Recherche

faites tête humour

Extraits

ActuaLitté

témoignage

La guerre de Franci

Franci Rabinek Epstein a survécu à trois camps de concentration nazis, au travail forcé et même à une rencontre avec le terrible Josef Mengele. Après guerre, elle voudra laisser un témoignage, une trace de ce voyage en enfer dans un texte précis et détaillé où elle ne se se départit jamais de son humour ni d’une véritable élégance naturelle, qui ont résisté à l’épreuve de l’horreur.

La chronique d'Actualitte

Mais sa franchise sur ce qui advint aussi dans les camps, les relations sentimentales entre les êtres en même temps que les abus sexuels, venait trop tôt : elle embarrassa. Les esprits n’étaient pas prêts et, lorsqu’elle mourut à New York en 1989, ses mémoires n’avaient toujours pas été publiés.

Sa fille, la journaliste Helen Epstein, auteure réputée pour son travail sur le traumatisme en héritage, a établi l’édition de ce récit puissant, qui paraît pour la première fois en français, et en a rédigé la postface. 

ActuaLitté

Romans & contes

La guilde des aventuriers t.1

Les meilleurs amis Zed Kagari et Brock Dunderfel vivent à Pierrefranche, l'une des dernières cités qui se dressent encore quand le reste du monde est envahi par des monstres. Tous deux espèrent un avenir brillant. Zed rêve de rejoindre la guilde des Mages, où sa nature de semi-elfe (le seul de toute la ville) pourrait enfin être un atout. Brock, lui, fils de marchand, est confiant car il sait qu'il travaillera pour la guilde de son père. Pourtant, alors que leurs vœux sont sur le point de s'accomplir, ils sont recrutés par la guilde des Aventuriers. Une offre qu'ils ne peuvent malheureusement pas refuser, car cette confrérie a le pouvoir de sélectionner qui elle veut. Seule Liza, courageuse fille de noble, se porte volontaire. Les garçons, d'abord désespérés, vont peu à peu découvrir que, derrière les murailles de la ville, tout un monde aussi dangereux que merveilleux s'ouvre à eux. Et que les Aventuriers sont la dernière ligne de défen. contre les dangers qui menacent la ville depuis que la barrière protectrice magique a été ouverte. Brock, Zed et Liza sont embarqués dans une première expédition loin de leur quotidien. Ils doivent retrouver un cristal permettant aux mages de Pierrefranche de rétablir la protection autour de la cité. Mais sur la route, des Dangers de l'outre-tombe se lèvent... Si les Aventuriers ne parviennent pas à se faire confiance, Pierrefranche sera perdue à tout jamais. Histoire liée Peu nombreux sont ceux à vouloir rejoindre la Guilde des Aventuriers: ses membres meurent souvent jeunes... • Une quête à la "Donjons et Dragons": une aventure trépidante qui entraîne le lecteur dans un univers riche, mêlant humains, elfes, voleurs, magie et sorcellerie, avec une pointe d'humour. Une belle initiation à la fantasy • L'un des auteurs a participé à la série "Animal Tatoo" et reprend les éléments qui en ont fait le succès: une écriture dynamique avec des retournements de situations inattendus, des péripéties haletantes... un vrai page-turner, • Des personnages très attachants: les adolescents issus de différents milieux forment un groupe hétéroclite, mais leurs différences se révèleront justement être leurs forces, et leur amitié, le plus puissant des pouvoirs. Retrouvez la sélection Noël des livres de Bayard Editions

09/2020

ActuaLitté

Albums

Les trois ours chez Boucle d'Or

Ce matin, Petit Ours est tout content. En rendant visite à Boucle d'Or, avec ses parents il va enfin découvrir comment vivent les humains. Du salon à la cuisine, des chambres à la salle de bain, les Trois Ours vont tout toucher, tout explorer. Pauvre Boucle d'Or, avoir trois ours chez soi, cela fait des dégâts. Les images de cette visite catastrophique épousent les actions des ours. Cela commence doucement, et puis cela s'accélère, et la pauvre Boucle d'Or ne sait plus où donner de la tête. Elle a beau courir partout et se démultiplier, rien n'arrête le désastre et le zoom arrière qui nous montre la vue de la maison en coupe nous le confirme. Cette fois, ce sont les Trois Ours qui débarquent chez Boucle d'Or, et y sèment la pagaille ! Un album somptueux qui revisite avec humour et impertinence l'un des contes les plus connus. Une nouveauté à ne pas rater! • Sibylle Delacroix, une auteure illustratrice au sommet de son talent (Les larmes, Graines de sable) nous offre des images foisonnantes de détails où les enfants vont plonger avec délice. • Au delà du comique de situation, un conte détourné qui offre au lecteur un changement de point de vue salutaire. C'est bébé Ours qui découvre la maison de Boucle d'Or et sème des catastrophes sur son passage. • Un album grand format à la fabrication particulièrement soignée pour un livre cadeau dans lequel on plonge et qu'on pourra lire et relire tant les images sont riches de détails. Retrouvez la sélection Noël des livres de Bayard Editions

09/2020

ActuaLitté

Littérature

Beyrouth entre parenthèses

" Sur les photos, les personnes en keffieh, ce sont des Palestiniens ? - Non, ma famille. - Votre famille, ce sont des Palestiniens ? - Non, des Libanais. - Pourquoi alors les avoir couverts d'un keffieh palestinien ? " Contre l'avis de sa famille, le narrateur, un jeune franco-libanais, a décidé de se rendre en Israël. Arrivé à l'aéroport de Tel-Aviv, il subit, comme il s'y attendait, un interrogatoire de plusieurs heures. Les questions fusent et se répètent. "Comment s'appelle votre mère ? Comment s'appelle votre père ? Comment s'appelle votre grand-père ? Comment vous appelez-vous ?" La succession et la répétition des questions en éveillent d'autres chez le narrateur, sur son identité. "Est-ce bien moi ce moi, qui moi et qui je ?" Dans un texte court, avec un mélange de gravité et d'humour, Sabyl Ghoussoub interroge la question de l'identité. Il est nourri par l'absurdité des conflits du Moyen-Orient, l'état de guerre entre le Liban et Israël, ces deux pays qui ne se voient pas... Né à Paris en 1988, dans une famille libanaise, Sabyl Ghoussoub a fait sa scolarité en France, a vécu à Beyrouth de 2011 à 2015 puis est revenu à Paris. Photographe et chroniqueur dans la presse libanaise et française, il a été directeur du Festival du film libanais de Beyrouth. En 2019, il a été commissaire de l'exposition à succès "C'est Beyrouth" à l'Institut des Cultures d'Islam de Paris. Son premier roman, Le nez juif, paru à l'Antilope en 2018, a été très bien accueilli.

08/2020

ActuaLitté

Sf & fantasy

Un long voyage

Dans un monde de magie et de héros, quel courage faut-il aux gens comme vous et moi pour vivre, aimer, mourir ?Issu d'une famille de pêcheurs, Liesse doit quitter son village natal à la mort de son père. Fruste mais malin, il parvient à faire son chemin dans le comptoir commercial où il a été placé. Au point d'être pris comme secrétaire par Malvine Zélina de Félarasie, ambassadrice impériale dans l'Archipel, aristocrate promise aux plus grandes destinées politiques. Dans le sillage de la jeune femme, Liesse va s'embarquer pour un grand voyage loin de ses îles et devenir, au fil des ans, le témoin privilégié de la fin d'un Empire. Dans ce conte merveilleux, relatant une vie entière avec un art consommé du suspense, et un talent inouï pour mêler humour et lyrisme, naît une nouvelle voix majeure de la fantasy.Claire Duvivier est née en 1981. Un long voyage est son premier roman.

05/2020

ActuaLitté

Non classé

La transparence du temps

Une nouvelle enquête de Mario Conde autour d'une statuette - La Vierge Noire - , et cette incroyable quête d'un objet précieux, avec moult flashbacks historiques (comme dans Le Faucon maltais), ne saurait nous faire oublier qu'au final, l’héroïne, comme dans tous les romans de Padura, reste et restera la ville de La Havane ! À l’approche de son soixantième anniversaire, Conde n’a pas le cœur à la fête. Toujours aussi fauché, atteint d’une nostalgie de plus en plus noire, il aimerait bien qu’on lui fiche la paix. Mais le coup de fil d’un ancien camarade de lycée réveille ses vieux instincts. Au nom de l’amitié (mais aussi contre un salaire plus qu’honorable), Bobby Roque Rosell le charge de retrouver une mystérieuse statue de la Vierge noire que lui a volée un ex-amant un peu voyou. Une statuette banale à forte valeur sentimentale, dit-il.
Conde se plonge alors dans le milieu peu reluisant des marchands d’art, découvre les mensonges et hypocrisies de tous les “gagnants” de l’ouverture cubaine, mais aussi la terrible misère de certains bidonvilles de La Havane, les fameux llega y pon où survit péniblement toute une population venue notamment de l’Oriente. 
Alors que les cadavres s’accumulent et que la Vierge noire s’avère plus puissante que prévu, Conde se retrouve embarqué dans un tourbillon historique qui semble répondre à l’autre définition de la révolution : celle qui ramène toujours au même point.
Un grand roman plein d’humour noir et de mélancolie.
 Traduit de l'Espagnol (Cuba) par Elena Zayas A retrouver dans la collection “Grands romans” chez Points

Articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté