Recherche

Livre

Extraits

ActuaLitté

Policiers

Au-delà des mers. Tome I : 1782-1815

Cet ouvrage n'est pas à proprement parler un livre d'histoire. C'est à travers la vie simple de Gaspard Dufourg, futur arpenteur, que l'on découvre l'histoire de l'Ile de la Réunion, tour à tour Ile Bourbon puis Bonaparte. Un nombre important d'hommes et de femmes étaient venus s'installer sur ce petit bout de France perdu dans l'Océan Indien. Ils fuyaient la famine ou les persécutions pour certains, d'autres y venaient chercher l'aventure ou se faire oublier. Nombre d'entre eux étaient des marins ou des soldats qui par choix ou par la fortune du sort s'y sont définitivement implantés. C'est le cas du héros de ce roman qui traversera des heures marquantes de la création de la Réunion, la conquête du pouvoir et l'invasion anglaise, l'intensification de la traite de l'esclavage avec l'apparition des grands domaines qui suite aux cyclones dévastateurs planteront une nouvelle culture qui résistera mieux à la fureur des éléments, la canne à sucre. Il connaîtra aussi les prémices de l'abolition de la traite et du développement de l'île. Trop modeste pour être de ceux qui décident, libre de coeur et d'esprit, il vivra avec son temps et ses idées d'émancipation chères à la Révolution française mais très souvent freinées par la mainmise récurrente d'un pouvoir central venant de l'île voisine, l'Ile de France qui deviendra plus tard l'Ile Maurice.

09/2021

ActuaLitté

Poches Littérature internation

Tant qu'il y aura des cèdres

Après avoir fui le Liban, les parents de Samir se réfugient en Allemagne où ils fondent un foyer soudé autour de la personnalité solaire de Brahim, le père. Des années plus tard, ce dernier disparaît sans explications, pulvérisant leur bonheur. Samir a huit ans et cet abandon ouvre un gouffre qu'il ne parvient plus à refermer. Pour sortir de l'impasse, il n'a d'autre choix que de se lancer sur la piste du fantôme et se rend à Beyrouth, berceau des contes de son enfance, afin d'y dénicher les indices disséminés à l'ombre des cèdres. Voyage initiatique palpitant, Tant qu'il y aura des cèdres révèle la beauté d'un pays qu'aucune cicatrice ne peut altérer. A travers cette quête éperdue de vérité se dessine le portrait d'une famille d'exilés déchirée entre secret et remords, fête et nostalgie.

03/2021

ActuaLitté

Actualité et médias

Affronter

" Etre utile pour un ancien président, c'est être libre. Libre de s'appuyer sur son expérience pour juger de la situation du pays et de l'état du monde. Libre de penser sans fard, sans désir de plaire, sans crainte de déplaire et sans rien rechercher pour lui-même. Libre, surtout, d'alerter les Français sur la gravité des choix qui les attendent. Pour affronter la mutation écologique, pour affronter ce monde de plus en plus dangereux, pour affronter les divisions qui fracturent la nation, je veux ici ouvrir une voie nouvelle. " F. H. Dans ce livre écrit avec la vivacité et la sagacité qu'on lui connaît, François Hollande passe en revue, au fil de portraits acérés, les prétendants déclarés dans la campagne présidentielle la plus cruciale de la Ve République. Il détaille les défis majeurs que la France doit affronter dans les cinq ans qui viennent, et expose les solutions originales qui permettront au pays de surmonter les multiples crises qui l'assaillent. Un guide brillant, réfléchi et indispensable pour s'y retrouver avant le scrutin de 2022.

10/2021

ActuaLitté

Actualité et médias

Au-delà de l'Affaire de la chloroquine. Comment l'industrie pharmaceutique pervertit nos systèmes de santé et met la nôtre en péril...

Ne vous y trompez pas : ce livre, certes inspiré par l'affaire de la chloroquine, qui a valu au Pr Raoult des attaques d'une violence inouïe, va beaucoup plus loin dans la description des dérives de notre gestion sanitaire. On le sait, malgré un succès spectaculaire dans le traitement de la Covid-19 à l'IHU de Marseille et une innocuité prouvée depuis longtemps, la chloroquine a fini par être interdite au profit du Remdesivir, pourtant pas dénué de dangers, mais qui présentait un avantage certain : contrairement à sa concurrente, médicament générique donc pas cher, il n'était pas tombé dans le domaine public, et sa distribution internationale a permis au laboratoire qui le produit de réaliser des bénéfices astronomiques. Et ce n'est pas une exception ! Des centaines de vieux remèdes efficaces et sans réactions dommageables disparaissent en faveur de nouveaux produits qui n'ont pas toujours fait l'objet de tous les contrôles nécessaires. Ce livre dénonce dans le détail les procédés douteux qui assurent le " lancement " des nouveautés pharmaceutiques. Journalistes scientifiques achetés pour en faire la promotion, médecins "financés" pour les prescrire, médias " incités " à démolir un produit concurrent... Et, en matière de contrôle, des études parfois faussées par des liens d'intérêt (financiers, culturels ou relevant de toute autre dépendance), des essais cliniques imparfaits ou tronqués... Sans compter les responsables des instituts de recherche et de médecine, corrompus, eux, par leur ego ou leurs haines personnelles, qui distribuent leurs faveurs ou leurs condamnations comme des ukases sans appel.

10/2021

ActuaLitté

Sociologie

Aux pays du machisme ordinaire

Ghada Hatem-Gantzer n'a jamais accepté la terrible comptabilité de l'outrage et de la violence infligés aux femmes (plus de deux cents millions de femmes sont excisées dans le monde — dont environ soixante mille en France —, quatre millions de femmes sont vendues chaque année, les deux tiers des analphabètes sont des femmes, plus de 30 % des femmes sont confrontées à la violence conjugale, une femme meurt chaque minute en accouchant...). C'est pourquoi elle a créé en 2016 la Maison des femmes à Saint-Denis, c'est pourquoi elle oeuvre pour le droit d'asile des femmes homosexuelles ou encore l'éducation des enfants. Inlassablement, ce médecin engagé répare, alerte, accompagne, soigne, propose. Pour la première fois, Ghada Hatem-Gantzer raconte son parcours dans un livre. Poignant et nécessaire.

03/2020

ActuaLitté

Psychologie, psychanalyse

Réparer l'intime. L'atelier de la Maison des femmes

"Une femme sur trois est victime de violences, vous en avez forcément rencontré, peut-être sans le savoir. Je vous invite à découvrir nos guerrières de l'ombre, nos héroïnes. Ici elles parlent, créent et se recréent". Ghada Hatem L'atelier d'art de Louise et Clémentine joue un rôle décisif pour la reconstruction des femmes brisées par la violence, souvent persuadées d'être des rebuts de la société. A travers la création de bijoux, la photo et le dessin, il leur permet de se réinventer, de retrouver leur estime de soi, et de reprendre le contrôle de leur vie. Ce livre voudrait partager l'aventure de cet atelier et le témoignage de ses participantes, leurs parcours, leurs émotions. Vous les entendrez dialoguer avec les autrices, verrez leurs créations et leurs photos, ponctuées par les éclairages de la Dr Ghada Hatem, fondatrice de La Maison des femmes. C'est d'une grande beauté de voir ces femmes se remettre debout. Si leurs récits font parfois désespérer de l'humanité, leur résilience redonne foi en l'être humain.

10/2021

ActuaLitté

Beaux arts

Un étranger nommé Picasso. Dossier de police n° 74.664

Pourquoi le 18 juin 1901 Picasso est-il "signalé comme anarchiste" à la Préfecture de police, quinze jours avant sa première exposition parisienne ? Pourquoi le 1er décembre 1914 près de sept cents peintures, dessins et autres oeuvres de sa période cubiste sont-ils séquestrés par le gouvernement français pour une période qui dure près de dix ans ? D'où vient l'absence presque totale de ses tableaux dans les collections publiques du pays jusqu'en 1947 ? Comment expliquer, enfin, que Picasso ne soit jamais devenu citoyen français ? Si l'oeuvre de l'artiste a suscité expositions, ouvrages et commentaires en progression exponentielle à la hauteur de son immense talent, la situation de Picasso "étranger" en France a paradoxalement été négligée. C'est cet angle inédit qui constitue l'objet de ce livre. Pour l'éclairer, il faut exhumer des strates de documents ensevelis, retrouver des fonds d'archives inexploités, en rouvrir, un à un, tous les cartons, déplier chacune des enveloppes, déchiffrer les différentes écritures manuscrites. Alors tout s'organise autrement et le statut de l'artiste se révèle beaucoup plus complexe qu'on ne l'imaginait. Un étranger nommé Picasso nous entraîne dans une enquête stupéfiante sur les pas de l'artiste surdoué, naviguant en grand stratège dans une France travaillée par ses propres tensions. On le voit imposer au monde son oeuvre magistrale, construire ses propres réseaux et devenir un puissant vecteur de modernisation du pays. Un modèle à contempler et peut-être à suivre.

04/2021

ActuaLitté

Actualité et médias

La vérité sur Edouard Philippe

La première biographie inédite d'Edouard Philippe Il a quitté le 3 juillet 2020 l'hôtel de Matignon, à la fois populaire et inconnu. On ne connaît ni ses idées, ni ses émotions, ni ses aversions. Qui est véritablement Edouard Philippe ? Entre le début de l'automne 2020 et la fin du printemps 2021, le journaliste Tugdual Denis a multiplié les allers-retours au Havre pour échanger longuement avec l'ancien Premier ministre d'Emmanuel Macron. Sillonnant la Normandie et Paris, revenant sur ses itinéraires en Sicile ou au Vietnam, il est également parti à la rencontre des vrais proches de l'homme politique préféré des Français. Autrefois tenu par sa fonction, Edouard Philippe se livre ici sur tous les sujets : relations internationales, islam, intégration, avenir de la France... Et déroule un programme, celui d'un potentiel candidat. Un portrait inédit, celui d'un ex-ministre, d'un maire, d'un mari, d'un père... d'un futur président ?

09/2021

ActuaLitté

Policiers

Meurtres à Manhattan

Recueil de nouvelles policières dont l'action se déroule à Manhattan à diverses époques. Publié à l'occasion du 70e anniversaire des Mystery writers of America, l'ouvrage réunit un collectif d'écrivains composant les grands noms de la littérature policière américaine.

09/2021

ActuaLitté

Montagne

Montagnes humaines

"L'amitié est renforcée par la pratique de la haute montagne, qui crée des liens immédiats, développe une vision commune du monde. Il s'instaure entre les grimpeurs ce que j'appelle une intimité du vertical". Depuis sa découverte des sommets, en Suisse pendant son enfance, Jean-Christophe Rufin (originaire des plaines du Berry) nourrit une fascination profonde pour la montagne. Amoureux notamment des Dolomites, du massif du Mont-Blanc ou des Aravis, il a toujours associé sa pratique de l'alpinisme aux notions de plaisir et de partage. Attaché à une montagne humaine, il entrevoit la haute altitude comme une terre de dépouillement révélant la vérité des êtres. Cette simplicité, cette économie de moyen rejoignent sa pratique de l'écriture, qui entretient de nombreuses correspondances avec celle de l'alpinisme : sur la paroi comme dans un livre, on progresse de prise en prise, pour mener le lecteur, comme un compagnon de cordée, le plus loin et le plus haut possible...

10/2021

ActuaLitté

Littérature française

Aveux non avenus

Avancer vers la découverte de soi, énoncer les dispositions secrètes du moi, mettre à nu les mécanismes sentimentaux, expérimenter les ambiguïtés de la différence sexuelle, se débattre avec la tentation de l’absolu, voilà l’entreprise dans laquelle se lance Claude Cahun (1894-1954), dès 1919. Pour se mettre à l’épreuve et donner forme à son « aventure invisible », la nièce du romancier Marcel Schwob braque sur elle les deux instruments qui capteront les images et permettront leur savant montage : l’écriture et l’appareil photographique.D’emblée, elle sait que l’introspection sous le régime de la confession est une stérile illusion, que la prise directe est impuissante à restituer la singularité de l'expérience. C’est au jeu des incarnations et des métamorphoses que le moi se dévoile et s’invente sans fin : « Sous ce masque, un autre masque. Je n’en finirai pas de soulever tous ces visages », écrit-elle.Dans Aveux non avenus, livre achevé en 1928, l’artiste se met elle-même en scène, distribue ses propres rôles, provocants ou ironiques, idéalisés ou détestés, personnages mythiques, masculins et féminins, neutres ou inclassables. Cette œuvre totale mêle aux photomontages, réalisés en collaboration avec sa compagne Suzanne Malherbe (dite Moore), des fragments de journaux intimes et de lettres, des poèmes, de la prose polémique, des considérations spéculatives.Si Claude Cahun fascine tant depuis que son œuvre a été redécouverte par François Leperlier au milieu des années 1980, c’est que l’on voit en elle un précurseur. Individualiste et rebelle, elle explore avec une audace inouïe et sans concession l’insaisissable identité et subvertit tous les genres.Aveux non avenus, son livre majeur et méconnu, dit l’étrangeté radicale et l'irrépressible liberté d’être.

04/2011

ActuaLitté

Littérature française

Rendez-vous à Kerloc'h

Dans cette saga qui prend racine au coeur des terres bretonnes, Françoise Bourdin, avec le talent et l'émotion qu'on lui connaît, nous livre une histoire familiale où drames et déchirures bouleversent des êtres qui n'arrivent pas à s'aimer. Après un douloureux divorce, Loïc pensait trouver refuge à Kerloc'h, le domaine familial. Hélas, si ses frères et sa soeur sont ravis de le voir, l'accueil que lui réserve son père est glacial. C'est qu'Artus Le Marrec ne lui a jamais pardonné son désintérêt pour la ferme. Pire, Loïc a toujours vu dans les yeux de l'autoritaire patriarche mépris et rancoeur, comme s'il avait commis une faute dont il ignore tout. Alors Loïc se plonge dans le travail. Et ce retour à la nature lui fait du bien. Tout comme sa rencontre avec Sabine, une jeune femme flic parisienne revenue elle aussi panser ses blessures. Mais l'orage gronde à Kerloc'h. Alors que les tensions s'accumulent et que les disputes éclatent, Loïc parviendra-t-il à percer le secret qui ronge son père depuis trop longtemps ? Saura-t-il donner à sa vie un nouveau départ ? Dans cette saga qui prend racine au coeur des terres bretonnes, Françoise Bourdin, avec le talent et l'émotion qu'on lui connaît, nous livre une histoire familiale où drames et déchirures bouleversent des êtres qui n'arrivent pas à s'aimer.

10/2021

ActuaLitté

Science-fiction

Danse macabre

Macabres, ces rats qui filent en couinant dans les sous-sols abadonnées d'une filature. Des milliers et des milliers de rats filant en lente procession. Comment s'en débarrasser ? Une machine infernale qui semble avoir une vie propre entreprend un macabre nettoyage ... et l'horreur commence. L'engin happe les humains, les plie dans ses crocs comme des draps... Aveugle, un Ver géant rampe dans une église maudite depuis des années, dans l'attente de la prophétie diabolique qui le libérera. Et si les objets prenaient un jour le pouvoir ? La face cachée du monde en 5 nouvelles diaboliques.

09/2010

ActuaLitté

Lecture 6-9 ans

J'apprends à lire avec Sami et Julie : Sami et Julie fêtent Halloween. Niveau CE1

Sami et Julie fêtent Halloween et ont bien l'intention de terroriser tout le quartier ! Et de manger beaucoup de bonbons, bien sûr ! La collection s'agrandit ! Et voici un niveau spécial CE1 avec plus de texte, mais toujours des lignes et des mots bien espacés et beaucoup d'illustrations pour que la lecture soit un plaisir. "J'apprends à lire avec Sami et Julie" est une collection de petites histoires spécialement conçue pour les enfants apprenant à lire. Le texte est écrit en gros, les mots sont bien détachés les uns des autres et les lignes bien espacées. Les histoires sont courtes, drôles et très faciles à lire. Ecrites avec des mots en adéquation avec leur progression, une quantité de texte à lire réduite et adaptée, pour que l'enfant reste motivé et prenne confiance. En plus de la petite histoire, le livre contient : la présentation des personnages et à la fin : "As-tu bien compris l'histoire ?" pour donner du sens à ce que l'enfant a lu et aller plus loin que le simple déchiffrage ainsi qu'une rubrique "Et toi, qu'en penses-tu ?" avec des petites questions pour "faire réfléchir" ou simplement discuter autour de l'histoire.

10/2017

ActuaLitté

Actualité et médias

En harmonie. De Camille à Noholita

Obstinée. Créative. Perfectionniste. Curieuse. Impulsive. Affirmée. Intuitive. Tranchante. Observatrice. "De Camille à Noholita... J'aime aujourd'hui l'harmonie entre ces deux femmes, ces deux personnalités qui se complètent et composent la personne que je suis devenue." Derrière Noholita se cache Camille Callen, une jeune Bordelaise de 30 ans qui s'est imposée en quelques années comme l'une des influenceuses françaises les plus suivies. Toujours enjouée, drôle, accessible, bienveillante, elle partage sur ses différents réseaux sociaux sa passion pour la mode et la déco, ses bons plans shopping, mais aussi ses projets, ses rencontres, ses voyages... Ce récit est l'ascension d'une jeune femme issue d'un milieu modeste qui, à force de travail, d'envie et de volonté, a créé un blog rapidement suivi par des milliers de lectrices. Ce livre est divisé en 12 chapitres, les 12 maisons astrologiques dans lesquelles l'autrice part explorer sa vie, sa famille, son parcours, les coulisses de sa carrière, ses émotions intimes...

10/2021

ActuaLitté

Littérature française (poches)

Et on tuera tous les affreux

Se réveiller tout nu dans une chambre de clinique, où l'on veut vous forcer à faire l'amour avec une très belle fille... L'aventure n'est pas banale. Surtout quand on s'appelle Rocky, que l'on est la coqueluche des demoiselles et qu'on voudrait se garder vierge jusqu'à vingt ans. Un homme assassiné dans une cabine téléphonique, des photos d'opérations chirurgicales abominables, des courses poursuites, des coups de poing, et, au désespoir de Rocky, des filles partout : tel est le cocktail mis au point par Boris Vian (alias Vernon Sullivan) dans ce polar mené à un train d'enfer, tour à tour angoissant et hilarant. A la clef, la clinique où le diabolique Dr Schutz sélectionne des reproducteurs humains et bricole des embryons, prototypes quelquefois ratés d'une race " supérieure ". Cinquante ans après la première publication, on est conduit à penser que l'anticipation n'était pas si fantaisiste...

04/1999

ActuaLitté

Littérature étrangère

Lune de papier

Mariée depuis peu, Rika tente avec beaucoup d'humilité de correspondre à l'image qu'elle se fait du bonheur conjugal, mais ne tarde pas à percevoir l'inélégance de son mari. A cela la jeune femme ne voit qu'une parade : réintégrer le monde du travail pour assumer ses propres dépenses, être relativement autonome, et retrouver un semblant de vie sociale. Dès lors, elle prépare un examen qu'elle obtient haut la main et entre dans une banque où lui est rapidement attribué un poste de responsable de clientèle. Rika s'attelle ainsi à la gestion de produits d'épargne un peu particuliers, puisqu'il s'agit de les vendre exclusivement à des personnes âgées dont elle doit gagner la confiance à l'occasion de visites régulières, et toujours à domicile. Quand un jeune homme la croise chez son grand-père, Rika a déjà basculé dans une véritable addiction. Bien loin d'être une héroïne hollywoodienne, cette femme ordinaire est néanmoins sur le point de mettre en place l'une des plus importantes escroqueries de l'époque. Avec une férocité saisissante, Mistuyo Kakuta explore de livre en livre les effets de la société japonaise sur la psychologie du féminin. Capables de briser le carcan du quotidien, de sauter de l'autre côté de leur vie pour échapper au renoncement, ses créatures sans faille apparente sont inoubliables car effroyablement proches de nous.

04/2021

ActuaLitté

Littérature étrangère

Perles

Les perles d'un des auteurs phares de la scène SF du monde chinois Après Membrane, roman de science-fiction puissant et poétique sur les mutations du corps et de la mémoire, L'Asiathèque publié un nouveau livre de l'écrivain taïwanais Chi Ta-wei, avec un recueil de nouvelles où l'auteur interroge les dérives de nos sociétés techniciennes et la normativité de nos identités. On y retrouve l'inspiration originale de l'auteur déjà à l'oeuvre dans le roman Membrane (toile de fond "queer", mondes parallèles, virtuosité dans l'exploitation de la science et de ses virtualités plus ou moins pernicieuses). Avec son écriture expérimentale mais toujours sensible, Chi Ta-wei invente des mondes à venir qui ressemblent étrangement au nôtre, révèle les maladies qui les rongent et s'efforce d'en trouver les antidotes. Sirènes, faunes, androïdes, mangeurs d'insectes, enquêteurs intergalactiques... Une foule d'êtres insolites rôdent dans les pages de ces six nouvelles écrites à différentes périodes, depuis les années de Chi Ta-wei à l'université dans les années 90 jusqu'à maintenant, puisque figure parmi elles le récit inédit " Perles ", écrit spécialement par Chi Ta-wei pour ce recueil et qui donne son nom à l'ouvrage. Empruntant aux codes de la science-fiction, du fantastique ou encore des contes de fée, Chi Ta-wei est l'une des voix singulières de la littérature mondiale de l'imaginaire. Avec le recueil Perles, Chi Ta-wei montre encore une fois aux lecteurs francophones qu'en Asie aussi la science-fiction ne doit pas être uniquement considérée comme une littérature populaire et formatée, mais comme une littérature qui peut s'emparer de thématiques sociales.

08/2020

ActuaLitté

Littérature étrangère

L'usine

L'Usine, un gigantesque complexe industriel de la taille d'une ville, s'étend à perte de vue. C'est là qu'une femme et deux hommes, sans liens apparents, vont désormais travailler à des postes pour le moins curieux. L'un d'entre eux est chargé d'étudier des mousses pour végétaliser les toits. Un autre corrige des écrits de toutes sortes dont l'usage reste mystérieux. La dernière, elle, est préposée à la déchiqueteuse de documents. Très vite, la monotonie et l'absence de sens les saisit, mais lorsqu'il faut gagner sa vie, on est prêt à accepter beaucoup de choses... Même si cela implique de voir ce lieu de travail pénétrer chaque strate de son existence ? Dans une ambiance kafkaïenne où la réalité perd peu à peu de ses contours, et alors que d'étranges animaux commencent à rôder dans les rues, les trois narrateurs se confrontent de plus en plus à l'emprise de l'Usine. Hiroko Oyamada livre un roman sur l'aliénation au travail où les apparences sont souvent trompeuses.

01/2021

ActuaLitté

Philosophie

L'amitié avec Claude Lanzmann

Shoah (1985), film de Claude Lanzmann, fut et demeure réponse à la question qu'Adorno formulait pour ses contemporains : "Pouvons-nous, encore… ? " . Mais qui protégera la Shoah et Shoah, maintenant que Claude Lanzmann est mort ? Protéger de quoi ? De l'inéluctable devenir culturel touristique, souvenir de voyage, produits dérivés d'Auschwitz. Sous le déluge du fake et de la trumperie mondiale, quelle arche alors transportera le témoignage jusqu'à quelle colombe ? Dans ce livre, qui atteste d'une longue amitié, il est moins question du salut pour les Juifs que d'un salut par les Juifs, universel et profane, dont le marranisme moderne ferait l'exemplarité modèle, mais comment ? pour un salut des Nations, au seuil d'un chaos destructeur, à quoi il faut que succède une trêve infinie qui remplace le projet du XVIIIème siècle d'une "paix perpétuelle" .

10/2019

ActuaLitté

Poésie

Elle a ma préférence. Glossaire amoureux de la poétique

Le " elle " du titre, c'est la poésie, à laquelle Deguy a consacré son oeuvre. Ce titre en forme de chansonnette, et ce sous-titre – plus modeste que " dictionnaire " – pour souligner le caractère personnel de la démarche de l'auteur, qui se tourne vers le lecteur. Et " poétique " (terme substantivé hérité d'Aristote) plutôt que " poésie ", pour figurer le poète au travail, en train de " faire ". Le livre se présente comme un petit glossaire. Sous chaque lettre de l'alphabet des articles de quelques lignes à quelques pages. Les entrées peuvent être un nom propre (Aragon, Baudelaire...) ou un nom commun (image, seuil, génie, ...) qui peut être un terme " technique " (métaphore, synthèse...), mais dans le seul but d'ouvrir le champ / chant de la poésie au lecteur, sans souci particulier de technicité. Une forme libre, qui permet d'entrer dans le livre là où on veut, selon l'humeur. Il s'agit pour l'auteur de montrer, à l'heure de l'omniprésence de l'image, combien les mots de la langue ordinaire, " dans sa prouesse quotidienne ", sont aussi ceux de la poésie et d'en éclairer ainsi la lecture.

08/2018

ActuaLitté

Littérature française

Maktaq

Seth, un jeune homme d'une vingtaine d'années, se retrouve coincé à jouer les chauffeurs pour son grand-père, Ati, un vieux bonhomme ronchon, qui entend traverser les Etats-Unis pour se rendre à Vegas. Durant cette folle équipée, de fast-food en motel, de ville moyenne en station-service miteuse, c'est aussi une civilisation qu'ils explorent - la leur, celle des Inuits, perdue pour jamais dans un grand nord devenu légende, et celle des conquérants américains, la société capitaliste, éclairée aux néons criards - car celle-là aussi est la leur. Pris en otage par Ati, piégé entre ces deux cultures, Seth va tenter de s'enfuir. C'est compter sans la vélocité de son boiteux de grand-père. Gildas Guyot a signé en 2018 un premier roman retentissant, Le Goût de la viande, finaliste de nombreux prix littéraires. Par ce deuxième livre, il confirme un talent hors norme, un style aussi frappant que personnel.

03/2020

ActuaLitté

Sciences historiques

Trafalgar. 21 octobre 1805

"Nous étions fermement persuadés que le vaisseau coulerait sous peu d'heures et, néanmoins, le feu continuait avec la plus grande vivacité, aux cris de 'Vive l'Empereur ! Plutôt la mort que la prison ! " ... Pour les Anglais, Trafalgar est une apothéose ; pour les Français, un désastre. Ce 21 octobre 1805, la flotte britannique commandée par l'amiral Nelson parvient à défaire l'armée navale franco-espagnole, plus nombreuse mais terriblement handicapée par son manque d'entraînement et l'infériorité de son artillerie. L'amiral Nelson en sort déifié, la Royal Navy en tire un immense prestige et continue au XXIe siècle de célébrer son anniversaire avec une ferveur religieuse, quand les Français se concentrent sur les succès de Napoléon sur terre. S'appuyant sur des documents et des témoignages inédits, l'amiral Rémi Monaque, en homme de mer et en historien, offre ainsi le livre de référence en nous replongeant au coeur de cette bataille maritime. Il met en lumière la responsabilité de Napoléon, mais revient aussi sur les conditions de vie à bord des navires, dresse le portrait des principaux acteurs du drame et rend intelligibles les techniques de navigation et de combat de la marine à voile.

05/2021

ActuaLitté

Faits de société

Envie de France

Dans la jeune carrière de Sarah El Haïry, l'engagement est un maître mot. Ce n'est donc pas par hasard si, en juillet 2020, elle se voit propulsée secrétaire d'Etat chargée de la Jeunesse et de l'Engagement, et devient la benjamine du gouvernement. Elle se livre ici avec pudeur pour expliquer son parcours : sa prise de conscience politique, qui naît après un attentat au Maroc, la pousse à soutenir Nicolas Sarkozy, puis François Bayrou ; elle devient ensuite députée, et enfin ministre d'Emmanuel Macron. Elle raconte surtout ses convictions républicaine, laïque et antiraciste, égalitaire et universaliste, et ne mâche pas ses mots pour défendre son identité française qui ne contredit en rien l'origine marocaine de ses parents. Bien au contraire : tout ce qui compose son identité cohabite harmonieusement. Elle rappelle cette "envie de France" à chaque fois qu'elle discute avec les jeunes qu'elle rencontre. Sarah El Haïry n'hésite pas, enfin, à pointer les dangers qui menacent notre République et contre lesquels elle s'engage sans relâche : l'islamisme, idéologie extrémiste qui défigure le monde musulman, mais aussi l'extrême droite et l'extrême gauche, l'une profitant d'une dynamique inquiétante à laquelle elle veut faire face, l'autre étant le réceptacle d'une partie de la frustration de la jeunesse française.

10/2021

ActuaLitté

Littérature française

La bête et l'ange. Mémoires provisoires

Depuis mai 2017, Bruno Le Maire est ministre de l'Economie et des Finances auprès d'Emmanuel Macron. Acteur des trois premières années du quinquennat, il offre un éclairage unique sur les décisions économiques, industrielles, financières et fiscales qui ont été prises durant cette période. Il en explique les intentions et la cohérence en les confrontant à notre histoire nationale. Il nous donne un accès privilégié à la pratique du pouvoir comme aux événements et crises qui ont marqué ces années. Il fournit aussi des clés de compréhension de la vie politique des grandes nations occidentales, bousculées par la crise de la Covid-19 et par l'émergence de la Chine. Dans ce nouveau livre, Bruno Le Maire réaffirme le lien essentiel entre littérature et pouvoir. Il définit les enjeux qui façonneront la France et l'Europe de demain.

01/2021

ActuaLitté

Actualité et médias

Ecole ouverte

"Je fais et ferai tout pour que cette épidémie ait eu au moins ce mérite : nous obliger à retrouver le sens de l'Ecole. Il y a encore dix-huit mois, avant que le virus ne barre le chemin des salles de classe aux enfants, l'effet de l'habitude avait comme dilué ce sens. La fermeture des écoles, à l'échelle de la France comme à celle du monde, a constitué un point de bascule historique. Dans cette situation incertaine s'est joué le choix entre une Ecole vue comme notre institution fondamentale ou comme la variable d'ajustement de nos peurs. C'est pourquoi, dans ce livre comme dans la vie, je l'écrirai avec une majuscule en tant que référence centrale de notre existence collective".

09/2021

ActuaLitté

Economie

Vers la renaissance industrielle

Hier délaissée, considérée comme dépassée, l'industrie fait son retour : donner à nouveau la priorité à l'industrie, dans un pays comme la France, s'impose comme une nécessité ! L'industrie française est en train de se transformer en profondeur sous l'impulsion de la révolution du numérique et de la transition écologique. Si de nombreuses opportunités se présentent, il est d'abord nécessaire de reconstruire le récit des années de la désindustrialisation et de l'abandon de cette activité vitale pour l'économie nationale. On ne construit pas un futur, sans assumer son passé. Longtemps, ce récit a été parcellaire, douloureux à écrire pour ceux que la désindustrialisation a touché en profondeur dans les territoires. Il a été partiellement occulté par le dogme d'une économie de services, alors que la création de richesse se concentrait dans les métropoles et fragilisait la cohésion nationale. Aujourd'hui l'innovation, l'économie de la fonctionnalité, la recomposition des chaînes de valeur et d'autres facteurs laissent entrevoir une renaissance de l'industrie. Cette renaissance appelle à une mobilisation renouvelée des acteurs, des savoir-faire, des territoires et des pouvoirs publics. Au fil de l'ouvrage - illustré avec une iconographie originale -, les auteurs appuient leurs analyses sur leurs expertises, mais aussi sur des "regards croisés". Débattre du futur de notre industrie est une question de cohésion nationale, de souveraineté technologique, d'indépendance économique et donc l'affaire du plus grand nombre. La renaissance de notre industrie est une nécessité, non seulement pour notre prospérité collective, notre indépendance mais aussi pour la cohésion de nos territoires et du corps social français. Ceci mérite une discussion ouverte et documentée ; ce livre y contribue avec succès.- Louis Gallois.

06/2020

ActuaLitté

Philosophie

Le poncif d'Adorno. Le poème après Auschwitz

" Ecrire un poème après Auschwitz est barbare. " Ce " verdict " de Theodor Adorno, cité souvent par ouï-dire et répété à tout propos, a été transformé en poncif. Utilisé comme mantra. Sans égard au sens que la proposition, métamorphosée ainsi en " sentence ", pouvait avoir pour Adorno et ce qu'elle impliquait. Il est indispensable donc d'en voir le contexte. Il faut surtout relire d'autres écrits d'Adorno consacrés à cette question fondamentale et paradoxale : l'impossibilité et, en même temps, la nécessité de l'art dons un monde qui a survécu à sa propre ruine. Poète d'un tel monde, Paul Celan a cru, à tort comme on peut le constater, que c'était lui qui avait été visé par " le verdict ". La conception paradoxale de l'art que cela impliquait a métamorphosé sa poésie. Et il attendait d'Adorno - disparu avant de pouvoir le faire - qu'il consacre un livre à ses poèmes. Ce sont des heideggériens qui ont écrit de tels livres, en faisant de Celan " le poète de Heidegger ". Tout à l'opposé donc du supposé " verdict " d'Adorno - utilisé ainsi pour le discréditer avec toute la " théorie critique " en allant jusqu'à transformer Heidegger, à cause même de ses " errances ", et parce qu'il serait seul à l'écoute de " La Poésie du monde ", " le philosophe ayant sauvé "Auschwitz " ". Ce qui exige un retour sur sa philosophie.

10/2018

ActuaLitté

BD tout public

A Fake Story. D'après le roman de Douglas Burroughs

Le 30 octobre 1938, Orson Welles met en ondes, sur CBS, la Guerre des mondes de H. G. Wells. Le dramaturge adapte le roman sous forme de flashes info, donnant à la pièce une réalité saisissante. C'est la panique ! "Une fausse guerre terrifie tout le pays", titrent les quotidiens du lendemain. Pour "échapper au massacre des Martiens", un homme tue sa femme et tire sur son fils avant de se suicider. Un ancien journaliste reconnu, Douglas Burroughs, va mener l'enquête. Il en fera un livre. A Fake Story pose la question du vrai et du faux avec un art consommé, dans une enquête policière réjouissante.

01/2021

ActuaLitté

Sociologie

Le racisme en images. Déconstruire ensemble

Parler de racisme, c'est parler d'une histoire-monde, celle de la xénophobie, de l'antisémitisme, des préjugés, de l'esclavage ou celle de la ségrégation. Mais c'est aussi parler d'images : la caricature, les objets, l'affiche politique ou de propagande, la publicité ou le tract, la photographie ou la peinture... Nombreux sont les supports qui ont véhiculé la représentation de l'" autre " comme un être inférieur, stigmatisé dans sa différence, que celle-ci soit ethnique, religieuse, culturelle ou sexuelle. Ils relèvent d'une culture visuelle qui a contribué pendant des siècles à façonner des relations tronquées, marquées par une violence pouvant aller jusqu'à l'extermination ou au génocide. En analysant près de 250 images, l'historien Pascal Blanchard et l'anthropobiologiste Gilles Boëtsch décryptent les différentes strates de cette haine de l'autre dans une perspective à la fois historique, culturelle et thématique. Car comprendre la construction de ce discours racial sur le temps long, c'est participer à sa déconstruction. Les auteurs donnent aussi la parole à une quinzaine de personnalités : chacune livre ici un éclairage à hauteur de sa propre expérience, de ses convictions et de ses engagements. Une saisissante histoire visuelle et mondiale du racisme pour en maîtriser désormais tous les codes et représentations.

10/2021