Recherche

costume

Extraits

ActuaLitté

Musique, danse

Indochine

Quarante ans se sont écoulés depuis le premier concert d'Indochine au Rose Bonbon. Ce 29 septembre 1981, les quatre membres fondateurs, tout juste sortis de l'adolescence, jouaient devant une salle de 200 personnes électrisées. Aujourd'hui, le groupe de rock préféré des français parvient à rassembler quatre générations de fans lors de concerts à la scénographie magistrale dans une incroyable communion. Loin de toute nostalgie, il a toujours su se renouveler, et s'inscrire avec force dans la modernité, traitant de sujets de société bien avant qu'ils ne deviennent en vogue, s'affranchissant des modes, pour puiser ses inspirations à de multiples sources, littéraires, picturales, sociétales ou cinématographiques. Est-ce pour cette raison qu'Indochine parle à tant de monde ? Rafaelle Hirsch-Doran, en épluchant les nombreuses archives personnelles confiées par Nicola Sirkis, donne des éléments de réponse. Ainsi, sont reproduits pour la première fois des extraits de journaux intimes, photos privées, premières maquettes, brouillons de chansons, feuilles d'enregistrement, photos des costumes de scène, croquis. Elle a aussi interviewé tous ceux qui ont écrit ou ont participé à l'histoire d'Indochine, de la mère de Nicola Sirkis, qui n'avait jamais parlé, à Chloé Delaume, de Xavier Dolan à Erwin Olaf, des ingénieurs du son aux membres du groupe, de Lou Sirkis à Christine and the Queens et surtout, Nicola Sirkis lui-même, qui se livre ici comme rarement. En renfermant ce livre global, qui explore les nombreuses facettes d'un groupe que tout le monde croit connaître mais qui échappe aux canons habituels de la musique populaire, on traverse également quarante ans d'histoire française. Et tout au long de ce voyage, on retrouve un seul crédo : la liberté. Nicola Sirkis est le chanteur, compositeur, fondateur d'Indochine. Rafaëlle Hirsch-Doran est journaliste et sa rencontre avec Indochine à l'âge de 11 ans a été un choc. Elle est également réalisatrice de documentaires.

09/2021

ActuaLitté

Lecture 9-12 ans

Arsène Lupin : Gentleman cambrioleur

Arsène Lupin est arrêté : l'aventure est-elle donc finie pour lui ? Erreur ! Elle ne fait que commencer. C'est quand il est sous les verrous que la police devrait se méfier. Lupin change de domicile, de costume, de tête, d'écriture, connait tous les passages secrets et prend rendez-vous avec ses victimes avant de les cambrioler ! C'est le plus gentleman des cambrioleurs.

01/2021

ActuaLitté

Actualité et médias

XXI N° 48, automne 2019 : Ciel, mon Europe ! Dans l'intimité d'un continent tourmenté

Des pages d'actualités, un portfolio, un long entretien, un documentaire commenté et illustré, des enquêtes... Celui que l'on ne voulait pas entendre PAR DOMINIQUE PERRIN Il avait tout pour se faire détester : un costume, un anglais fluide, un titre du FMI, une enfant hors mariage. En pleine crise, la Grèce en a fait son ennemi public n°1. Andreas Georgiou a révélé les vrais chiffres de la dette publique. Il paie le prix de sa " trahison ". le business de l'exil PAR JERÔME TUBIANA Il a quitté le Soudan à pied, vit aujourd'hui à La Chapelle, quartier pauvre de Paris. A chaque étape de sa migration, l'Union européenne a payé pour l'arrêter. Pour ne pas accueillir un étranger de plus, ses dirigeants ont armé des milices, financé des trafiquants, encouragé le naufrage de bateaux en Méditerranée. Et enrichi des multinationales de la sécurité et de l'armement. Un homme dans l'arène PAR BASTIAN BERBNER Un jour, une dame appelle Finbarr O'Brien, facteur dans un coin d'Irlande. Elle lui demande s'il accepterait de participer à des assemblées citoyennes, pour écrire la nouvelle constitution du pays. Une nouvelle vie commence.

10/2019

ActuaLitté

Littérature française

A la première personne

"Réactionnaire, disent-ils. Le moment m'a donc semblé venu de faire le point et de retracer mon parcours sans faux-fuyants ni complaisance. Il ne s'agit en aucune façon pour moi de rabattre la connaissance sur la confession et de défendre une vérité purement subjective. Je ne choisis pas, à l'heure des comptes, de me retrancher dans la forteresse imprenable de l'autobiographie. Je joue cartes sur table, je dis d'où je parle, mais je ne dis pas pour autant : "A chacun sa vision des choses". Le vrai que je cherche, encore et toujours, est le vrai du réel : son élucidation reste à mes yeux prioritaire. Cependant, comme l'a écrit Kierkegaard : "Penser est une chose, exister dans ce qu'on pense est autre chose". C'est cet "autre chose" que j'ai voulu mettre au clair en écrivant, une fois n'est pas coutume, à la première personne". Alain Finkielkraut.

09/2019

ActuaLitté

Livres 3 ans et +

Le loup qui voulait être un super-héros

Aujourd'hui, Loup a une super-idée : et s'il devenait un super-héros ? Le temps d'enfiler un super-costume et le voici transformé en Super-Extra-Fabuloup ! Il ne lui reste plus qu'à trouver quelqu'un à sauver… Facile ? Pas si évident quand on est super-maladroit ! Heureusement, Loup a une super amoureuse...

08/2016

ActuaLitté

Littérature française

Les roses fauves

"Peu après la sortie de mon premier roman, Le coeur cousu, une lectrice m'a raconté une coutume espagnole dont j'ignorais l'existence : dans la sierra andalouse où étaient nées ses aïeules, quand une femme sentait la mort venir, elle brodait un coussin en forme de coeur qu'elle bourrait de bouts de papier sur lesquels étaient écrits ses secrets. A sa mort, sa fille aînée en héritait avec l'interdiction absolue de l'ouvrir. J'ai métamorphosé cette lectrice en personnage. Lola vit seule au-dessus du bureau de poste où elle travaille, elle se dit comblée par son jardin. Dans son portefeuille, on ne trouve que des photos de ses fleurs et, dans sa chambre, trône une armoire de noces pleine des coeurs en tissu des femmes de sa lignée espagnole. Lola se demande si elle est faite de l'histoire familiale que ces coeurs interdits contiennent et dont elle ne sait rien. Sommes-nous écrits par ceux qui nous ont précédés ? Il faudrait déchirer ces coeurs pour le savoir... ". Carole Martinez, formidable conteuse, libère ses personnages morts et vivants et nous embarque à leur suite dans un monde épineux où le merveilleux côtoie le réel et où poussent des roses fauves.

08/2020

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté