Recherche

documents spoliés bibliothèque

Extraits

ActuaLitté

Critique littéraire

Où sont les bibliothèques françaises spoliées par les nazis ?

Durant la Seconde Guerre mondiale, les forces nazies se livrent à des pillages d'oeuvres d'art et de bibliothèques dans tous les pays occupés. Quelque 5 millions de livres sont saisis en France. Mûrement préparées, ces saisies s'abattent sur les bibliothèques des exilés d'Europe centrale, des intellectuels allemands réfugiés ou des bibliophiles juifs, puis, à partir de la mi-1942, sur celles des milliers de familles juives arrêtées et déportées, dont les livres sont abandonnés dans des lieux de stockage ou emportés en Allemagne après un incessant travail de triage. A la Libération, des opérations de localisation et de restitution sont mises en place en Europe occidentale, mais les vainqueurs soviétiques considèrent ces biens comme des "prises de guerre" légitimes. Dès 1950, ces opérations sont interrompues alors que des centaines des milliers de livres n'ont pas retrouvé leurs propriétaires. Après un oubli de plus de cinquante ans, chercheurs et bibliothécaires s'efforcent aujourd'hui d'identifier ces documents, qui se trouvent souvent dans des bibliothèques publiques d'Europe de l'Est, d'Allemagne et d'Autriche, mais parfois aussi dans des bibliothèques françaises. En mars 2017, un colloque international, organisé par le Centre Gabriel Naudé de l'Enssib avec le soutien de plusieurs institutions, posait cette question : "Où sont les bibliothèques spoliées par les nazis ? ". Les contributions rassemblées dans cet ouvrage s'attachent plus particulièrement à connaitre le destin des documents spoliés en France.

05/2019

ActuaLitté

Sciences politiques

Documents diplomatiques

Documents diplomatiques / Ministère des affaires étrangères Date de l'édition originale : 1872-1904 Le présent ouvrage s'inscrit dans une politique de conservation patrimoniale des ouvrages de la littérature Française mise en place avec la BNF. HACHETTE LIVRE et la BNF proposent ainsi un catalogue de titres indisponibles, la BNF ayant numérisé ces oeuvres et HACHETTE LIVRE les imprimant à la demande. Certains de ces ouvrages reflètent des courants de pensée caractéristiques de leur époque, mais qui seraient aujourd'hui jugés condamnables. Ils n'en appartiennent pas moins à l'histoire des idées en France et sont susceptibles de présenter un intérêt scientifique ou historique. Le sens de notre démarche éditoriale consiste ainsi à permettre l'accès à ces oeuvres sans pour autant que nous en cautionnions en aucune façon le contenu.

01/2021

ActuaLitté

Littérature étrangère

Mes documents

Qu'est la vie sinon une suite de dossiers que nous créons à la hâte en nous promettant de les classer un jour ? Dans Mes documents, Alejandro Zambra ouvre les archives d'un homme qui lui ressemble tel un frère : un écrivain drôle, aussi mélancolique qu'attachant. Il évoque sa relation passionnelle avec la cigarette, son ordinateur, Pinochet, l'ivresse de l'enfance... Au fil des pages, cette tentative d'inventaire devient la nôtre. On s'identifie à l'antihéros de ce livre comme on s'amourache d'Antoine Doinel devant un film de Truffaut ou de Nanni Moretti dans Journal intime. L'art accomplit son oeuvre, transformant la matière la plus anodine en expérience universelle, débusquant derrière chaque scène les échos de l'Histoire.

10/2015

ActuaLitté

Sciences historiques

Saisies, spoliations et restitutions. Archives et bibliothèques au XXe siècle

Les spoliations d'archives et de bibliothèques semblent bien secondaires par rapport aux atrocités commises pendant les terribles conflits du XXe siècle, et fascinent moins que les vols d'oeuvres d'art. Pourtant, les saisies opérées par les autorités nazies dans toute l'Europe occupée, puis en grande partie collectées par l'Armée rouge et conservées secrètement par les Soviétiques, sont un phénomène massif tant par l'ampleur des détournements que par la diversité des spoliés. Il touche les administrations publiques des Etats occupés, les partis politiques, les syndicats, les Eglises, les associations ainsi que les personnes privées souvent juives. Seul l'effondrement du régime soviétique a fait sortir ces fonds, longtemps soumis au régime du silence, de l'oubli dans lequel ils étaient tombés. Beaucoup de documents ont été rapatriés depuis une décennie, mais trop aussi ont été perdus, bien qu'un mince espoir d'en retrouver subsiste. Les meilleurs spécialistes, historiens, bibliothécaires et archivistes de France et de Russie, d'Europe et des Etats-Unis, ont oeuvré à offrir une compréhension globale d'un phénomène crucial de l'histoire européenne. Ce volume étudie les motifs des saisies, l'utilisation nazie et soviétique de la documentation collectée, les réactions des institutions ou des personnes privées spoliées. Enfin se pose la question des choix opérés au moment du retour de ces archives. Doit-on créer des "fossiles archivistiques" ou les réintégrer sans mention de leur destin particulier ? L'usage des archives et la réactivation de leur mémoire relève d'enjeux citoyens très actuels.

08/2012

ActuaLitté

BD tout public

La bibliothèque

Les lecteurs les plus fidèles se souviennent de Chihoi, auteur hongkongais qu'Atrabile a eu le plaisir de publier il y a quelques années (A l'horizon, Le Train, Détournements). Chihoi, auteur rare et précieux, nous revient aujourd'hui avec La Bibliothèque, un livre où l'on retrouve certains éléments caractéristiques de son travail : un trait doux tout en rondeur et en nuances, des récits poétiques qui se lisent comme des rêves, et un amour assumé pour le fantastique et la métaphore. Mais les différentes histoires, interconnectées et enchâssées, qui composent La Bibliothèque ne sont pas que des fables borgesiennes, oniriques et mystérieuses ; ce sont également des récits aux accents politiques, et on devine aisément que les personnages de censeurs et les disparitions énigmatiques qui parsèment le livre sont autant de commentaires et de références à la situation actuelle de Hong Kong, et aux bouleversements que subit sa société. Dans le livre de Chihoi, la bibliothèque n'est pas qu'un lieu dédié à la connaissance, feutré et agréable ; c'est un lieu de pouvoir qui abrite bien des secrets, un lieu de manipulation dont on n'est pas sûr de sortir, un endroit où règne aussi l'arbitraire et l'imprévisible. A l'arrivée, La Bibliothèque propose aussi bien une réflexion sur un territoire en pleine mutation qu'une déclaration d'amour au livre, cet objet de savoir et de mémoire, si propice au voyage intérieur. "Est-ce là une allégorie de la société hongkongaise dans son ensemble ? On pourra en lisant entre les lignes (ou les cases) retrouver les échos des préoccupations de l'auteur – la disparition, l'oubli de la culture locale, la cession de la ville et de son histoire aux promoteurs immobiliers, l'engloutissement de l'ancienne colonie britannique par Pékin." (Extrait de la préface de Voitachewski)

06/2021

ActuaLitté

Littérature française

La bibliothèque

Gérard Bejjani enseigne depuis 25 ans la littérature comparée à l'Université Saint-Joseph et rédige depuis dix ans des articles issus de ses analyses d'oeuvres, publiés en majorité dans L'Orient Littéraire, mensuel libanais d'expression française, dans une

05/2018

ActuaLitté

Dictionnaire français

Bibliothèque numismatique

[(Bibliothèque numismatique)] Date de l'édition originale : 1895 Le présent ouvrage s'inscrit dans une politique de conservation patrimoniale des ouvrages de la littérature Française mise en place avec la BNF. HACHETTE LIVRE et la BNF proposent ainsi un catalogue de titres indisponibles, la BNF ayant numérisé ces oeuvres et HACHETTE LIVRE les imprimant à la demande. Certains de ces ouvrages reflètent des courants de pensée caractéristiques de leur époque, mais qui seraient aujourd'hui jugés condamnables. Ils n'en appartiennent pas moins à l'histoire des idées en France et sont susceptibles de présenter un intérêt scientifique ou historique. Le sens de notre démarche éditoriale consiste ainsi à permettre l'accès à ces oeuvres sans pour autant que nous en cautionnions en aucune façon le contenu.

06/2020

ActuaLitté

BD tout public

Le roi spolié Tome 1 : Le dernier Capétien

Petit-fils de Louis X le Hutin, Charles II de Navarre, comte d'Evreux, devait devenir roi de France, issu " des fleurs de lys de tous côtés ". Mais il sera injustement dépossédé de son titre, comme sa mère, Jeanne de Navarre, par Philippe VI de Valois. Cette bataille de succession au trône de France sera à l'origine de la guerre de Cent Ans. Elle opposera Philippe VI à Edouard III d'Angleterre et Charles II de Navarre. Au-delà du titre, ce sont ses terres injustement volées par le roi de France que Charles II tient à récupérer. L'exécution le 19 novembre 1350 du connétable de France Raoul de Brienne, remplacé par le perfide Charles de la Cerda, mettra le feu aux poudres...

10/2018

ActuaLitté

Beaux arts

Exposer l'histoire contemporaine. Spoliés ! L'"aryanisation" économique en France 1940-1944

Certains musées d'histoire et de société font le choix audacieux de s'adresser au grand public en présentant des expositions qui traitent de sujets encore sensibles dans la France d'aujourd'hui. C'est le cas de l'exposition Spoliés ! L'"aryanisation" économique en France 1940-1944 proposée à Grenoble en 2010-2011 par le musée de la Résistance et de la Déportation de l'Isère - Maison des Droits de l'homme. Cet ouvrage saisit dans leur sincérité et dans leur ambiguïté parfois, tous les discours que provoqua cette exposition sur l'aryanisation, c'est-à-dire l'expropriation totale légale des Juifs orchestrée par le régime de Vichy. L'originalité de la démarche tient au fait que les deux auteurs, chercheurs en muséologie, mettent en évidence la portée sociale du rôle d'une exposition d'histoire contemporaine sur des publics qui ne sont ni des experts ni des spécialistes, mais des "curieux assidus", globalement intéressés par la Seconde Guerre mondiale. Leur approche, qualifiée d'évaluation muséologique, est en cela plus proche d'une analyse critique des effets de l'exposition sur le grand public que d'une simple étude de satisfaction des visiteurs.

07/2014

ActuaLitté

Critique littéraire

Livres pillés, lectures surveillées. Les bibliothèques françaises sous l'Occupation

On sait l'ampleur des pillages des collections, d'art en France par l'occupant nazi. Nul n'ignore plus l'existence des listes Otto - recensant les auteurs, juifs ou antinazis, qui devaient être à jamais bannis de tout catalogue - et que le syndicat des éditeurs français appliqua dès les premières heures de l'Occupation avec un zèle certain. Personne, avant Martine Poulain, ne s'était inquiété du devenir des bibliothèques dans la France de 1940 à 1944. Une France qui est à la fois celle de l'occupant nazi et celle du régime de Vichy. A la différence des archives des ministères (Guerre, Affaire, étrangères, Intérieur, justice) et des musées, peu de bibliothèques publiques sont l'objet du pillage par l'occupant, à l'exception des alsaciennes et des mosellanes, germanisées et propriétés du Reich. Le vol de masse, nazi mais aussi vichyste. frappe, dès juin 1940, les bibliothèques institutionnelles - juives, slaves, maçonnes - mais aussi privées, celles des premiers ennemis du Reich (les grandes familles juives, les Allemands exilés, les hommes politiques du Front populaire). Puis le pillage accompagne ordinairement les rafles. Plus de dix millions de livres prennent le chemin de l'Allemagne. Martine Poulain a constitué une première liste des personnes spoliées de leur bibliothèque - près de 1 700 noms. Le régime de Vichy, de son côté, surveille les livres, les bibliothèques et les lecteurs, sous la houlette d'une Bibliothèque nationale devenue le parangon de l'ordre nouveau, instrument de la collaboration d'Etat aux mains de Bernard Faÿ. Ce dernier mène une lutte obsessionnelle contre la franc maçonnerie sous couvert d'un " Musée des sociétés secrètes ".

10/2008

ActuaLitté

Histoire ancienne

Spolier et confisquer dans les mondes grec et romain

Spolier et confisquer évoquent tous deux une brutale expropriation mais appartiennent à des registres différents et procèdent de diverses formes juridiques. En latin, spoliare, dépouiller, désignait un acte violent, souvent illégal, qui laisse nue, au sens propre ou figuré, sa victime, geste de voleur ou de pilleur, même s'il est drapé de la majesté du pouvoir. La confiscatio indiquait au contraire une procédure publique qui consistait à adjuger des biens privés au trésor public, pour cause de crime ou de contravention. Le spolié est une victime innocente de la force et le spoliateur est illégitime, alors que confisquer revient à punir pour une faute, de manière plus ou moins juste. Ce livre réunit des contributions qui étudient les formes d'expropriations, légales ou délictueuses, effectuées dans un cadre étatique ou officiel. Il veut dégager les permanences dans la longue durée puisqu'il commence au début de l'époque classique grecque et s'arrête dans l'Antiquité tardive. Les guerres civiles, dans les cités grecques et à Rome, sont largement étudiées car elles ont constitué un terreau fertile en évictions de toutes sortes. Mais il s'agit aussi de mettre en évidence les différences entre les cités occidentales et orientales, les royaumes hellénistiques et le monde romain républicain, impérial jusqu'au tournant de l'Antiquité tardive où la spoliation apparaît parfois comme un tri dans l'héritage des périodes précédentes. La question, en effet, offre un biais original pour comprendre le fonctionnement financier, économique et juridique de ces sociétés.

04/2013

ActuaLitté

Histoire internationale

L'Impossible Réparation. Déportés, biens spoliés, or nazi, comptes bloqués, criminels de guerre

Combien vaut un déporté ? Combien pour une victime des nazis ? Le 15 juillet 1960, un accord diplomatique est signé dans la plus grande discrétion par l'ambassadeur de France à Bonn. La RFA s'engage à payer la somme totale de 250 millions de deutschemarks, au bénéfice des "victimes françaises du national-socialisme". Pourtant, il ne s'agit que d'une étape car bien d'autres dossiers restent à régler... Le Quai d'Orsay y travaillera jusqu'en 2001, soit plus de cinquante ans durant ! L'historien Jean-Marc Dreyfus raconte ici pour la première fois les négociations des suites de la déportation. Pour diverses raisons - la crainte de rééditer le traité de Versailles de 1919, les tensions de la guerre froide -, les accords furent délicats et souvent source d'incompréhension. Le rapatriement des corps, l'or volé aux juifs, les biens spoliés (avec Vichy en ligne de mire), les criminels de guerre, les comptes bloqués par les banques sont autant de sujets que les diplomates français eurent à traiter avec leurs homologues allemands, dont certains étaient d'anciens nazis. L'auteur montre à quel point l'antisémitisme était courant au Quai d'Orsay, où les rapports avec les Allemands furent facilités sous l'Occupation... Une histoire totalement inédite faite de rebondissements et de drames humains, qui trouve son dénouement à l'aube du XXIe siècle...

01/2015

ActuaLitté

Critique littéraire

Documents Stéphane Mallarmé V

La plus grande partie de ce cinquième tome des Documents Stéphane Mallarmé est consacrée à la biographie et à la généalogie du poète. Les pièces innombrables ici reproduites et commentées, sont de toutes sortes : avis de naissance, de décès, de mariage, notes de baptême, actes et contrats notariés, et bien sûr lettres de famille. Celles-ci, débutant une bonne dizaine d'années avant la naissance de Stéphane Mallarmé, nous livrent une connaissance intime et très vaste de sa famille, la correspondance englobant des parents parfois fort éloignés. La période débutant vers 1860 est particulièrement intéressante : on constate à quel point le jeune Stéphane eut à souffrir de l'accueil décourageant que sa famille réserva à ses projets d'avenir, pas même encore littéraires, mais de professeur d'anglais en université ! D'ailleurs, le poème Les Fenêtres, écrit en 1863, et dont Carl Paul Barbier retrace les avatars de ses publications successives, exprime toute l'amertume et la rancoeur du jeune homme envers une famille aimante certes, mais bien trop bourgeoise, bigote et conformiste pour comprendre une nature d'artiste (Ivre, il vit, oubliant l'horreur des saintes huiles/Les tisanes, l'horloge et le lit infligé...).

10/2005

ActuaLitté

Critique littéraire

Documents Stéphane Mallarmé VII

Ce Tome VII des Documents Mallarmé est largement consacré à la correspondance du poète avec ses amis, écrivains ou non. On trouvera également une édition des poèmes de Mallarmé lycéen.

04/2003

ActuaLitté

Histoire internationale

Bohème romantique, documents inédits

Bohème romantique : documents inédits / Jules Marsan ; [dessins d'Aloysius Bertrand] Date de l'édition originale : 1929 Le présent ouvrage s'inscrit dans une politique de conservation patrimoniale des ouvrages de la littérature Française mise en place avec la BNF. HACHETTE LIVRE et la BNF proposent ainsi un catalogue de titres indisponibles, la BNF ayant numérisé ces oeuvres et HACHETTE LIVRE les imprimant à la demande. Certains de ces ouvrages reflètent des courants de pensée caractéristiques de leur époque, mais qui seraient aujourd'hui jugés condamnables. Ils n'en appartiennent pas moins à l'histoire des idées en France et sont susceptibles de présenter un intérêt scientifique ou historique. Le sens de notre démarche éditoriale consiste ainsi à permettre l'accès à ces oeuvres sans pour autant que nous en cautionnions en aucune façon le contenu.

09/2020

ActuaLitté

Histoire internationale

Verron, notes et documents

Verron, notes et documents / Bon Sébastien de La Bouillerie Date de l'édition originale : 1893 Le présent ouvrage s'inscrit dans une politique de conservation patrimoniale des ouvrages de la littérature Française mise en place avec la BNF. HACHETTE LIVRE et la BNF proposent ainsi un catalogue de titres indisponibles, la BNF ayant numérisé ces oeuvres et HACHETTE LIVRE les imprimant à la demande. Certains de ces ouvrages reflètent des courants de pensée caractéristiques de leur époque, mais qui seraient aujourd'hui jugés condamnables. Ils n'en appartiennent pas moins à l'histoire des idées en France et sont susceptibles de présenter un intérêt scientifique ou historique. Le sens de notre démarche éditoriale consiste ainsi à permettre l'accès à ces oeuvres sans pour autant que nous en cautionnions en aucune façon le contenu.

09/2021

ActuaLitté

Policiers

La bibliothèque oubliée

Il était le gardien. Arno Holmstrand vient de mourir, assassiné par une organisation qui cherche à s'approprier les secrets qu'il a gardés toute sa vie : la localisation de la légendaire Bibliothèque perdue d'Alexandrie et les trésors qu'elle abrite depuis des siècles. Elle est son héritière. Emily Wess est sur le point de voir sa vie changer à tout jamais. Elle doit abandonner son tranquille métier de professeur d'histoire pour, aux quatre coins du monde, tenter de déchiffrer des énigmes laissées par son mentor, Arno Holmstrand.
Ils sont prêts atout pour le pouvoir. Dans l'ombre, des hommes corrompus emploient des tueurs pour accomplir leurs basses oeuvres. Ils veulent à tout prix s'emparer des secrets de la Bibliothèque : la connaissance est la clé d'un pouvoir sans limites...

05/2014

ActuaLitté

Littérature française

Bibliothèque de survie

Dans un hit-parade aussi joyeux que corrosif, Frédéric Beigbeder inscrit pour l'éternité cinquante livres dans un panthéon littéraire où se croisent et s'apprivoisent Philip Roth, Simone de Beauvoir, Isaac Bashevis Singer, Virginie Despentes, Octave Mirbeau, Simon Liberati, Thomas Mann, ou Colette (évidemment). Et bien d'autres encore... Au-delà d'un top-50 revisité, c'est un véritable manifeste pour la littérature dans sa forme la plus pure et impure que signe Frédéric Beigbeder ; un remède imparable à notre époque en gueule de bois.

05/2021

ActuaLitté

Policiers

La bibliothèque souterraine

En 2000, Fabrice Huguet, journaliste à la radio, retrouve fortuitement à Vicomte-sur-Sèvre, la ville où ils furent tous deux pensionnaires à l'Institution Saint-Euloge, son ami Jean-Bernard, devenu un célèbre auteur de bandes dessinées sous le pseudonyme d'Igor. Tous deux font la connaissance d'un décorateur anglais, James White, vivant dans le château de Terrenoire qui devient le théâtre de maléfices leur rappelant ceux qu'ils ont connu par le passé. White se révèlera être le descendant d'un polygraphe raté du XIX e siècle que pourchassent les deux magiciens tutélaires de la saga, Katterfelto et Pinch, surgis de l'époque élizabéthaine pour encourager leurs vocations respectives. Pendant ce temps, l'Abbé Fontanier - naguère professeur à Saint-Euloge et mentor de Fabrice - vit ses derniers jours. L'un des moments forts du roman ses situe à Bruxelles, dans une bibliothèque-labyrinthe, décor d'un combat mortel entre les deux magiciens et James White.

09/2002

ActuaLitté

Histoire ancienne

Bibliothèque mythologique idéale

La mythologie est un ciel infini ; ses étoiles, dont nul ne sait si elles sont mortes ou vivantes, continuent de nous éclairer et de nous faire rêver. La mythologie occupe des pans entiers de notre imaginaire et des rayons complets des bibliothèques. L'originalité de notre Bibliothèque idéale est de faire accéder directement le lecteur à ce moment magique où des hommes, les Grecs et les Romains, se sont appropriés leurs mythes, les mots des Muses, en les écrivant, en les incarnant dans des textes, en les métamorphosant en des oeuvres d'art, les leurs, qui sont peu à peu devenues les nôtres. Les textes ici rassemblés sont tous fondateurs, qu'ils aient été sublimés par les géants de la poésie que sont Homère, Virgile, Ovide, ou composés par les petites mains érudites de la mythologie, les mythographes. Surtout, le lecteur découvrira en bonne place dans cette Bibliothèque les pages étonnantes, peu connues quoique souvent superbes, où historiens, philosophes, théologiens de l'Antiquité, s'interrogent et parfois répondent sur l'origine et le sens de ces récits venus de la nuit des temps.

11/2019

ActuaLitté

BD tout public

La baleine bibliothèque

Quelque part entre les eaux du roman graphique et celles du livre jeunesse, Zidrou et Judith Vanistendael nous entraînent dans le ventre d'une baleine qui abrite une bibliothèque. Et nous narrent sa rencontre avec un postier maritime qui aime les histoires qui finissent bien. Une ode à la lecture sensible et poétique qui nous raconte la vie, la mort et l'éternité. Et touchera tous les amoureux des belles lettres. Lesquelles finissent toujours par arriver à bon port.

05/2021

ActuaLitté

Critique littéraire

Religions en bibliothèque

Les violences et Les tensions dont elles ont fourni le prétexte depuis 2015 font émerger, au-delà de l'urgence et de l'émotion, de nouvelles questions sur la place et le rôle des religions dans la société contemporaine, et sur les difficultés de l'institution laïque à préserver du fondamentalisme religieux une jeunesse marginalisée par la crise économique et sociale, et d'autant plus perméable aux fanatismes. Les missions des bibliothèques publiques font d'elles des artisans privilégiés du lien social et des observatoires critiques de l'actualité. Les bibliothécaires ont réaffirmé ces dernières années leur engagement dans les valeurs essentielles du vivre-ensemble républicain : tolérance, ouverture et laïcité. Mais une réflexion complémentaire doit être menée sur la part réservée aux religions dans les pratiques professionnelles, et sur l'effort à déployer pour qu'une meilleure connaissance mutuelle permette dans les esprits les conditions d'une coexistence pacifique. Il est urgent de passer aujourd'hui, comme le proposait en 2001 Régis Debray d'une laïcité d'indifférence à une laïcité d'intelligence. Les bibliothèques sont les outils par excellence de cette nécessaire mutation. Elles doivent sans doute, au-delà d'une simple approche encyclopédique des religions, repenser leur politique documentaire, et intégrer davantage les questions religieuses dans leurs partenariats et leur action culturelle ; des organismes et des réseaux, confessionnels ou non, peuvent leur servir de référence au d'appui scientifique. Loin de tout prosélytisme, du relativisme sceptique ou de l'athéisme agressif, parle simple souci de mieux connaitre et de respecter tes convictions de chacun, les bibliothèques délivreront d'autant mieux, dans une société sécularisée qui doit encore pacifier son approche de la transcendance, Le message de fraternité compris dans la devise de la République.

03/2019

ActuaLitté

Littérature française

La bibliothèque noire

Que se passe-t-il dans les bibliothèques la nuit, derrière les portes closes et les banques de prêt désertes ? Les lecteurs choisissent-ils leurs livres, ou est-ce plutôt l'inverse ? Vient-on en bibliothèque pour travailler, voyager, ouvrir ses mails ou avoir chaud ? Et si la bibliophilie était un sport de combat ? Partant de l'univers policé de la Grande Bibliothèque et retraçant l'histoire de la lecture publique, ce roman nous mène jusqu'aux forêts urbaines où s'échafaude l'utopie d'une bibliothèque noire, sauvage, avec la liberté de lire et d'écrire pour unique mot d'ordre.

03/2018

ActuaLitté

Livres 0-3 ans

A la bibliothèque

Marie Poirier nous emmène dans sa bibliothèque sans âge et pour tous âges... Un bâtiment ouvert, à la fois sur terre et au bord de l'eau, invitation au voyage, palais de la culture et de l'imaginaire, lieu de rencontre sur un temps suspendu... Il y en a pour tous les goûts, toutes les envies, tous les plaisirs... Une image grand format, tel un paravent, 100 x 55 cm, imprimée sur un papier d'art, qui se plie en 3 parties comme un accordéon + un dépliant (8 x 96 cm) contenant quelques détails extraits commentés de l'image pour jouer à les retrouver !

11/2018

ActuaLitté

Poches Littérature internation

L'étrange bibliothèque

Japon, de nos jours. Un jeune garçon se rend à la bibliothèque municipale. Jusqu'ici, rien que de très banal, le garçon est scrupuleux, il rend toujours ses livres à l'heure. Cette fois, pourtant, rien ne se passera comme prévu... Entre rêve et cauchemar, Haruki Murakami nous livre une nouvelle Inédite, hypnotique, grinçante, superbement mise en images par la talentueuse illustratrice allemande Kat Menschik.

11/2016

ActuaLitté

Poches Littérature internation

LA PISCINE-BIBLIOTHEQUE

Londres, années 1980. William Beckwith est un jeune dandy extraverti, vivant librement son homosexualité. Autour de la piscine du Corinthian, lieu de drague et de sexe, fréquentations et liaisons amoureuses se multiplient. Un jour, William rencontre lord Nantwich, un homme âgé, puissant et conservateur, qui lui demande d'écrire sa biographie. Premier roman d'Alan Hollinghurst, paru en 1988 en Angleterre, La Piscine-Bibliothèque dessine le portrait brillant d'une époque, celle de l'apogée d'une sexualité débridée, avant que le sida frappe la communauté homosexuelle. Cette oeuvre majeure reparaît dans une nouvelle traduction, établie en collaboration avec l'auteur, qui a depuis signé La Ligne de beauté et L'Enfant de l'étranger. II est considéré comme l'un des plus grands romanciers anglais contemporains.

03/2016

ActuaLitté

Religion

Bibliothèque du pèlerin

" Marcher et donner du sens à nos pas, voilà ce que nous aimons. Après trois pèlerinages à pied vers Compostelle, Jérusalem et Rome, nous rassemblons ici quelques fleurs cueillies au bord du chemin et au fond de notre bibliothèque. Un pèlerin, même solitaire, ne marche jamais seul. Nous avons toujours le sentiment de prendre part à une aventure collective. Sur la route ou dans les lignes, nous nous savons rejoints, non par des fantômes, mais par une compagnie, des frères aînés. Ces pèlerins nous précèdent par monts et par mots. " Mathilde et Edouard Cortès Mathilde et Edouard Cortès présentent ici une cinquantaine de textes sur le pèlerinage, anciens et contemporains, qui les ont portés dans leur marche ou dans leur foi. Parmi les auteurs : Paule Amblard, Geneviève Duboscq, Gaële de La Brosse, Ignace de Loyola, Bernard Ollivier, Pétrarque, Jean-Christophe Rufin, Alix de Saint-André, Léon Tolstoï, Henri Vincenot... Et une nouvelle inédite d'Edouard Cortès. Ecrivain-voyageur, Edouard a traversé le Caucase à pied, roulé de Paris à Kaboul et de Paris à Saïgon en 2CV. Il partage sa vie entre les voyages, l'écriture et la réalisation de films. Après des études d'histoire et de relations internationales, Mathilde s'engage dans l'action humanitaire. En 2007, leur voyage de noces les mène à pied de Paris à Jérusalem. Trois enfants plus tard, ils repartent en famille vers Rome. Ils ont publié Un chemin de promesses (XO, 2008), En chemin vers Rome (XO, 2013) et L'Esprit du chemin. Compostelle, Rome, Jérusalem (Arthaud, 2014).

10/2015

ActuaLitté

Histoire internationale

Commando Musik. Comment les nazis ont spolié l’Europe musicale

Dès leur accession au pouvoir, les nazis ont développé une politique culturelle agressive, qui se poursuivit par des saisies et des pillages en France et dans tous les territoires occupés. L'organisation Rosenberg (ERR) fut notamment créée en 1940 dans le but d'éliminer la vie culturelle juive dans toute l'Europe, à travers la confiscation des oeuvres d'art et des bibliothèques. C'est dans ce cadre qu'une cellule consacrée à la musique a vu le jour, le Sonderstab Musik (commando "musique"), composée d'éminents musicologues allemands, chargés de localiser des instruments, des partitions, des manuscrits. Dans cet ouvrage, qui a nécessité plus de dix ans de recherches, Willem de Vries révèle pour la première fois l'organisation de ce commando qui, entre 1940 et 1944, fit "transférer" vers l'Allemagne plusieurs centaines de milliers d'ouvrages et plusieurs dizaines de milliers d'instruments et de partitions. Le compositeur Darius Milhaud, les pianistes Wanda Landowska et Artur Rubinstein, le critique musical Arno Poldès, le violoncelliste Gregor Piatigorsky furent parmi les victimes de ces spoliations massives, dont les acteurs, le fonctionnement et l'ampleur sont enfin mis au jour.

10/2019

ActuaLitté

Littérature étrangère

Eat the Document

Au début des années 1970, Mary Whittaker et Bobby Desoto, un couple de jeunes militants en lutte contre la guerre du Vietnam, se voient contraints de prendre la fuite après une action qui a mal tourné. L'un et l'autre doivent alors se forger une nouvelle identité et emprunter des chemins destinés à ne plus se croiser. Presque trente ans plus tard, sous le dernier des multiples noms qu'il lui a fallu endosser au cours de sa longue cavale, Mary vit dans une banlieue avec son fils de quinze ans, Jason. Fasciné par la culture musicale des sixties et des seventies, l'adolescent qui ignore tout du passé de sa mère se trouve précisément à l'âge où l'on veut en savoir davantage... Dans un quartier éloigné de la ville, Nash, un libraire anarchiste, tente sans grand succès d'insuffler à la jeune génération altermondialiste les principes de base d'une idéologie révolutionnaire digne de ce nom, tandis que Henry, son ami et associé, qui, bien qu'également quinquagénaire, n'a renoncé ni à la consommation effrénée de bière ni au rite du `"joint", a choisi de consacrer la vie qui lui reste à des croisades nocturnes aussi périlleuses que désespérées contre les panneaux publicitaires des temps nouveaux afin d'oublier le cauchemar récurrent d'une guerre qu'il n'a pas faite mais dont le hideux fantôme, hantant ses nuits, s'emploie à finir de le mettre en pièces... Convoquant les images et la bande-son qui accompagnent deux époques que séparent leurs options en matière d'action politique mais que relie une forme de combat, Dana Spiotta écrit le roman symphonique d'une culture américaine passée en trente ans d'un idéalisme fervent au cynisme le plus affiché, brossant ainsi un subtil et puissant tableau du déclin de tous les radicalismes.

02/2010

ActuaLitté

Critique littéraire

Franz Kafka. Souvenirs et documents

Aucun écrivain n'a eu une influence aussi décisive sur l'évolution du roman moderne que Franz Kafka. Il avait peu publié de son vivant et, lorsqu'il mourut en 1924, il demanda à son ami et exécuteur testamentaire, Max Brod, de détruire tous ses manuscrits inachevés. Max Brod, après de longues hésitations, décida de passer outre, et nous devons à cette décision Le Procès, Le Château et tant d'autres chefs-d'œuvre. Cette biographie, l'œuvre d'un ami, reste le seul témoignage complet sur la vie de Kafka.

05/1991