Recherche

Auteure Hommage

Extraits

ActuaLitté

Non classé

Les Enfants des Justes

En 1942, dans le département de la Dordogne, la ligne de démarcation croise le cours de l’Isle. La ferme des Laborie est à deux pas de la rivière et Virgile, n’écoutant que son cœur, ne refuse jamais sa barque à ceux qui tentent de passer en zone libre. Lorsqu’on propose à Virgile et à Victoria qui n’ont jamais pu avoir d’enfants, de cacher Sarah et Elie, deux gamins juifs perdus dans la tourmente, ils accueillent les petits réfugiés comme un don du ciel. Au fil des jours, malgré les trahisons, les dénonciations, les contrôles incessants, la Résistance s’organise dans le Périgord jusqu’aux reflux des troupes allemandes dans le sang et la terreur.Avec une sensibilité, une justesse de ton qui bouleversent, Christian Signol évoque cette période douloureuse de l’Histoire où, comme les Laborie, de nombreux Français n’hésitèrent pas à mettre leur vie en jeu avec la simple certitude d’accomplir leur devoir de citoyen, d’être humain.Ce roman auquel l’auteur tient tant est un superbe hommage à la mémoire de ces Justes qu’on ne peut oublier.

ActuaLitté

Non classé

Titayna : l'aventurière des années folles

Journaliste, aviatrice, auteure, traductrice, féministe mondaine, « Reine du Tout-Paris », Élisabeth Sauvy, plus connue sous le nom de Titaÿna fut une femme exceptionnelle, au destin remarquable. Cette biographie de référence lui rend hommage. Un grand récit d'aventures qui retrace une destinée romanesque éprouvée à l'enclume de l'Histoire. Figure majeure du milieu journalistique au début du XXe siècle, Titaÿna — Élisabeth Sauvy de son vrai nom — connut un destin sans pareil, fait de métiers incongrus et de rencontres mémorables. Sœur du célèbre sociologue Alfred Sauvy, elle fut tour à tour dame de compagnie auprès de l’empereur du Japon, grand reporter — interviewant Kemal, Mussolini et Hitler —, aviatrice, militante féministe, auteure, traductrice et coqueluche des plus célèbres intellectuels. Riche et reconnue, elle perdit tout en 1945, lorsque — ayant collaboré — elle fut déchue de sa nationalité et s’enfuit aux États-Unis, où elle rencontra son dernier amour. C’est à la narration de cette vie hors-norme, où se croisent les grands noms du xxe siècle, que s’est attelé Benoît Heimermann. Restituant au plus près le brio de Titaÿna, la splendeur de sa gloire et les circonvolutions de sa vie, l’auteur a remis sur le devant de la scène cette figure fascinante du XXe siècle. Une destinée romanesque, qui se lit comme un récit d’aventures ! Benoît Heimermann, né en 1953, est journaliste, éditeur et écrivain. Il a réalisé plusieurs documentaires pour la télévision et a publié de nombreux ouvrages sur le sport et l’aventure. Il a reçu le prix de la Fondation Mumm pour sa biographie de Mohamed Ali. Retrouvez ce livre dans les nouveautés poche de la collection Aventure chez Points.

ActuaLitté

Non classé

Ainsi soit Olympe de Gouges

" Homme, es-tu capable d'être juste ? C'est une femme qui t'en fait la question. Tu ne lui ôteras pas du moins ce droit. Dis-moi qui t'a donné le souverain empire d'opprimer mon sexe ? Ta force ? Tes talents ? " Parce qu'en 1791 elle est la première en France à formuler une Déclaration des droits de la femme qui pose le principe de l'égalité des deux sexes, parce qu'elle a osé revendiquer toutes les libertés, y compris sexuelle, et qu'elle a réclamé, notamment, le droit au divorce et à l'union libre, Marie Goze, dite Olympe de Gouges, monte sur l'échafaud en 1793. L'auteure d'Ainsi soit-elle et de La Touche étoile rend hommage à celle qui demeure une pionnière, la première féministe moderne." Benoîte Groult réhabilite la femme, la sort de l'oubli, replace la féministe dans l'histoire de ce combat. Un combat qui reste à mener ". Valérie Trierweiler, Paris-Match.

ActuaLitté

Non classé

La femme murée

Elle s’appelait Jeanne Devidal (1908-2008), connue sous le surnom de « La folle de Saint-Lunaire ». En Bretagne, sa maison tarabiscotée, faite de bric et de broc, débordant sur la rue et abritant en son centre un tilleul, fut longtemps objet de scandale, verrue dans le paysage de la côte d’Émeraude. Aujourd’hui démolie, cette forteresse dérangeante aurait pourtant pu faire reconnaître Jeanne Devidal comme un Facteur Cheval au féminin.

Toujours sensible aux figures de femmes en marge, Fabienne Juhel rend hommage à ce personnage aux nombreuses zones d’ombre : employée aux PTT avant-guerre, résistante torturée par la Gestapo, plusieurs fois internée en psychiatrie.

Ce récit est construit à la façon Devidal, depuis les fondations jusqu’au mirador, dans une fantaisie inspirée. Voici donc un tombeau littéraire, pour une femme qui batailla toute sa vie entre folie et art brut.

Fabienne Juhel est l’auteur de huit romans, dont À L’angle du renard (Prix Ouest-France/Étonnants voyageurs), et La Chaise numéro 14. Elle vit près de Saint-Brieuc.

04/2018

ActuaLitté

Non classé

Le rituel des dunes

Dans un petit milieu d’expatriés, joyeusement délétère et décalé, Beverly, l’Américaine, fait figure de brillante excentrique. Elle n’a aucune limite, mène sa vie comme au casino, et ne vit que par passion. Elle est exubérante, impulsive : irrésistible. Quand Roetgen débarque sans transition du Brésil à Tientsin, mégapole glaciale du nord de la Chine, il est séduit par cette femme inouïe, de vingt ans son aînée. Comme une Shéhérazade en ombre chinoise, Beverly, qui a vécu (ou fantasmé) mille vies rocambolesques, des plus sordides aux plus éclatantes, réclame à son jeune amant des histoires à la hauteur de sa propre biographie : les affres d’un empereur chinois au double visage, une nuit hallucinée au cœur de la Cité interdite, un vrai faux polar mâtiné de sexe et de mafia chinoise. Mais entre fiction et réalité, la mécanique s’enraye, Beverly s’enflamme, dévoilant sa face obscure… Le Rituel des dunes est un roman extraordinairement brillant, réjouissant et profond – et qui porte haut les grands bonheurs du romanesque. Né en 1954 à Sidi-Bel-Abbès, Jean-Marie Blas de Roblès est notamment l’auteur de Là où les tigres sont chez eux (Prix Médicis 2008) et du très remarqué L’Île du Point Némo. Après Dans l’épaisseur de la chair, le magnifique hommage d’un fils à son père, il nous revient avec ce Rituel des dunes, un roman labyrinthique, extraordinairement brillant, réjouissant et profond – et qui porte haut les grands bonheurs du romanesque.

01/2019

ActuaLitté

Non classé

Demande à la nuit

Demande à la nuit est un journal musical qui trace le portrait d'une génération perdue qui s'est trouvée dans la nuit. Récit initiatique de ces sorties de routes, "histoire vraie"- si tant est qu'il en existe -, c'est un hommage à ce que la musique et la danse peuvent éveiller en nous, hommage aussi à Berlin, ville capable comme nulle autre d'exacerber puis de désamorcer nos propres fictions.
Sans romantisme ni moralisme, le texte nous place au plus près des vibrations de la musique et des corps pour dresser le portrait d'une génération qui cherche à s'étourdir. Ne se contentant pas de dévoiler les secrets d'un mode de vie alternatif qui fascine et qui attire, l'auteure explore les raisons de ces exils et dresse, sans avoir l'air d'y toucher, un constat politique cinglant.

03/2016

Articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté