Recherche

édition Maroc auteurs

Extraits

ActuaLitté

poésie

Oeuvres complètes t.2

Il fait bon lire Clément Marot aujourd'hui. Malgré les siècles qui nous séparent du prince des poëtes françoys, c'est une voix familière qui nous parle, et qui n'a rien perdu de sa fraîcheur. Valet de chambre de François 1er et de Marguerite de Navarre, Marot est de ces courtisans qui flattent leur mécène en raillant leur propre flagornerie ; fervent défenseur de l'Évangile, il est de ces croyants qui jouent les bouffons pour révéler leur foi ; poète Protée insaisissable, il est aussi bien le traducteur des Psaumes que l'auteur de pièces badines comme l'éloge Du beau tétin. Il a écrit des rondeaux, des ballades, des épigrammes, des coq-à-l'âne ; il a lancé la mode du blason du corps féminin, et, selon la formule de Boileau, il a montré pour rimer des chemins tout nouveaux. Ces œuvres complètes proposent, pour la première fois, une vue d'ensemble des différents écrits de Marot: le lecteur y découvrira une succession d'éditions originales présentées selon le vœu de l'auteur, mais aussi des pièces éparses et des textes demeurés inédits de son vivant.

ActuaLitté

litterature moyen orient

Triste jeunesse

Dans son nouveau roman, très justement intitulé Triste jeunesse, Mohamed Nedali dresse un portrait de la jeunesse marocaine désabusée: on ne peut pas travailler, on ne peut pas s'aimer, on est condamnés à la pauvreté et à la souffrance. Saïd aime Houda, Younès aime Latifa. Dès l'évocation de ces histoires d'amour, on prévoit le drame. Celui-ci revêtira plusieurs facettes, mais aux yeux de Nedali, il est inéluctable. Sombre roman donc, mais la volonté de son auteur est claire: ce prof de lycée ne supporte plus l'état d'esprit de ces jeunes persuadés que leur sort est joué avant même qu'il ne commence. C'est un cri d'alarme mais aussi une formidable façon de leur dire que la vie ce n'est pas ça: la vie c'est un combat de tous les jours, et cela peut être une victoire.

09/2012

Articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté