Recherche

Arenenberg. La reine Hortense, Napoléon III et l’impératrice Eugénie, Une maison de famille

Rédacteurs

Dossiers

ActuaLitté

Dossier

La famille : entre amour et drame, les joies de la fratrie

La famille : soit on ne l’a pas choisi, soit on s’en fabrique une. Elle peut être le dernier endroit de la gratuité dans les relations ou le royaume des pires sévices. C’est également la famille politique, une famille en esprit, ou une « parenté d’oreille ». Objet multiforme et romanesque par excellence, la littérature s’en est servie pour certaines de ses plus belles créations.

ActuaLitté

Dossier

Stan Lee, la géniale incarnation de la maison Marvel

Né en 1922, Stanley Martin Lieber, alias Stan Lee, avait en tête, dès son plus jeune âge, l'écriture d'un « grand roman américain » : sa carrière en tant qu'auteur et éditeur lui aura permis de participer à la construction d'un véritable empire du divertissement, Marvel Comics.

ActuaLitté

Dossier

Les Brontë, la famille prodige de la littérature britannique

Trois sœurs et un frère : à eux quatre, les enfants Brontë auront révolutionné la littérature britannique, chacun à leur manière. Nés entre 1816 et 1820, ils font partie d'une famille de six enfants, tous élevés dans un climat paisible, tourné vers la culture et l'éducation, sous la responsabilité de Patrick Brontë et Maria Branwell.

ActuaLitté

Dossier

Le Prix Libraires en Seine

Depuis sa première édition en 2013, le Prix Libraires en Seine récompense chaque année un ouvrage choisi par les lecteurs au sein d'une sélection des livres préférés d'une quarantaine de librairies de l'Ouest parisien. La récompense est habituellement décernée en juin.

ActuaLitté

Dossier

Le Prix Eugène Dabit du roman populiste

Récompense créée en 1931 par Antonine Coullet-Tessier, le Prix Eugène Dabit du roman populiste s'est donné pour mission de saluer une œuvre romanesque qui « préfère les gens du peuple comme personnages et les milieux populaires comme décors à condition qu'il s'en dégage une authentique humanité ».

ActuaLitté

Dossier

De l'auteur à la création : le rapport Racine, une nouvelle politique publique

141 pages de constats, d’observations, de commentaires, découlant des différentes auditions menées ces derniers mois : le rapport de Bruno Racine fait office de pavé dans la mare, lancé depuis les hauteurs de la tour Montparnasse. Et le ministre de la Culture, Franck Riester, se laisse encore quelques semaines avant de présenter les mesures qui en découleront.

Extraits

ActuaLitté

Histoire internationale

Arenenberg. La reine Hortense, Napoléon III et l’impératrice Eugénie, Une maison de famille

Le nom d'Arenenberg est étroitement lié à l'histoire de la famille Bonaparte. Après le départ définitif de Napoléon Ier pour l'île de Sainte-Hélène dans l'Atlantique sud, Arenenberg devient un centre du bonapartisme. C'est là que la reine Hortense a passé les vingt dernières années de sa courte vie, c'est là qu'elle a élevé son plus jeune fils, Louis Napoléon, pour qu'un jour, héritier de l'Empereur, il monte sur le trône de France. C'est là aussi que l'impératrice Eugénie va reprendre le flambeau après le décès de Napoléon III et préparer son fils, le Prince impérial, à poursuivre l'oeuvre de ses prédécesseurs. Ouvert au public depuis septembre 1855, offert en 1906 au canton de Thurgovie par l'impératrice Eugénie, Arenenberg est plus qu'un lieu d'histoire. Ici, l'Histoire rencontre l'agriculture, la musique, l'art de vivre et bien plus encore.

10/2021

ActuaLitté

Histoire de France

Napoléon III, l'impératrice Eugénie et Compiègne

L'impératrice Eugénie, exilée en Angleterre après la chute du Second Empire, avait baptisé "Compiègne" le parc de sa résidence de Farnborough. C'est dire combien cette ville était chère au coeur de Napoléon III et de son épouse. Eric Anceau nous explique pourquoi. C'est à Compiègne que Napoléon III, juste après la fondation du Second Empire, eut un coup de foudre pour Eugénie et décida de l'épouser. C'est à Compiègne que, chaque automne, saison de la chasse à courre et à tir, le couple impérial conviait plusieurs "séries" d'invités, montrant ainsi publiquement le soutien des élites - politiques, économiques, scientifiques et artistiques - à l'Empire. C'est à Compiègne, enfin, que furent tranchées plusieurs questions de première importance pour le destin de la France et de l'Europe. En cette année du centenaire de la mort de l'impératrice Eugénie, le Promeneur des Avenues se devait de consacrer le premier volume de sa collection "conférences" à l'évocation du Second Empire, deuxième âge d'or de Compiègne après le "siècle de Louis XV", et période durant laquelle "les Avenues", rayonnant du palais impérial vers la forêt, virent s'épanouir un quartier résidentiel et de villégiature.

12/2020

ActuaLitté

Histoire de France

L'impératrice Eugénie. Une vie politique

Et si l'impératrice Eugénie n'était pas seulement l'épouse de Napoléon III mais aussi sa conseillère ? Et si cette première dame, dont on a vanté le raffinement, était d'abord une redoutable stratège politique ? Et si la dernière de nos souveraines était, en fait, une de nos plus illustres femmes d'Etat ? C'est ce portrait inattendu que dessine ici le jeune historien Maxime Michelet. De son mariage avec le nouvel empereur des Français, événement de premier plan, à l'organisation de sa fonction où son charme, sa bonté et sou intelligence en firent une des plus fascinantes têtes couronnées d'Europe, en passant par ses années de régence, où elle dévoila un caractère de fer et une droiture sans égale, ce livre restitue la vie de la dernière impératrice au plus près de la construction politique du Second Empire. Une fresque historique entre luxe et charité, politique et mondanités, guerres, triomphes et défaites.

01/2020

ActuaLitté

Histoire de France

L'impératrice Eugénie en exil, la mort de napoléon III et du prince impérial. Souvenirs d'une demoiselle d'honneur (1870-1880)

" L'exil ! je ne connais pas de pire condition de vie ! L'exil, c'est la prison étendue, peuplée d'êtres et de choses ; vous pouvez aller et venir, prendre votre part de toutes les activités, de tous les plaisirs, mais devant ce que vous aimez le plus au monde se dresse le poteau frontière ou la mer infranchissable et c'est le mot impitoyable : "On ne passe pas." Pour l'Empereur qui, si longtemps avait été proscrit, pour l'Impératrice qui n'était pas française de naissance, cette épreuve tragique revêtait d'autres aspects, mais pour le Prince Impérial, ce fut l'épouvantable destin auquel jamais il ne se résigna. Et si, comme bien des prétendants, il ne sut pas attendre l'heure propice marquée pour l'action, c'est dans l'horreur de l'exil, dans le désir passionné d'agir en soldat et en Français qu'il s'évada de sa geôle. "

11/2009

ActuaLitté

Littérature française

Eugénie et Eugenia

Andrea, le personnage placé au centre de ce roman, semble sans attache, sans famille, indéterminé. Ce roman parle, pour partie, de l'histoire entre Eugénie et Andrea, de Paris à Barcelone. Mais un autre personnage est présent tout au long de ce livre, sans qu'il apparaisse une seule fois, et sans que son prénom soit même écrit : Eugenia. Plus le roman avance, plus sa trame devient énigmatique et floue, l'auteur jouant sur les non-dits et les lectures à plusieurs niveaux. L'histoire entre Eugénie et Andrea s'avérera impossible. Et c'est Eugenia qui aura le mot de la fin, à sa façon. Premier roman.

06/2021

ActuaLitté

Histoire de France

Impératrice Eugénie. Madame de la Rhune

"LAGUNA ENE BIHOTSARENA, CAMARADE DE MON COEUR, ME DIT-ELLE TOUT A COUP, ETES-VOUS DU PAYS ? " "Carmen" , Mérimée, 1846 Eugénie de Montijo, Comtesse de Mora, Comtesse de Banos, Comtesse de Teba, Comtesse de Santa-Cruz de la Sierra, Comtesse d'Ablitas, Vicomtesse de Calzada, Marquise de Moya, d'Osera et Ardales, impératrice des français, mais aussi "Madame de la Rhune" . Un titre de fantaisie ou plus encore un titre de coeur, il fut l'aveu poétique d'un amour dont Mérimée glisse le code intime sous la dédicace littéraire. Celle qui choisit d'adopter l'identité de la Rhune pour redevenir elle-même, tombe sous le charme de Biarritz dès son enfance et lui resta fidèle jusqu'en son testament. Eugénie de Montijo ne fut pas seulement une altesse de passage, une souveraine en villégiature. Cet ouvrage est l'histoire d'une rencontre d'âme entre le Pays basque et la dernière Impératrice des Français. Une histoire d'amour, une passion qui dura de 1847 à 1870. En faisant de Biarritz son lieu de plaisance, l'impératrice laisse à cet ancien village de pêcheurs une emprunte éternelle en lui offrant la renommée de ville impériale.

06/2020

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté