Recherche

Adana. D'après Antigone de Sophocle

Rédacteurs

Dossiers

ActuaLitté

Dossier

Festival international de la bande dessinée d'Angoulême

Qu'on l'apprécie ou non, le Festival international de la bande dessinée d'Angoulême reste l'une des plus grandes manifestations du monde consacrées à la bande dessinée. Chaque année, au mois de janvier, toute la ville d'Angoulême, mais aussi la France, découvre et redécouvre des œuvres du neuvième art. Avec son lot de dédicaces, d'événements, d'expositions, de débats, de récompenses et de mises en avant, le FIBD est ce moment spécial dans l'année où la bande dessinée est au cœur de l'espace médiatique.

Créé en 1974, reconnu dans le monde entier, le FIBD est aussi l'occasion de placer la création hexagonale en avant, même si toute la francophonie, et plus largement toutes les nations, sont accueillies sur place. 

ActuaLitté

Dossier

Livres, actualités : tout sur Leonard de Vinci

Fantastique visionnaire, inventeur de génie, les expressions manquent pour cerner la personnalité de Leonard de Vinci. Le 500e anniversaire de sa disparition est l'occasion de se replonger dans la vie, l'œuvre et l'héritage du peintre florentin, qui a multiplié les activités, de l'architecture à la botanique, en passant par la musique, la poésie ou encore la philosophie.

ActuaLitté

Dossier

Livres, actualités : tout sur Jean d'Ormesson

Venu au monde dans le 7e arrondissement de Paris, le 16 juin 1925, au sein d’une famille noble, Jean d'Ormesson s'engagea tardivement, de son propre aveu, dans l'écriture, trop occupé qu'il était à lire. Il publie son premier ouvrage, L’amour est un plaisir, en 1956, aux éditions Julliard, mais son livre La gloire de l’Empire, en 1971, lui vaut une reconnaissance littéraire avec le Grand Prix du roman de l’Académie française.

ActuaLitté

Dossier

Livres, actualités : tout sur Guy de Maupassant

Sombrant dans la folie alors qu’il n’avait qu’une quarantaine d’années, Guy de Maupassant meurt à 43 ans, ne lègue au patrimoine littéraire français qu’une décennie d’œuvres. Mais quelles œuvres ! En quelques pages, Maupassant parvient à mêler ce pessimisme caractéristique, un réalisme prégnant et une dose de fantastique qui fera sa marque. 

ActuaLitté

Dossier

Le Prix Jean d'Ormesson

En mars 2018, quelques mois après la disparition de Jean d'Ormesson, le 5 décembre 2017, sa fille Héloïse d'Ormesson annonce la création d'un prix littéraire pour lui rendre hommage. « C’est avec joie et fierté que je vous annonce la création du prix Jean d’Ormesson, qui sera décerné le 6 juin prochain au Centre national du livre (pour s’approcher de la date anniversaire de la naissance de mon père le 16 juin 1925) », explique-t-elle.

ActuaLitté

Dossier

Livres, actualités : tout sur Antoine de Saint-Exupéry

Livres, actualités : tout sur Antoine de Saint-Exupéry

Extraits

ActuaLitté

Théâtre

Adana. D'après Antigone de Sophocle

On peut rêver qu'une île peuplée d'hommes, de femmes et d'enfants dont les ancêtres ont été capturés en Afrique, conquière sa liberté et donne le pouvoir à des sages capables de contenir les excès et de freiner les plus téméraires, avides de vengeance. L'histoire nous a montré que la chose a été possible, mais que les anciens maîtres avaient su trouver dans le fond de leur âme damnée un reste de perfidie pour mater à jamais ces fiers mutins. Dans le théâtre que propose Francine Narèce, le rêve continue d'exister et elle persiste à démontrer que la malédiction de Cham qui hante les esprits des peuples Africains-Antillais, peut et doit être effacée à jamais. Il est temps que l'on trouve la porte de sortie de cette histoire forgée par les intérêts économiques machiavéliques des uns et des autres. Dans cette nouvelle pièce Adana, une réécriture de l'Antigone de Sophocle, elle reprend cette indispensable idée de la désobéissance et de la révolte, aujourd'hui nous dirions, de l'indignation. Mais elle va plus loin : les désobéissants, les indignés, les mutins, les rebelles, les révoltés sortent vainqueurs parce que le mot justice se pare de l'or de la vérité et de la magnificence de la promesse du jour nouveau.

04/2020

ActuaLitté

Théâtre

La victoire d'Antigone. D'après l'oeuvre de Sophocle, adaption du Marc Bertrand

La Victoire d'Antigone traite de la condition humaine. Et surtout, celle des opprimés. Opprimés par un soi-disant destin aveugle, derrière lequel se cachent en réalité d'absurdes diktats religieux, d'odieux impératifs économiques, ou d'inacceptables ségrégations. Il ne s'agit pas ici de se contenter du constat des calamités qui s'abattent sur l'espèce humaine mais avant tout d'un combat, de la dynamique d'un refus devant ce que l'on nous présente trop souvent comme une fatalité. Et que ce soit une femme, Antigone, qui passe résolument à l'attaque ne peut que nous réjouir ! Ne doutons pas que celle qui représente le sexe le plus opprimé depuis des millénaires sera la libératrice de tous. A la scène comme à la vie !

09/2009

ActuaLitté

Théâtre

Antigone. Une adaptation de la pièce de Sophocle

Antonio D'Alfonso propose une oeuvre minimaliste axée principalement sur la notion du plan en tant qu'instrument d'intervention. Le récit n'est que prétexte, servant essentiellement à faire avancer la logique des événements. Sans aucun doute influencé par ses origines littéraires, le réalisateur structure son récit en chapitres, comme s'il s'agissait d'une oeuvre écrite... Pour accentuer la puissance de cet ensemble tragique filmé dans un décor intimiste et contemporain, le cinéaste a enfin recours au noir et blanc, appuyé par un travail exceptionnel sur le plan du son et des éclairages. Elie Castiel, Séquences (2012)

11/2018

ActuaLitté

Petits classiques parascolaire

Sophocle, Antigone (Ve siècle avant J.-C.)

Œuvre en texte intégral, en lien avec l’objet d’étude « Le théâtre : continuité et renouvellement » du programme de français en troisième (3e).RésuméLe tyran Créon a interdit qu’on enterre Polynice, au nom de la raison d’Etat. Antigone, elle, préfère mourir plutôt que de laisser son frère sans sépulture.Une tragédie universelle qui, à travers l’affrontement des deux personnages, pose la question de la loi et de la manière juste de gouverner.L’édition Classiques & Cie collègeSoigneusement annoté, le texte de la pièce est associé à un dossier illustré, qui comprend :– un guide de lecture intitulé « Une tragédie antique », avec des repères, un parcours de l'œuvre et un groupement de documents,– une enquête documentaire sur le théâtre à l’époque de Périclès.

03/2012

ActuaLitté

Critique littéraire

Démocratie dans l'Antigone de Sophocle. Une relecture philosophique

On a l'habitude de lire dans Antigone l'histoire d'un conflit entre d'un côté l'expression des liens affectifs et de la piété, et de l'autre les prérogatives de Etat dont le but premier serait le maintien des institutions. D'un côté Antigone fidèle à son frère, de l'autre Créon attaché à sa Cité. D'un côté la morale de l'affectivité ou de la conviction (Gesinnungsethik), de l'autre la morale de la responsabilité (Verantwortungsethik), pour parler comme Max Weber. Cette lecture classique de la tragédie demeure sans doute pertinente à bien des égards, mais traduit-elle l'essentiel ? Et si l'intention du poète n'avait pas été d'en rester à cette confrontation mais de suggérer, par-delà l'affrontement ruineux, une troisième voie possible ? Il n'y aurait plus alors deux termes seulement, le privé et le public que tout sépare, mais deux manières pour l'ordre public lui-même de se rapporter au privé, l'une conflictuelle et tyrannique, celle de Créon, l'autre conciliatrice et délibérative — démocratique en ce sens —, celle défendue par Hémon, par Tirésias, et finalement peut-être par Sophocle lui-même qui, par l'emploi d'un vocabulaire tiré de l'expérience politique athénienne, dénoue d'une main l'intrigue qu'il noue de l'autre. Eclairée entre autres par Aristote, une interprétation nouvelle de la pièce en découle, celle d'un poète qui surjoue les conflits pour mieux insinuer les moyens politiques de les résoudre ou de les atténuer.

04/2021

ActuaLitté

Critique littéraire

Sophocle

En guidant son lecteur dans le siècle de Périclès à Athènes, parmi les travaux et les jours de Sophocle (il occupa les fonctions de stratège, il contribua à l'introduction du culte d'Asclépios et même fut héroïsé après sa mort) et dans son oeuvre théâtrale, Jacques Jouanna accomplit le tour de force de nous rendre proche ce véritable " monstre sacré " du théâtre antique que fut Sophocle, sur lequel il ne nous est pourtant parvenu qu'un seul témoignage direct et dont on n'a conservé, sur un total de 120 ou 130, que sept pièces, toutes des chefs-d'oeuvre. Appuyé sur une formidable érudition, avec l'art, la retenue et la pénétration d'un éminent savant, Jacques Jouanna fait sentir à l'homme d'aujourd'hui le destin d'un homme qui a réussi à maintenir l'équilibre entre ses devoirs de citoyen et son activité de poète. D'analyses approfondies de textes en croisements entre les oeuvres, les personnages et les procédés dramaturgiques, il montre l'incroyable diversité des sujets abordés par Sophocle et la profondeur psychologique de figures vivantes qui, pour certaines, sont devenues des archétypes.

10/2007

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté