jennifer Jones avait 10 ans quand elle a tué l'une de ses camarades de classe, volontairement, à coups de batte de base-ball. Elle a maintenant 20 ans, elle sort de prison. Les services sociaux la prennent en charge sous une nouvelle identité pour la protéger. Tout lui est possible, en principe : travailler, voyager, aimer. Mais comment faire face à la vie ? Comment mentir en permanence ? Comment échapper aux journalistes qui la traquent ? Comment survivre à une telle horreur ?

04/2017

ActuaLitté

Littérature française

Un énarque ordinaire

Né en 1929, l'auteur revendique hautement et fièrement sa qualité d'ancien élève d'une institution dont l'image au fil des décennies s'est brouillée dans l'esprit des Français : l'Ecole nationale d'administration, alors établie à Paris rue des Saints-Pères (photo) et dont il rejoint la promotion Guy Desbos (1954-1956). Notre énarque ordinaire, rejeton d'une famille modeste habitant une petite ville du Nord, ne connaissant en fait de voyages que les trajets des pigeons voyageurs de son grand-père, est loin de se douter de la carrière qui l'attend, une carrière qui l'emmène aux quatre coins du monde, de Vancouver à Tsukuba, de Brisbane à Ouagadougou.

05/2015

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté