Recherche

édition salon livre

Dossiers

Extraits

ActuaLitté

Albums

Les trois ours chez Boucle d'Or

Ce matin, Petit Ours est tout content. En rendant visite à Boucle d'Or, avec ses parents il va enfin découvrir comment vivent les humains. Du salon à la cuisine, des chambres à la salle de bain, les Trois Ours vont tout toucher, tout explorer. Pauvre Boucle d'Or, avoir trois ours chez soi, cela fait des dégâts. Les images de cette visite catastrophique épousent les actions des ours. Cela commence doucement, et puis cela s'accélère, et la pauvre Boucle d'Or ne sait plus où donner de la tête. Elle a beau courir partout et se démultiplier, rien n'arrête le désastre et le zoom arrière qui nous montre la vue de la maison en coupe nous le confirme. Cette fois, ce sont les Trois Ours qui débarquent chez Boucle d'Or, et y sèment la pagaille ! Un album somptueux qui revisite avec humour et impertinence l'un des contes les plus connus. Une nouveauté à ne pas rater! • Sibylle Delacroix, une auteure illustratrice au sommet de son talent (Les larmes, Graines de sable) nous offre des images foisonnantes de détails où les enfants vont plonger avec délice. • Au delà du comique de situation, un conte détourné qui offre au lecteur un changement de point de vue salutaire. C'est bébé Ours qui découvre la maison de Boucle d'Or et sème des catastrophes sur son passage. • Un album grand format à la fabrication particulièrement soignée pour un livre cadeau dans lequel on plonge et qu'on pourra lire et relire tant les images sont riches de détails. Retrouvez la sélection Noël des livres de Bayard Editions

09/2020

ActuaLitté

Romans & contes

Tempo de Santiago

Un peu fêtard, Tempo est toujours en retard. Il aimerait faire de la musique, mais confond tac et tic. Il n'arrive pas à sonner et se fait disputer...L'amitié, la complicité et la volonté aideront Tempo, le petit réveil de Santiago, à remplir de musique les rêves de son petit propriétaire. Parus aux éditions Élan Sud, les romans de Dominique Lin abordent des univers différents, décrivant le monde sous de multiples facettes, tout en restant centrés sur un seul sujet : la condition humaine. Avec son écriture poétique, imagée et concise, possédant le sens du rythme, il alterne romans classiques et contes pour enfants. Il répond aux invitations selon ses disponibilités : médias, Salons du livre, librairies, médiathèques, cafés littéraires, ateliers d'écriture (adultes et enfants), lectures publiques et tables rondes d'auteurs...

03/2020

ActuaLitté

BD tout public

Paul : Paul à la maison

Paul à la maison est le 9e tome de la série. Cette fois-ci, l'action de déroule en 2012, Paul est auteur de bande dessinée à temps plein et lance un nouvel ouvrage au Salon du livre de Montréal. Entretemps, sa fille part travailler en Angleterre, Lucie n'habite plus avec lui et sa mère ne va pas bien... Paul à la maison traite du deuil, sous de multiples formes. Un album émouvant.

01/2020

ActuaLitté

Pléiades

Romans et nouvelles (1959-1977)

Vivement controversé à ses débuts, Philip Roth s'est peu à peu imposé aux Etats-Unis comme l'un des plus grands auteurs de sa génération. Les cinq livres réunis ici témoignent déjà de ce qui deviendra sa marque de fabrique : richesse de l'imagination, verdeur, vigueur de l'ironie, selon un alliage très particulier d'oralité et d'élégance, d'exubérance et de délicatesse. Cest à cette époque-là, et avec ces ouvrages, que Roth devient Roth. Goodbye, Columbus (1959), l'extraordinaire recueil de nouvelles qu'il publie à vingt-six ans, et bien plus encore la très iconoclaste Plainte de Portnoy (Portnoy et son complexe, 1969) ont fait scandale, l'un au sein de la communauté juive, que les décapants récits de Roth se soucient peu de flatter, l'autre bien au-delà : la chronique familiale, psychologique et sociale dessinée au vitriol par Portnoy va de pair avec un langage où rivalisent le loufoque, la gouaille et une outrancière crudité. Le roman, qualifié de magistrale "orchestration de voix" et d'allègre "festival linguistique" , est un véritable jalon culturel des années 1960. Tel un ventriloque, le protagoniste fait dialoguer sur le divan de son analyste les voix contradictoires qui l'habitent. Dans un torrent d'imprécations et de lamentations sont données à entendre la voix de l'enfant, celle de l'adolescent, celle de l'adulte torturé. Le plus souvent aux prises avec sa yiddishe mame grotesquement castratrice, Portnoy dialogue aussi avec son père humble et soumis, et avec ses maîtresses, de séduisantes shikses (jeunes filles non juives, en principe interdites), en qui il voit les incarnations de l'Amérique qu'il entend conquérir. Multipliant les identités et les masques comme un acteur multiplie les rôles, c'est ensuite David Kepesh que Roth introduit sur la scène de son oeuvre. Ce professeur de littérature se voit transformé en une gigantesque glande mammaire dans Le Sein (1972), fable kafkaïenne à la fois fantastique et burlesque, tandis que Professeur de désir (1977) retrace son enfance en famille, son exploration effrénée de la liberté sexuelle pendant ses études, puis les expériences féminines contrastées de sa maturité. Malgré l'apparence "sage" de ce schéma biographique, la pratique de la fiction est toujours aussi affranchie et ludique - en témoigne, entre autres, l'épisode désopilant de la visite faite en rêve à la "putain de Kafka" . Enfin apparaît Nathan Zuckerman, qui accompagnera Roth jusqu'en 2007. Dans Ma vie d'homme (1974), il essaie de se libérer d'un mariage désastreux. La structure narrative, emboîtée et miroitante, du récit se complexifie, au point que Milan Kundera qualifia le livre de "chef-d'oeuvre de baroque" . On a dit de Nathan qu'il était le travesti littéraire de Philip. Mais comme le souligne Philippe Jaworski dans sa préface, "la présence de "l'auteur" dans ses écrits de fiction ressortira toujours à une réalité de fiction" . Au reste, "la réalité de l'écrivain pourrait tout aussi bien dériver de l'existence de son personnage" .

10/2017

ActuaLitté

Livres 3 ans et +

La visite

Une famille est au parc, un chat blanc passe entre les arbres. Le chat noir est resté à la maison et regarde par la fenêtre. Le soir tombe et nous allons assister à une étrange visite : dans la lumière intime et chaleureuse du salon, les deux chats, ayant pris des humains la taille et les vêtements, échangent des nouvelles et boivent du thé. Que dit cette lettre ? A quoi pense le chat blanc qui regarde par la fenêtre ? Dans ce livre sans texte, aux allures de conte de Noël, Junko Nakamura déploie tout son talent. Les plans tantôt rapprochés, tantôt éloignés, passent de l'univers des enfants à celui des chats, de l'intérieur à l'extérieur de la maison et créent une narration fluide, où chaque image est à la fois suspendue hors du temps et prise dans un mouvement qui emmène le lecteur en avant.

10/2016

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté