Recherche

9782701191973

Extraits

ActuaLitté

Histoire de France

La France du temps présent 1945-2005

Dans cette histoire du second XXe siècle, la France après la Reconstruction, retrouve une croissance exceptionnelle bien qu'inégalement partagée. La stature du général de Gaulle incarnant à partir de 1958 l'indépendance et la grandeur de la nation, la modernité économique et le renouveau politique des institutions, occulte le recul de la France devenue, avec la fin de son empire colonial en 1962, une puissance moyenne. Le bouleversement politique du moment 1968 débouche sur une crise économique et sociale. La conscience de crise pèse sur les destins individuels, entrave les tentatives giscardiennes de réforme suivies par une alternance politique en 1981 qui soulève d'immenses espoirs, vite étouffés par les choix économiques et sociaux. Malgré les réussites de tous ordres, malgré l'élévation du niveau d'instruction, les inégalités se creusent au début du XXIe siècle et le modèle républicain, comme le système de protection sociale hérités de la Résistance et de la Libération, sont mis en cause. L'avenir est incertain.

10/2014

ActuaLitté

Histoire de France

La France du temps présent (1945-2005)

Dans cette histoire du temps présent, de l'après-Seconde Guerre mondiale au début du XXIe siècle, la France retrouve, après la Reconstruction, une croissance exceptionnelle bien qu'inégalement partagée. La figure du général de Gaulle, le sauveur de 1940, incarnant à partir de 1958 la grandeur de la nation, l'indépendance nationale, la modernité économique et le renouveau politique des institutions occulte le recul de la France devenue, avec la fin de son empire colonial, une puissance moyenne. Malgré la construction européenne qui dessine un autre paysage économique et politique, à géométrie variable, la crise profonde de 1968 inaugure une grande transformation et débouche, de fait, sur une crise économique et sociale, crise d'adaptation du capitalisme. La conscience de crise pèse sur les destins individuels et oblitère les tentatives giscardiennes de transformation moderniste, elle se conclut par une alternance politique incarnée par François Mitterrand, qui soulève d'immenses espoirs vite étouffés par le poids des réalités et des choix économiques. Malgré les prouesses technologiques et les réussites de tous ordres, malgré l'élévation du niveau d'instruction, la société française du début du XXIe siècle voit se creuser les inégalités et s'effriter le modèle républicain et le système de protection sociale hérités de la Résistance et de la Libération. Les événements doivent se lire dans l'épaisseur de l'histoire, celle du passé en prenant en compte le point de vue des contemporains et celle du devenir de l'événement, avec, au présent, ses traces dans les mémoires, les représentations collectives et les modalités d'action.

07/2010