Recherche

Alfred Döblin

Dossiers

Extraits

ActuaLitté

Livres 3 ans et +

Alfred : T'es drôle, Alfred !

Un matin neigeux, Sonia arrive devant chez Alfred : "Tu viens avec moi chercher un sapin pour le décorer ? " "J'arrive ! je prends ma chaise" répond Alfred. "Pourquoi as-tu besoin de ta chaise ? " demande Sonia. Car cette chaise raconte des histoires, celle d'Alfred et des amis qui ont fui leurs pays. Pour certains, ils sont bizarres avec leurs chaises, mais si demain c'était nous ?

10/2020

ActuaLitté

Livres 3 ans et +

Alfred : T'es là, Alfred ?

Sonia s'inquiète. Son voisin Alfred n'est pas chez lui. Elle l'attend...Longtemps. Elle quitte sa maison pour le chercher, même si pour cela elle doit s'approcher du mur de la guerre. En chemin, elle croise plusieurs oiseaux, arrivant avec leur petite chaise. "Bonjour, vous avez vu Alfred" ? leur demande-t-elle. Mais elle ne comprend pas leurs réponses. Et d'où viennent-ils tous ?

01/2019

ActuaLitté

Littérature érotique et sentim

Dublin Street

Quand Jocelyn Butler pénètre dans le magnifique appartement de Dublin Street, elle croit rêver. Ce cadre somptueux, elle va le partager avec sa colocataire, Ellie Carmichael, une jeune fille enjouée et curieuse. Si, pour le caractère secret de Jocelyn, se lier d'amitié a toujours été une épreuve, Ellie lui est aussitôt sympathique. En revanche, son frère, Braden, arrogant et beau comme un dieu, fait voler en éclats le fragile équilibre de Jocelyn. Car en plaquant tout pour venir s'installer en Ecosse, la jeune femme espérait laisser derrière elle son passé tragique. Or, la passion qui la lie bientôt au ténébreux Braden fait resurgir ses peurs les plus profondes, et les exorcise...

06/2021

ActuaLitté

Littérature étrangère

Wallenstein

L'empereur Ferdinand vivait dans un profond bonheur l'assujetissement de l'Empire allemand. Mettre en branle l'effroyable machinerie Wallenstein avait été sa décision, elle poursuivait sa tâche. A la cour on se levait de droite et de gauche pour lui gâcher le plaisir. Il observait impassible, clignait des yeux avec pitié et hauteur. C'était sa fatalité de ne jamais être en repos, il avait en lui du sang empoisonné ; le sabreur ardent exigeait de tailler, il fallait le tenir, le gouverner. Mais à ses yeux tout était transparent ; pour le récompenser de sa piété, la Mère de Dieu lui avait prêté ces hommes et une Allemagne sous le joug.

10/2012

ActuaLitté

Littérature étrangère

Novembre 1918, une révolution allemande Tome 3 : Retour du front

Pendant la guerre, ils n'ont pas osé montrer le bout du nez. Tout n'était que poudre aux yeux afin que nous portions les fusils à leur place. Et vendredi, sans armes, nous descendions la rue. Eux étaient en embuscade avec des mitrailleuses, ils ont tiré et se sont repliés. Ce sont des bandits qui ont mis notre patrie en coupe réglée. Je n'ai rien de commun avec eux. Et j'aimerais savoir où tu en es. Réfléchis bien : comment obtiendrons-nous la paix si les cyniques qui nous considèrent comme leur proprité, leur bien héréditaire, se retrouve en haut ? Te taire, c'est te rendre complice.

05/2009

ActuaLitté

Poches Littérature internation

Berlin Alexanderplatz. Histoire de Franz Biberkopf suivi d'un texte de Rainer Werner Fassbinder

Franz Biberkopf sort de prison, où il purgeait une lourde peine pour avoir tué sa femme. Il est fermement décidé à mener désormais une vie honnête. Mais dès la rencontre avec Reinhold, souteneur et petite frappe sans scrupule, ce voeu pieux semble impossible à tenir. Mêlé à toutes sortes de trafics, Franz commence à en savoir trop sur Reinhold. Dès lors commence pour lui une lente et terrifiante descente aux enfers... Le roman d'Alfred Döblin, paru en 1929 à Berlin, est un monument unique de la littérature mondiale. Il capte les bruits de la ville, nous plonge dans la vie du petit peuple des prostituées et des malfrats, nous fait sentir les fracas d'une métropole qui broie ceux qui se perdent dans sa nuit. Grâce à cette nouvelle traduction, Berlin Alexanderplatz retrouve enfin toute sa violence, sa richesse et son urgence. Une redécouverte majeure.

07/2010

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté