Recherche

Abdoulaye Aziz Ndaw

Extraits

ActuaLitté

Histoire internationale

Pour l'honneur de la gendarmerie sénégalaise. Tome 2, La mise à mort d'un officier

"2005-2007: un homme, un général, sa femme, des officiers perdus sont aux commandes d'une des plus prestigieuses institutions militaires, la gendarmerie nationale. Comment pouvais-je échapper à ces officiers dont le seul but était de s'enrichir, et à qui un régime félon avait confié les rênes de la gendarmerie ? Pour que cette dernière survive à tant d'années de corruption, de concussion, de népotisme et de mensonges, j'ai écrit ce livre".

07/2014

ActuaLitté

Histoire internationale

Pour l'honneur de la gendarmerie sénégalaise. Tome 1, Le sens d'un engagement

"Juin 2007 : un scandale, mon nom, la perte de mon commandement de major général de la gendarmerie... un des multiples scandales du régime dit de l'alternane. Un Président sourd à mon appel et des officiers qui usent de leur pouvoir et de leur autorité pour me salir. Un exil, un silence abasourdissant, le stress me retracent une carrière que j'ai voulue exemplaire, engagée et honorable. J'explique le sens de mon engagement et les principaux événements qui ont jalonné mes états de service".

06/2014

ActuaLitté

Histoire internationale

Sécurité pour l'émergence du Sénégal

Comment, par la sécurité des personnes et des biens, contribuer au Programme Sénégal Emergent (PSE). L'auteur, après 40 ans de services dans la gendarmerie, souhaite ouvrir un large débat sur les exigences de sécurité qui conditionnent la confiance des populations et la stabilité des institutions. Il ne saurait y avoir émergence sans système de sécurité fiable.

03/2015

ActuaLitté

Photographie

Ndar

José Ramón Bas s'initie à la photographie en autodidacte à l'âge de quinze ans, puis à vingt ans prend des cours de photo et de vidéo à l'Ecole de l'image et du Design de Barcelone, avant de très vite orienter son travail sur les nouvelles formes d'expression et sur la mémoire du voyage. "José Ramón Bas est inclassable, poète et voyageur, attentif aux gens qu'il rencontre, aux espaces qu'il traverse ; il ne se soucie pas de constituer une oeuvre mais s'attache à chaque projet à restituer les temps du voyage, en Afrique, à Cuba, au Brésil. Pendant ses parcours, il photographie de façon ludique, compulsive, puis de retour en Espagne, il transforme les images en objets. C'est à ce moment que commence le travail, il fait faire des tirages sur lesquels en fonction de l'humeur, de l'inspiration du moment, du souvenir qu'il garde du moment de la photo, il va écrire dessus, la griffer, la peindre ou simplement dessiner, avant de la figer dans une inclusion de résine. Chaque image choisie, s'ouvrira à une infinité de possible qu'il réalisera dans des formats divers avec comme propre exigence de relater son souvenir de l'expérience du voyage".

09/2017

ActuaLitté

Histoire internationale

Le Sénégal sous Abdoulaye Wade

Ce volume fait suite à celui consacré aux institutions et politiques publiques pendant les deux mandats présidentiels d’Abdoulaye Wade publié précédemment par le même éditeur. Il s’inscrit dans la continuité de la réflexion entreprise, depuis la fin des années 1980, sous la direction de Momar-Coumba Diop, pour documenter les trajectoires de l’État sénégalais et de ses relations avec la société. Cet ouvrage examine le rôle joué par Abdoulaye Wade à l’intérieur du « cycle senghorien » qui a dominé la vie du Sénégal depuis 1960. Il propose des outils d’analyse permettant de décrypter le projet hégémonique d’Abdoulaye Wade, en analysant aussi bien ses relations avec la confrérie mouride que les initiatives destinées à ramener la paix en Casamance. Dévoilant les logiques à l’oeuvre dans les syndicats, les partis politiques, les confréries religieuses, les mouvements citoyens, la presse, cet ouvrage collectif rend compte, sur la base de données inédites, des changements identifiés dans les systèmes de valeurs, les itinéraires et les protocoles d’enrichissement ou d’accumulation de pouvoir. Grâce à des approches novatrices, il aborde les recompositions qui s’expriment à travers la musique, les associations, les migrations internationales, la coopération sud-sud, les usages des TIC ou le football. Les livres consacrés au président Wade et à sa gouvernance sont également examinés avec attention et le rôle du griot dans le système de propagande officielle est analysé de manière originale. Ce volume aborde, ensuite, les réactions populaires aux défaillances ou aux dérives du pouvoir central, et les autres formes de résistance au régime du Sopi. Il insiste, enfin, sur le rôle des Assises nationales dans l’émergence et la consolidation du mouvement de contestation qui a mis un terme au régime d’Abdoulaye Wade. Cet ouvrage représente la première tentative d’envergure d’histoire économique, sociale et culturelle de la période considérée. Rédigé dans un style serein, il constitue, avec le précédent, un précieux outil de référence pour ceux qui s’intéressent, à des degrés divers, à la construction de l’avenir du Sénégal. Momar-Coumba Diop est chercheur à l’Institut fondamental d’Afrique noire Cheikh Anta Diop (IFAN, Dakar, Sénégal). Il a dirigé lui-même ou coédité une dizaine d’ouvrages qui portent sur les relations entre l’État et la société au Sénégal. Il a mis en place à Dakar, en 2004, le Centre de recherches sur les politiques sociales (Crepos) et a publié plusieurs thèses de jeunes chercheurs dans le cadre d’un partenariat avec Karthala.

08/2013

ActuaLitté

Littérature française

Kader, Aziz, Aubry... De Vézelay à Bejaïa

Découvrant au hasard de ses lectures l'existence et l'oeuvre du peintre Emile Aubry, né à Sétif et mort à Voutenay-sur-Cure, Gérard Calmettes nous entraîne dans l'Algérie de ses vingt ans, dans celle d'avant la guerre d'indépendance pour mieux évoquer, surmontant les déchirures de l'Histoire, la tolérance et l'amitié entre deux peuples faits pour s'entendre. Et c'est de Vézelay, de la Maison Jules-Roy face à la basilique, sous les regards croisés de Marie-Madeleine et de l'écrivain disparu, qu'il fait s'envoler cet hymne à la liberté et à la réconciliation.

05/2012

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté