Recherche

Où va l'argent des pauvres

Extraits

ActuaLitté

Sociologie

Où va l'argent des pauvres. Fantasmes politiques, réalités sociologiques

Même s'ils en ont peu, les pauvres ont de l'argent. Cet argent est source de fantasmes : on l'imagine mal dépensé, mal utilisé, mal alloué. Pourtant, on s'interroge peu sur la manière dont ils le gèrent, ce qu'il devient et qui il enrichit. Des émeutes du Nutella à la baisse des APL, en passant par le steak doré de Franck Ribéry, cet essai déconstruit notre perception de la pauvreté et interroge notre rapport à la consommation : la place du luxe ou du superflu dans nos vies, les dépenses contraintes, la nécessité — ou non — des "petits plaisirs" que l'on s'octroie, ou encore l'influence du regard de l'autre sur nos achats.

01/2020

ActuaLitté

Littérature française

L'auberge des pauvres

" Suivez-moi, nous quittons la terre rouge de Marrakech pour nous poser un jour de pluie sur le bord de la Méditerranée, oui j'ai osé tout quitter, j'ai fait le saut, je ne suis plus l'homme figé par la peur, à présent je suis ailleurs : je vous dirai Naples et ses bas-fonds, la gare de Naples un jour de vent et d'averse, une gare aussi immense et sale que toute la ville, une place des miracles avec des couleurs changeantes, des odeurs venues du lointain, des épices d'Afrique mélangées à la sueur des hommes qui ne savent pas où se poser, où se faire oublier, je vous dirai le bruit transporté par le vent, les cris des enfants de Gitans courant derrière des Anglaises apeurées, je vous dirai la Vieille, une peau toute ridée, enflée et bourrée de bonté, un personnage de roman tel que je l'ai toujours rêvé, une grande dame, sale et fardée, une mémoire qui a du mal à se taire, c'est à cause de l'asthme, à cause des illusions de la vie, je vous dirai Momo, le Sénégalais clandestin, colosse au petit cerveau, vendeur de bricoles sur les trottoirs, je vous dirai l'histoire d'Idé et Gino, Iza et moi, oui, moi aussi je me suis perdu dans les histoires des autres. "

02/1999

ActuaLitté

Actualité et médias

L'élimination des pauvres

Eliminer les pauvres plutôt que la pauvreté, voilà leur objectif. Par ces fonctions sur le terrain, en Afrique notamment, Gabriel Tereso a découvert comment, aujourd´hui encore, sous couvert d´aide publique au développement, les pays du Nord conduisent des politiques de limitation de la croissance démographique dans les pays pauvres ou émergents, parfois à l´insu de leurs populations : blocage du processus reproductif des femmes par inoculation d´antigène hCG dans un vaccin antitétanique, échanges " nourriture contre contraception ", mutilations etc.. Ce livre destiné au grand public, souvent mal informé sur ces questions, présente ces politiques soi-disant altruistes, et l´histoire des idées qui les sous-tendent, issues de la pensée eugéniste du XIXe siècle. Cette vision malthusienne faussement respectueuse des droits des populations est toujours promue au XXIe siècle par de grandes fondations privées " philanthropiques ", adossées à de puissants groupes indistriels.

08/2021

ActuaLitté

Religion

Foi, raison, pauvreté. Elargir l'horizon de la raison. Pauvre pour les pauvres

Elargir l'horizon de la raison est axé sur la lecture de Joseph Ratzinger-Benoît XVI qui a élaboré de manière autonome une oeuvre théologique qui le situe sans aucun doute parmi tes spécialistes les plus significatifs du XXe et du XXIe siècle. Pauvre pour les pauvres est consacré à la pauvreté comme réalité intimement liée à la mission de libération et d'évangélisation de l'Eglise. "Je suis sûr que chacun d'entre vous, après avoir lu ces pages se laissera toucher au coeur et sentira les exigences d'une vie renouvelée. Eh bien sachez, amis lecteurs que sur ce chemin exigeant, je suis avec vous comme un frère et un compagnon de route sincère." (Pape François).

07/2018

ActuaLitté

Sciences politiques

La planète des pauvres

Louis Harenger a parcouru à VTT l'Europe, l'Amérique latine, les États-Unis et le Canada, afin de rendre visite aux communautés de l'abbé Pierre réparties à travers le monde. Cet étrange pèlerin, simple compagnon d'Emmaüs, part à la rencontre de ces pauvres qui s'occupent de plus pauvres qu'eux. Par son témoignage, entre le carnet de voyages et le récit initiatique, il raconte son périple unique, habité par une foi inébranlable et l'indéfectible volonté d'accomplir bien plus qu'une mission : un rêve. Au bout des routes incertaines et poussiéreuses de la " planète des pauvres ", surmontant les difficultés et les doutes, il a fait la plus belle des découvertes, une récompense sans prix et à nulle autre pareille : la prise de conscience que la solidarité n'est peut-être pas un vain mot et que le combat vaut d'être mené et perpétué.

02/2001

ActuaLitté

Romans historiques

La luxure des pauvres

Les aventures extraordinaires et mystérieuses d'un médecin rebouteux à la recherche de ses origines. Antoine de Fonchaudière, médecin de campagne, exerce dans la Charente du XVIIIe siècle. Sa mère lui a transmis un don extraordinaire qu'il exerce en parallèle de sa formation reçue à l'hôpital de Rochefort. Alarmé par de persistantes rumeurs, il découvre un trafic d'enfants dont il est le seul à deviner l'atroce destination. Au cours de son enquête, il fera la connaissance de La Busarde, une rabatteuse de chair fraîche diabolique. Elle le mettra pourtant sur les traces de son père dont l'identité le hante depuis toujours...

02/2010

ActuaLitté

Littérature française

La guerre des pauvres

Les exaspérés sont ainsi, ils jaillissent un beau jour de la tête des peuples comme les fantômes sortent des murs.

01/2019

ActuaLitté

Economie

Là où est l'argent

Quand Maxime Renahy, administrateur de fonds à Jersey, réalise que ses informations peuvent intéresser la France, il se propose comme espion - bénévole - à la DGSE. L'employé modèle mesure alors les inquiétudes de l'Etat français dans de nombreux domaines : banques, monnaie, multinationales, pays amis, etc. Là où est l'argent dévoile une ingénierie financière organisée telles des poupées russes pour échapper au fisc. L'ex-espion éclaire un monde dévoyé qui délocalise et s'enrichit au mépris de l'humain. Après avoir jeté le masque, Maxime Renahy offre son expertise aux victimes de ce système écrasant et nous alerte sur l'impunité financière qui déstabilise nos sociétés. Là où est l'argent raconte le surprenant parcours de Maxime Renahy, un homme soucieux de patriotisme, de résistance et d'intérêt général. Préface d'Eva Joly

04/2019

ActuaLitté

Littérature étrangère

Flametti. Du dandysme des pauvres

Entre Zurich et Bâle, traversant de véritables quartiers pandémoniums, une "faune" déracinée et polyglotte de comédiens et d'artistes croise le chemin d'individus impliqués dans la monstruosité du premier conflit mondial et tente de se prémunir contre la folie par son art. Mais sous la pression d'un procès à venir et de tensions internes (des jeux amoureux crépusculaires), la troupe se détourne bientôt de ses engagements. Meurtrie par son impuissance face à l'avancée des ténèbres, elle se risque malgré cela une dernière fois à donner l'illusion que le féerique peut toujours advenir. Objet à plusieurs facettes tour à tour brillantes et tranchantes, ce roman suit le cours de leur périple : funambules, contorsionnistes et êtres bousculés par la vie en lutte notamment contre les sabbats d'une police zélée et la piteuse torpeur d'une langue corrompue par les mensonges de la politique et la rhétorique du meurtre.

11/2013

ActuaLitté

Littérature étrangère

L'argent des autres

A son décès, Sir Harry Trevelyan-Tuhal laissera derrière lui la banque privée Tubal & Co., fondée par son ancêtre en 1671, de somptueuses demeures à Chelsea, à Antibes et en Toscane, un yacht de luxe et une précieuse collection de Matisse et de Cézanne. Victime de plusieurs AVC, il ne sait pas que le yacht est déjà vendu à un oligarque russe. Ni que son épouse Fleur entretient une relation avec son professeur de gym. Ni que son fils Julian s'apprête à vendre la banque, plombée par les créances douteuses, et se livre à des tours de passe-passe comptables afin d'embellir la mariée. Victime collatérale de ces manipulations, le folklorique Artair MacCleod, un auteur dramatique aux ambitions déçues qui vivote en montant des pièces pour enfants dans un coin des Cornouailles, ne reçoit plus la rente que Sir Harry lui avait accordée à vie en échange de la promesse de ne plus jamais entrer en contact avec Fleur. Lorsqu'il s'en ouvre à une jeune blogueuse venue faire un reportage sur l'activité culturelle locale, il ignore qu'il va précipiter la fin de toute une époque... Avec drôlerie et intelligence, Justin Cartwright livre dans ce roman le subtil portrait d'un monde, d'une classe, et use de toute la palette de la satire sociale pour dépeindre les travers d'un siècle où certains tiennent le haut du pavé grâce à l'argent des autres. Tragicomédie éclairée par un humour féroce, L'Argent des autres est, au plus haut point, un roman de son temps.

01/2014

ActuaLitté

Littérature française

L'argent des autres

À travers l’ascension fulgurante d’un homme de pouvoir dans la France d’aujourd’hui, le décryptage sans concessions des financements occultes de la politique.   Charles Dourdain est un médecin respecté. Lorsqu’un ami lui propose de figurer sur la liste de l’opposition pour les prochaines élections municipales, Charles refuse : la politique et ses mensonges ne l’ont jamais attiré. Pourtant, la quête de reconnaissance, la fascination pour cet univers fermé et la volonté de servir ses concitoyens finissent par avoir raison de ses résistances. Ambitieux, Charles est vite grisé par l’exercice du pouvoir. Pour prendre sa place et s’installer dans le fauteuil du maire, il n’hésite pas à trahir son meilleur ami. Quand il découvre les premières irrégularités dans les comptes des marchés publics de sa commune, ses états d’âme sont de courte durée. Sous l’égide d’un mentor aguerri et d’une troublante directrice de cabinet, Caroline, dont il fera sa femme, Charles perd peu à peu tout scrupule. Il devient conseiller général puis député, expert dans la collecte de fonds secrets. Charles est malin, certes. Mais cet univers est impitoyable et les rivaux nombreux. Quand sonne l’heure des règlements de compte, le dernier remords de conscience peut se révéler mortel.        

01/2012

ActuaLitté

Actualité et médias

L'argent des fonctionnaires

1990 : 41 % des recettes fiscales paient les salaires des fonctionnaires. 1998: 56%... Où sont passés les 217 milliards de francs? Pour le savoir, Thierry Jean-Pierre à d'abord mené l'enquête dans le labyrinthe des vrais salaire s et avantages des fonctionnaires. Une institutrice en région parisienne, mère de deux enfants 9 300 F par mois; Un sous-directeur au ministère de l'Intérieur: 42 000 F; Un maréchal des logis-chef à Haïti, père de trois enfants: 52 292 F... Ce livre révèle des injustices, des aberrations, des abus flagrants. Alors, parce qu'on ne peut plus augmenter les impôts, parce que certains fonctionnaires bénéficient de privilèges inacceptables tandis que d'autres sont les premières victimes d'une administration repliée sur elle-même, Thierry Jean-Pierre démonte les mécanismes de gaspillage des deniers publics et propose des solutions pour un service public transparent, efficace... et moins cher.

10/1998

ActuaLitté

Policiers

L'argent des farines

En août 1770, Metz, souffre d'une disette comme tout le royaume de France. Le prix du pain augmente. Les greniers de la ville se vident et le peuple gronde. Deux boulangers sont assassinés sauvagement et le monde de la paysannerie se sent menacé. Des rumeurs circulent alors, accusant des spéculateurs de faire des réserves de grain pour faire monter les prix à leur profit. La communauté juive est sollicitée par l'intendant Charles Alexandre de Calonne pour mettre en oeuvre un approvisionnement d'urgence. Mais le temps presse et les troubles menacent la paix civile. Augustin Duroch, artiste vétérinaire, est chargé par Calonne d'enquêter discrètement chez les paysans autour de Metz. Au sein de ce monde qui lui est pourtant familier, les avances de la captivante fermière du château de Grimont mènent Augustin sur une voie dangereuse... Saura-t-il sortir de l'impasse ?

06/2018

ActuaLitté

Littérature étrangère

Les pauvres parents

Une vieille mendiante ou de brillants intellectuels, de petites gens ou des privilégiés, Ludmila Oulitskaïa nous brosse un tableau extraordinaire de la vie moscovite d'après-guerre à travers neuf nouvelles d'une rare qualité littéraire. Héritière de Tchekhov, elle peint des tableaux de famille, met en scène des personnages dont les enjeux, apparemment étrangers à nos préoccupations, nous touchent par une humanité quasiment palpable. Loin de la petite politique ou des beuveries d'arrière-cour, loin aussi des lancinantes réflexions philosophiques, ces textes lumineux, drôles parfois, nous plongent dans des univers étonnants et nous donnent à voir une vérité sur la société russe comme peu d'auteurs contemporains ont su l'exprimer jusqu'à présent.

12/1993

ActuaLitté

Poches Littérature internation

Les pauvres gens

Makar Dévouchkine et Varenka Dobrossiolova s'écrivent assidûment. Lui est un petit fonctionnaire, elle est sa voisine d'en face, une jeune fille dans le besoin. Au fil de leur correspondance, composée avec simplicité et spontanéité, se dessine l'affection sincère qui les lie, et qui fera le malheur de l'un d'eux. Les Pauvres Gens est le premier roman d'un auteur qui gagna une notoriété immédiate. La trame sentimentale et le style naturaliste sont prétextes à explorer l'âme humaine dans son inconscient et son refoulé : les lettres des deux personnages suggèrent en effet beaucoup par leurs silences et leurs non-dits. Ce dévoilement comme involontaire, parfois troublant, annonce d'autres monstres de la mauvaise foi à venir dans une oeuvre magistrale.

06/2001

ActuaLitté

Littérature française

Ces pauvres filles

Ces pauvres filles Date de l'édition originale : 1875 Le présent ouvrage s'inscrit dans une politique de conservation patrimoniale des ouvrages de la littérature Française mise en place avec la BNF. HACHETTE LIVRE et la BNF proposent ainsi un catalogue de titres indisponibles, la BNF ayant numérisé ces oeuvres et HACHETTE LIVRE les imprimant à la demande. Certains de ces ouvrages reflètent des courants de pensée caractéristiques de leur époque, mais qui seraient aujourd'hui jugés condamnables. Ils n'en appartiennent pas moins à l'histoire des idées en France et sont susceptibles de présenter un intérêt scientifique ou historique. Le sens de notre démarche éditoriale consiste ainsi à permettre l'accès à ces oeuvres sans pour autant que nous en cautionnions en aucune façon le contenu.

06/2013

ActuaLitté

Romans historiques

Le blason des pauvres

Au XVe siècle, alors que la guerre de cent ans touche à sa fin, dans le contexte de la guerre de succession de Bretagne. Matthieu Perrin, ardoisier de son état, longeant les rives de Loire, se rend de Trélazé à Châteauceaux pour réparer la couverture de la chapelle du château-fort. Il va découvrir un nouveau-né, de noble naissance, abandonné dans une carrière. Avant qu'il ne puisse faire la lumière sur son identité, il devra fuir la mise en siège de la citadelle. Par méprise, le fils de l'ardoisier sera enlevé à son tour et sera élevé comme un seigneur. Dans la trame croisée de leurs destins, ces deux enfants vont grandir, côtoyant les hommes et les femmes de cette époque, amis ou ennemis, artisans et vilains, comtes et duchesses, intendants et moines... Les épreuves traversées les feront avancer dans la recherche de leur véritable identité. Le blason des pauvres est l'histoire d'une double quête de filiation, une fresque épique et romanesque riche en rebondissements, qui interpelle les thèmes fondamentaux des difficiles et complexes chemins de l'âme et des hommes.

01/2015

ActuaLitté

Littérature française

Le sort des pauvres

L'existence de Jean ressemble étrangement à celle d'un saumon de l'Atlantique : parcours, souffrances, soif de liberté identiques. Fuyant les prédateurs féroces, il parvint à franchir bien des obstacles avant de finir sa vie, dépecé par le petit monde mesquin de la finance. Dans cet ouvrage, apparaissent les bienfaits de la nature, ses décors, mais aussi le crépuscule de la possession matérielle et ses travers. Voici comment des gens heureux terminent tragiquement, laminés par des contraintes sociétales, lassés de lutter, usés de combattre, fatigués de vivre.

03/2014

ActuaLitté

Religion

Des pauvres au pape, du pape au monde

Vous tenez en main le plus improbable des dialogues. Kelly, Bartosz, Peterson... et tant d'autres vivent dans la pauvreté, la rue, la galère. Eux à qui on ne donne jamais la parole et qu'on n'entend jamais, entrent ici en discussion avec le pape François, qui "rêve d'une Eglise pauvre pour les pauvres" . Ils se sont parlé longtemps : eux qui ont soif de relation, de proximité, de justice, et lui qui ouvre pour l'Eglise un chemin "de fraternité, d'amour et de confiance" . Les questions sont venues du monde entier. Elles sont de celles qu'on n'avait posées à aucun pape : son salaire, ses amours, ses défauts, ses doutes, ses angoisses, son confesseur... Elles bousculent aussi François sur l'argent, l'injustice, la guerre, le mal ou le désespoir. Les réponses de celui-ci sont sincères, provocantes ou graves, toujours sans détour. Elles sont de celles qu'on n'avait jamais lues ailleurs. Un échange d'égal à égal, unique et inspirant. L'association Lazare, qui anime des colocations solidaires entre jeunes actifs et personnes de la rue, est à l'origine de ce dialogue. Avec l'aide de nombreuses associations partenaires, elle a recueilli des questions des pauvres du monde entier, puis a accompagné certains d'entre eux à Rome, pour les poser directement au pape. Avec l'accord de ce dernier, l'intégralité des droits d'auteur du livre sera reversée à ces associations engagées sur les cinq continents.

04/2022

ActuaLitté

Littérature française

Les mots des riches, les mots des pauvres

La Bourse s'effondre, les affaires ne marchent plus, le nombre de milliardaires diminue, Monsieur Riche s'inquiète, tout va mal, que faire ? Apprenons à écrire, lire et parler le pauvre. Vous savez comment on dit "chambre d'amis", en pauvre ? Canapé convertible.

05/2009

ActuaLitté

Humour

Les mots des riches, les mots des pauvres

L'été, le jardin de Monsieur Riche sent la rose, celui de Monsieur Pauvre sent la merguez et la sardine. A l'église, les riches sont devant, les pauvres derrière. A la guerre c'est le contraire. Quand Madame Riche a des flatulences, Madame Pauvre pète. Quand Monsieur Riche chasse le lion, Monsieur Pauvre chasse les mouches. Madame Pauvre s'interroge : pourquoi on dit toujours pauvre con, jamais riche con ? Dans cet ouvrage de sociologie légère, Jean-Louis Fournier, l'auteur de Grammaire française et impertinente, rappelle fort à propos qu'il vaut mieux être riche et bien portant que pauvre et malade.

09/2006

ActuaLitté

Religion

L'argent. Maître ou serviteur ?

Parce que nous vivons dans une société où l'emprise de l'économie n'a jamais été aussi forte, tout chrétien est amené à se questionner sur la place que l'argent tient dans sa vie. Grâce à une analyse à La fois claire et subtile s'appuyant sur l'Evangile et le magistère de l'Eglise, très éloignée des manichéismes faciles, Pierre de Lauzun nous aide à comprendre la nature paradoxale de l'argent et les raisons de l'attrait qu'il peut exercer sur nous, tout en nous aidant à ajuster notre rapport à lui, à la lumière du Bien commun. Du choix de notre activité professionnelle à la meilleure façon d'investir, en passant par ce qu'il nous faut donner, cet ouvrage propose de nombreuses réflexions qui sont autant de balises concrètes sur le chemin du royaume de Dieu.

09/2019

ActuaLitté

Littérature française

L'école des pauvres et l'école des riches

Ce livre est comme le film de la vie d'un jeune issu d'une famille pauvre, scolarisé par ses parents cultivateurs pour simplement apprendre à lire et à écrire une lettre, mais qui excelle dans les études et se retrouve dans la capitale de son pays, puis en Afrique du Nord, où il passe un diplôme de master. L'auteur utilise le récit de ce parcours pour décrire les conditions difficiles dans lesquelles étudie une grande partie de la jeunesse africaine, la corruption généralisée au niveau de l'administration publique, les inégalités sociales, la pauvreté, et la question du genre. Par ailleurs, les questions liées à l'amour, l'éducation sexuelle, la protection des moeurs, et le rôle de l'école, sont abordées d'une façon originale et inédite. Le titre du livre fait référence à l'existence d'écoles publiques avec des conditions misérables et d'écoles privées de luxe, dans les pays en développement où le niveau des inégalités est extraordinaire.

04/2016

ActuaLitté

Littérature française (poches)

L'Argent

Alors, pendant la dernière demi-heure, ce fut la débâcle. Après l'extrême confiance, l'engouement aveugle, arrivait la réaction de la peur, tous se ruant pour vendre, s'il en était temps encore. Les cours, de chute en chute, tombèrent à 1 500, à 1 200, à 900. Il n'y avait plus d'acheteurs, la plaine restait rase, jonchée de cadavres. Au-dessus du sombre grouillement des redingotes, les trois coteurs semblaient être des greffiers mortuaires, enregistrant des décès. Un silence effrayant régna, lorsque, après le coup de cloche de la clôture, le dernier cours de 830 francs fut connu. Et la pluie entêtée ruisselait toujours sur le vitrage ; la salle était devenue un cloaque, sous l'égouttement des parapluies et le piétinement de la foule, un sol fangeux d'écurie mal tenue...

09/2006

ActuaLitté

Philosophie

L'argent

Derrière l'argent, ce terme aussi froid que technique, se déploient des rapports au monde variés dont la littérature rend compte. L'Harpagon de Molière est l'homme qui retient son existence, la vie des autres, sa cagnotte sans pouvoir s'ouvrir au monde ; autour de la Banque Universelle inventée par Zola se cristallisent les attitudes les plus contrastées vis-à-vis de l'argent, depuis la fascination respectueuse jusqu'à la crainte de tout perdre. C'est Simmel, le philosophe du tournant du XXe siècle qui interroge le réel et cherche à théoriser, au-delà de l'économie, la présence de l'argent dans les sociétés industrielles. Un thème passionnant.

06/2009

ActuaLitté

Littérature française

L'argent

Il s'est trouvé des hommes remarquables à plus d'un titre, des écrivains distingués, des politiques habiles, pour condamner ces formes nouvelles adoptées par l'Industrie dans la poursuite du capital. D'un autre côté, dans le monde des Béotiens, M. Prudhomme, Cabrion le rapin, Me Pet-de-loup, homme sévère mais juste, tous les provinciaux de Paris ou de Pézenas se sont beaucoup amusés de l'actionnaire, l'appelant à l'envi imbécile, crétin, vache à lait, chair à sangsues ! Nous n'avons pas à nous préoccuper de ceux-là. Ils ne savent rien, ne connaissent rien. Et d'ailleurs, la moitié d'entre eux, si demain ils ont à faire à un lanceur habile ou à une annonce mousseuse, la moitié fera volte-face et se jettera tête baissée, sans réflexion, sans jugement, dans les jambes des Barnums nouveaux. Mais les hommes sérieux, ceux que l'élévation de leur esprit, leur position dans le monde, nous obligent à respecter, sont-ils bien venus à condamner sans merci les manoeuvres de la spéculation ? Les gens de Bourse sont-ils utiles ou nuisibles dans la vie des peuples ? Voilà la question : nous la discuterons plus tard.

10/2009

ActuaLitté

Documentaires jeunesse

L'argent

Est-ce que l'argent a toujours existé ? Pourquoi a-t-on inventé l'argent ? Est-ce qu'on a les mêmes monnaies partout dans le monde ? Comment ça marche une banque ? C'est quoi, une carte bancaire ? Pourquoi mes parents ne peuvent pas m'acheter tout ce que je veux ? ... 16 questions pour comprendre à quoi sert l'argent et comment il est utilisé au quotidien.

06/2019

ActuaLitté

BD tout public

L'argent

"L'argent" est un recueil de dessins choisis parmi ceux qui peuplaient les pages de la revue madrilène Dinero (2001-2005). Son auteur unique, Miguel Brieva, publie depuis régulièrement ses cartoons corrosifs dans la presse espagnole. Son propos est une charge malicieuse et philosophique contre l'uniforme laideur d'un monde régi par le culte de l'argent roi, l'argent fou, l'argent homicide - devenu l'unique et très ténébreux objet des désirs racornis. L'univers de Brieva offre un reflet joyeusement cauchemardesque du paradisiaque supermarché mondial dont l'infernale vérité est la course au " bénef " ou à la survie - et où la bêtise joue à plein son rôle effroyable dans l'histoire humaine. Car Brieva excelle à déceler le bouffon qui sommeille en tout tyran, petit ou grand.

10/2010

ActuaLitté

Littérature française

L'argent

Elle me fit passer un papier sous la table. Je descendis aux toilettes, je lus. C'était écrit au crayon à paupières, sur un demi Kleenex. "Cinq cents francs, et je viens vous retrouver. Si OK, sortez vite." Je remontai, mis mon écharpe, saluai l'assistance et sortis. Minuit. On était en novembre. Il faisait un froid vif, agréable. Cinq minutes. La jeune fille sortit à son tour. Elle me vit et se dirigea vers moi. Elle était grande, étroite d'épaules, mais robuste. Sous son bras gauche replié, elle tenait une pochette de vernis noir. Elle venait d'un grand pas souple, balançant l'autre bras, sans se hâter. Cinq cents francs, pensai-je, le prix d'un plein d'essence, on peut acheter cette chose vivante pour cinq cents francs.

10/1998

ActuaLitté

Actualité et médias

L'argent noir des syndicats

La corruption des syndicats est-elle un mythe ou une réalité ? Quelles sont les méthodes utilisées par les employeurs ? Quels sont les objectifs qu'ils visent ? Pour répondre à ces questions brûlantes, Roger Lenglet, Christophe Mongermont et Jean-Luc Touly ont entrepris une longue enquête à travers la France, les menant au cœur de nombreuses entreprises, privées et publiques. On y apprend que les plus grandes sociétés de transport, d'énergie, de ménage ou d'immobilier ne lésinent pas sur les moyens pour obtenir les faveurs de certains syndicalistes : licenciements à prix d'or, versements cachés, cadeaux personnels, emplois fictifs, paiements en liquide, primes exubérantes, avancements et avantages indus, élections de délégués arrangées... la " paix sociale " n'a pas de prix ! Grâce aux nombreux témoignages et documents recueillis par les auteurs (deux syndicalistes qui ont fait preuve de leur incorruptibilité et un journaliste d'investigation réputé), l'ampleur des pratiques destinées à neutraliser les syndicats en France nous est ici dévoilée. Si cette étude détaillée dénonce la complaisance de certains syndicats, elle propose aussi des solutions à la désyndicalisation massive en France, pays d'Europe le moins syndicalisé, et à la perte de leur indépendance. Car enfin, l'époque devrait plutôt être aux mobilisations syndicales les plus opiniâtres face au rapport de force imposé par le patronat et les gouvernements successifs qui, il faut bien le dire, n'ont pas été des garde-fous très efficaces contre les dérives du libéralisme et de la dérégulation.

05/2008