Recherche

Alexandra David-Neel. Exploratrice et féministe

Rédacteurs

Dossiers

ActuaLitté

Dossier

Livres, actualités : tout sur David Foenkinos

Né le 28 octobre 1974 à Paris, David Foenkinos fait son entrée dans le monde des lettres en 2002 avec la publication de son premier roman, Inversion de l'idiotie : de l'influence de deux Polonais, chez Gallimard. Depuis, David Foenkinos a publié une quinzaine de livres, avec un certain nombre de succès, dont Le Potentiel érotique de ma femme (2004) et La Délicatesse (2009).

ActuaLitté

Dossier

Livres, actualités : tout sur Virginie Despentes

Née le 13 juin 1969 à Nancy, Virginie Despentes fait une entrée fracassante en littérature avec Baise-moi, un premier roman écrit en quelques semaines, provocateur et dérangeant, qui devient, grâce au bouche-à-oreille et à une exposition médiatique inattendue, un succès. Après deux autres romans, l'adaptation cinématographique de son premier livre, réalisée avec Coralie Trinh Thi, termine d'asseoir sa réputation d'auteure féministe et jusqu'au-boutiste.

ActuaLitté

Dossier

Livres, actualités : tout sur Neil Gaiman

Livres, actualités : tout sur Neil Gaiman

ActuaLitté

Dossier

Livres, actualités : tout sur Virginia Woolf

Née Adeline Virginia Alexandra Stephen en 1882, Virginia Woolf grandit dans une famille aisée, où elle dispose d'un accès facilité à l'art et à la culture de son époque. Les disparitions de sa mère, en 1895, de sa demi-sœur puis de son père fragilisent toutefois son état émotionnel : elle devient sujette aux dépressions nerveuses. En 1915, elle publie son premier roman, The Voyage Out, après quelques années d'activité au sein du supplément littéraire du Times. 

ActuaLitté

Dossier

15 livres jeunesse à offrir pour enchanter Noël

Parce que le livre reste le cadeau le plus prisé pour les fêtes de fin d’année, et que choisir un livre pour les enfants n’est pas toujours simple, voici une sélection de 15 ouvrages pour petits et plus grands. Des livres jeunesse, des albums, des romans et des imagiers, pour éveiller les sens et s’émerveiller.

ActuaLitté

Dossier

Pour Noël, offrez-vous une cure d'imaginaire

Voyager à travers des mondes imaginaires, à la rencontre de personnages fantastiques, explorer des univers de magies, ou de science futuriste, croiser des créatures légendaires, voire monstrueuses, prendre part à des cérémonies avec des peuples féériques, ou extraplanétaires… Les littératures de l’imaginaire sont autant de portes ouvertes vers des ailleurs, qui vous tendent les bras. 

Extraits

ActuaLitté

Critique littéraire

Alexandra David-Neel. Exploratrice et féministe

Alexandra David-Neel est la plus célèbre des explo­ratrices. Déguisée en mendiante, elle est la première femme européenne à pénétrer en 1924 dans Lhassa, la capitale du Tibet, alors interdite aux étrangers. On croit connaître le destin de cette infatigable voyageuse, mais sait-on qu'Alexandra David-Neel (1868-1969) a été une féministe de la première heure, journaliste, cantatrice, authentique anarchiste ne voulant dépendre de personne ? Pour percer le mystère de la vie de cette femme incroyable, il y a un repère, un fil conducteur auquel Laure Dominique Agniel redonne toute sa place : son mari, Philippe. L'ami, le confident, le seul avec qui elle laisse tomber le masque. Les milliers de lettres à son époux nous éclairent sur sa quête acharnée de liberté pendant les 101 années de son existence. Les différents noms qu'elle a portés traduisent ce cheminement vers l'invention de soi : née Alexandra David, elle associe le nom de son mari au sien pour signer son oeuvre Alexandra David-Neel. Dans un style limpide et enlevé, Laure Dominique Agniel nous restitue la vie menée tambour battant d'une femme en avance sur son temps.

06/2018

ActuaLitté

Récits de voyage

Alexandra David-Néel

"Ne crie pas que tu donneras ta vie pour tes principes, pour la vérité ; mais tâche de ne jamais mentir". L'histoire retient d'Alexandra David-Néel (1868-1969) qu'elle est la première européenne à séjourner à Lhassa au Tibet. Jennifer Lesieur rappelle qu'elle fut aussi chanteuse d'opéra, franc-maçonne, journaliste, et qu'elle écrivit une quarantaine de livres dont Voyage d'une parisienne à Lhassa et La Lampe de sagesse. Orientaliste érudite, elle vécut toute sa vie dans la lumière du bouddhisme parce que, disait-elle "il est basé sur la possibilité de se libérer par soi-même de la souffrance". Du Sikkim à Kalimpong, de Lachen au Tibet, en passant par le Japon, la Corée, la Chine, la Mongolie nous suivons pas à pas cette exploratrice audacieuse, féministe convaincue, jusqu'à Digne, petite ville de Haute-Provence, où elle s'éteint à presque 101 ans, dans la "douceur sereine d'une inébranlable paix".

10/2013

ActuaLitté

Récits de voyage

Alexandra David-Néel. Vie et voyages

Alexandra David-Néel fut la plus grande exploratrice du XXe siècle et l'une des plus grandes voyageuses de l'histoire. Née en 1868 en la région parisienne, elle s'illustra comme cantatrice, journaliste, franc-maçonne, féministe, conférencière, orientaliste et bouddhiste. Passionnée par l'Orient et les voyages, elle sillonna d'abord l'Europe et l'Afrique du Nord avant de partir pour l'Asie. Après de longs séjours au Sikkim, en Inde, au Japon et en Chine, elle accomplit un véritable exploit au Tibet : en 1924, après une randonnée périlleuse, elle fut la première Occidentale à entrer dans Lhassa, la capitale alors interdite aux étrangers.

09/2021

ActuaLitté

Critique littéraire

Alexandra David et la lignée des Neel

Christine Neel, l'arrière-petite-nièce d'Alexandra David-Neel raconte l'histoire de sa famille. Des recherches minutieuses l'ont conduite à faire des découvertes tellement extraordinaires, donnant une nouvelle dimension à la figure tutélaire de l'aventurière, écrivaine, exploratrice, féministe, anarchiste, chanteuse d'opéra, qu'elle a souhaité les partager avec les lecteurs de la grande tibétologue.

11/2021

ActuaLitté

Récits de voyage

Alexandra David-Neel, passeur pour notre temps

En février 1924, Alexandra David-Néel pénétrait à Lhassa, au coeur du Tibet interdit, après une marche clandestine de quatre mois à travers des hautes montagnes et des territoires non cartographiés. Sous l'apparence d'une mendiante tibétaine en pèlerinage, elle parcourut plus de 2000 km, exploit qui la rendit célèbre dans le monde entier. Cette voyageuse intrépide présente d'autres facettes : anarchiste, féministe, franc-maçonne, bouddhiste, cantatrice, journaliste... Esprit libre, elle laissa une oeuvre vivante, sans cesse rééditée. Sa passion pour l'Orient, dont elle fit connaître les coutumes et les religions, resta intacte jusqu'à sa mort à 101 ans. Son témoignage sur le Tibet est aujourd'hui des plus précieux.

03/2018

ActuaLitté

Critique littéraire

Alexandra David-Neel. Cent ans d'aventures

Alexandra David-Neel fut une femme exceptionnelle à plus d'un titre. On la connait comme une aventurière pionnière, certainement la plus importante du XXe siècle, mais on sait moins qu'elle fut également cantatrice, journaliste, féministe engagée, orientaliste et bouddhiste. Passionnée par l'Orient, toujours en mouvement, en voyage, elle sillonne l'Europe et l'Afrique du Nord, avant de partir pour l'Asie. Après plusieurs séjours en Inde, c'est au Sikkim qu'elle découvre le bouddhisme tibétain. Une escapade au-delà de la frontière défendue du Tibet la laisse au bord du ravissement. Elle se dit "ensorcelée". Expulsée par les Britanniques pour avoir transgressé les règles, elle n'aura de cesse de parvenir à ses fins. Accompagnée de celui qui deviendra son fils adoptif, le jeune Yongden, elle pérégrine plus de dix années durant, de l'Inde jusqu'en Chine, en passant par la Corée et le Japon. En 1924, après un périple des plus périlleux, déguisée en mendiante tibétaine, elle accomplit un véritable exploit, qui la rend célèbre dans le monde entier : elle est la première Occidentale à entrer dans Lhassa, la capitale du Tibet alors interdite aux étrangers. Alexandra David-Neel était aussi une intellectuelle, attachée à la spiritualité, qui, jusqu'au bout, questionna la vie et la mort. L'écriture étant sa seconde passion, elle remplissait des carnets entiers à l'encre de Chine. Jeanne Mascolo de Filippis a longuement étudié la vie d'Alexandra David-Neel. Elle a voyagé dans ses pas et livre à la fois un portrait intime et le récit de ce qu'a vu l'exploratrice, le tout illustré par de nombreux documents personnels et inédits et des photographies d'époque.

10/2018

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté