Recherche

étude bien-être enfant

Extraits

ActuaLitté

histoire du moyen age au 19ème siecle

Le fils de Louis XIV

Le Grand Dauphin, fils aîné de Louis XIV, vécut quarante-neuf ans dans l’ombre du Roi Soleil, attendant un trône auquel il n’accéda jamais. En 1711, quatre ans avant son père, il disparaissait dans son somptueux domaine de Meudon. Jusqu’à ce jour, il n’existe aucune étude consacrée à ce prince pourtant si central dans une monarchie héréditaire. Seul enfant légitime de Louis XIV à survivre, sur lui reposait tout l’édifice politique construit patiemment par le roi. Prince insaisissable pour bien de ses contemporains, décrié même à cause de son impossible autonomie à l’égard de son père, il fut pourtant essentiel à un souverain qui gagnait avec lui une succession certaine et le bien le plus précieux: le temps politique. Suivre pas à pas la vie de cet homme, c’est donc se plonger dans la machinerie intellectuelle, symbolique et logistique de la monarchie absolue. Le dauphin hérita en effet du rêve politique de Louis XIV, une souveraineté dont les ressorts étaient moins la contrainte absolue exercée sur les sujets que leur adhésion intime à une autorité incontestable. Comprendre l’existence que mena le dauphin c’est donc tour à tour réfléchir à la spécificité d’un régime qui pesa si lourd dans la culture politique française, la fabrication d’un souverain, les contraintes pesant sur la vie d’un héritier dans un régime qui avait érigé l’unicité de la souveraineté en dogme absolu et enfin mieux comprendre un règne si long qu’il enjamba trois générations, celle de Louis XIV, celle de son fils, puis celle de son petit-fils, le duc de Bourgogne, disparu lui aussi avant le roi, en 1712.

ActuaLitté

histoire du moyen age au 19ème siecle

Le fils de Louis XIV

Le Grand Dauphin, fils aîné de Louis XIV, vécut quarante-neuf ans dans l’ombre du Roi Soleil, attendant un trône auquel il n’accéda jamais. En 1711, quatre ans avant son père, il disparaissait dans son somptueux domaine de Meudon. Jusqu’à ce jour, il n’existe aucune étude consacrée à ce prince pourtant si central dans une monarchie héréditaire. Seul enfant légitime de Louis XIV à survivre, sur lui reposait tout l’édifice politique construit patiemment par le roi. Prince insaisissable pour bien de ses contemporains, décrié même à cause de son impossible autonomie à l’égard de son père, il fut pourtant essentiel à un souverain qui gagnait avec lui une succession certaine et le bien le plus précieux: le temps politique. Suivre pas à pas la vie de cet homme, c’est donc se plonger dans la machinerie intellectuelle, symbolique et logistique de la monarchie absolue. Le dauphin hérita en effet du rêve politique de Louis XIV, une souveraineté dont les ressorts étaient moins la contrainte absolue exercée sur les sujets que leur adhésion intime à une autorité incontestable. Comprendre l’existence que mena le dauphin c’est donc tour à tour réfléchir à la spécificité d’un régime qui pesa si lourd dans la culture politique française, la fabrication d’un souverain, les contraintes pesant sur la vie d’un héritier dans un régime qui avait érigé l’unicité de la souveraineté en dogme absolu et enfin mieux comprendre un règne si long qu’il enjamba trois générations, celle de Louis XIV, celle de son fils, puis celle de son petit-fils, le duc de Bourgogne, disparu lui aussi avant le roi, en 1712.

ActuaLitté

enfants maltraités

Les oubliés ; enfants maltraités en France et par la France

"Des procès retentissants attirent l’attention sur des cas d’enfants maltraités. Ils cachent cependant une méconnaissance de l’ampleur réelle du phénomène et de ses causes. Dans cette étude passionnante, Anne Tursz propose un état des lieux approfondi, montrant que la maltraitance envers les enfants en France est un véritable problème de société et de santé publique, très largement sous-estimé et qui touche probablement entre 5 et 10 % des enfants, dans toutes les classes sociales. Ses conséquences sont redoutables, la plus effroyable d'entre elles étant le cercle vicieux de la transmission transgénérationnelle de la violence. Face à de tels méfaits, le repérage précoce des enfants maltraités est essentiel. Mais le système de santé apparaît démuni: manque de formation des médecins, crainte du signalement des cas de maltraitance… et surtout effondrement actuel du système de prévention dédié à l’enfant, en particulier la médecine scolaire. Or si les auteurs des mauvais traitements sont les parents dans la quasi-totalité des cas, une véritable maltraitance d’État est récemment venue s’y ajouter, dénoncée notamment par le Comité des droits de l'enfant des Nations unies. Par sa richesse en informations, la force des histoires vécues qu’il rapporte, ce livre veut apporter au public une image authentique de la maltraitance et alerter les responsables politiques sur l’urgence de la situation. "

ActuaLitté

spectacles

La passion de Tony Soprano

Les Soprano mettent en scène la vie d’une bande mafieuse dirigée par Tony Soprano, tiraillé entre ses activités illégales et sa vie familiale. Les saisons suivent plusieurs années de la vie des personnages, particulièrement la famille de Tony, dont les enfants – personnages et acteurs – grandissent en temps réel jusqu’à la fin de leur adolescence. Créée en 1999 par David Chase, cette série a été saluée comme le meilleur programme de l’histoire de la télévision. Des livres ont paru, sur la philosophie de Tony Soprano ou sur ses plats préférés, mais il manquait un essai critique sachant répondre à une triple question. En quoi Les Soprano sont-ils une grande œuvre de notre temps? En quoi permettent-ils de comprendre ce qu’est devenue la série télévisée? Pourquoi les cinéphiles se tournent-ils de plus en plus vers ce genre? Écrit par Emmanuel Burdeau, ancien rédacteur en chef des Cahiers du cinéma, cet essai tient à la fois de l’exercice d’admiration et de l’analyse, de l’étude de cas et de la réflexion sur la situation contemporaine des images.

11/2010

ActuaLitté

romans et fiction romanesque

L'heure anglaise

Juillet 1911, une matinée d’été dans la campagne anglaise. Edward Sanders marche le long de la rivière. Il rentre chez lui, mais personne ne l’y attend. Ni Susan, ni les enfants. Tous le croient en ville, sagement assis à son bureau. Susan Sanders parcourt les rues de Londres. Personne ne sait qu’elle s’y trouve. Pas Edward en tout cas. Elle va lui faire une surprise, aller le chercher à l’étude, pénétrer dans cet immeuble inconnu où il passe ses journées. Aujourd’hui, elle a un secret à lui confier. Pour tous les deux, c’est une journée particulière. Au rythme de leur promenade, au fil de leurs souvenirs, reviennent en foule les fantômes d’une époque disparue: débutantes promises à la noyade ou à la folie, duchesses suffragettes, scandales étouffés, excentriques sacrifiés. C’est l’heure anglaise, l’heure où se réveillent les fastes de la Riviera et les enfances solitaires, les bibelots victoriens et leurs fêlures.

01/1900

ActuaLitté

histoire du 20Ème siecle a nos jours

Allons Enfants De La Patrie ; Generation Grande Guerre

Les enfants de 1914 sont aussi les enfants du siècle: adultes en 1940, aïeux en l’an 2000, leur histoire est celle d’une génération, la « génération Grande Guerre ». Retrouver la trace d’une parole enfantine sur la Première Guerre mondiale, telle est l’ambition de ce livre. L’enjeu est avant tout de méthode: contribuer à une histoire de l’enfance qui ne soit plus celle des discours et des représentations élaborés par des adultes, mais bien une histoire de l’expérience enfantine, où les enfants sont désormais envisagés comme une génération d’acteurs, d’observateurs et de témoins à part entière. Autrement dit, se placer à hauteur d’enfant. En s’appuyant sur un corpus d’archives largement renouvelé, à partir de dessins d’enfants, de journaux intimes, de lettres et de témoignages oraux, cette étude met au jour pour la première fois ce qu’est la vie pendant la guerre au XXe siècle: invasion et occupation, privations matérielles et stratégies d’endurance, privations affectives et réinvention de la figure du père. Prix Louis Cros 2008, décerné par l’Académie des sciences morales et politiques.

01/2012

Articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté