Recherche

L'Arbre Vengeur

Extraits

ActuaLitté

Littérature française (poches)

La grande vie

Adolphe Marlaud habite, rue Froidevaux, un appartement avec vue sur le cimetière, une de ces rues où "on meurt lentement, à petit feu, à petits pas, de chagrin et d'ennui". N'ayant réussi à n'être ni fantôme, ni homme invisible, cet étrange voyageur d'hiver s'est fixé une ligne de conduite : "vivre le moins possible pour souffrir le moins possible".

C'est sans compter sur Madame C., sa concierge, qui guette amoureusement son passage du haut de ses deux mètres pour le contraindre à des actes qu'une quatrième de couverture doit taire.

Jean-Pierre Martinet, l'auteur de ce texte halluciné paru en 1979, est mort oublié en 1993 : on a redécouvert depuis le sombre génie et la folie magnifique d'une oeuvre sans équivalent. Avec ce court livre, c'est son humour qui explose : il est d'un noir détergent.

06/2017

ActuaLitté

Poches Littérature internation

Secrets barbares

Ce roman commence par l'aveu d'un triple meurtre commis soixante ans plus tôt au coeur de l'Australie la plus fruste : sur son lit de mort, un vieillard s'accuse de la mort de trois des dix enfants Murphy, et c'est comme s'il voulait emporter avec lui outre-tombe la gloire de ce forfait monstrueux. Mais l'un des derniers survivants de la fratrie refuse à ce drame qui a détruit sa famille un épilogue aussi banal. Seul de cette lignée de paysans rudes et taiseux à avoir étudié, voyagé et connu le monde, il possède les mots, la mémoire et surtout l'orgueil nécessaires pour comprendre et reconstituer enfin comment, un soir de Noël 1898, la barbarie la plus archaïque a pu bouleverser l'ordre d'un monde figé par la peur. La vérité, avec ses failles et ses troubles, va se faire jour au fur et à mesure qu'il réincarne les protagonistes, se tenant à côté des derniers survivants que ces crimes anciens semblent maintenir en vie : car tous savent que l'un d'entre eux a du sang sur les mains. Composé en trois semaines par un auteur en transe, Secrets barbares est de ces romans puissants et sauvages qui captivent et ébranlent leurs lecteurs tant ils semblent fouiller dans ce que l'humain a de plus caché.

10/2020

ActuaLitté

Littérature

Une ombre qui marche

Premier roman qui évite les lois du genre, Une ombre qui marche se présente comme l'essai d'un universitaire sur un écrivain mythique. On est pourtant dans une pure création qui s'approprie les codes universitaires pour dérouter. Mieux qu'un pastiche, ce texte qui est aussi une biographie en creux d'un personnage hors norme qui par la grâce d'un livre unique et radical a bouleversé l'humanité. Timothy Grall, spécialiste de Montaigne, a en effet composé un livre qui n'est fait que de pages vides. Le roman en est la glose, le commentaire partial d’un admirateur passionné, qui nous révèle la puissance hypnotique du pouvoir de la page blanche. A la fois réflexion sur l’indicible et l’ineffable, et sur la richesse qui naît de ces limites, cette fantaisie sérieuse marie légèreté et gravité. Tiphaine Le Gall est née en 1985 et a grandi à Rennes. Après quelques vagabondages universitaires, de la philosophie à l’ethnologie en passant par l’anglais, et un détour par une grande librairie bretonne, elle se consacre à la littérature et devient professeure agrégée de lettres modernes. Attirée par l’étendue infinie de la mer, calme ou tumultueuse, qui offre tant de prise à l’imaginaire, elle s’est établie à Brest.

08/2020

ActuaLitté

Littérature française

Madame 60 bis

Quelques jours de la vie d'une femme sur le point d'accoucher à l'Hôtel-Dieu de Paris au milieu des misérables, des abandonnées, des nécessiteuses de toutes nationalités qui n'ont droit qu'à un numéro et à la vague compassion de bourgeoises venues faire leur bonne action. Confidences ou vacheries, petitesses et héroïsme invisible, ce sont les échos d'une souffrance morale et physique que raconte, dans une langue vive et en colère, une anonyme qui a eu droit à un lit supplémentaire et un bis comme matricule en attendant la délivrance. Instruite, lucide et vigilante, elle sait de quel système politique et de quels enjeux économiques participe le culte ambigu de la maternité.

01/2019

ActuaLitté

Romans historiques

Derrière l'abattoir

Cent ans qu'on célèbre la Grande Guerre, qu'on en chante les gloires et les héros, qu'on en conspue les horreurs et la folie. Au milieu de la forêt de croix érigées, peu de gens connaissent la plus terrible des futaies, celle qui marque la place des morts encore plus inutiles que les autres. Bêtes malades, éclopés du civil, réformés en temps de paix, ils furent les victimes de la vox populi s'en prenant aux planqués sans discernement : on les appela les "récupérés" et à les voir passer, faibles et marqués par la souffrance, dans les rues, même les plus incrédules en avaient le coeur serré.

11/2018

ActuaLitté

Littérature française (poches)

Aubervilliers

Une ville terrible et charmante, "la corbeille du Printemps et la chaudière de l'enfer". C'est ainsi qu'à l'aube du XXe siècle on parle d'Aubervilliers. On y cultive les fleurs mais on y meurt dans les effluves d'une industrie impitoyable. Avec ce livre qui ouvrira la voie à toute une génération d'écrivains engagés, Léon Bonneff a composé une oeuvre pleine d'empathie, de colère et parfois d'humour. Il restitue la vie de ce faubourg et de ces figures fières et misérables. Ecrit à hauteur d'homme, il nous rappelle que la littérature sait parfois se faire l'écho puissant d'un monde où manquent les mots.

06/2018

ActuaLitté

Non classé

Lettres aux ténèbres

Paris, de nos jours. Une ancienne captive, délivrée des chaînes du monde par le baiser vampirique. Un Tzigane, éveillé à la nuit pour venger les siens. Ambre et Lazzo, deux êtres au bord de l'abîme et de la folie. Leur ennemi? Il Carnefice, un alchimiste aux appétits monstrueux, déterminé à les détruire. Leur seul espoir? Une alliance. Mais peut-on briser des murs forgés par des siècles de solitude et de peur?

ActuaLitté

Non classé

Lettres aux ténèbres

Paris, de nos jours. Une ancienne captive, délivrée des chaînes du monde par le baiser vampirique. Un Tzigane, éveillé à la nuit pour venger les siens. Ambre et Lazzo, deux êtres au bord de l'abîme et de la folie. Leur ennemi? Il Carnefice, un alchimiste aux appétits monstrueux, déterminé à les détruire. Leur seul espoir? Une alliance. Mais peut-on briser des murs forgés par des siècles de solitude et de peur?

ActuaLitté

Littérature française

Le club des neurasthéniques

" Notre ami Mercoeur doit donc partir - je puis vous le dire - à la recherche d'un enfant perdu. Mais il est bien évident qu'il ne saurait accomplir cette randonnée par les moyens affreux du commun des mortels, surtout en ces temps de panique et de peste universelles... Mercoeur en est incapable... " Réunis au sein d'un club qui a érigé la neurasthénie en mode de vie, une poignée de résistants aux conventions, snobs parisiens qui ont renoncé à trouver un sens à l'existence, vont s'embarquer dans une expédition à laquelle rien ne les préparait. Animés par la plume malicieuse de l'un des plus brillants espoirs littéraires fauchés par la Grande Guerre, ils deviendront les héros improbables d'un roman qui joue d'humour et d'exotisme pour mieux nous emmener dans les grandes prairies de la fiction chères à Stevenson, Verne ou Conrad. Inédit en volume, ce livre découvre enfin ses charmes, un siècle plus tard, mais point trop tard...

05/2013

ActuaLitté

Littérature française (poches)

Les figurants de la mort

Abandonnant aux plumitifs leurs caricatures et aux aventuriers leurs vantardises, juste avant le désastre, un auteur qui avait en son temps parcouru le monde régla son compte à cette illusion. Il le fit avec une ironie, un style, un mordant et une intelligence qui ont conservé à ses lignes toute leur beauté et leur modernité. Croisement entre le grand roman d'aventures, l'univers de Blaise Cendrars et le " vrai " surréalisme, " Les figurants de la mort " mérite un retour au premier plan : " Action ! ".

05/2009

ActuaLitté

Littérature française

Les ruines de Paris en 4908

" Pour cette année 4908, nous vous proposons en exclusivité un voyage haletant à l'autre bout du monde, dans les ruines de cette mythique Capitale de la France, Paris, trésor du patrimoine mondial dont quelques archéologues subtils ont mis à jour les reliefs splendides. Amateurs de passé, amis de l'aventure, cette expédition est pour vous ! " Personne ne glissera cette annonce dans votre boîte aux lettres, à moins qu'ayant survécu à quelques cataclysmes, vous ne soyez un des habitants de cette France du cinquième millénaire. Offrez vous donc. tant qu'il est temps, grâce à Alfred Franklin, érudit drolatique, ce voyage insolite dans le plus grand chantier archélogique de tous les temps : Paris !

11/2008

ActuaLitté

Littérature française (poches)

La cité des fous. Souvenirs de Sainte-Anne

94 jours derrière les hauts murs de Sainte-Anne, trois mois à observer les condamnés de ce bagne ignoré, des semaines à contenir sa propre folie, Marc Stéphane les a vécus au début du XXe siècle. Voyage au bout d'un enfer personnel et collectif, cette Cité des fous est le récit détaillé de sa plongée dans ce monde chaotique interdit à quiconque n'était pas psychiatre, infirmier ou... aliéné. Et parce que cet écrivain désormais englouti possède une langue d'une verdeur à faire pâlir un certain Céline, parce que ses lignes mêlent à une intense compassion un refus du pathos fétide, il transforme ce qui pourrait être un réquisitoire en odyssée au pays de la folie. Texte inclassable et d'une inquiétante drôlerie, La cité des fous mérite de figurer dans les bibliothèques de ceux pour qui la littérature n'est prisonnière d'aucune forme et d'aucune camisole.

02/2008