Recherche

adolf hitler

Extraits

ActuaLitté

Policiers

Sauvez Adolf Hitler !

1er décembre 1943, conférence de Téhéran. Churchill, Roosvelt, Staline discutent ferme de la conduite de la guerre. Pas question pour le premier d'essayer de supprimer Hitler. Ce dément commet erreur sur erreur au grand dam de ses généraux. Mais, Staline a déjà lâché ses meilleurs liquideurs. Churchill fait appel à la fine fleur de ses agents... Un superbe thriller qui s'appuie sur des bases historiques authentiques !

09/2015

ActuaLitté

Littérature étrangère

Le sosie d'Adolf Hitler

Hitler est-il réellement mort en se tirant une balle dans la tête ou s'est-il empoisonné au cyanure ? L'identification de son corps n'a pu se faire que sur la base de ses dents - des prothèses, en grande partie. Et si ces prothèses étaient des faux ? s'est demandé Luigi Guarnieri, sachant que le Führer avait fait recruter et former à son image plusieurs "doublures" susceptibles de le remplacer en cas de nécessité. A commencer par le musicien incompris qui est au centre de ce récit : Mario Schatten, piégé dans une abominable machination. A la poursuite d'une vérité qui ne cesse de se dérober, l'agent secret américain Gren***** est chargé, durant une enquête qui dure plus de quinze ans et qui le conduit d'un bout à l'autre du monde - en Allemagne et en Autriche, en Argentine et en Italie, au Paraguay et en Suisse -, de faire la lumière sur la mort de Hitler, et sur ses circonstances. Il retrouvera ainsi la dentiste personnelle du Führer, et Egon Sommer, l'élégant directeur du département H, spécialisé en fabrication de fausses pistes... Entre les atmosphères crépusculaires de la fin du Reich et les haciendas d'Amérique latine où se cachent encore d'anciens nazis, Luigi Guarnieri, en mêlant avec une habileté consommée faits réels et péripéties imaginaires, nous pro- pose une réflexion sur l'Histoire, qui est en grande partie un récit, une narration subjective, quand ce n'est pas, parfois, une superbe invention.

02/2017

ActuaLitté

Histoire internationale

Adolf Hitler. La séduction du diable

Comment Adolf Hitler, un homme insignifiant en privé, a-t-il réussi à séduire des millions de gens et à recevoir le soutien de tout un peuple ? Les historiens s'accordent pour dire que les conditions de vie difficiles des Allemands, au lendemain de la Première Guerre mondiale, ne peuvent tout expliquer. Selon Laurence Rees, la réponse est à chercher du côté de la personnalité d'Hitler, et plus précisément de son "charisme". Dans cette biographie passionnante, qui s'appuie sur des témoignages et des documents inédits, l'auteur offre un éclairage nouveau pour comprendre l'ascension sans précédent de l'un des plus grands dictateurs de l'Histoire.

10/2014

ActuaLitté

Histoire internationale

Adolf Hitler. La séduction du diable

« Le résumé de ma vie : essayer sans cesse de convaincre autrui.» Adolf Hitler Adolf Hitler était un improbable chef d’État haineux, incapable de nouer des relations normales avec quiconque, refusant de débattre des questions politiques – et pourtant il reçut le soutien de tout un peuple. Comment un personnage aussi antipathique a-t-il bien pu fasciner des millions de gens ? Hitler est responsable, entre autres, de l’invasion de l’Union soviétique et de la Deuxième Guerre mondiale. Un criminel de guerre sans précédent dans l’histoire du monde. Pourtant, et ceux qui l’ont connu en attestent, il pouvait exercer une étrange attraction sur ses interlocuteurs. Dans ce document passionnant, Laurence Rees examine la nature même de la séduction qui émanait du dictateur et analyse le rôle que le prétendu « charisme » d’Hitler a pu jouer dans son succès. Aboutissement de vingt années d’écriture et de recherches sur le Troisième Reich, ce livre est une étude remarquable de l’homme et du cerveau qui ont déclenché cette folie destructrice. Un document historique passionnant et novateur qui s’appuie sur des documents totalement inédits.

01/2013

ActuaLitté

Histoire internationale

Propos intimes et politiques. Tome 2, mars 1942 - novembre 1944

A défaut d'avoir écrit ses Mémoires, Hitler a légué une série de textes consacrés à sa personne privée et politique. Edités pour la première fois dans une traduction fidèle, ces Propos se composent des notes prises entre 1941 et 1944 au quartier général du Führer, dans un cadre informel mêlant amis intimes et proches collaborateurs. Les harangues consacrées à l'expansion du Reich y sont ponctuées de récits de jeunesse, de considérations personnelles sur l'art, la culture, les femmes. La traduction de François Delpla jette un éclairage nouveau sur ce recueil. Les notes compilées ne font pas qu'égrener les laïus délirants d'un dictateur mégalomane. Elles participent de la matrice idéologique du Troisième Reich, prolongeant Mein Kampf en un véritable traité de philosophie despotique. Le Führer y construit sa légende, disséquée à chaque page par le commentaire historique qui met à nu l'imposture intellectuelle du "Mal" nazi. Parfois lucide, Hitler contrefait souvent la réalité à dessein. Mais il laisse aussi entrevoir ses égarements, ses obsessions et ses marottes. Alors que le rapport de forces bascule, les propos sur l'actualité militaire se raréfient et la nostalgie se fait sentir. Le fauteur de guerre se prend à rêver de paix, entre deux diatribes. Au mépris des réalités géopolitiques, l'obsession racialiste d'un Reich continental qui ferait pendant à l'empire britannique émaille ce second tome jusqu'à l'aveuglement, entraînant la suspension de la prise de notes le 7 septembre 1942. Elle ne reprendra sporadiquement qu'en juin 1943 pour s'achever le 30 novembre 1944, cinq mois jour pour jour avant la mort du dictateur.

09/2016

ActuaLitté

Histoire internationale

Second livre

Introduction du Dr Bernard Plouvier. Adolf Hitler n'a rédigé que deux livres : les deux tomes (par la suite réunis en un seul volume) de Mein Kampf, et ce Second livre, consacré surtout (mais non exclusivement) à la politique étrangère, qu'il n'a jamais publié... qui, de ce fait, est demeuré sans titre et auquel manquent quelques précisions chiffrées (qui devaient être ajustées à la date de publication). Ce Second livre est rédigé en 1928, en la phase de triomphe du capitalisme le plus débridé en Occident, en une période de bien mai­gres vaches électorales pour le NSDAP, dont l'essor formidable ne commence que lors des législatives du 14 septembre 1930, où le Parti nazi est propulsé au second rang de la trentaine de partis qui encombrent le Reich (dont seulement 15 sont représentés au Reichstag). Cette sombre période pour son Parti explique le ton quelque peu désabusé employé par Adolf Hitler dans la préface, alors que le livre est empreint d'une indéniable foi en l'avenir. Après relecture du livre, cet homme fort prévoyant comprend le danger d'exprimer aussi crûment ses vues de politique étrangère, une telle franchise ne pouvant que le gêner une fois devenu chef de l'Etat, d'autant que la situation internationale le forcera peut-être à modifier ses objectifs. Il décide donc de le garder secret. Le texte sera retrouvé, au printemps de 1945, par un para­chutiste US de la 101e Airborne, lors du pillage du Berghof (la maison de montagne du Führer, sur le site de Berchtesgaden) et publié pour la première fois en 1961.

01/2015

ActuaLitté

Histoire internationale

Propos intimes et politiques. Tome 2, 1942-1944

A défaut d'avoir écrit ses mémoires, Hitler a légué une série de textes consacrés à sa personne privée et politique. Edités pour la première fois dans une traduction fidèle, ces Propos se composent des notes prises entre 1941 et 1944, dans un cadre informel mêlant amis intimes et proches collaborateurs. Les harangues consacrées à l'expansion du Reich y sont ponctuées de récits de jeunesse, de considérations personnelles sur l'art, la culture, les femmes. La traduction de François Delpla jette un éclairage nouveau sur ce recueil. Les notes compilées ne font pas qu'égrener les laïus délirants d'un dictateur mégalomane. Elles participent de la matrice idéologique du Troisième Reich, prolongeant Mein Kampf en un véritable traité de philosophie despotique.

02/2018

ActuaLitté

Histoire internationale

Propos intimes et politiques. Tome 1, 1941-1942

A défaut d'avoir écrit ses mémoires, Hitler a Légué une série de textes consacrés à sa personne privée et politique. Edités pour la première fois dans une traduction fidèle, ces Propos se composent des notes prises entre 1941 et 1944, dans un cadre informel mêlant amis intimes et proches collaborateurs. Les harangues consacrées à L'expansion du Reich y sont ponctuées de récits de jeunesse, de considérations personnelles sur l'art, la culture, les femmes. La traduction de François Delpla jette un éclairage nouveau sur ce recueil. Les notes compilées ne font pas qu'égrener les laïus délirants d'un dictateur mégalomane. Elles participent de la matrice idéologique du Troisième Reich, prolongeant Mein Kampf en un véritable traité de philosophie despotique.

02/2018

ActuaLitté

Histoire internationale

Discours sur le Blitzkrieg. Discours officiels et intégraux du 28 avril 1939 au 24 février 1941

Pour qui est passionné par les prémices de la IIe Guerre mondiale et sa première partie, ces discours démontrent à quel point l'argumentation d'Adolf Hitler était rigoureuse, appuyée sur une documentation précise et sérieuse, utilisant une fort belle langue, claire... mais nullement concise, le Führer, incorrigible bavard, restant fidèle à lui-même ! Pour qui veut explorer les sentiers désertés par les historiens patentés, les universitaires et les académiciens, pour qui cherche honnêtement à savoir ce que fut le déroulement des faits réels et non ce qu'en ont dit les vainqueurs et ce qu'ont répété après eux les fonctionnaires de l'écriture historique, pour tous ceux et celles qui en ont assez des mensonges et des approximations, ce livre est enthousiasmant. Les discours d'Adolf Hitler ont toujours été longs, mais aussi admirablement documentés et, quoi qu'en aient dit des commentateurs qui ne les ont peut-être jamais lus attentivement, ils sont fort bien présentés, en une langue harmonieuse, mais simple, dépourvue d'afféterie littéraire... Adolf Hitler est un Allemand et un panthéiste : ses textes contiennent presque toujours une référence à la divinité créatrice. Toutefois, les discours de guerre sont moins encombrés de métaphysique que ceux des années 1920-1938. L'ennui est que le Führer du IIIe Reich se croit missionné par sa conception de la divine providence pour créer les conditions géopolitiques de l'éclosion de la Surhumanité. Authentique "fou de dieu", comme Moïse ou Mahomet, Adolf Hitler va bientôt se lancer dans son Grand Oeuvre : attaquer l'URSS pour annihiler l'hydre marxiste et conquérir à l'Est un espace de reproduction pour sa "race germano-scandinave". Il sera aussi impitoyable dans sa guerre que l'ont été, 32 siècles plus tôt, les hordes de Josué au service de l'idée mosaïque, les possibilités techniques du XXe siècle de l'ère dite chrétienne lui offrant le moyen d'industrialiser l'extermination des sujets jugés indignes d'occuper la nouvelle terre promise.

06/2018

ActuaLitté

Histoire internationale

Propos intimes et politiques. Tome 1, Juillet 1941-mars 1942

A défaut d'avoir écrit ses Mémoires, Hitler a légué une série de textes consacrés à sa personne privée et politique. Edités pour la première fois dans une traduction fidèle, ces Propos se composent des notes prises entre 1941 et 1944 au quartier général du Führer, dans un cadre informel mêlant amis intimes et proches collaborateurs. Les harangues consacrées à l'expansion du Reich y sont ponctuées de récits de jeunesse, de considérations personnelles sur l'art, la culture, les femmes. La traduction de François Delpla jette un éclairage nouveau sur ce recueil. Les notes compilées ne font pas qu'égrener les laïus délirants d'un dictateur mégalomane. Elles participent de la matrice idéologique du Troisième Reich, prolongeant Mein Kampf en un véritable traité de philosophie despotique. Le Führer y construit sa légende, disséquée à chaque page par le commentaire historique qui met à nu l'imposture intellectuelle du "Mal" nazi. Parfois lucide, Hitler contrefait souvent la réalité à dessein. Mais il laisse aussi entrevoir ses égarements, ses obsessions et ses marottes. Ce premier tome couvre la période de juillet 1941 à mars 1942. Durant ces mois décisifs, la guerre devient mondiale. Le conflit s'engage sur le front de l'Est, l'allié japonais multiplie ses frappes, les Etats-Unis sortent de leur isolationnisme. Encore férocement optimiste, la parole hitlérienne se rassure et se conforte dans son projet impérialiste, en même temps qu'elle organise dans l'ombre la "Solution finale".

01/2016

ActuaLitté

Histoire internationale

Principes d'action. Huit discours intégraux d'Adolf Hitler prononcés en 1933-1936

Le recueil de discours, ici proposé, démontre à quel point l'argumentation du Führer du IIIe Reich était incisive, bien plus précise qu'on ne le reconnaît usuellement et parfois innovante. Pour qui a fréquenté les discours des Léon Blum et Maurice Thorez, des Daladier et Reynaud, en cette époque 1933-36, la comparaison ne tourne guère à l'avantage des honorables parlementaires français. Il s'agit de documents irremplaçables pour tous ceux qui cherchent, de bonne foi, à s'informer avant de juger. Tel qu'il est composé, ce recueil de discours, portant sur les années 1933-36, ne peut qu'être très utile à qui cherche la moins improbable vérité historique, concernant une période où la désinformation règne en maîtresse quasi-absolue. Ce livre ne sera d'aucun intérêt à ceux et celles qui s'estiment pleinement satisfaits de la narration usuelle, aux lecteurs des encyclopédies "papiers" ou sur la "toile" (aussi schématiques et mal informées les unes que les autres), aux admirateurs des biographies ultra-conventionnelles d'Adolf Hitler, larmoyantes et indignées comme il se doit, manichéennes à souhait...

01/2014

ActuaLitté

Littérature française

La moustache d'Adolf Hitler et autres essais

"Pour ce qui est du je-ne-sais-quoi dont les traits sont plus marqués, il est presque universel : il fait son impression sur le sentiment même du vulgaire, qui en est touché, bien que ce soit ordinairement sans y réfléchir", écrit Gracián. Voici donc de l'inconscient avant la lettre : la moustache serait-elle un je-ne-sais-quoi ? Répondre à une question par une question est bien sûr une insulte à la raison, à moins d'être en présence d'un Socrate, mais peut-être les images - photos, films, caricatures, affiches, graffitis - ne se laissent-elles pas prendre à la logique des textes. Elles ne permettent pas non plus de réduire la tyrannie obsédante d'un visage à des équations. Les images renvoient à d'autres images, et le visage d'Adolf Hitler, aussi laid et comique soit-il, appartient à une histoire de la peur et de la séduction, à une histoire du sacré et de la profanation des idoles, en un mot à une histoire des images qui reste en grande partie à écrire", Alain Jaubert.

09/2016

ActuaLitté

Histoire internationale

Adolf Hitler. Tome 2, Novembre 1938 - 30 Avril 1945

Considérée comme un classique, cette monumentale biographie d'Adolf Hitler, fondée sur des témoignages directs et des recherches approfondies (interview de la soeur d'Hitler, dossier de l'US Army Counter-Intelligence Command), révèle des détails saisissants sur sa vie privée. Elle a fait l'unanimité de la critique internationale.

05/2011

ActuaLitté

Histoire internationale

Adolf Hitler. Tome 1, 20 avril 1889-Octobre 1938

Considérée comme un classique, cette monumentale biographie d'Adolf Hitler, fondée sur des témoignages directs et des recherches approfondies (interview de la soeur d'Hitler, dossier de l'US Army Counter-Intelligence Command), révèle des détails saisissants sur sa vie privée. Elle a fait l'unanimité de la critique internationale.

05/2011

ActuaLitté

Littérature française (poches)

La jeunesse mélancolique et trés désabusée d'Adolf Hitler

Des origines incertaines, un talent médiocre, une mère morte trop jeune, des passions banales : tout est décevant dans l'enfance d'Adolf Hitler. Mais déjà, le petit Adi aime jouer au chef. A mesure qu'il grandit, il devient un jeune homme à la détermination perturbante, au milieu des personnages grotesques dépeints par Michel Folco.

11/2011

ActuaLitté

Histoire internationale

Adolf Hitler ou la vengeance de la planche à billets. Et Le document secret de l'OSS sur la personnalité d'Adolf Hitler

Si à l'époque de Napoléon, une guerre durait en général à peine quelques jours, grâce à la planche à billets utilisée à partir de 1914 par les banquiers français et allemands, la Première Guerre mondiale a duré presque 5 ans envoyant "gratuitement" des millions d'hommes dans les tombes. Et c'est précisément l'usage massif de cette fausse monnaie dès 1914 qui a créé Hitler de toutes pièces le 11 novembre, le "Destin" ou "la providence" se chargeant ensuite de le protéger, en lui permettant d'échapper grâce à "sa voix intérieure" à des balles, à des obus, à des bombes, au total à plus de 43 tentatives d'assassinat, et cela pendant 27 ans ! Mais jamais Hitler n'aurait pu prendre ne serait-ce qu'un semblant de pouvoir sans la seconde planche à billets des banquiers centraux de la République de Weimar, sans l'explosion de Wall Street, et ensuite sans l'aide de la Banque Centrale suisse . Dans ce livre, Pierre Jovanovic aborde un sujet plus tabou encore que la planche à billets grâce à un rapport unique de l'OSS (devenue CIA) jamais publié en français, sur la personnalité hors normes de celui qui allait mettre l'Europe à feu et à sang et déclencher l'Holocauste en entendant "des voix". Pour la première fois, un livre montre le rôle primordial des banquiers qui ont permis de prolonger de plusieurs années aussi bien la Première guerre que la Seconde Guerre Mondiale, juste par avidité, devenant par ce fait les plus grands criminels de guerre de tous les temps.

11/2017

ActuaLitté

Littérature érotique et sentim

Adolf

Récit plein d'humour et de dérision, mais aussi franche critique, sur l'indifférence et mépris de notre minable et parcimonieuse société, à l'égard de nos malheureux dans abris. Moments qui vous rire ou sourire, et d'autres qui pourraient vous arracher une petite larme. Synopsis : Adolf, un miséreux et indéfinissable chien bastard, accompagne et partage la piteuse vie de Charles et Arthur, deux valeureux clochards, dans les multiples péripéties de leur misérable vie Parisienne.

07/2021

ActuaLitté

Littérature française (poches)

La Part de l'autre

5 octobre 1908 : Adolt Hitler recalé. Que se serait-il passé si l'Ecole des beaux-arts de Vienne en avait décidé autrement ? Que serait-il arrivé si, cette minute-là, le jury avait accepté et non refusé Adolf Hitler, flatté puis épanoui ses ambitions d'artiste ? Cette minute-là aurait changé le cours d'une vie, celle du jeune, timide et passionné Adolf Hitler, mais elle aurait aussi changé le cours du monde...

09/2003

ActuaLitté

Sciences historiques

La Flak de la Leibstandarte. SS-Panzer-Division Leibstandarte Adolf Hitler

L'auteur présente ici l'unité de Flak de l'un des divisions les plus prestigieuses, la Leibstandarte. Les artilleurs antiaériens de cette unité ont aussi été engagés contre des objectifs terrestres grâce à la puissance du célèbre 8, 8 et à la cadence des pièces plus légères, saturant de leurs tirs les attaques de l'infanterie adverse. Nous suivons cette unité en Serbie, en Grèce, où elle s'illustre, mais surtout en Ukraine, en Normandie, dans les Ardennes puis en Hongrie. Cet ouvrage s'appuie principalement sur des témoignages de vétérans et une riche iconographie - plus de 250 photographies -, en grande partie inédite.

01/2014

ActuaLitté

Histoire internationale

Historiciser le mal. Une édition critique de Mein Kampf d'Adolf Hitler

Historiciser le mal, une édition critique de Mein Kampf. Avertissement aux lecteurs. Historiciser le mal propose une analyse critique, une mise en contexte, une déconstruction, ligne par ligne, de Mein Kampf, une des sources malheureusement fondamentales pour comprendre l'histoire du XXe siècle. Nous avons agi en responsabilité en mettant en place un dispositif global afin de respecter l'exigence scientifique et éthique qui s'imposait. La nouvelle traduction présentée dans Historiciser le mal a été confiée à l'un des meilleurs traducteurs de l'allemand en langue française, Olivier Mannoni, qui a ensuite travaillé avec une équipe d'historiens, tous spécialistes du nazisme, de la Shoah et de l'histoire des Juifs. La rédaction d'Historiciser le mal a été menée dans le cadre d'un partenariat signé par Fayard avec l'Institut d'Histoire de Munich, qui a publié en 2016 une édition critique de Mein Kampf en Allemagne, un travail de référence qui a mobilisé une équipe d'historiens allemands. Historiciser le mal a été rédigé par un comité d'historiens, dirigé par Florent Brayard, qui a traduit, adapté, prolongé les 3 000 notes de l'édition allemande et rédigé une introduction générale et 27 introductions de chapitres. Dans la forme, les notes encadrent ainsi la nouvelle traduction et sont indissociables de sa lecture. L'ensemble compte près de 1 000 pages et constitue un jalon historiographique sur la genèse du nazisme. En définitive, l'appareil scientifique inclus dans Historiciser le mal est deux fois plus volumineux que la traduction du texte de Hitler. Il n'est pas question, bien évidemment, que la publication d'Historiciser le mal puisse être lucrative. Ainsi, la Fondation Auschwitz-Birkenau, chargée de la conservation du site du camp de concentration et d'extermination, percevra des droits au premier exemplaire vendu et la totalité des bénéfices qui pourraient être issus de la vente d'Historiciser le mal. Pour savoir où l'on va, il est indispensable de comprendre d'où l'on vient. Nous sommes convaincus que le travail des historiens est nécessaire pour lutter contre l'obscurantisme, le complotisme et le refus de la science et du savoir en des temps troublés, marqués par la montée des populismes. C'est le sens de notre démarche d'éditeur.

05/2021

ActuaLitté

Histoire internationale

L'excommunication d'Adolf Hitler. Une lettre ouverte au sujet de Nietzsche

Lettre inédite de Oscar Levy à Adolf Hitler au sujet de Friedrich Nietzsche, traduite pour la première fois par le chercheur et philosophe Marc de Launay. La réception de Nietzsche n'est pas sans surprises, car depuis un siècle, il n'y a aucun courant de pensée qui ne soit peu ou prou réclamé de lui. Oscar Levy, qui a prononcé cette insolite excommunication d'Hitler, était allemand et juif, émigré en Angleterre où, de ses propres deniers, il finança la première traduction de toutes les oeuvres du philosophe. Cette entreprise, achevée en 1913, donc avant la Première Guerre, fut pionnière dans l'univers anglo-saxon. L'ironie du texte ne tient pas seulement au fait que cette diatribe fut écrite par un juif : elle réside dans la plaidoirie d'un juif devenu véritable connaisseur et disciple de Nietzsche contre le tyran qui avait fait de certaines de ses idées, au demeurant mutilées, un instrument de propagande. Certes, Oscar Levy a rédigé son " excommunication " en juin 1938, donc avant la " Nuit de Cristal " et, bien sûr, avant la Shoah. Malgré leur justesse, ses attaques auraient sans doute pris une autre ampleur après 1942. Il est mort en 1946, à Oxford, et ses archives ont été déposées à la Maison-Nietzsche de Sils-Maria.

10/2019

ActuaLitté

Histoire internationale

Adolf Eichmann

Adolf Eichmann est l'un des dignitaires nazis les plus tristement célèbres. Cette renommée, il la doit en partie à la médiatisation de son procès et au portrait brossé par Hannah Arendt. Incarnation de la " banalité du mal ", il organisa, de 1941 à 1945, la déportation de masse et l'extermination des Juifs d'Europe. Méticuleux, assis à son bureau, il fut au coeur du génocide nazi. Méconnu des chasseurs de nazis au sortir de la guerre, il parvint à fuir en Argentine en 1950. II y mena une vie paisible, jusqu'au mois de mai 1960 lorsqu'il fut enlevé par des agents du Mossad et amené en Israël. Evènement majeur de l'après-guerre, le " procès Eichmann ", qui s'ouvrit à Jérusalem le 11 avril 1961, fut retransmis par de nombreuses chaînes de télévision à travers le monde. Eichmann fut pendu le 31 mai 1962. Dans cette biographie magistrale, la première depuis quarante ans, David Cesarani se penche sur la carrière d'Eichmann et s'interroge sur ce qui a pu conduire cet homme ordinaire à devenir un meurtrier de masse. En s'appuyant sur des documents découverts récemment, l'auteur bouscule certaines idées reçues et dépasse le préjugé selon lequel il aurait été " maléfique ", " fou " ou bien un simple rouage de la machine de mort nazie. Avec brio et clarté, Cesarani explique comment Eichmann est progressivement devenu l'" expert " en questions juives et a été le complice de l'assassinat de millions de personnes.

06/2010

ActuaLitté

Comics

Aleister & Adolf

Rituels sexuels magiques, Sigils, techniques de contrôle de l'esprit, influence des pouvoirs occultes sur la politique et le sort de notre société moderne... les thèmes abordés dans cette B. D. vont vous retourner la tête. L'histoire, inspirée de faits réels, raconte comment la Grande-Bretagne et les Etats-Unis ont utilisé l'occultiste Aleister Crowley, membre influent de l'Ordre hermétique de l'Aube dorée, dans leur combat contre le Troisième Reich... et ce qui s'est passé ensuite. Ecrite par l'essayiste Douglas Rushkoff, et dessinée par Michael Avon Oeming, cette bande dessinée est la synthèse de près de 80 ans d'enquête sur tout un pan caché de l'Histoire.

03/2018

ActuaLitté

Histoire de France

Les collabos. Ceux qui partout dans le monde se rangèrent derrière Adolf Hitler

Alors que l'histoire de Pétain et du gouvernement de Vichy est connue de tous, celles qui dépassent les frontières françaises restent, elles, obscures dans les esprits. Quels sont ces hommes, oubliés de tous, qui ont fraternisé avec l'ennemi ? En Angleterre, Édouard VIII, en raison de ses sympathies nazies, fut envoyé aux Bahamas comme gouverneur ; À Jérusalem, le grand mufti mit sur pied la SS musulmane ; En Lettonie, Viktor Arajs extermina la moitié des juifs de son pays ; Au Vatican, le pape Pie XII se tut alors qu'il savait ; Les banques, en Suisse, ternirent leur réputation - non elles n'étaient pas neutres ; L'IRA lança une campagne d'attentats en Angleterre, soutenue par l'Allemagne nazie ; En Wallonie, Léon Degrelle soutint corps et âme Hitler, allant jusqu'à déclarer être le fils que le Führer aurait voulu avoir. La liste est bien plus longue : le Hollandais Anton Adriaan Mussert, le Flamand Staf de Clercq ou encore le Norvégien Quisling... Ils sont nombreux, ceux qui ont " tendu la main " au dictateur allemand. D.-C. Luytens dresse le portrait de ces hommes qui, bien souvent, ont été étouffés par les Histoires nationales.

05/2014

ActuaLitté

Littérature étrangère

Le journal fictif d'Adolf Hitler. Prison de Landsberg. Novembre 1923-décembre 1924

"Contrairement à ce qu'on croit, la politique n'est pas l'art du possible ; c'est l'art de l'impossible". Dans la soirée du 8 novembre 1923, la tentative de putsch menée par Hitler échoue à la brasserie Bürgerbräukeller de Munich. Il est arrêté puis enfermé à la prison de Landsberg de novembre 1923 à décembre 1924. Ce "document fictionnel" s'intéresse de près à ces quatorze mois décisifs qui expliquent, en partie, son accession au pouvoir moins de dix années plus tard, avec une facilité inimaginable. Commence alors une plongée en apnée dans le quotidien et la psyché du futur Führer qui s'est persuadé que son destin et celui de l'Allemagne ne font qu'un. Page après page, ce Journal fictif, - criant de vraisemblance - nous prouve d'une façon magistrale que la puissance des mots, aussi bénéfique ou maléfique soit-elle, peut encore avoir des répercutions à la fois personnelles et mondiales au sein de nos sociétés modernes. "Aujourd'hui, alors que l'humanité entière est menacée par l'émergence d'une nouvelle forme de barbarie, que le nationalisme connaît un nouvel essor, que le racisme étend son emprise, que la manipulation des masses est recherchée à tout prix et que la construction européenne est menacée, je considère qu'une nouvelle approche d'Hitler est utile et même nécessaire". Haris Vlavianos

06/2020

ActuaLitté

Littérature étrangère

Mémoires de guerre Tome 1 : Mon rôle dans la chute d'Adolf Hitler

En septembre 1939, Spike Milligan, jeune Londonien de 21 ans, reçoit du gouvernement de Sa Gracieuse Majesté un carton l'invitant à participer à la guerre. Cramponné à son doudou, il est arraché à la douceur d'un foyer des plus loufoques et envoyé sur la côte sud de l'Angleterre ; il s'y illustre d'emblée en tentant d'abattre un avion nazi à l'aide d'une simple brique… Mais, très vite, l'artilleur Milligan préfère se prélasser sur sa paillasse, jouer de la trompette et se laisser aller aux plaisanteries et aux farces de caserne, avant d'être envoyé manu militari sur le front d'Afrique du Nord… Avec un humour irrésistible, Spike nous décrit les personnalités et les grandes manoeuvres de son unité indisciplinée et goguenarde, transformant le" comique troupier" en grand art.

03/2017

ActuaLitté

Histoire de France

Hitler parle à ses généraux

En 1942, Hitler décida que le verbatim de deux conférences quotidiennes serait sténographié, et à la suite de nombreuses péripéties, les fragments de ce document inestimable, incinéré contre la volonté du Führer à la veille de la chute du Reich, purent être retrouvés et rassemblés. Ainsi se donne à lire, sur le vif, la pensée, les méthodes de commandement, les réactions d'Adolf Hitler, sa fureur lors de la capitulation de Stalingrad, ses projets pour faire enlever le roi Victor Emmanuel d'Italie, occuper la Vatican… Pages étonnantes où retentissent les voix des collaborateurs directs d'Hitler et principaux chefs de la Wehrmacht (Keitel, von Below, von Kluge, Jodl, Rommel, Guderian…) et des dignitaires du régime (Goering, Himmler…) en train de discuter des moyens d'échapper à l'abîme qu'ils ont eux-mêmes creusé sous leurs pieds. Pour une meilleure compréhension de ce texte d'histoire unique, une introduction, une chronologie, une présentation des généraux et un appareil de notes l'accompagne.

03/2013

ActuaLitté

Histoire internationale

Malheureux le pays qui a besoin d'un héros. La fabrication d'Adolf Hitler

Adolf Hitler, sa vie durant, s'est appliqué à construire son propre mythe. Détruisant sa correspondance et ses photographies de jeunesse, réduisant au silence les personnes qui l'ont côtoyé, il a ensuite minutieusement contrôlé son image et réécrit à sa manière son parcours biographique et politique, aidé par une propagande sans faille qui fonctionna pendant plus de vingt ans. Soixante-dix ans après la mort du Führer, Lionel Richard, tel un enquêteur, part sur les traces du dictateur. Il décrypte et recoupe les écrits des journalistes et historiens de l'époque pour démêler le vrai du faux de chaque étape de la vie d'Hitler, de sa jeunesse vagabonde et oisive à son suicide, en passant par son coup d'Etat manqué en 1923 et son séjour en prison. Illustré par de nombreux documents et photographies rares, cet ouvrage saisit la véritable personnalité et raconte l'itinéraire réel de celui qui plongea le monde dans le chaos pendant la Seconde Guerre mondiale.

11/2014

ActuaLitté

Beaux arts

Le "Salon des rêves". Comment le peintre Joseph Steib fit la guerre à Adolf Hitler

C'est l'histoire d'une révélation, d'une redécouverte quasi miraculeuse. L'oeuvre de résistance d'un peintre amateur alsacien décédé vingt ans plus tôt a été progressivement exhumée dans les années 1980 par François Pétry, un collectionneur passionné. Le " Salon des rêves" de Joseph Steib - 57 tableaux peints clandestinement entre 1939 et 1944 - s'impose comme une oeuvre majeure de la peinture de résistance, exposée aujourd'hui dans de prestigieux musées européens au côté des plus grands artistes du xxe siècle. A travers la restitution du quotidien de la guerre, avec ses brimades et ses violences, et des mises en scène hallucinées et parfois cauchemardesques, Steib fait front à Hitler. Chacun de ses tableaux est un attentat, un sacrilège contre le Führer, qui est pour l'artiste un Antéchrist qu'il élimine dans des tableaux à la force chamanique. Entre art populaire, expressionisme et surréalisme, avec un humour acide lancé à la face des bourreaux et des élans de compassion envers les victimes, le " Salon des rêves" est une oeuvre fascinante, riche de symboles, et Joseph Steib apparaît comme un artiste hors du commun, au courage considérable, peignant au péril de sa vie dans l'Alsace soumise à l'impitoyable joug nazi.

10/2015

ActuaLitté

Histoire internationale

Hitler

Etrange parcours que celui d'un artiste bohème devenu tyran implacable et chef de guerre téméraire. En accédant au pouvoir en 1933, Adolf Hitler a changé le destin de l'Allemagne, mais en déclenchant la Seconde Guerre mondiale, il a changé le destin du monde. Comment ce caporal de la Grande Guerre et stratège autodidacte a-t-il pu tenir tête pendant cinq longues années à la plus gigantesque coalition militaire jamais assemblée dans l'histoire du monde ? Comment s'explique l'extraordinaire emprise sur le peuple allemand de cet orateur exalté à l'équilibre fragile, doté d'une mémoire phénoménale, d'une volonté inébranlable, d'une confiance illimitée en ses intuitions et d'une totale absence de scrupules ? Par le texte et par l'image, ce livre vise à faire comprendre les ambitions et les décisions d'un des hommes les plus sidérants et les plus malfaisants que la terre ait jamais porté.

05/2011