Recherche

Babouchka

Extraits

ActuaLitté

Livres 3 ans et +

Babouchka

Une nuit d'hiver, Babouchka reçoit la visite de trois étrangers : ils lui proposent de partir avec eux à la recherche d'un Prince qui vient de naître. La vieille femme refuse. Mais le lendemain, avec son chien, son chat et un sac rempli de petits cadeaux, elle se met finalement en route...

03/2019

ActuaLitté

Cinéma

Babouchka

"Faisons un livre ! Oui, faisons un livre. Pour raconter ce que nous sommes vraiment : des comédiennes et des femmes. Des femmes à qui il est arrivé tout ce qui arrive aux autres et même un peu plus. Des comédiennes avec une carrière riche et longue, plus longue que la moyenne. Un livre pour dire l'amour de nos parents, la présence de notre mère et l'image de notre père. Un livre qui parle de quatre petites filles, deux brunes et deux blondes qui vivaient heureuses, rue d'Alsace, à Clichy, et eurent beaucoup d'enfants. Alors, nous nous sommes racontées à bâtons rompus devant un magnétophone. Parfois, nous avons dû nous interrompre parce que c'était trop dur, le chagrin et les larmes nous étouffaient. Il fallait attendre : certaines blessures que nous avions crues cicatrisées se rouvraient. Le titre nous a paru s'imposer de lui-même : Babouchka ! C'est maman, babouchka pour ses petits-enfants, et bientôt nous-mêmes pour les enfants de ceux-ci. Mais nous aurions pu l'intituler Matriochki, du nom de ces poupées russes en bois qui se ressemblent comme des soeurs et s'emboîtent les unes dans les autres, les unes libèrent les autres ou les emprisonnent. Illusions qui vont et viennent, pages tournées, amours et plaisirs renouvelés, chagrins oubliés ou inconsolés... Comment notre vie ne leur ressemblerait-elle pas ? "

03/1996

ActuaLitté

Littérature française (poches)

Belle-grand-mère Tome 2 : Chez Babouchka

" Dans Belle-grand-mère, les lecteurs ont pu faire connaissance avec Joséphine dite Babouchka ou Babou, son mari Le Pacha, et la nombreuse famille qui aime à se réunir dans leur maison normande. La vie continue avec ses joies et ses peines, son imprévu. Boris, victime d'un " dégraissage d'effectifs ", se retrouve sans travail. Le petit Victor attend la greffe de rein qui lui permettra de vivre comme tout le monde. Babouchka écoute, rassure, aide si elle peut. Pour tous, sa maison reste le lieu des retrouvailles, de la chaleur, des racines. Cela fait beaucoup de choses à assumer pour une grand-mère... Mais l'amour donne de la force. Le sourire aussi. La romancière de L'Esprit de famille sait à merveille nous en convaincre. Un livre généreux, chargé d'émotions et de tendresse. Janine Boissard parle décidément avec beaucoup de talent de la famille, qui s'écrit pour elle avec un grand F. Catherine Ogier, Pèlerin Magazine".

02/2000

ActuaLitté

Littérature française

Pravda de babouchka, de Staline à Tchernobyl

D'abord victimes des grandes purges de Staline au début des années trente, puis du bolchevisme, Yanina et sa famille ont ensuite subi la Seconde Guerre mondiale. Cette chronique s'achève peu après l'explosion d'un réacteur de la centrale nucléaire de Tchernobyl, le 26 avril 1986, alors que l'horizon de la perestroïka offrait un peu d'espoir... En devenant la plume de cette babouchka, Jean Dherbey nous propose une saga ukrainienne issue de témoignages familiaux à peine romancés. Il nous dévoile l'âme d'un peuple soumis à la dictature qui engendre révolte et résistance, mais aussi allégeance, mensonge et trahison. Berceau de la civilisation slave orientale, l'Ukraine, qui a toujours connu des mouvements géopolitiques, partage une longue histoire avec la Russie. Pris dans l'étau de la folie de ses dirigeants, son peuple a enduré tour à tour les invasions, les kolkhozes, l'Holodomor et l'Holocauste, les guerres, les goulags, et les technologies mal maîtrisées.

11/2014

ActuaLitté

Guides étrangers

Une vie de Pintade à Moscou

Saviez-vous qu'en russe, « pintade » se dit tsesarka, un mot qui a la même étymologie que « tsar » et « César » ? On n'en attendait pas moins des pintades moscovites, qui s’apprêtent à élire leur nouveau président en mars 2012 ! Elles s'appellent Macha, Natacha, Olga, ou encore Ksenia, leurs griffes sont affûtées, leur peau est mordorée même en plein hiver, et elles ont su transformer leurs talons de 12 cm en pic à glace sur les trottoirs verglacés. Leur seule devise ? Il faut que ça brille. Et que ça saute ! Les Moscovites sont pressées, pressées de rattraper des décennies de soviétisme, dans une ville devenue l'épicentre d'un nouveau monde. Celui des somptueuses créatures qui filent parfaire leur total look à Milan ou à Paris, histoire d'amadouer les physios des clubs branchés ou de trouver un mari. Mais aussi celui des femmes fortes, babouchkas, immigrées ou chefs d'entreprise, capables de s’imposer dans une société qui ne leur fait pas de cadeaux.   Découvrez des tranches de vie savoureuses, passant d'un cours de strip-plastika, à une banya surchauffée où l'on se fait fouetter avec des branches de bouleau pour goûter au « BDSM » local (Bouleau Détente Sueur Massage), d'une messe pascale à la visite d'un élevage de sangsues réputées pour soulager les hémorroïdes.   Une vie de Pintade à Moscou vous donnera toutes les clés pour savoir où acheter les meilleurs œufs de saumon et les malossols les plus croquants, dans quels restaurants savourer la « perestroïka culinaire », quels ateliers de mode, patinoires et rivières fréquentés, le cours des pots de vin et le dresscode des clubs les plus réputés tout comme les recettes des remèdes de babouchka, à commencer par la vodka qui, déclinée en grogs et en frictions, semble sauver autant de Russes qu’elle n’en tue.

02/2012

ActuaLitté

BD jeunesse

Les sortilèges de Zora Tome 1 : Une sorcière au collège

Privée de magie ! Zora est une pétillante sorcière de 12 ans qui vit, avec sa grand-mère Babouchka, sur le toit d'un immeuble parisien. Victimes de la chasse aux sorcières, elles ont trouvé refuge dans une étrange maison, invisible aux yeux des Nonsorciers et entourée d'un immense jardin magique qui les protège de tous dangers. La vie pourrait être douce mais entre la jeune fille et son aïeul : c'est la guerre. Babouchka n'aspire qu'à une chose que sa petite fille ait une vie normale, une vie dans le monde des Nonsorciers. Zora refuse de céder, elle, ce qu'elle veut, c'est être une sorcière ! Partir à l'aventure, sauver le monde, avoir une existence survoltée pleine de monstres, de périls et de dangers ! Malheureusement, sa grand-mère use de ses pouvoirs pour l'envoyer, contre son gré, au collège du coin... Loin des sortilèges et des potions, Zora découvre les histoires d'amitié, le besoin d'indépendance, les moqueries des camarades, les élans amoureux. Mais ces nouvelles expériences ont un prix que Zora n'est pas prête à payer : la magie. Une attitude qui risque de mettre en danger toute la communauté des sorcières... En abordant avec délicatesse et humour les questions de la différence et de la transmission, Les sortilèges de Zora forme un récit merveilleux aussi attachant qu'intelligent. Premier tome d'un diptyque plein de sorcellerie, de tendresse et d'action !

05/2021

Tous les articles