Recherche

Association

Dossiers

Extraits

ActuaLitté

Non classé

Les lumières d'Oujda

"Et la nuit tombe sur Oujda, enveloppant dans l'épaisseur de son manteau toutes les détresses et toutes les espérances. Humaines". Après avoir tenté l'aventure à Rome, le héros est rapatrié au Cameroun, son pays natal. En quête de sens, porté par l'amour de Sita, sa grand-mère, il s'engage dans une association qui lutte pour éviter les départs "vers les cimetières de sable et d'eau" . Au Maroc, il rencontre le père Antoine, qui accueille des réfugiés, et Imane, dont il ne lâchera plus la main.

Au rythme de cette épopée chorale lumineuse, les parcours s'enchevêtrent, les destins s'entremêlent, entre l'Afrique mère fondamentale et l'Europe terre d'exils. La voix et le phrasé uniques de Marc Alexandre Oho Bambe effacent les frontières entre roman, poésie et récit initiatique.

ActuaLitté

Actualité

Une farouche liberté

Gisèle Halimi  : Soixante-dix ans de combats, d’engagement au service de la justice et de la cause des femmes. Et la volonté, aujourd’hui, de transmettre ce qui a construit cet activisme indéfectible, afin de dire aux nouvelles générations que l’injustice demeure, qu’elle est plus que jamais intolérable. Gisèle Halimi revient avec son amie, Annick Cojean, qui partage ses convictions féministes, sur certains épisodes marquants de son parcours rebelle pour retracer ce qui a fait  un destin. Sans se poser en modèle, l’avocate qui a toujours défendu son autonomie, enjoint aux femmes de ne pas baisser la garde, de rester solidaires et vigilantes, et les invite à prendre le relai dans le combat essentiel pour l’égalité à l’heure où, malgré les mouvements de fond qui bouleversent la société, la cause des femmes reste infiniment fragile.Depuis l’enfance, la vie de Gisèle Halimi est une fascinante illustration de sa révolte de «  fille  ». Farouchement déterminée à exister en tant que femme dans l’Afrique du Nord des années 30, elle vit son métier comme un sacerdoce et prend tous les risques pour défendre les militants des indépendances tunisienne et algérienne et dénoncer la torture. Avocate plaidant envers et contre tout pour soutenir les femmes les plus vulnérables ou blessées, elle s’engage en faveur de l’avortement et de la répression du viol, dans son métier aussi bien que dans son association «  Choisir  la cause des femmes ». Femme politique insubordonnée mais aussi fille, mère, grand-mère, amoureuse… Gisèle Halimi vibre d’une énergie passionnée, d’une volonté d’exercer pleinement la liberté qui résonne à chaque étape de son existence.«  Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque  »  : ces mots de René Char, son poète préféré, pourraient définir Gisèle Halimi, cette «  avocate irrespectueuse  », et sa vie de combats acharnés pour la justice et l’égalité.

08/2020

ActuaLitté

Non classé

Homo detritus ; critique de la société du déchet

Un livre fort sur l’accumulation des déchets et sur les impasses des approches « gestionnaires » d’Homo detritus. Stockés dans des décharges, éparpillés à la surface des océans ou dispersés en particules invisibles dans l’atmosphère, les déchets sont désormais des traces indélébiles de notre présence sur terre autant que des symptômes de la crise protéiforme du monde contemporain. Après les avoir enfouis, il est devenu impératif de les réduire, de les réutiliser, de les recycler. À l’heure de l’économie circulaire, l’idéal d’un monde sans restes tend à faire consensus. Cette promesse rappelle un mensonge de la tribu Chagga, évoqué par l’anthropologue Mary Douglas, où les mâles adultes affirment ne jamais déféquer, contrairement aux femmes et aux enfants, demeurant esclaves de leur corps. Ce livre montre que la quête de pureté, qui organise l’histoire du déchet dans nos sociétés industrielles, fabrique un aveuglement collectif. Il raconte comment homo detritus, face cachée d’homo œconomicus, croit sauver la planète en « bien jetant ». Baptiste Monsaingeon Chercheur postdoctoral à l’Ifris, il est maître de conférences à l’université Rennes Champagne Ardennes. Cofondateur de l’association Watch the Waste, il a participé à la première expédition dédiée à l’identification du « continent de plastiques » en Atlantique Nord. Il est membre du bureau de l’association Worgamic, dédiée à la gestion des déchets organiques en ville. Il a été membre du conseil scientifique de l’exposition Vies d’ordures présentée en 2017 au MuCEM. • Un essai indispensable, clair et convaincant, qui ose se confronter à nos sociétés du déchet pour en montrer les impasses. • Une réflexion qui déconstruit l’approche techniciste et gestionnaire des déchets, qui met à mal notre aveuglement sur notre capacité à gérer les déchets que nous produisons. • La compétence et l’expertise de l’auteur : à la fois sociologue, chercheur, spécialiste des questions d’environnement et de gestion des déchets. A retrouver dans le dossier Points Terre : écologie et sauvegarde de la planète

ActuaLitté

Non classé

L'aventure pour quoi faire ?

Jean-Claude Guillebaud, Sylvain Tesson, Gérard Chaliand, Jean — Christophe Rufin, Bruno Corty, Martin Hirsch, Laurent Joffrin, Olivier Frébourg, Olivier Archambeau, Tristan Savin et Patrice Franceschi, : voici des hommes qui ont vécu et relaté l’aventure. Ils partagent ici leur expérience et leur réflexion. Peut-on encore vivre l’aventure au XXIe siècle alors que le monde entier a été exploré et que l’avancée des technologies interdit de se perdre ? L’aventure peut-elle avoir un sens quand le principe de précaution et la recherche de la sécurité dominent ? L’aventure est-elle ouverture aux rencontres, à l’altérité ? Goût de l’action, de l’engagement ? Est-ce seulement l’opposé de la
routine, la prise de risque ? Est-ce la quête de l’inconnu, le refuge de l’ultime rêveur ? L’aventure est peut-être tout simplement la recherche de l’esprit de liberté. Un livre qui réunit des personnalités prestigieuses venues de milieux divers : - Des globe-trotters et écrivains reconnus comme Jean- Christophe Rufin (prix Goncourt 2001 pour Rouge Brésil, membre de l’Académie française depuis 2008, ancien président de l’association Action contre la faim...), Sylvain Tesson (240 000 exemplaires vendus de Dans les forêts de Sibérie, prix Médicis Essai 2011), Jean-Claude Guillebaud (1/2 million de livres vendus au Seuil et chez Points ces 40 dernières années). - Des journalistes et reporters de renom comme Tristan Savin (Lire), Olivier Frébourg (Éditions des Équateurs) ou Laurent Joffrin (Libération). - Le haut fonctionnaire Martin Hirsch, ancien président d’Emmaüs France et haut-commissaire à la Jeunesse, directeur de l’AP-HP. Retrouvez ce livre dans les nouveautés poche de la collection Aventure chez Points.

ActuaLitté

Actualités

Le Syndic : Une folle histoire des Européens

Sur avenue Atlantique, au n° 2 il y a le bâtiment UE 28, juste face à la Maison Blanche, au n° 1. Il y a aussi l'Eglise au n° 4... Dans le bâtiment UE 28 habitent les Lhommes, les Von und Zu Viel, les Sterling, les Alpen avec leur hôtel particulier, les Van der Union, les Polder, les Forzza, le Dr Holding, les Puigdement de Asturias, les Azulejo, les Helas, les Bourgs, les Habsz... etc. L'immeuble est organisé par un règlement de copropriété assez compliqué. La vie dans cet immeuble fait un peu penser à une grande Union qui rassemblerait plusieurs pays qui ont le projet d'aller dans le même sens, mais qui, comme nos occupants de l'immeuble sont vite rattrapés par leurs intérêts particuliers au détriment de l'intérêt collectif.Par la parabole du syndic de copropriété, cet « essai romanesque » nous parle du projet européen qui a vu des Etats se regrouper en une association d'intérêts, bien décidés à ne plus régler leurs désaccords par les armes. 75 ans plus tard, nous sommes dans une grande famille dans laquelle il n'est pas si facile de passer Noël ensemble. Le chef de famille n'existe pas et Bruxelles doit endosser ce rôle sans avoir de légitimité parentale... un peu comme un président de syndic ! En filigrane de ce drôle d'immeuble, c'est la fabuleuse histoire des Zeuropéens qui nous est comptée.

06/2019

ActuaLitté

Non classé

La Mer pour aventure

INÉDIT. Neuf membres des "Ecrivains de Marine" (Sylvain Tesson, François Bellec, Loïc Finaz, Patrice Franceschi, Olivier Frébourg, Patrick Poivre d'Arvor, Emmelene Landon, Dominique Lebrun et Jean Rolin) nous livrent neuf textes sur la mer, territoire d'aventure. Une tempête à effrayer les âmes les mieux trempées, de mystérieux naufragés perdus dans les tréfonds du Pacifique oriental, la vie en milieu confiné d’un patrouilleur austral lancé sur les mers tumultueuses des 40emes rugissants, tous ces textes – et quelques autres – écrits par neuf des vingt « écrivains de marine » français, nous rappellent une chose fondamentale : la mer a toujours été, est encore, et sera longtemps pour les hommes, l’un de leurs cinq « territoires d’aventure », à l’égal de ces autres espaces naturels que sont la montagne, le désert, la jungle et le ciel. Les auteurs sont membres des Écrivains de Marine, association regroupant une vingtaine d'écrivains liés au monde de la mer et de la Marine. L'intégralité des droits d'auteur sera reversé à la Fondation de la Mer. Retrouvez ce livre dans les nouveautés poche de la collection Aventure chez Points.

Articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté