Recherche

Bill Gates

Extraits

ActuaLitté

musique

Et Dieu créa les Beatles ; secret d'une alchimie musicale

A l’occasion de la sortie de la discographie remastérisée des Beatles, une nouvelle génération découvre l’incroyable talent mélodique des « Fab Four ». La liste des chansons entrées dans la légende paraît interminable et pourtant la carrière du groupe a été fort courte: c'est entre le 6 juin 1962 et le 4 janvier 1970 que le groupe a bâti cette œuvre d’une étonnante richesse. Quels ont été les facteurs qui ont permis une telle éclosion, une telle innovation? Etait-ce l’atmosphère débridée des sixties? L’improbable rencontre de deux génies de la composition, Lennon et McCartney? L’apport de George Martin, le subtil orchestrateur? • La saga des Beatles retracée depuis ses débuts, • Tous les albums du groupe analysés en détail, en s’attardant sur la qualité des chansons et des mélodies, • Les principaux albums des musiciens en solo ou avec d’autres formations, • Les principales reprises par les plus grands noms du Jazz, du rock et de la pop music Daniel Ichbiah est l’auteur de plusieurs livres de référence dans les domaines du jeu vidéo, du multimédia et de la musique: Bill Gates et la saga de Microsoft, La Saga des Jeux Vidéo, Solfège nouvelle méthode ludique… Il a publié des biographies de Madonna, des Rolling Stones, de Téléphone et de Georges Brassens. Plusieurs de ses livres ont été traduits à l’international.

ActuaLitté

essais de sociologie

Tous winners !

Quels points communs entre Mozart, les Beatles et Bill Gates? En quoi les vedettes de hockey doivent-elles leur succès à leur date de naissance? Pourquoi les Asiatiques sont-ils doués pour les mathématiques? Pourquoi les avocats les plus riches et les plus puissants de New York ont-ils tous le même CV? Comment expliquer qu’en quelques années seulement, aux États-Unis, soient nées 20 % des plus grandes fortunes mondiales de tous les temps? Présentant une foule de personnages hors norme, Gladwell brise ici le mythe selon lequel le succès proviendrait seulement d’un talent naturel. Dans le style palpitant qu’on lui connaît, il montre au contraire que les prodiges doivent leur succès à nombre de facteurs extérieurs: circonstances, timing, culture, famille, classe sociale, lieu ou date de naissance… et travail! Car – et c’est l’une des lois immuables du succès – il faut s’être consacré dix mille heures au moins à sa discipline pour y exceller! Avec Le Point de bascule (Flammarion, 2012), Gladwell nous avait fait voir comment générer une mode ou un best-seller ; avec La Force de l’intuition (R. Laffont, 2006), il a modifié notre conception de la pensée ; avec Tous winners!, il nous aide à comprendre les mécanismes inattendus du succès. On veut miser sur la jeunesse? En mettant en place des « conditions favorables », nous pouvons faire de nos écoles et de nos institutions des pépinières de talents durables. Vo: Outliers: the story of success En couverture: Photomontage original d’après des photos: © Bridgeman Images ; © Lynn Goldsmith / Corbis ; © Bettmann / Corbis © Malcolm Gladwell, 2008 Tous droits réservés L’ouvrage original est paru aux éditions Little, Brown and Company, États-Unis, 2008, sous le titre: Outliers: the story of success Traduction française © Les éditions Transcontinental, Québec, 2009, sous le titre: Les Prodiges: pourquoi les qualités personnelles et le talent ne suffisent pas à expliquer le succès © Flammarion, 2014, pour la présente édition en coll. « Champs »

ActuaLitté

Non classé

Révolution numérique, révolution culturelle ?

Sommes-nous aujourd'hui les acteurs d'une troisième révolution industrielle, après une première fondée sur l'essor de la machine à vapeur et du chemin de fer, puis une deuxième symbolisée par l'exploitation de l'électricité et du pétrole? Elles ont en commun de grands réseaux (chemin de fer, électricité, Internet), des innovateurs (James Watt et sa machine à vapeur, Thomas Edison et son empire industriel, Bill Gates et son entreprise Microsoft) et un imaginaire qui annonce la naissance d'une nouvelle humanité. À partir du domaine de la culture (cinéma, photographie, livre, musique, arts, presse, radio, télévision... ), Rémy Rieffel prend l'exacte mesure de cette révolution dans les relations à soi-même et aux autres, dans l'accès au savoir ou aux connaissances, dans le rapport à l'information et à l'argumentation. Est-ce une rupture anthropologique de nos sociétés, ou plutôt une nouvelle transformation de nos usages des moyens de communication comme l'humanité en a connu à plusieurs reprises au cours de son histoire? Simple changement d'échelle ou véritable changement de nature, dans un univers où s'affrontent des valeurs d'émancipation et d'ouverture d'un côté et des stratégies de contrôle et de domination de l'autre?

Articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté