Recherche

Su Tong

Extraits

ActuaLitté

Policiers

Hong-Kong blues

La baie de Hong est, à Hong-Kong, un quartier pas tellement bien fréquenté : malfrats et trafiquants divers. Mais quand en plus un dingue parfaitement anonyme se met, dans les cinémas, à faire des cartons sur les spectateurs, à l'aide d'un pistolet à quatre canons, alors là, ce sont les flics qui, dépassés, commencent à perdre les pédales et à grimper aux murs de leur commissariat.

01/1978

ActuaLitté

Littérature étrangère

Hong Kong Gang

En 1936, Luk Pakchoi fuit son village natal et sa femme pour s'enrôler dans l'armée d'un seigneur de la guerre. Très vite, il déserte et se réfugie à Hong Kong, alors colonie britannique. D'abord tireur de pousse-pousse, il parvient à se tailler une place de choix au sein de la plus grande triade chinoise. Mais lorsque, au lendemain de Pearl Harbor, les Japonais attaquent Hong Kong, son existence bascule. Quel camp choisir ? Le jour, il est chef mafieux, et ses nuits, il les partage avec un officier de renseignement britannique. Entre passé colonial et sociétés secrètes, luttes révolutionnaires et amours interdites, Hong Kong Gang est le polar vrai de la Chine moderne. Parfois doux, toujours dur, souvent drôle, le Hong Kong fiévreux de Ma Kafai bat comme un coeur à vif.

06/2019

ActuaLitté

Policiers

Hong Kong noir

Hong Kong, 2013. L'inspecteur Kwan Chun-dok, véritable légende de la police, surnommé par ses collègues "le Divin Détective", est mourant. Des années durant, il a traqué les criminels sans faire de vagues, indifférent aux nombreux bouleversements qui ont secoué le pays. Et aujourd'hui son partenaire, l'inspecteur Lok, vient lui demander une dernière fois son aide pour une enquête particulièrement délicate. Une enquête qui le ramène des années en arrière, à l'époque où il faisait ses armes au sein de la police hongkongaise et cherchait à mettre un des plus dangereux mafieux des triades derrière les verrous. Thriller audacieux et envoûtant, couvrant un demi-siècle d'histoire, cinquante ans de rivalités, de jalousie et de vengeance, Hong Kong Noir prouve que le renouveau du polar pourrait bien venir de l'Orient lointain !

11/2016

ActuaLitté

Policiers

Hong Kong Blues

Sa compagne l'a quitté. Son dernier roman a fait un flop. Sa petite fille, Gabrielle, lui manque cruellement. En désespoir de cause, Marcus Deschanel accepte d'écrire un Carnet de voyage sur Hong Kong. A peine arrivé dans l'ancienne colonie britannique, il se retrouve mêlé à l'assassinat d'une manucure dans une discothèque. Son passeport n'a-t-il pas été retrouvé dans le sac de la jeune femme à côté de son cadavre ? Fauché, sans papier, Marcus est pris au piège. Telle la grenouille dans le pot de lait, réussira-t-il à sortir du chaudron moite et grouillant de Hong Kong ? Et auprès de qui trouver de l'aide son avocat" Appelez-moi-Mike" ? Le commissaire Teng prêt à le jeter en prison ? Pedro, le plombier-bistrotier ? Ou l'énigmatique Patricia qui entraîne Marcus dans un étrange jeu de séduction ? A travers ce roman caustique, surgit une ville-Etat qui a le blues. Ce paradis fiscal et financier, vitrine de la mondialisation, se lézarde sous les coups de boutoir de la Chine communiste et de la révolution des parapluies.

01/2017

ActuaLitté

Littérature française

Hong-Kong souvenir

Zui Han, jeune Chinois plein de ruse et d'énergie, a fui son pays pour tenter sa chance à Hong Kong. Commerces inavouables et coups de génie commerciaux vont lui apporter la richesse. Il montera un club pour milliardaires extravagants, le Mao Goes Pop Club, qui deviendra le théâtre d'aventures rocambolesques, sur fond de guerre de triades et d'érotisme taoïste. Lisa Bresner pratique avec audace ce qu'on pourrait appeler le burlesque chinois. Son roman, à la fois cocasse et cruel, riche en anecdotes amusantes ou truculentes, nous laisse deviner, à travers le destin de Zui Han, le vieux et doux sourire de la Chine.

04/1995

ActuaLitté

Policiers

Hong Kong express

Malko regarda autour de lui et aperçut aussitôt, le long d'une rame à l'arrêt, deux jeunes Chinois. L'un tenait un fléau : un bâton prolongé d'une chaîne, elle-même se terminant par une longue pointe aiguisée. L'autre se préparait à lui lancer une étoile à cinq branches, avec un trou au milieu. L'arme des triades. Malko regarda autour de lui et aperçut aussitôt, le long d'une rame à l'arrêt, deux jeunes Chinois. L'un tenait un fléau : un bâton prolongé d'une chaîne, elle-même se terminant par une longue pointe aiguisée. L'autre se préparait à lui lancer une étoile à cinq branches, avec un trou au milieu. L'arme des triades. Terrible. Qui, à vingt mètres, vous tuait silencieusement. Comme il était sorti parmi les derniers, il n'y avait pratiquement plus personne avec lui. Un des deux Chinois rejeta le bras en arrière et, se détendant comme pour un lancer de javelot, projeta une seconde " étoile " qui tournoya à une vitesse diabolique, droit vers Malko.

04/2021

ActuaLitté

Guides étrangers

Hong Kong. 12e édition

Avec Victoria Peak, gratte-ciel éblouissants de Central, maisons de thé et rooftops vertigineux, nouilles chinoises, dim sum et cuisine du monde, shopping dans les marchés de Mong Kok ou dans des malls rutilants, villages de pêcheurs et plages de l'archipel, échappée à Macau.

10/2021

ActuaLitté

Sciences politiques

Hong Kong en révolte

Au Loong Yu vit à Hong Kong et a participé activement à la révolte contre le projet de loi sur l'extradition imposé par la Chine. Il nous propose une plongée au coeur de cette rébellion qui a débordé sur la question démocratique, notamment sur le droit au suffrage universel. Il nous propose de suivre le déroulement des évènements, de découvrir ses acteurs et ses actrices et s'interroge sur l'avenir de ce soulèvement. En ouverture, l'ouvrage revient sur les événements de 2019 et les différentes tendances politiques qui traversent la révolte de Hong Kong, en particulier les "localistes" antichinois. L'auteur se concentre également sur le rôle-clé joué par la jeunesse, les salarié·es et leurs organisations syndicales. Il retrace la montée de la "génération 1997", qui a constitué l'épine dorsale de la révolte. Et revient sur les temps forts de la protestation ? : les manifestations, les occupations ou les journées de grève générale les plus importants. Les lecteur·trices peuvent ainsi comprendre ce qui s'est passé réellement sur le terrain et prendre connaissance avec précision ce que les manifestant·es ont dit et fait. Au Loong Yu analyse également la nature de la révolte. Profond mouvement démocratique pour la liberté ou réaction de droite, voire raciste contre les Chinois, comme certains l'affirment ?? Le chapitre intitulé "Evénements" nous propose un récit de la montée du mouvement puis de son reflux. Les modes d'organisation et d'action des différents courants protestataires sont également abordés. Enfin, Au Loong Yu explore la politique du Parti communiste chinois à l'égard de l'île, les luttes de fractions en son sein, la nature de ce régime et les raisons de sa volonté de domestiquer les Hongkongais. Il revient également sur la gestion de la pandémie de Covid-19.

06/2021

ActuaLitté

Récits de voyage

Hong-Kong et Macao

Joseph Kessel voit plus de choses en une page que d'autres en un volume. En publiant "Hong-Kong et Macao" en 1957, il nous offre l'histoire d'un mythe. Celui du plus grand centre de l'opium et de la capitale du jeu, métamorphosés en deux postes frontières du monde occidental et de la Chine. Défilent les personnages les plus étranges, les récits les plus singuliers, entre police secrète, no man's land, richesses insoupçonnées, prostituées et miséreux. Des photographies d'archives illustrent cette édition.

04/2011

ActuaLitté

BD tout public

Hong Kong, cité déchue

Pendant des jours, des semaines, des mois, ils ont défilé dans les rues, leur dignité pour seule armure face à la tyrannie. Chacune de leurs banderoles affichait le même mot d'ordre, désormais interdit par l'oppresseur : LIBEREZ HONGKONG Hongkong, cité déchue est un témoignage exceptionnel. Celui d'un jeune artiste engagé, accueilli naguère à Hongkong dans un esprit de bienveillance, qui prend fait et cause pour les valeurs de liberté du territoire où il s'est épanoui. Face à la violence totalitaire d'une dictature sans pitié, les jours de la démocratie hongkongaise, hier symbole d'une société chinoise ouverte et tolérante, sont comptés. C'est la chronique de cette mise à mort annoncée que tient ce livre glaçant, entremêlant avec d'indéniables accents autobiographiques présent et prospective, réalité et fiction. Profondément empathique et d'une puissance peu commune, Hongkong, cité déchue s'impose comme un livre vital et nécessaire, avec une liberté de ton et d'expression assez rare dans le monde chinois. L'illustration de couverture a été réalisée par Kwong-shing Lau spécialement pour cette édition française. Traduit du chinois par Bertrand Speller

10/2021

ActuaLitté

Littérature française

Maid in Hong Kong

Comme des milliers de jeunes Philippines, Ahlyce, Rona, Jerilee et Rosa quittent leur pays natal pour Hong Kong. Elles seront des "maids" , ces femmes au service de familles fortunées. Le hasard les orientera vers des employeurs bienveillants, d'autres beaucoup moins. Heureusement, le Friends'coffee, tenu par l'Australienne Susan, restera leur point de rencontre, le lieu privilégié de leurs confidences remplies de doutes, d'espoirs et de craintes. Bousculées par une société hongkongaise aux règles strictes et prises dans leurs propres émotions, la réalité de ces quatre jeunes femmes sera-t-elle à la hauteur de leurs rêves ? Nathalie Malzac est née en 1965. Enseignante, voyageuse et passionnée par les relations humaines en France ou à l'autre bout du monde, elle signe un deuxième roman, sept ans après Les plaines d'Abraham, publié aux Editions Edilivre. Ses fréquents allers retours entre la France et Hong Kong, où vit son fils, l'ont amenée à s'intéresser à ces drôles de femmes qui remplissent les rues et les quais de la ville le dimanche.

04/2021

ActuaLitté

BD tout public

Ting tang sap sap

Au Burkina Faso, de nos jours : Hippolyte sirote tranquillement une bière en compagnie de sa troupe de comédiens fauchés, quand débarque la merveilleuse Adjaratou. Il tente une approche vers cette divine créature qui, entre deux plaisanteries sur l'incompatibilité de leurs ethnies respectives, lui lance un défi pour calmer ses ardeurs : s'il arrive à réunir un million de francs CFA sous une semaine, elle l'épousera. Hippo accepte sans hésiter, et se met aussitôt en quête de cet argent. Pour cela, il élabore différents stratagèmes des plus farfelus aux plus astucieux. Pour cela, il peut compter sur le soutien de sa famille et de ses amis bluffés par sa débrouillardise. Parviendra-t-il à conquérir la belle demoiselle ? Ting Tang Sap Sap est une ode teintée d'humour à l'art de la débrouille et à la solidarité. Un beau voyage, dépaysant et drôle, servi par un trait d'une rare finesse.

09/2020

ActuaLitté

Récits de voyage

Hong Kong et Macao

" Pour deux qui gagnent, vingt perdent jusqu'à leur dernière sapèque, et, débiteurs abusés, ils doivent, pour payer, s'abandonner en chair et en os à leurs fallacieux créanciers. " Parti en quête d'un "mariage" sino-occidental, Ludovic de Beauvoir (1846-1929) découvre les dessous de l'inhumanité : des tripots de Macao aux navires de la traite, partout le Chinois infortuné fait l'objet de la plus ignoble exploitation. Loin des chinoiseries et des pagodes de cartes postales, ce récit sensible dénonce les pratiques cruelles en usage à Hong Kong, Macao et Canton dans les années 1860. Texte publié en 1867, extrait de Voyage autour du monde. Java, Siam, Canton.

10/2004

ActuaLitté

Policiers

Typhon sur Hong-Kong

Dans deux mois, la Grande-Bretagne restitue Hong Kong à la Chine, et l'abandon de cet ancien îlot misérable, devenu l'une des places économiques les plus riches du monde, exacerbe la haine que se vouent ces deux puissances depuis cent cinquante ans. Alors qu'un typhon menace, une vedette rapide britannique de la police royale se rapproche dangereusement des eaux territoriales chinoises. Un sac flotte sur les eaux grises de la mer. A l'intérieur, trois têtes imbibées d'eau. Tranchées nettes. Deux visages de Chinois et les traits d'une femme blanche. Une enquête rapide révélera qu'ils ont été passés vivants dans un hachoir industriel. S'il n'est pas rare de trouver des Cantonais en morceaux, le meurtre d'Occidentaux reste une exception. Que savait cette femme pour avoir été ainsi torturée ? Déjà une vedette de la République populaire s'approche et réclame le sac...

10/2007

ActuaLitté

Encyclopédies de poche

Hong Kong. Rendez-vous chinois

Vaincue après la guerre de l'opium, la dynastie des Qing est contrainte d'ouvrir son territoire au commerce occidental et cède, en 1848, à la couronne britannique un îlot désert : Hong Kong. Vite agrandi de Kowloon et des Nouveaux Territoires, le " rocher stérile " est devenu, six générations de réfugiés chinois et de " diables étrangers " plus tard, l'un des quatre dragons asiatiques, la seconde place financière d'Asie, le lieu de l'argent roi et du profit. Un paradis capitaliste aux portes de la Chine rouge. En 1984, la Grande-Bretagne et la Chine signent la Déclaration conjointe qui rétrocède, à l'expiration du bail de 99 ans des Nouveaux territoires - le 30 juin 1997 -, le territoire de Hong Kong à la Chine. La formule " un pays, deux systèmes " et la création d'une Région administrative spéciale doivent offrir un répit capitaliste de cinquante ans à l'ex-colonie anglaise. Denis Hiault explique pourquoi, malgré la crainte d'un durcissement politique, le réalisme économique des Chinois comme celui des Hongkongais est le meilleur garant de l'avenir de Hong Kong.

06/1997

ActuaLitté

Littérature française

La bicyclette de Hong Kong

Quelques années avant la restitution à la Chine de la colonie britannique de Hong Kong, un diplomate français s'éprend d'une intellectuelle chinoise. Leur relation se situe dans le contexte millénaire des rapports culturels, politiques et sociaux de la Chine avec le reste du monde, empreints de séduction autant que de réserve, voire d'incompréhension. Depuis cette époque, les échanges de toute nature ont-ils éclairci l'ambiguïté séculaire ? Pour répondre à cette question, l'auteur, qui a participé aux relations de la France avec les pays d'Afrique et d'Asie et qui a déjà écrit des ouvrages historiques sur le sujet, en confie l'éclairage à deux personnages ; le lecteur est fasciné par l'échange de leurs propos et de leurs sentiments autant que par ce qui reste inexprimé et finalement fatal.

11/2014

ActuaLitté

Littérature française

Les lions de Hong Kong

Hong Kong. Octobre 2016. 8 h 55. Dans cette partie de la ville, les tatouages servent de passeport. Les ruelles abritent des mendiants estropiés et des jeunes prostituées droguées. Pour ce petit monde, vivre, c'est commencer à mourir. Une sorte de tour de Babel où l'on entend les sabirs les plus baroques. Un bouillon d'êtres vivants réunis en horreur et en absolu. Parallèlement, à l'angle d'une avenue, se dresse la massive Global Iganawa Group. Une tour d'acier et de verre gardée par deux immenses lions dorés, à la fois structure symbolique pour les autochtones et attraction touristique pour les visiteurs. Mais ces deux univers en opposition masquent une réalité beaucoup plus inquiétante...

04/2018

ActuaLitté

Littérature étrangère

Je suis l'empereur de Chine

Après un long silence, l'auteur d'Epouses et concubines nous revient avec un roman tout aussi stupéfiant. Dans Je suis l'Empereur de Chine, Su Tong réinvente l'histoire aux couleurs rouge et or de la légende, tel un songe fastueux et cruel qui se dissiperait tôt au réveil. Ou comment Duanbai, destiné à une vie de prince insouciant et oisif, hérita à quatorze ans du trône d'empereur. Comment il vit ce monde doré se couvrir du sang des manigances et des trahisons, avant de perdre son trône et de devenir funambule dans un cirque, souverain de sa propre vie, et après bien des vicissitudes, d'achever ses jours dans un monastère perdu dans la montagne, " étrange moine " qui, la nuit, étudie et, le jour, " sur une corde tendue très haut entre deux sapins, se tient immobile dans la position du héron ". Ecrit dans un style très cinématographique, ce roman qui puise aux images de la Chine éternelle mêle aux plaisirs du romanesque une parabole sur les jeux du pouvoir et de la liberté humaine. Les royaumes changent de mains, les concubines intriguent à l'arrière des palais, seul un jeune esclave eunuque montrera à Duanbai qu'amour et loyauté existent encore en ce monde. A la rencontre de l'histoire et de l'imaginaire, un roman éblouissant, qui serait comme " un rêve effrayant pendant une longue nuit de pluie ".

08/2005

ActuaLitté

Littérature étrangère

La berge

Ku Wenxuan, secrétaire du parti d’un bourg situé dans la région du bas Yangzi, doit sa carrière en partie à la légende de sa naissance en raison de sa « filiation révolutionnaire ». Mais au début de la Révolution culturelle, accusé par le parti d’avoir usurpé son identité et dénoncé par sa femme pour ses moeurs dissolues, il est brutalement déchu de ses fonctions. Soumis à d’éprouvantes séances de critique publique, vilipendé, puis incarcéré, il trouve refuge sur l’eau en devenant batelier. Son fils, Ku Dongliang, le narrateur - 13 ans au moment de la chute de son père, 26 à la fin -, le suit dans sa relégation et tentera sans succès de le réhabiliter. Ce roman écrit à la première personne se déroule de la Révolution culturelle jusqu’aux années 1980. Il dépeint la Chine rurale de cette période sombre et l’atmosphère pesante qui régnait alors, le pouvoir absolu du Parti s’exerçant sur chacun. Le principal personnage de ce livre, selon Su Tong, est la Révolution culturelle même si elle n’est jamais nommée. Le roman joue sur l’histoire et l’interprétation de l’histoire : ce qui compte, au fond, ce n’est pas la vérité, mais la manière dont on l’utilise pour servir une cause, promouvoir ou abattre un autre. Comme dans ses textes antérieurs, Su Tong écrit dans un style sobre et simple une histoire cruelle, teintée d’une violence sourde où la sexualité est omniprésente et la politique toujours en arrière plan. Un regard appuyé est mis sur les conflits familiaux, l’extrême dureté des rapports humains et sur la sexualité des personnages. Traduit du chinois par François Sastourne.

01/2012

ActuaLitté

Poches Littérature internation

Epouses et concubines

Chen Zuoqian regardait par la fenêtre la rue sous la bruine, le cœur empli de curiosité mais aussi d'une certaine émotion, comme il n'en avait jamais ressenti lors de ses trois mariages précédents. Lorsqu'il aperçut Songlian approcher d'un pas nonchalant, en s'abritant sous un parapluie de soie à petites fleurs, Chen Zuoqian avait souri d'un air satisfait. Elle était aussi belle et fraîche que ce qu'il avait imaginé, et si jeune ! Songlian a dix-neuf ans, elle est étudiante, elle est belle... Mais la ruine de sa famille l'oblige à devenir la quatrième épouse du riche Chen Zuoqian. Dans le huis clos de sa nouvelle vie, elle va découvrir la seule loi qui compte : celle de la séduction. Car la favorite de la nuit est la maîtresse de la maison. Jalousie, possession, haine, pouvoir : quatre femmes se livrent une lutte à mort pour le plaisir du maître, dans la Chine des années 20 encore féodale, incroyablement archaïque... Révélation majeure de la jeune littérature chinoise, Epouses et concubines a été porté à l'écran par le cinéaste Zhang Yimou et a connu en France un extraordinaire succès.

05/1997

ActuaLitté

Littérature étrangère

Le dit du loriot

Dans une ville du sud de la Chine, autour des années 1980, Grand-père creuse la terre pour retrouver, son âme perdue, jusqu'à être interné. Trois adolescents, Baorun, garçon balourd qui vit chichement avec Grand-père, Liu Sheng, séducteur et magouilleur, et Princesse, jolie orpheline colérique se croisent et se chamaillent tout en veillant, à leur manière, sur Grand-père. Ces trois-là ne profiteront pas bien longtemps de leurs vertes années : à l'issue d'une série de rendez-vous calamiteux, les deux garçons épris de Princesse la violentent. Dix ans plus tard leurs destins n'en finissent pas de se mêler, ravivant amours, anciennes blessures et fantômes du passé... L'espoir et l'illusion qu'ils tentent de faire renaître pourront-ils vaincre la fatalité ? Seul un Grand-père qui a perdu la raison peut le dire. "La mante qui attrape une cigale oublie le loriot qui la guette" dit le proverbe qui ouvre le livre. Su Tong excelle à montrer la dureté du sort de la femme, la perte des repères, l'avenir incertain de personnages ordinaires. Mais l'acuité du regard, l'humanité et l'humour de l'écrivain laissent une lueur d'espoir à cette histoire d'une jeunesse meurtrie. Un grand roman réaliste et poétique, une histoire d'amours, par l'auteur de Epouses et concubines.

09/2016

ActuaLitté

Poches Littérature internation

Riz

Presque mort de faim, Wulong du village des Erables arrive à la ville. Cet exil est son seul espoir : les récoltes de riz sont inondées et détruites. Embauché comme commis dans la boutique de riz des Feng, Wulong séduit la fille de la maison. Mais il ne supporte pas sa condition de serviteur. La rancoeur noircit son âme et le désir de vengeance l'envahit, scellant le destin de la famille Feng...

09/2016

ActuaLitté

Littérature étrangère

Le mythe de Meng

Dans le village des Pêchers, au pied de la montagne du Nord, on ne peut plus pleurer. Le nouveau roi l'a interdit, sous peine de mort. Les larmes de Binu s'écoulent donc de ses cheveux comme de ses doigts. Tout son corps pleure, sauf ses yeux. Elle est inconsolable depuis que son époux, Qiliang, a disparu, emmené de force, avec des milliers d'autres travailleurs, de l'autre côté de la montagne de la Grande Hirondelle, pour construire la Grande Muraille. La jeune femme décide de parcourir les mille li la séparant de Qiliang afin de le sauver d'une mort certaine. Commence alors le périple extraordinaire de Binu, qui, bravant tous les dangers, se lance à la recherche de son bien-aimé avec une grenouille aveugle pour seule compagnie. Le mythe ancestral de Binu est un voyage onirique, un conte d'amour et de mort, de courage et de passion, une plongée magique dans cette célèbre légende chinoise merveilleusement revisitée par Su Tong.

03/2009

ActuaLitté

Littérature étrangère

Fantômes de papiers

Ombres des fantômes et présence des nuages, traditions et habitudes du quotidien, tableaux vivants de la campagne chinoise : Su Tong explore l'invisible. Et plus précisément ce qui se cache avec malice derrière les habitudes des êtres et les traditions si particulières au peuple chinois, comme les fantômes qui reviennent si souvent dans ces nouvelles. Ces écrits, observatoires lucides de son passé et de ses contemporains, empreints d'espièglerie et de gravité, sont en effet hantés par l'esprit des morts mais aussi par celui des vivants, si proches finalement de la terre de laquelle ils sont issus. Une intention maladroite, un regard trop succinct sur l'avenir sont capables de bouleverser une ou plusieurs existences. Su Tong dévoile dans ces dix-huit récits passionnants son goût pour le mystère et le choix que chacun est appelé à opérer un jour : sombrer ou gravir les montagnes, jusqu'aux sommets caressés par les nuages, dans ce monde où règnent les esprits qui ne nous quittent jamais.

02/1999

ActuaLitté

Histoire internationale

Hong Kong. L'empire des contresens

La question fut posée par les autorités chinoises dès 1845 : Hong Kong fait-elle partie de l'Angleterre ou de la Chine ? Contre trop de simplisme et de bonne (ou de mauvaise) conscience, cet essai historique et polémique s'interroge sur les réponses données à cette question dans le débat sur la récente rétrocession à la Chine d'un territoire présenté comme un paradigme de prospérité et de liberté. Historique, il apporte la preuve que Hong Kong ne fut jamais, dès ses origines dans les années 1830-1840, autre chose qu'un outil de la politique menée par Londres sur le continent, et que la croyance en sa centralité ou son œuvre civilisatrice repose sur un malentendu né au tournant du siècle. Polémique, il entend montrer que la rétrocession a été l'occasion d'une curieuse inversion des polarités politiques dans laquelle le discours impérial s'est fait liquidateur et les partisans du droit des peuples à disposer d'eux-mêmes se sont métamorphosés en chantres de la tutelle coloniale. Ainsi se justifie son titre. C'est un premier contresens, un défaut de perspective, que de faire de Hong Kong un enjeu en soi, ce qu'encourage l'opinion erronée que l'acquisition de l'ex-colonie répond à l'origine à une motivation économique. C'en est un second de croire que Hong Kong, démocratisée sous tutelle coloniale, aurait pu réformer la Chine. Enfin, c'en est un troisième de ranger ensemble, dans le concert de lamentations, conservateurs liquidateurs d'empire et progressistes impérialistes.

07/1998

ActuaLitté

Littérature française

La jeune fille de Hong Kong

L'auteur nous parle de sa Chine de Hong Kong telle qu'il l'a vécue et ressentie dans les années 68-70. Il y a sous ses mots un supplément de vie, une délicatesse, un raffinement, qui entraîne le lecteur dans une passion progressive, à la fois tranquille et tumultueuse, entre Gilles, jeune médecin étudiant le chinois et l'acupuncture et la jeune et ravissante Chen Huining. L'approche de Gilles est difficile, lente, frustrante. Il doit se contenter de miettes accordées progressivement par la jeune fille. D'insignifiantes et prudentes les relations deviennent de plus en plus émotionnelles. Enfin ils se rapprochent d'une manière intense. C'est alors qu'ils sont confrontés avec le départ de Gilles pour Taiwan. Cette perspective devient source de souffrance de tristesse. Ils sont obligés de vivre les derniers moments dans une exaltation amoureuse non dite mais magnifique, ainsi que dans un enthousiasme libérateur qui leur fait percevoir d'éventuelles suites au déchirement de son départ.

04/2018

ActuaLitté

Photographie

Hong Kong. Edition anglais-français-chinois

Un magnifique voyage photographique, artistique, dans une ville et ses mystères. Au fil des ambiances, des rencontres, Pascal Greco nous emmène dans un Hong Kong personnel. Quadrillant l'île de Hong Kong, Kowloon et les Nouveaux Territoires afin d'obtenir une vue générale de l'extraordinaire architecture et des diverses typologies existantes, le photographe-réalisateur nous offre un regard partagé entre fascination et sensation d'étouffement due à la densité urbaine. Un témoignage photographique sous forme de polaroïds aux ambiances multiples est propos. au lecteur. Des petites ruelles en passant par les fameuses tours, des bâtiments uniques datant des années 50-60 aux toits habités par des personnes sans logement, le tout entour. de végétations luxuriantes, l'auteur nous transmet ses ressentis sous forme visuelle.

08/2018

ActuaLitté

Cinéma

Shanghai / Hong Kong villes de cinéma

Villes-cinéma, ciné-cités, Shanghai et Hong Kong cristallisent réalités et fantasmes des cinéastes et des spectateurs. Emblèmes de la modernité urbaine chinoise, du colonialisme et des excès du capitalisme, repères de criminels, coeur du trafic d'opium, du jeu et de la prostitution, depuis les années 1930 jusqu'à aujourd'hui, elles n'ont cessé de fasciner les artistes et les intellectuels, chinois et occidentaux. Successivement centres de l'industrie du cinéma chinois, ces villes, leur identité, leur histoire, sont aussi devenues source de création cinématographique et objets filmiques à part entière. Cet ouvrage, s'appuyant sur un large corpus de films, fait découvrir Shanghai et Hong Kong, mais aussi la société et le cinéma chinois à travers les multiples rapports qui unissent les deux villes et les oeuvres qu'elles ont inspirées. Il restitue l'extrême richesse d'un cinéma en constante évolution, reflet passionnant des traditions et des mutations culturelles et politiques de la Chine.

07/2014

ActuaLitté

Critique littéraire

Ton chant est plus long que ton souffle

Vénus Khoury-Ghata publie en français depuis plus d'un demi-siècle, mais c'est avec sa trilogie sur la guerre du Liban (1983-1992) qu'elle se fait connaître d'un large public qui lui restera fidèle, jusqu'à ses évocations d'Ossip Mandelstam (2016) et Marina Tsvétaïéva (2019). Dans ce livre d'entretiens, menés au rythme fougueux qui lui est propre, l'auteure de Où vont les arbres ? se raconte à Caroline Boidé, sa "fille spirituelle". Son enfance modeste dans la "maison au bord des larmes", dans la montagne libanaise. La mort prématurée de son jeune frère, poète sacrifié, jeté dans un asile. Son mariage dans un milieu raffiné, entre vie huppée la nuit et écriture le jour. Sa vie austère à Paris au côté de son second mari, Jean Ghata, "amour absolu" qu'elle perd au moment où la guerre civile déchire son pays. Ses rencontres avec Roberto Matta, Alain Bosquet, René de Obaldia, J. M. G. Le Clézio, Adonis, Régine Deforges... et ses chats. Sans oublier son dernier compagnon, qui lui fit découvrir le Mexique et lui inspira La Maestra (1996). Au fil des pages, on découvre une femme généreuse, drôle, incandescente, à jamais éprise de cette langue française "qui épouse la forme de ses doigts et de son âme".

10/2019

ActuaLitté

Sciences politiques

Survivre dans les prisons de Hong Kong

Un Européen raconte l'enfer carcéral. Détenu à la suite d'une erreur dans les prisons de Hong Kong, Lorenzo van Dantes, un européen expatrié raconte les 6 ans d'enfer qu'il a vécu sur place. Alors qu'il habitait sur place depuis un an, il se retrouve mêlé bien malgré lui dans une sombre histoire de viol, allant d'arrestation en arrestation jusqu'au procès qui lui vaudra sa condamnation en 2015. Le 23 juin 2021, Lorenzo van Dantes est enfin libre, après quelques mois sous bracelet électronique. Il prend la plume pour raconter la manipulation dont il a été la victime ainsi que les conditions inhumaines de détention qu'il a vécues.

03/2022