Recherche

Pug

Extraits

ActuaLitté

Policiers

Agatha Raisin enquête Tome 1 : La quiche fatale

Sur un coup de tête, Agatha Raisin décide de quitter Londres pour goûter aux délices d'une retraite anticipée dans un paisible village des Costwolds, où elle ne tarde pas à s'ennuyer ferme. Afficher ses talents de cordon-bleu au concours de cuisine de la paroisse devrait forcément la rendre populaire. Mais à la première bouchée de sa superbe quiche, l'arbitre de la compétition s'effondre et Agatha doit révéler l'amère vérité : elle a acheté la quiche fatale chez un traiteur. Pour se disculper, une seule solution : mettre la main à la pâte et démasquer elle-même l'assassin. Agatha Raisin, c'est une Miss Marple d'aujourd'hui. Une quinqua qui n'a pas froid aux yeux, fume comme un pompier et boit sec. Sans scrupule, pugnace, à la fois exaspérante et attendrissante, elle vous fera mourir de rire ! "L'Agatha Raisin de M. C. Beaton est un véritable trésor national". The Times

06/2016

ActuaLitté

Littérature française

Mobylette

A quinze ans, Dominique se voyait déjà promener ses presque deux mètres à travers la campagne vosgienne sur une Peugeot 103 orange. Il a fait beaucoup d'efforts pour l'avoir à Noël et en finir ainsi avec la série des Noël pourris. Il y a cru, il a été très déçu.

La déception est d'ailleurs une constante dans la vie familiale chaotique de Dom. La déception entre autres choses. De là à en déduire que la suite des événements en découle, il n'y a qu'un pas. Quelques pas pour être précis. Un foyer pour ados sorti d'un méchant conte de fée. Une vie de jeune père guère épanouissante.

Une vie maritale en berne. Une séance de ciné qui vire au pugilat. Une baignade mouvementée. Des retrouvailles du troisième type dans les bois. Et deux soeurs aussi féroces qu'attachantes.

08/2021

ActuaLitté

Littérature étrangère

Malacqua. Quatre jours de pluie dans la ville de Naples dans l'attente que se produise un événement

Malacqua est la chronique de quatre jours de pluie ininterrompue. Mais le mauvais temps ne provoque pas seulement des effondrements et des glissements de terrain. Dans l'incertitude hostile provoquée par le déluge, des faits étranges se multiplient, prennent corps des présages et de sombres avertissements... La peur crée alors l'attente d'un événement extraordinaire, irrationnel, capable de changer les perspectives même de l'existence. Au centre d'une formidable galerie de personnages, portée par une écriture obsédante et un esprit souvent mordant, Naples est le vrai protagoniste de Malacqua, certainement un des romans les plus envoutants jamais écrits sur cette ville.

11/2018

ActuaLitté

Non classé

Babylone Express

Sang chaud et verve drue ne sauraient mentir, et cette Malfilâtre-là, Mathilde-Marie, un prénom d’archiduchesse, rend des points à son lyrique ancêtre, Jacques-Louis, douloureux poète des Lumières. Luna, l’héroïne du roman, la neuve, l’unique, le feu à la fente et la joie au cœur , pitbullise sa vie jusqu’au sang, racle l’os et avale tout sans trembler. En témoigne ce Babylone Express qui entre au catalogue du Dilettante avec des entrechats de voiture-bélier et des vocalises de lance-flammes. Quelque part entre Burroughs et Grisélidis Réal. Rita Renoir en plein vaudou. Les choses avaient pourtant dignement commencé : madrée lieutenante de la gendarmerie nationale vouée à l’observation des éco-terroristes, elle affiche 1,73 m d’efficacité galonnée et 59 kg de pugnacité opérationnelle. Un modèle. Mais voilà qu’elle se découvre et un cœur de chevaucheuse de dragons et des appétits d’ogresse. Apocalypse XXL. Le dragon, en l’occurrence, se nomme Marco, dealer aristocratique et maquisard végan. Remisé l’uniforme, posées les épaulettes, s’enclenche alors une phénoménale partie de chaloupée cosmique. La bête à deux dos ricoche aux quatre coins de l’Europe. Des bars à beuh de Marrakech aux boîtes à partouzes de Berlin, des chevaliers du taste-shit aux keupons saumâtres, rien de ce qui fait étincelle ne leur est étranger. Nos tourtereaux dealent, draguent, dansent, se dopent, dévissent et se damnent avec une abyssale fringale de déglingue et un talent instinctif pour les soubresautantes extases lysergiques. Peu importe comment tout cela finit, passé certaines limites parler de ticket n’est plus tenable. Reste un livre ivre, crépitant et suicidaire, une tonique aubade aux vertiges toxiques. À s’injecter cul-sec. Merci jeune fille !

ActuaLitté

psychologie / psychotherapie

Psychologie sociale de la connaissance ; étayage expérimental

Que se passe-t-il lorsqu’un individu se trouve confronté à un désaccord avec d’autres individus à propos d’une connaissance, d’un raisonnement, ou de la manière de résoudre un problème donné? Va-t-il se laisser convaincre par l’autre? Va-t-il s’opposer, rester sur ses positions, ou simplement l’imiter? Va-t-il intégrer son point de vue et construire de nouvelles formes de penser, voire innover? Va-t-il réussir ou échouer à la tâche? Cet ouvrage propose une approche scientifique de ces questions. Il s’intéresse au processus de l’influence sociale dans la construction des connaissances. Les auteurs montrent de façon pratique et illustrée comment les relations contribuent au développement des connaissances et de la compétence qui l’accompagne, en insistant aussi sur les facteurs qui ont des effets négatifs, en particulier lorsque les conflits interpersonnels introduisent des menaces sur l’identité personnelle et l’estime de soi. L’ouvrage est un prolongement original et appliqué du premier ouvrage paru aux PUG en 2013 sous le même titre Psychologie sociale de la connaissance, qui s’attache à ses fondements théoriques. Il intéressera les enseignants et étudiants en psychologie de tous niveaux, et les sociologues et professionnels de l’éducation, de la formation et des organisations. Cet ouvrage propose une approche scientifique de ces questions. Il s’intéresse au processus de l’influence sociale dans la construction des connaissances. Les auteurs montrent de façon pratique et illustrée comment les relations contribuent au développement des connaissances et de la compétence qui l’accompagne, en insistant aussi sur les facteurs qui ont des effets négatifs, en particulier lorsque les conflits interpersonnels introduisent des menaces sur l’identité personnelle et l’estime de soi.

ActuaLitté

psychologie / psychotherapie

Psychologie sociale de la connaissance ; étayage expérimental

Que se passe-t-il lorsqu’un individu se trouve confronté à un désaccord avec d’autres individus à propos d’une connaissance, d’un raisonnement, ou de la manière de résoudre un problème donné? Va-t-il se laisser convaincre par l’autre? Va-t-il s’opposer, rester sur ses positions, ou simplement l’imiter? Va-t-il intégrer son point de vue et construire de nouvelles formes de penser, voire innover? Va-t-il réussir ou échouer à la tâche? Cet ouvrage propose une approche scientifique de ces questions. Il s’intéresse au processus de l’influence sociale dans la construction des connaissances. Les auteurs montrent de façon pratique et illustrée comment les relations contribuent au développement des connaissances et de la compétence qui l’accompagne, en insistant aussi sur les facteurs qui ont des effets négatifs, en particulier lorsque les conflits interpersonnels introduisent des menaces sur l’identité personnelle et l’estime de soi. L’ouvrage est un prolongement original et appliqué du premier ouvrage paru aux PUG en 2013 sous le même titre Psychologie sociale de la connaissance, qui s’attache à ses fondements théoriques. Il intéressera les enseignants et étudiants en psychologie de tous niveaux, et les sociologues et professionnels de l’éducation, de la formation et des organisations. Cet ouvrage propose une approche scientifique de ces questions. Il s’intéresse au processus de l’influence sociale dans la construction des connaissances. Les auteurs montrent de façon pratique et illustrée comment les relations contribuent au développement des connaissances et de la compétence qui l’accompagne, en insistant aussi sur les facteurs qui ont des effets négatifs, en particulier lorsque les conflits interpersonnels introduisent des menaces sur l’identité personnelle et l’estime de soi.

ActuaLitté

Non classé

Acteurs de la communication des entreprises et des ...

La prédominance des logiques marketing dans les pratiques communicationnelles des organisations pose aujourd’hui question. Le souhait de voir évoluer et s’autonomiser les pratiques des professionnels en s’inspirant d’un renouvellement théorique et méthodologique a déjà été formulé dans les années 1990. Depuis, les pratiques ont-elles changé? Quel état des lieux peut-on dresser? En partant à la rencontre de professionnels de la communication, ce livre apporte de nouveaux éléments de réponse. Certains confirment des tendances émergentes dès la fin des années 1980, d’autres infirment au contraire des idées reçues qui ne résistent pas au travail réflexif mené sur le terrain. L’ouvrage s’adresse aux professionnels de la communication chez l’annonceur et en agence, consultants, enseignants-chercheurs en sciences de l’information et de la communication et étudiants des formations universitaires, technologiques et professionnelles en information – communication ; étudiants en IUT, BTS et écoles de communication. Ont également contribué à cet ouvrage: Christine Barats, université Paris Descartes – Guillaume Blanc, université Grenoble-Alpes – Patrice de la Broise, université de Lille 3 – Vincent Brulois, université Paris 13 – Bertrand Cabedoche, université Grenoble-Alpes – Jean-Marie Charpentier, AFCI – Alexandre Coutant, université de Franche Comté – Olivier Galibert, université de Bourgogne – Laurent Morillon, université Paul-Sabatier Toulouse – Lise Renaud, université d’Avignon et des Pays du Vaucluse.

ActuaLitté

biographies historiques

Aristide Bergès, une vie d'innovateur ; de la papeterie à la houille blanche

Pionnier de l’hydroélectricité et des « hautes chutes » des Alpes françaises, Aristide Bergès est un personnage marquant de l’histoire des techniques et de l’industrie française. Issu de la bourgeoisie industrielle rurale, il devra batailler longtemps contre un père tout-puissant. Sa fuite amoureuse à Londres pour y épouser la belle Marie, tailleuse de robes de son état, au mépris de l’avis paternel, ses débuts difficiles dans les chemins de fer, les emprunts auxquels il doit recourir pour lancer ses affaires illustrent les obstacles qu’il a eus à franchir. Rien n’altère pourtant l’énergie de cet homme qui a l’innovation chevillée au corps. Homme de communication, il invente la métaphore de « la houille blanche » pour frapper l’imagination. Cet ouvrage dévoile la trajectoire d’un homme à la fois ingénieur, innovateur et entrepreneur, créateur d’une des plus grandes papeteries de France. Il révèle aussi le père de famille, le patron préoccupé par le progrès social, aux prises avec les turbulences de la crise économique, avec ses difficultés et ses doutes, ses enthousiasmes et ses limites. Pour la première fois, une biographie complète de ce personnage du panthéon technique français restitue un portrait intime de l’homme derrière la figure héroïsée du père de la houille blanche.

ActuaLitté

cinema, television, audiovisuel, presse, medias

Les tartuffes du petit écran ; voici venu le temps des faux impertinents...

Dans une période où les chaînes de télévision et de radio se multiplient à grande vitesse, ces médias connaissent, en dépit d’apparences parfois trompeuses un effet d'uniformité de lignes éditoriales sidérant. Alors que la concurrence devrait susciter la création d'espaces de confrontation d'idées et de liberté, c'est le contraire qui se produit : vieilles rengaines, confiscation de la parole et pensée unique sont la règle. Pire, l’inflation des humoristes et des polémistes, censée favoriser esprits libres et fous du roi, est devenue le meilleur moyen pour « accompagner le système ». Derrière le rire et le débat, point d’irrévérence ou d’impertinence, mais de la « vanne » complice et du consensus mou. Après avoir dressé un constat sévère sur « l’illusion comique » à la télé et montré comment derrière leurs pseudo pugilats, les débateurs médiatiques fabriquent de la pensée unique, l’auteur nous livre une série de portraits corrosifs sur ces faux impertinents qui triomphent sur le petit écran : Laurent Ruquier, chef de clan pas rigolo ; Yann Barthès et son tout petit Petit Journal ; Thierry Ardisson le catho tendance scato, ; Natacha Polony, jeune mais aux idées jaunies, Eric Naulleau dans le gaz ; Eric Zemmour, ami des puissants et des blancs ; FOG le mercenaire fou… sans oublier, « leur père à tous », Philippe Bouvard, presque trop beauf pour être vrai !

11/2012

ActuaLitté

romans et fiction romanesque

A petites doses...

A la manière des docu-fictions catastrophes, Jean-Claude Artus emploie tout son talent littéraire à démontrer la nécessité d'une recherche performante et efficace, qui pourrait sauver beaucoup plus de vies que l'on n'imagine... Pourquoi Pablo, chercheur au centre anticancéreux de Lyon, est-il aussi aigri par l'échec de ses travaux? Sa rencontre avec Angèle, journaliste plutôt écolo, pourrait peut-être lui apporter quelques réponses… Mais l'attentat nucléaire de Bordeaux, revendiqué par des terroristes, ne leur laissera pas le temps de se perdre en discussions stériles. Affolement de la population et des médias, déclarations tonitruantes des hautes autorités nationales… tout cela aimablement attisé par les communications de Global Environment, la puissante et peu transparente association écologiste dont on se demande quel jeu elle joue… La presse se jette dans la bataille, et cumule propos irresponsables et désinformation, notamment en matière de conséquences médicales des attentats ; les islamistes sont bientôt mis en cause, sur fond d'intérêts géopolitiques et de manœuvres des services secrets ; Pablo et Angèle seront emportés par ce tourbillon qu'ils essaient de contrôler. Pugilat médiatique, luttes de pouvoir intenses et secrètes, agressions et terreur nucléaire se conjuguent pour donner à ce thriller scientifique une couleur de mauvais augure… Et si la fiction d'aujourd'hui préfigurait la réalité de demain?

07/2009

ActuaLitté

sciences spatiales

Les sciences spaciales ; adapter la recherche francaise aux enjeux de l'espace

Ce document constitue la suite du rapport RST n° 22, publié par l'Académie des sciences en mars 2006 (La recherche spatiale française).
Le groupe de travail, présidé par Jean-Loup Puget, membre de l'Académie, et constitué de représentants du Cnes, de l'Insu et du CEA et d'experts, a mené une réflexion sur l'avenir de la recherche spatiale en France dans le contexte actuel d'évolution du système de recherche. II s'agit d'anticiper l'évolution à 15 ans du dispositif scientifique national dédié à la conception, au développement, à la réalisation, au test et à l'exploitation scientifique des missions spatiales.
Cela peut concerner aussi bien les missions scientifiques faisant l'objet d'une programmation spécifique, que l'utilisation à des fins scientifiques de données issues de missions opérationnelles ou la réalisation de missions de démonstration associant objectifs scientifiques et anticipation de nouveaux services. Le groupe a réfléchi sur l'organisation à mettre en place, dans un contexte où la complexité s'accroît et où la durée des phases d'exploitation s'allonge, nécessitant des systèmes de traitement et d'archivage des données de plus en plus massifs, mais qui doivent permettre l'accès par des communautés scientifiques sans cesse plus nombreuses, venant en particulier de disciplines nouvelles dans le spatial (biologie, agronomie, géographie, sciences humaines).
Le schéma doit également tenir compte de l'émergence de nouvelles technologies (en mécanique, optique, électronique...) et de nouveaux besoins logiciels. II doit en même temps intégrer le nouveau paysage de la recherche, qui voit s'ajouter aux opérateurs traditionnels du secteur (Cnes, CNRS, CEA) d'autres organismes publics ou privés situés plus en aval, ainsi que l'ANR, les universités et de nouveaux outils de coopération (RTRA, pôles de compétitivité, PRES, campus d'excellence...).
Dans chacun des domaines, des recommandations sont présentées.

11/2010

ActuaLitté

romans et fiction romanesque

A petites doses...

A la manière des docu-fictions catastrophes, Jean-Claude Artus emploie tout son talent littéraire à démontrer la nécessité d'une recherche performante et efficace, qui pourrait sauver beaucoup plus de vies que l'on n'imagine... Pourquoi Pablo, chercheur au centre anticancéreux de Lyon, est-il aussi aigri par l'échec de ses travaux? Sa rencontre avec Angèle, journaliste plutôt écolo, pourrait peut-être lui apporter quelques réponses… Mais l'attentat nucléaire de Bordeaux, revendiqué par des terroristes, ne leur laissera pas le temps de se perdre en discussions stériles. Affolement de la population et des médias, déclarations tonitruantes des hautes autorités nationales… tout cela aimablement attisé par les communications de Global Environment, la puissante et peu transparente association écologiste dont on se demande quel jeu elle joue… La presse se jette dans la bataille, et cumule propos irresponsables et désinformation, notamment en matière de conséquences médicales des attentats ; les islamistes sont bientôt mis en cause, sur fond d'intérêts géopolitiques et de manœuvres des services secrets ; Pablo et Angèle seront emportés par ce tourbillon qu'ils essaient de contrôler. Pugilat médiatique, luttes de pouvoir intenses et secrètes, agressions et terreur nucléaire se conjuguent pour donner à ce thriller scientifique une couleur de mauvais augure… Et si la fiction d'aujourd'hui préfigurait la réalité de demain?

07/2009

ActuaLitté

Développement durable-Ecologie

Corps de ferme, coeur de vie. 21 portraits d'agriculteurs, leur région, leur ferme, leur passion

"C'est un magnifique tour de France rurale auquel nous convient notre auteur, Michèle Villemur, et notre photographe, Amarante Puget. En six mois, elles ont parcouru pas moins de six mille kilomètres pour rencontrer vingt et un agriculteurs français. Elles nous racontent en images et en mots ce qu'elles ont vu et entendu : l'attachement à leur ferme, la beauté et la dureté de leur métier, leur passion pour les produits de qualité, leur fierté du travail bien fait. Ensemble et auprès d'eux, elles ont vécu une aventure humaine incroyable. Les photographies et les textes de ce très beau livre nous font voyager dans la campagne française du XXIe siècle. Vous nous suivez ? Nous vous embarquons !".

11/2013