Recherche

Amélie Dionisi-Peyrusse

Dossiers

Extraits

ActuaLitté

Droit

L'essentiel du droit de la famille. Fiches de cours et cas pratiques corrigés

Cet ouvrage propose en 24 fiches de s'initier au droit de la famille et de vérifier immédiatement si les connaissances sont maîtrisées grâce à des exercices corrigés en fin de fiche. Bon complément au cours, il peut également être utilisé de façon autonome. Dans un esprit de vulgarisation, il propose de nombreux exercices s'inspirant de situations réelles, qui rendent le droit moins austère et plus accessible. Conformément à l'objet de la collection, les thèmes sélectionnés et le niveau de détail des fiches permettent à un lecteur non juriste d'appréhender l'essentiel de la matière.

12/2014

ActuaLitté

Littérature française

Pour Amélie

Nourrie par la lecture assidue de la poésie lyrique des troubadours comme de la prose arthurienne des XIIe et XIIIe siècles, Amélie de la Musardière redonne vie aux récits légendaires populaires de la tradition orale. Des vies de saints du Moyen Age aux romans en vers de Chrétien de Troyes en passant par les Vikings, elle restitue un précieux héritage littéraire, juxtaposant diverses histoires qui constituent la somme de ses connaissances accumulées au fil du temps. On y retrouve des figures charismatiques telles que le roi Arthur et la reine Guenièvre, les Chevaliers de la Table Ronde, ou encore Saint François d'Assise. Fidèle à la tradition séculaire des conteurs, l'auteur ne dédaigne pas de faire appel à sa propre imagination pour broder autour de la trame du récit canonique, comme afin de mieux se l'approprier. En le faisant sien, elle lui donne une acuité et une actualité d'autant plus vives. Ce plaisir narratif est communicatif puisque le lecteur tremble et frissonne à l'unisson avec les personnages, captivé par ces destinées merveilleuses. Bien que les exploits des héros du cycle arthurien correspondent aux valeurs sociales médiévales et chrétiennes, comme l'amour courtois, les leçons à tirer de ces textes ne sont pas toujours si éloignées des préoccupations de notre époque.

07/2017

ActuaLitté

Littérature française

Le Puits Amélie

1910. On embauche au puits Amélie, ainsi nommé en l'honneur d'Amélie Zurcher, femme opiniâtre et visionnaire, qui, à l'origine des mines de potasse, bouleverse la vie des habitants de Wittelsheim. Ainsi, après la faillite de sa menuiserie, Lucien Mosmann devient mineur, la mort dans l'âme. Par solidarité, sa fille Blanche, tout juste seize ans, travaille également pour la mine. Là, elle rencontre Antoine Friess, qui vient d'un vignoble ravagé par le phylloxéra. Les nouveaux mineurs découvrent au fond des galeries un labeur épuisant et dangereux, ruais aussi l'entraide qui y règne. Blanche et Antoine envisagent de se marier, lorsque la guerre éclate... Une belle saga minière dans une région déchirée entre ses deux cultures.

11/2014

ActuaLitté

Livres 3 ans et +

Amélie la souris

Un curieux bonheur a frappé à la porte d'Amélie, un bonheur bien envahissant et très gazouillant : les hirondelles sont de retour et décident de construire leur nid dans sa maison.

03/2017

ActuaLitté

Livres 3 ans et +

La vache Amélie

La vache Amélie n'aime pas gambader. Elle veut voyager... Alors un soir, quand un train ralentit au bout de son pré, elle saute dans un wagon et part à l'aventure visiter la ville ! Mais une vache dans une ville ne passe pas inaperçue : elle est emmenée au zoo et se retrouve dans la cage de Falo, le bison...

09/2020

ActuaLitté

Littérature étrangère

Amélia

" A la fin de l'année 1751, quand Amélia parut, Henry Fielding n'avait pas encore quarante-cinq ans. Pourtant, il était déjà sérieusement malade. Il allait mourir trois ans plus tard. Entre ses trois grands romans, Les Aventures de Joseph Andrews, Tom Jones et Amélia, à la fin de sa vie, Fielding exprimait sa prédilection pour ce dernier. "De toute ma progéniture, disait-il, Amélia est mon petit enfant préféré..." Et, peu de temps après la première édition anglaise, on pouvait lire dans la correspondance littéraire de Grimm et Diderot ce jugement qui n'est pas un mince éloge : "M. Fielding est un auteur très original, grand peintre, toujours vrai et quelquefois aussi sublime que Molière." Amélia est un roman d'un réalisme révolutionnaire pour l'époque, un véritable roman politique qui met à nu les tares d'une société, nous conduit dans ses bas-fonds, parmi ses escrocs, ses consciences à vendre et à acheter, ses prostituées et ses honnêtes intermédiaires en tout genre, avec une hardiesse qui annonce Dickens comme Balzac, ou Les Misérables. Amélia, c'est la gageure du roman d'amour après le mariage des protagonistes, la tentative d'embrasser les événements échelonnés sur une dizaine d'années, de faire vivre tout le centre de Londres avec les mascarades, les oratorios de M. Haendel, les plaisirs du Vauxhall ou du Ranelagh. C'est la vue nouvelle sur le monde qui est celle, par exemple, du Neveu de Rameau, avec le maniement de l'appareil judiciaire de l'époque, celui de l'administration, la vie dans les prisons, dans les geôles des baillis comme à l'armée, toute l'échelle des pourboires indispensables, la corruption générale, bref, le rôle souverain de l'argent dans l'Angleterre d'après la révolution de 1688. Amélia a des côtés âpres, douloureux. La satire s'y fait cruelle et impitoyable. Mais en même temps, c'est une belle histoire d'amour, grave, tendre, bref : sentimentale. " PIERRE DAIX et ANNE VILLELAUR

01/2000

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté