Recherche

La fin de l'été

Extraits

ActuaLitté

Littérature érotique et sentim

La fin de l'été

Emily a entrepris un long voyage en solitaire, qui l'a emmenée des quartiers chics londoniens à travers l'Asie du Sud-est, sac au dos, à l'aventure pendant plusieurs mois. Lorsqu'elle arrive sur île de Ko Samui et pose ses bagages chez Marianne, une Britannique un peu originale qui tient une maison d'hôtes sur la plage, elle est loin de s'attendre à tout ce qu'elle finira par y trouver. De son côté, Marianne va vite s'apercevoir que la jeune femme n'est pas une cliente comme les autres, mais la source d'un chaos sensuel qu'elle pensait n'appartenir qu'au passé, et qui risque de la forcer à réexaminer ses choix de vie recluse. La fin de l'été marquera-t-elle le début du bouleversement de deux existences ? Le roman d'une rencontre érotique magnifiquement mise en valeur par son décor paradisiaque, qui ne délaisse pas les questions essentielles à travers des personnages bien dessinés.

09/2019

ActuaLitté

Littérature érotique et sentim

La fin de l'été

La vie de Deanna ne tient plus vraiment ses promesses : mariée depuis vingt ans à Marc-Edouard, bel avocat français, elle se sent délaissée et se réfugie dans la peinture. Alors que sa fille et son mari sont en Europe, elle rencontre, sur une plage de San Francisco, Ben, directeur d'une grande galerie d'art. Le temps d'un été, Deanna retrouve des émotions qu'elle croyait perdues, jusqu'au jour où la réalité la rattrape...

05/2015

ActuaLitté

Contes et nouvelles

Quand vient la fin de l’été…

Août 44, lors de la libération de Bordeaux, une adolescente se culpabilise en secret d'avoir accepté un carton de disques que lui a donné un soldat allemand. En même temps que la ville retrouve la liberté, elle revit cette période de guerre avec ses incompréhensions, ses frustrations mais aussi ses joies. Une collégienne à l'écoute des événements de mai 68, fascinée par Anne Frank, entame avec elle, à l'image du célèbre journal, une correspondance unilatérale dans laquelle elle se livre et s'invente une amitié complice. En 2013, avant le mouvement me-too, une femme ayant été victime d'un viol dans sa jeunesse n'est pas parvenue à signer le manifeste de Clémentine Autain dans le Nouvel Observateur. Tandis qu'elle savoure ses derniers jours de vacances, son passé revient et elle essaie de comprendre sa dérobade. 2015, le deuil d'un amour d'enfance retrouvé à l'âge adulte fait resurgir un autre deuil et les nostalgies épinglées au temps qui passe. Ce recueil de nouvelles nous montre, à des époques diverses, des personnages féminins au coeur d'événements qui ébranlent leur intériorité et leur permettent de se renouveler.

01/2023

ActuaLitté

Policiers

Fin d'été

Comme tous les étés, des milliers de touristes débarquent sur l'île d'Ôland pour fêter la Saint-Jean. Parmi eux cette année là, un vieil homme à l'allure inquiétante qui rôde autour du domaine des Kloss, propriétaire d'un vaste complexe touristique. Un «Revenant» venu régler ses comptes... Initiée avec L'Heure trouble, prix du meilleur polar suédois, la série d'Ôland s'achève magistralement avec ce huis clos hanté par les fantômes du passé. Romancier des territoires inexplorés où les frontières s'estompent et le crépuscule envahit le paysage et le coeur des hommes, Johan Theorin s'impose comme un maître du thriller psychologique. «Theorin est l'héritier d'un Simenon transposé dans le monde du xxie siècle, latitude nord...»

04/2015

ActuaLitté

Autres éditeurs (K à O)

Fin d'été

LivresJeunesseCNL – Ca y est, les vacances sont bel et bien finies, c'est le moment de rentrer à la maison. Mais comme dit Papa dans la voiture : « Il ne faut pas se laisser abattre ! » Ce retour d'abord douloureux ne peut-il pas se transformer en un moment de partage ? Et si l'on faisait un petit détour ? Et si les vacances pouvaient être un peu prolongées ?

08/2021

ActuaLitté

Littérature anglo-saxonne

Le vin de l'été

"Douglas se sentait comblé par ces voix qui ne cessaient jamais et q'ui le rassuraient ; les mots ruisselaient en murmures sur son corps, sur ses paupières fermées, et s'infiltraient dans ses oreilles engourdies, à jamais"Le Vin de l'été, c'est le vin de pissenlit que Douglas, double de l'auteur, met en bouteilles chaque année avec son grand-père. Dans la nature chaude et enchanteresse de l'Illinois, cet été n'est pourtant pas le même que les autres, il a une saveur particulière, c'est le dernier de ses étés d'enfant. Bercé par la douce ivresse du vin, le narrateur observe les êtres et les choses dont les contours semblent soudain différents. Magie et synesthésie envahissent cette nature lumineuse. C'est la métamorphose, la fin de l'innocence, le début de l'adolescence. Le Vin de l'été est un roman à part dans l' oeuvre du génie de l'anticipation. Un récit poétique, comme les fragments d'une mémoire éclatée, tentant de retrouver l'émerveillement de l'enfance, les souvenirs évanouis.

10/2020

ActuaLitté

Science-fiction

La fin d'une ère

"Nous revenons dans notre univers et dans le pays des Merveilles, le soir de la venue du Lapin blanc et du Chapelier fou. Le Grimm découvre que Crochet a été aspiré lorsqu'il était sur son bateau. Judith s'est fait aspirer en plein concert, Régina a été aspirée quand elle était sur une plage à Hawaï et David s'est fait aspirer dans le dernier étage de son entreprise. Wassim sort une bombe de sa tête, la pose et attend cinq secondes avec ses amis. Cinq secondes plus tard, Wassim, Régina, Judith, Crochet et David se téléportent vers le pays d'Oz. Le Lapin blanc, le Chapelier fou, la Reine rouge et Boucle d'or se téléportent dans le salon des Tounsi. Le pays des Merveilles est détruit et rayé de l'univers. Les héros se trouvent au pas de la porte du château de la bonne sorcière du pays d'Oz du Sud. Ils entrent et voient Glinda Johansson (longs cheveux roux et des yeux bleus avec une longue robe blanche) et Dorothy Gale (une blonde aux cheveux longs en chignon et des yeux bleus habillée en Men In Black)."

05/2022

ActuaLitté

Critique

Le surréalisme et la fin de l'ère Artaud

Cet ouvrage remémore les relations tumultueuses d'Artaud avec le mouvement surréaliste. Retraçant l'histoire du surréalisme des origines nous tenterons d'analyser le contexte historique et idéologique dans lequel Artaud a progressivement construit sa propre conception de la révolution de l'esprit. Antonin Artaud se détournant de la position des surréalistes qui adhèrent en 1927 au Parti communiste devient le porte-parole d'une autre vision de révolution beaucoup plus existentielle.

04/2022

ActuaLitté

Littérature française

Les Thibault Tome 6 : L'été 1914 (fin)

A travers les destins de Jacques Thibault, idéaliste et révolté, et d'Antoine, sérieux, conservateur, deux frères que tout oppose, Roger Martin du Gard nous entraîne dans une vaste fresque sociale et historique. Dans une famille déchirée par l'autorité d'un père égoïste et brutal, le jeune Jacques vit une amitié passionnée avec Daniel de Fontanin ; la découverte de leur correspondance conduira au drame, tandis qu'Antoine, partagé entre la tendresse qu'il porte à son frère et le respect qu'il voue à son père, tente de trouver sa voie en se consacrant corps et âme à la médecine... Après l'interminable agonie de leur père, Jacques, bouleversé, découvre que l'homme qu'il croyait dur et sans tendresse aimait ses fils. Dans cette famille en deuil, l'Histoire fait soudain irruption lorsque se profile le spectre de la guerre après l'attentat de Sarajevo. Devenu socialiste aux côtés de Jaurès, Jacques tente en vain de convaincre son frère de l'imminence du conflit et de ses répercussions dramatiques... Tandis que la guerre est sur le point de ravager l'Europe, Jacques tente désespérément de sauver la paix, mais l'assassinat de Jaurès précipite le monde dans l'horreur, horreur à laquelle le jeune homme se refuse. Antoine, lui, participe au conflit. En 1918, survivant condamné par les gaz des champs de bataille, il comprend enfin le sens de la vie de son frère et les limites de la sienne.

07/1953

ActuaLitté

Poésie

Une si belle fin d'été

Cet été-là avait traîné sa peine En frais En pluie En indécences Les jours faisaient des pages comme on referme un livre Comme toujours Depuis tant de temps La fin d'août rituelle Décomptait tous les ans Une voix retrouvée lui faisait autre rime Les derniers pas Avant l'automne N'en furent que légers En tout ensoleillés Ne resterait dès lors qu'à traverser l'hiver en se faisant du chaud Où se parer de mots Egrener les saisons Serrer si fort la femme Se faire mal au monde Attendre un autre été qui ne sera que fête

07/2022

ActuaLitté

Ouvrages généraux

Fin de l'histoire, fin de la géographie

Les discours sur la fin de l'histoire, dominants à la fin du siècle dernier, ont laissé place aux discours marquants la fin de la géographie, à l'urgence climatique et à l'effondrement. Ces considérations s'enracinent dans l'histoire de la philosophie, chez Montesquieu en particulier. La mondialisation et les multiples crises (économique, sociale, politique et sanitaire) que nous traversons, nous imposent un nouveau questionnement pour nous resituer historiquement et géographiquement ; ces deux dimensions étant, de plus, inséparables. La géographie conceptualisant l'espace rend intelligible la temporalité historique. Peut-on pour autant entériner la fin de l'histoire ou de la géographie, la contraction d'un monde englouti par les nouvelles technologies et les moyens de communication instantanés ?

04/2021

ActuaLitté

Rageot - Cascade

Vive la 5e ! : La fête de fin d'année

Camille et Malika participent au spectacle de fin d'année du collège. Mais Malika est si préoccupée par les résultats du conseil de classe qu'elle n'apprend pas son rôle. Au dernier moment elle décide de changer de numéro : Camille et elle vont danser ! Après les tours de magie de Lucie, les blagues délirantes de Momo, c'est à leur tour de faire leur numéro secret... La fête sera-t-elle réussie ?

05/2023

ActuaLitté

Critique

Le fil sans fin

"Nous autres, enfants de l'Europe des riches, qui a produit Auschwitz, nous qui passons pour des êtres civilisés, vivant dans une paix apparente depuis plus de soixante-dix ans, nous pensions être sortis de tout cela. Et aujourd'hui que le monde en est réduit au sauve-qui-peut, aujourd'hui que la grande fuite a commencé, nous sommes encore tout imprégnés du sentiment déraisonnable d'être étrangers aux désastres qui nous environnent". Face à tant de violence destructrice, d'où pourrait bien venir un élan de reconstruction de l'Europe ? Qu'y a-t-il encore d'authentique dans un Occident submergé par le matérialisme ? Pourrons-nous nous rétablir sans avoir besoin d'autres guerres et catastrophes ? A l'urgence de ces questions, Paolo Rumiz cherche une réponse dans les lieux et parmi les personnes qui continuent de tenir le fil des valeurs essentielles. Ce sont les disciples de Benoît de Nursie, le saint patron de l'Europe. Rumiz les a cherchés dans leurs abbayes, de l'Atlantique aux rives du Danube, des lieux plus forts que les invasions et les guerres. A l'heure où les semeurs d'ivraie tentent de déchirer l'utopie de leurs pères, les hommes qui y vivent selon une "règle" plus que jamais valable aujourd'hui nous disent que l'Europe est, avant tout, un espace millénaire de migrations.

08/2022

ActuaLitté

Actualité politique internatio

Le monde de l'après-Covid. La fin de l’ère néolibérale

Chacun a senti qu'au sortir de la pandémie du Covid le monde ne serait plus le même. Mais comment définir ce fameux "monde d'après" ? En réalité, montre Antoine Foucher, la crise sanitaire n'a fait qu'accélérer une rupture économique et politique qui était en germe. C'est l'ensemble des principes qui ont gouverné la vie de nos sociétés depuis la fin des années 1970 et que recouvre l'étiquette de "néolibéralisme" qui est radicalement remis en question. Des individus autosuffisants, une société qui s'autorégule, un Etat qui s'autolimite à garantir des prestations : c'est avec cette vision, plus ou moins consciente, que nous vivons depuis une quarantaine d'années. Déjà contestée à travers l'essor des populismes, elle a volé en éclats avec le Covid, et la nécessaire transition énergétique achève de l'enterrer. Nous voilà redécouvrant le besoin impératif de nous gouverner pour faire face aux événements et ne plus subir le cours des choses. L'ère du retrait de l'Etat, du libreéchange mondial et de l'entreprise réduite à un centre de profits est désormais derrière nous. Ce n'est rien de moins que l'évolution souterraine du rapport entre l'individu et le collectif qui se joue et ouvre une nouvelle époque : l'heure est au retour du politique.

02/2022

ActuaLitté

Poésie

Au Fil de l'Être

Une poésie spontanée et inspirée Où se mêlent Simplicité des mots et profondeur de la pensée Une poésie apaisée et apaisante Qui propose de s'interroger Pour aider à cheminer La vie au jour le jour La vie au-delà des perceptions visibles La Vie au Fil de l'Etre

08/2016

ActuaLitté

Sociologie

L'ère de l'information. Tome 3, Fin de millénaire

Le troisième et dernier volume de la trilogie est consacré à la compréhension du monde politique et social qui se met en place, en cette fin de millénaire, du fait de l'avènement de la société en réseaux et de l'affirmation des identités. Manuel Castells revient d'abord sur l'effondrement de l'URSS, qu'il analyse comme l'effet de l'incapacité du système bureaucratique à passer à l'âge de l'information. Il montre ensuite comment le capitalisme à l'ère des réseaux accroît les inégalités et l'exclusion à l'échelle de la planète : en témoignent tout autant l'état de l'Afrique que la pauvreté urbaine et l'exploitation des enfants. Il s'attache dans le même mouvement à expliquer pourquoi la globalisation en cours est aussi celle des mafias, qui n'ont pas leur pareil pour mettre à profit l'ouverture des frontières et les nouvelles technologies. Revenant alors sur le boom qu'ont connu les économies asiatiques pendant deux décennies, il explique la crise financière qu'elles traversent depuis quelque temps comme le signe qu'à l'ère de l'information on ne peut plus piloter le développement économique par le haut. Dans ce contexte, l'unification européenne, première expérience de passage de l'Etat-nation à l'Etat en réseau, doit être regardée comme une entreprise de portée historique. En guise de conclusion générale de la trilogie, Manuel Castells dégage les principes d'une théorie de la société à l'ère de l'information.

08/1999

ActuaLitté

Sociologie

La fin de l'hospitalité

Depuis l'Antiquité, l'hospitalité est l'une des valeurs traditionnelles de l'Europe. Aujourd'hui, pourtant, devant l'arrivée d'exilés fuyant des conditions de vie insupportables, le continent se mue en forteresse. Une vertu fondatrice de notre humanité est-elle en train de disparaître ? Pour la première fois, deux philosophes s'emparent de la question de l'hospitalité. Ils associent la réflexion à l'enquête de terrain, défendant le principe d'un "reportage d'idées" qui les mène dans la "jungle" de Calais, à l'aéroport de Tempelhof à Berlin, dans les nombreux camps de réfugiés présents dans toute l'Europe. Refusant l'idéalisme comme le cynisme, ils posent les jalons d'un "réalisme de l'hospitalité": parce qu'elle est une épreuve existentielle pour les hôtes comme pour les arrivants, celle-ci ne peut être que collective, donc politique.

05/2018

ActuaLitté

Sociologie

La fin de l'hospitalité

Nous avons parcouru l'Europe, de la "Jungle" de Calais au centre de réfugiés caché dans les hangars de l'aéroport de Tempelhof à Berlin. Nous avons vu des barbelés prospérer dans les prairies. Des murs pousser comme des champignons. Nous avons vu l'étranger cesser d'être un hôte pour devenir un ennemi, un barbare qu'il faut éloigner, repousser, ne plus voir. Toutes les civilisations anciennes s'accordaient sur un point : faire de l'étranger un hôte. Nous sommes en train de faire l'inverse, de transformer l'hôte en étranger. Jusqu'à quand ?

01/2017

ActuaLitté

Policiers

La fin de l'histoire

Juan Belmonte a déposé les armes depuis des années, il vit en Patagonie près de la mer avec sa compagne, Verónica, qui ne s'est pas encore complètement relevée des tortures qu'elle a subies sous la dictature de Pinochet. Mais les services secrets russes qui connaissent ses talents de guérillero et de sniper vont le forcer à leur prêter main forte. À l'autre bout du monde, un groupe de cosaques nostalgiques a décidé de libérer le descendant du dernier ataman, Miguel Krassnoff. Fils des cosaques russes qui ont participé à la Deuxième Guerre mondiale dans les régiments SS, Krassnoff est devenu général de l'armée de Pinochet, avant d'être emprisonné à Santiago pour sa participation à la répression et à la torture pendant la dictature militaire. Et Belmonte a de bons motifs de haïr "le cosaque", des motifs très personnels. De la Russie de Trotski au Chili de Pinochet, de l'Allemagne d'Hitler à la Patagonie d'aujourd'hui, La Fin de l'histoire traverse le XXe siècle tout entier.

03/2017

ActuaLitté

Littérature française

La fin de l'art

La fin de l'art / Remy de Gourmont Date de l'édition originale : 1925 Le présent ouvrage s'inscrit dans une politique de conservation patrimoniale des ouvrages de la littérature Française mise en place avec la BNF. HACHETTE LIVRE et la BNF proposent ainsi un catalogue de titres indisponibles, la BNF ayant numérisé ces oeuvres et HACHETTE LIVRE les imprimant à la demande. Certains de ces ouvrages reflètent des courants de pensée caractéristiques de leur époque, mais qui seraient aujourd'hui jugés condamnables. Ils n'en appartiennent pas moins à l'histoire des idées en France et sont susceptibles de présenter un intérêt scientifique ou historique. Le sens de notre démarche éditoriale consiste ainsi à permettre l'accès à ces oeuvres sans pour autant que nous en cautionnions en aucune façon le contenu.

01/2021

ActuaLitté

Policiers

La fin de l'innocence

Dans une banlieue tranquille du Midwest dans les années 80, Lizzie, 13 ans, et sa voisine Evie Verver sont inséparables. Elles partagent tout, de leurs maillots de bain à leurs crosses de hockey sur gazon. Elles vivent dans l’ombre de la grande sœur d’Evie, Dusty, qui leur fait entrevoir le pouvoir de la séduction. Pour Lizzie, la maison des Verver est le paradis avec à sa tête le père, tellement gentil et charismatique. Un jour, Evie disparaît. Le seul indice : la voiture que Lizzie a aperçue plus tôt dans la journée. La panique gagne rapidement cette tranquille communauté et tout le monde se tourne vers Lizzie. Sait-elle quelque chose ? Evie aurait-elle pu monter de son plein gré dans la voiture d’un homme ? Lizzie, rongée par la curiosité et le désir de sauver les Verver de l’anéantissement, essaie de comprendre ce qui a pu arriver. Elle passe ses journées avec M. Verver, sous le choc, et ses nuits à arpenter le quartier pour trouver des indices. Hantée par la disparition d’Evie, émoustillée par la place centrale qu’elle occupe dans les recherches, Lizzie découvre qu’elle est loin de tout savoir sur sa meilleure amie.Traduit de l’anglais (États-Unis) par Isabelle Maillet

05/2012

ActuaLitté

Science-fiction

La fin de l'éternité

Promu au rang de Technicien dans la hiérarchie de l'Eternité, Andrew Harlan est chargé de manipuler les réalités temporelles, pour le bien de l'Humanité. Au cours de sa mission, il rencontre la curieuse Noÿs Lambent, une "Temporelle", quoique éternelle coquette, suivant la mode du 482e siècle. Se mêlent alors, dans une quête éperdue, désir de temps et désir d'Eternité. Mais Harlan peut-il protéger Noÿs des changements de réalité sans défier les lois qu'impose l'Eternité aux Temporels ? Ne signe-t-il pas ainsi la fin des "Eternels" ? Avec ce roman, Isaac Asimov nous offre une grande histoire d'amour, aux prises avec l'Eternité, et le plus inattendu des préludes au cycle de Fondation.

03/2016

ActuaLitté

Philosophie

La fin de l'autorité

Fragilisation de l'école, montée de l'individualisme, expérience toujours plus problématique de la parentalité : jamais les modèles d'après lesquels les adultes exercent leurs responsabilités à l'égard des enfants ne sont apparus aussi énigmatiques. Ni la posture réactive - il faut réarmer les formes anciennes de l'autorité - ni le discours progressiste - on ne doit à aucun prix brader les libertés acquises - ne s'attaquent frontalement à la question décisive : les formes de pouvoir qui, dans les sociétés traditionnelles, ont fonctionné sur le mode de l'autorité (éducative, mais aussi politique, judiciaire, médicale) sont-elles encore compatibles avec la logique de la démocratie ? Si l'exercice de l'autorité consiste à conférer au pouvoir une dimension mystérieuse qui le rende indiscutable, la crise de l'autorité n'est-elle pas inhérente aux sociétés qui considèrent qu'aucun pouvoir n'est légitime s'il n'a obtenu l'adhésion de ceux sur qui il s'exerce ? Curieusement, nos sociétés n'ont pas encore tiré toutes les conclusions de la conviction qui constitue leur pari le plus audacieux. Entre l'appel réitéré à réactiver purement et simplement l'autorité et l'affirmation illimitée des formes les plus spontanées de la liberté, cet essai tente d'ouvrir une voie originale : les interrogations qui traversent aujourd'hui la famille, l'école et plus généralement tous les lieux de pouvoir n'appellent-elles pas surtout à repenser les pouvoirs, voire à les consolider sur des bases renouvelées ?

05/2011

ActuaLitté

Lecture 6-9 ans

La fin de l'histoire

C'est le congrès annuel des Fins des histoires. Toutes les fins des livres sont là: les joyeuses, les tristes, les sérieuses, les courageuses... Toutes ? Vraiment ? Non ! Dans un vacarme terrible, la porte d'entrée s'ouvre pour laisser passer une affreuse Fin qui n'avait pas été invitée...

08/2018

ActuaLitté

Economie

La fin de l'eurolibéralisme

Le « non » Français à la Constitution européenne claqua comme une gifle magistrale des simples citoyens aux élites tellement assurées de leur domination qu’elles n’hésitèrent pas à manifester leur mépris pour une opinion populaire présumée vulgaire. De là à dire que ce vote historique n’exprime qu’un décalage entre l’élite informée et le peuple dépassé par un monde qu’il ne comprend plus, il n’y a qu’un pas. De là à croire que ce « non » ne débouche sur rien, car il n’y a pas d’alternative au « modèle » euro-libéral, il n’y a aussi qu’un pas. Mais ce sont deux faux pas que le livre de Jacques Sapir entreprend de corriger. Au-delà du « non » français, ce livre bref, décapant, savant et pourtant facile à lire, va aux fondements mêmes du décalage entre le peuple du « non » et l’élite du « oui ». Jacques Sapir démonte tous les non-sens économiques sur lesquels repose le discours euro-libéral dominant. Dans une forme accessible, il explique comment les résultats de la science économique réduisent à néant le culte de la concurrence libre et non faussée sur lequel repose la construction européenne depuis vingt ans. Il met en lumière la « nouvelle trahison des clercs » unis pour le « oui ». Leurs argumentaires, mélanges d’attaques haineuses et de lieux communs erronés, témoignent d’une profonde crise intellectuelle et du mépris pour la démocratie. Une fois démontrées l’absurdité du discours euro-libéral, l’auteur peut présenter les fondements d’un modèle alternatif pour l’Union européenne : l’économie mixte organisée plutôt que l’économie de marché dérégulée.

01/2006

ActuaLitté

Histoire internationale

La fin de l'Europe

L'échec du référendum marque-t-il la mort de l'Europe ? Non. Y aurait-il donc un bon usage du " non " ? Oui. Telles sont les deux réponses qu'apporte, dans cet essai lucide et passionnément européen, Renaud Dehousse, un des connaisseurs les plus subtils de la machine européenne. Pour lui, les Européens ont toujours adhéré à l'Europe tant que celle-ci s'efforce de régler des problèmes concrets. En revanche, ils s'en détachent quand on les invite à débattre de problèmes institutionnels que, à tort ou à raison, ils perçoivent de manière abstraite ou inquiétante. Tant qu'il n'y aura pas de peuple européen, il ne servira à rien de proposer une constitution à l'Europe. Plutôt donc que de nous lamenter, avançons. Renouons avec des projets concrets et défaisons-nous des idées toutes faites. Celles qui voudraient que le couple franco-allemand donne le " la " à un continent aujourd'hui plus diversifié ou qui, à l'inverse, craignent une hégémonie britannique pourtant bien improbable. Cet essai bouscule tous les conformismes sur l'Europe, conformismes dont on a pu mesurer la puissance pendant le débat référendaire. Raison de plus pour prêter attention à ce livre.

10/2005

ActuaLitté

Essais généraux

La fin de l'eau

Allons-nous vers la fin de l'eau ? Ou du moins de l'eau potable facilement disponible et bon marché ? Jusqu'aux récentes sécheresses connues par l'Europe et les Etats-Unis, les grandes puissances mondiales ont eu tendance à penser que le manque d'accès à l'eau était surtout un problème de pays pauvres. Mais en raison du réchauffement climatique et de la surexploitation par les activités humaines, la moitié de la population mondiale est désormais exposée à la rareté de cette ressource vitale. Dans le monde entier, les tensions sociales liées à l'accès à l'eau se font de plus en plus ressentir. Jusqu'il y a peu, l'eau faisait rarement la une des médias. Pourtant, sa gestion devrait arriver en tête des sujets les plus essentiels. Les solutions existent, mais les gouvernements ont pris beaucoup de retard. Cet ouvrage dresse la liste des actions à mener d'urgence avant que la modification du cycle de l'eau déjà à l'oeuvre n'entraîne des conséquences catastrophiques. Simon Porcher est professeur des universités en sciences de gestion à l'Université Paris Panthéon-Assas. Ses travaux portent sur la gestion et la tarification des services publics de l'eau. Il est l'auteur de plusieurs articles publiés dans les meilleures revues académiques et a co-dirigé l'ouvrage collectif Facing the challenges of water governance.

03/2024

ActuaLitté

Violence

La fin de l'impunité

"Jamais le souvenir des femmes que j'ai entendues à la barre comme victimes de viols ne m'a quittée. Je revois leurs visages en leurs contours, leurs regards apeurés ou en colère. J'ai pensé à elles et à toutes celles succombées sous les coups de leurs agresseurs lorsque j'ai accepté en mai 2022 d'être chargée de l'égalité entre les femmes et les hommes. C'est habitée de l'histoire de chacune d'entre elles que j'ai exercé cette mission, convaincue de la nécessité de faire de la lutte contre les violences faites aux femmes le premier pilier de l'égalité entre les femmes et les hommes. Nous n'en finirons pas avec l'impunité sans une révolution culturelle, sociale, juridique et judiciaire qui permette à la société tout entière de prendre pleinement conscience de ce qu'est la violence faite aux femmes, de la combattre sous toutes ses formes, de la réprimer de manière certaine et efficace". Comme magistrate puis comme ministre, Isabelle Rome s'est engagée avec ferveur dans la lutte contre les violences sexuelles et sexistes. Dans ce livre, qui mêle témoignage et et propositions concrètes, elle poursuit le travail entrepris au gouvernement et plaide pour une révolution judiciaire et juridique, qui elle seule permettra d'éradiquer les violences faites aux femmes. Parmi ses propositions marquantes : l'inscription dans la loi de la notion de féminicide et de contrôle coercitif, l'accompagnement financier des familles des victimes et l'introduction non-consentement dans la définition du viol.

02/2024

ActuaLitté

Romans de terroir

L'été est une longue fête

Abel Rousses et son frère Daniel se séparent sur le seuil de leur maison après la mort de leurs parents. Subsister sur ces terres ingrates leur est désormais impossible. Abel décide de se rendre sur la plaine littorale où il s'embauche ici et là et tente aussi de gagner un peu d'argent en affrontant les taureaux de Camargue. Il rencontre ainsi Roch Lacombe, fils de grande famille, révolté contre tout, fâché avec son père et qui, à la suite d'une déception amoureuse, risque, tout comme Abel, sa vie devant les cornes. Après un premier contact rugueux, une solide amitié va lier les deux garçons. Ils vont alors partir à l'aventure, passant d'un village en fête à un autre et vivant au jour le jour. Mais aucun ne peut imaginer comment leur quotidien va se retrouver imbriqué dans la grande Histoire, en cette période politique troublée allant de 1830 à 1851. Des événements bien particuliers vont déclencher et favoriser les péripéties et rebondissements inhérents à la fiction mais aussi à la réalisation des rêves de ces fougueux et talentueux garçons. Comme dans Une Passion de trop, et Des Saisons en demi-teinte, Alain Laborieux signe ici une grande saga familiale.

07/2020

ActuaLitté

Poésie

La fille de l'été

Belle et fuyante, insaisissable, voilà la fille de l'été telle que l'a rencontrée Jean-Pierre Andrevon, auteur de plus de 170 ouvrages dans les genres les plus divers, mais qui tâte aussi de la poésie, dont son récent Obstinément des femmes, des chats et des oiseaux, ainsi que de la chanson, avec 5 CD à son actif. Des poèmes ? Presque un journal parlé, délivré en les seuls vers qui comptent : libres.

08/2019