Recherche

Gaston

Extraits

ActuaLitté

Romans & contes

Les 9 de la rue Barbe, Tome 01

La rue Barbe est une petite rue tranquille d'une petite ville, non loin de Paris, mais on ne le devinerait pas. Elle est bordée de maisons et d'un petit immeuble. À un bout, un bar, à l'autre, le jardin où se retrouvent tous les enfants de la rue. Parmi eux, neuf sont copains à la vie à la mort : Léa, Gaston, Nino, Ambre, Elsa et Jade, Lucrèce et Léandre, et Tom. Un jour, catastrophe : la chatte de Léa disparaît. Les copains décident de mener l'enquête : qui a vu Miou pour la dernière fois ? Où ? Que faisait-elle ? De fil en aiguille, ils décident de créer un journal de la rue... mais toujours pas de Miou. Jusqu'au soir où elle réapparaît, à la plus grande joie de Léa, qui comprend pourtant qu'elle n'a pas disparu sans raison. Elle est allée distraire un petit garçon solitaire, Dimitri, qui passe la nuit dans la fourgonnette de son père... et Léa est prête à partager Miou avec lui !

01/2020

ActuaLitté

Bd jeunesse

Eli & Gaston

Eli et son chat Gaston sont inséparables. Cet été, ils passeront leurs vacances à la campagne chez grand-mère Jo. Eli déteste l'endroit et, surtout, là-bas il ne lui arrive que des ennuis. Il faut qu'ils sen aillent ! Mais sur le chemin, ils découvriront qu'un monde mystérieux se cache dans la forêt voisine. Une étrange créature y sème la terreur et fait fuir les animaux. Embarqués malgré eux dans cette aventure, Eli et Gaston devront affronter cette terrible menace pour rentrer chez eux !

09/2019

ActuaLitté

Non classé

Un été à Rockaway

Publié en 1987, "Un été à Rockaway" appartient à ces livres qui ont marqué leur époque, au même titre que "Moins que zéro "de Bret Easton Ellis ou "Bright Lights, Big City "de Jay McInerney. Membre du fameux "Brat Pack" aux côtés d'Ellis, McInerney ou encore Donna Tartt, Jill Eisenstadt a connu un succès fulgurant avec ce premier roman alors qu'elle sortait à peine de l'université. "Un été à Rockaway" est une comédie dialoguée à la perfection autant qu'un poignant roman d'apprentissage sur la jeunesse américaine des années 80. Un texte devenu culte traduit pour la première fois en français. "
traduction : Hélène Cohen

04/2019

ActuaLitté

espagnol ouvrages de litterature

Norte

Trois destins, trois époques, une frontière. Le roman, inspiré de personnages réels, commence en 1984, dans le nord du Mexique, avec Jesús, un adolescent obsédé par la beauté de sa soeur et qui, au fil des années, va devenir le Railroad Killer, l’un des tueurs en série les plus recherchés par le FBI à la fin du XXe siècle. Véritable descente aux enfers, son périple de sang et de sexe dessine une autre carte de la frontière et nous révèle mille routes secrètes pour la traverser. Nous partons ensuite en Californie où, dans les années 30, Martín Ramírez, un paysan sans papiers, est sur le point d’être envoyé en hôpital psychiatrique. Incapable de parler, il peint inlassablement des hommes à cheval et des scènes de guerre qui finissent par attirer l’attention des médecins mais aussi de la critique. Ramírez est aujourd’hui considéré comme l’un des grands maîtres de l’art brut contemporain aux États-Unis. Enfin, nous retrouvons, au début des années 2000, Fabián Colamarino, brillant professeur universitaire au Texas. Sa lutte et sa déchéance sont racontées à travers les yeux de Michelle, une ancienne étudiante bolivienne avec qui il entretient une liaison coupable et passionnée. À travers une langue tantôt onirique et émouvante, tantôt proche du réalisme plus dur d’un Bret Easton Ellis, Edmundo Paz Soldán excelle à décrire ces trois expériences du déracinement et de l’exil, et nous rappelle avec brio que la porte vers le Norte n’est pas toujours celle de l’Eldorado. Mario Vargas Llosa nous avait prévenus: "Il s’agit de l’une des voix les plus novatrices de la littérature latino-américaine d'aujourd'hui. "

ActuaLitté

poésie

Quand Anna murmurait ; anthologie des poésies, 1953-1999

La présente Anthologie comprend des ouvrages qui ne sont pas cités habituellement dans la bibliographie de l'auteur: Liturgie pour la nuit, Silence et plainte. Ainsi que les fragments des livres les plus importants: Élévation Enclume, Le voyage de sainte Ursule, Cose Naturali, les États provisoires. Elle se termine par quelques inédits. L’Anthologie porte ce titre générique: Quand Anna Murmurait. Si l'on demandait à l'auteur ce qui signifie ce prénom d'Anna, il pourrait bien répondre par la phrase qui introduit le livre: "Pour comprendre, il faut être familier des ports, au bord de l'estuaire, et de l'atmosphère qui règne sur les quais à chaque saison de l'année. En automne surtout lorsque arrivent des jours lumineux…En cette saison, il flotte entre le coteau une clarté indécise que la palette de William Turner semble avoir cherché à saisir-dans des aquarelles-entre Saint-Florent-le-Vieil et les berges de Champtoceaux. Couverture: Dessin de Gaston Planet

ActuaLitté

littÉrature anglo-saxonne

Richard Yates

Ce roman, même s'il s’intitule Richard Yates, n’a aucun rapport avec l’auteur éponyme… Ce n’est en aucun cas une biographie, le titre fait plutôt appel (même s’il est fait référence à quelques reprises à l’écrivain Richard Yates) à la sensation d’approximation, de « réalité abstraite » qu’on vit lorsqu’on s’aperçoit de la différence entre un contenant et son contenu, ou lorsqu’on compare des éléments aussi paradoxalement éloignés l’un de l’autre que l’Art et la Vie: une situation étrange et pourtant familière, nous laissant dans un doux état de confusion. Deux jeunes gens que l'auteur affuble de noms d’acteurs américains, Haley Joel Osment, 21 ans, habitant New York, et Dakota Fanning, 16 ans, habitant dans le New Jersey, font connaissance sur internet et s’éprennent l’un de l’autre. Après une première rencontre réelle au domicile de l’adolescente, ils enchaînent les allers-retours entre New York et le New Jersey. Le couple mange végan, vole dans les magasins et disserte sur la vie et l’ennui, se sent seul, échoue souvent à se comprendre. Lorsqu’ils ne sont pas ensemble, ils discutent en chat, alimentent leur spleen et une relation entre bonheur fulgurant et déprime suicidaire. Lorsque Joel quitte son appartement de New York pour s’installer dans New Jersey, les personnages se dévoilent, laissant apparaître leurs blessures, leurs pulsions, leurs failles. Et Joel découvre alors les mensonges et manipulations de Dakota. Des jeunes ligotés par leurs liens virtuels, des adultes désarticulés par le réel, un récit entre l’hypnose et l’anesthésie. L’écriture minimale de Tao Lin et son humour à froid nous plongent dans la dépression générationnelle de ceux que l’on nomme les hipsters. Et, au détour d’une conversation en ligne apparemment anodine, les démons surgissent, avec toujours en fond sonore une solitude que l’on embrasse et dont on rit, comme pour l’apprivoiser. « Souvent hilarante, l’écriture de Tao Lin évoque les débuts de Douglas Coupland ou Bret Easton Ellis, mais avec quelque chose de particulier, presque beckettien. (... ) Il y a chez lui une attitude, une ambiance, un abandon comiquement désespéré de l’ego littéraire. » The Guardian

01/2012

Articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté