Recherche

Joseph Heller

Extraits

ActuaLitté

Policiers

Maximilien Heller

Quand Monsieur Bréhat-Lenoir est retrouvé mort, empoisonné à l'arsenic et qu'une grosse somme d'argent lui a été dérobée, les soupçons se posent immédiatement sur son valet, Jean-Louis Guérin, d'autant que ce dernier a récemment acheté de l'arsenic, pour se débarrasser de rats, selon lui. Lors de la perquisition chez Guérin, la police requiert le témoignage du plus proche voisin, l'énigmatique Maximilien Heller, en pleine consultation avec son tout nouveau médecin. Dès le premier regard, Maximilien Heller clame l'innocence de Guérin et s'engage à la démontrer en employant tous ses talents de déduction, sa perspicacité et son art du déguisement. Un détective misanthrope, opiomane, longiligne, doté d'une intelligence supérieure, maitre dans l'art de la déduction autant que dans celui du déguisement dont les aventures sont narrées par son médecin de partenaire, voilà qui n'est pas sans rappeler Sherlock Holmes. Mais, Maximilien est né près de vingt ans avant son célèbre confrère et cela explique peut-être les racines françaises que Conan Doyle a conférées à son personnage.

12/2013

ActuaLitté

Policiers

Best-seller

Par l'auteur du roman culte Les Visages. Arthur Pfefferkorn est un prof de fac aux ambitions littéraires avortées. Il vit dans l'ombre de son plus vieil ami, le célèbre William de Nerval, auteur de policiers au succès international, qui compte même Stephen King parmi ses fans. Pour couronner le tout, William a épousé la belle Carlotta, dont Arthur est épris depuis leur jeunesse. Un jour, William disparaît en mer et Arthur se rapproche alors de la veuve éplorée. La tentation est grande de faire aussi main basse sur le dernier manuscrit - inédit - de son ami. Mais son plagiat va déclencher une série d'événements sinistres, dignes des thrillers les plus terrifiants... Un véritable tour de force, cette satire de polar contient tous les codes - espionnage, romance et suspense - auxquels l'auteur tord le cou avec un plaisir évident. Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Julie Sibony

05/2017

ActuaLitté

Littérature française

Maudit best-seller

Cyril Gramenk est un obscur romancier qui rêve de gloire. Pour se débarrasser d'un contrat qu'il ne veut pas honorer, il donne à son éditeur le manuscrit épouvantable qu'un admirateur lui a envoyé. A son plus grand étonnement, le livre est un succès. C'est là que les ennuis commencent ; le retour d'une ancienne maîtresse et la découverte de l'existence d'un fils caché n'arrangent rien... Sa vie n'est plus alors qu'une succession de situations délirantes, hilarantes ou pour le moins surprenantes, pour le plus grand plaisir du lecteur qui jubile à chaque rebondissement, jusqu'au bouquet final. Maudit Best-Seller est le récit d'une savoureuse dégringolade. On se prend d'emblée d'empathie pour cet anti-héros aussi touchant qu'agaçant, et à chaque malheur qui lui tombe dessus, on en redemande.

03/2014

ActuaLitté

Policiers

Keller en cavale

Promis juré, cette mission sera la dernière. John Keller, tueur à gages professionnel et philatéliste amateur, en a sa claque. Un dernier job facile, bien payé, ni vu ni connu, et à lui la belle vie de retraité. Enfin presque : le meurtre n'a jamais lieu, et Keller découvre son propre visage à la une du journal télévisé de CNN. Il est accusé d'avoir assassiné un sénateur célèbre. Et la commanditaire de Keller, sa vieille copine Dorothea, est retrouvée morte dans sa maison brûlée. Un coup monté, à l'évidence. Comment fuir, où se cacher quand l'Amérique tout entière vous croit coupable? Pour une retraite paisible, on a fait mieux...

05/2010

ActuaLitté

Poches Littérature internation

Catch 22

Catch 22, l'Article 22, est un " attrape-nigaud " qui permet à un colonel américain d'imposer un nombre de missions sans cesse croissant à son escadrille de bombardiers basée dans une petite île de la Méditerranée pendant la Seconde Guerre mondiale. Yossaran, héros tragicomique de cette épopée burlesque, est décidé à tout tenter pour sauver sa peau : il estime que sa seule mission, quand il s'envole, consiste à atterrir vivant. Simuler la folie dans cet univers délirant lui paraît le meilleur moyen de tirer au flanc. Hélas, l'Article 22 stipule : " Quiconque veut se dispenser d'aller au feu n'est pas réellement fou. " Cette première œuvre de Joseph Heller compte parmi les meilleurs romans américains de l'après-guerre.

05/2006

ActuaLitté

Poches Littérature internation

Catch 22

Catch 22, l'Article 22, est un " attrape-nigaud " qui permet à un colonel américain d'imposer un nombre de missions sans cesse croissant à son escadrille de bombardiers basée dans une petite île de la Méditerranée pendant la Seconde Guerre mondiale. Yossaran, héros tragicomique de cette épopée burlesque, est décidé à tout tenter pour sauver sa peau : il estime que sa seule mission, quand il s'envole, consiste à atterrir vivant. Simuler la folie dans cet univers délirant lui paraît le meilleur moyen de tirer au flanc. Hélas, l'Article 22 stipule : " Quiconque veut se dispenser d'aller au feu n'est pas réellement fou. " Cette première œuvre de joseph Heller compte parmi les meilleurs romans américains de l'après-guerre.

06/2004

ActuaLitté

Littérature étrangère

Catch 23. Nouvelles et autres textes

Bien avant la parution de Catch 22, Joseph Heller avait commencé à affûter son talent d'écrivain, à la recherche de la voix qui exprimerait le mieux sa vision particulièrement désabusée du monde. Dès 1945, avec la publication dans le magazine Story d'une nouvelle intitulée " Je ne t'aime plus ", Heller parvint à toucher des lecteurs blessés et désenchantés par la Seconde Guerre mondiale. L'histoire racontait le retour au pays d'un soldat américain et ses difficultés de réadaptation. Les nouvelles publiées par la suite continuèrent d'évoquer des êtres en marge de la société, mettant généralement en scène le " faible ", l' " opprimé ", le " monsieur-tout-le-monde " qui défiait les pronostics en survivant dans cet environnement hostile et peu accueillant. Ecrites dans un style que l'on en vint à appeler le " style de New York ", ces histoires, dont certaines n'ont jamais été publiées, relèvent du naturalisme urbain. Simples et réalistes, elles s'inscrivent dans un passionnant processus d'apprentissage qui aboutira à la publication de son chef-d'œuvre : Catch 22.

06/2004

ActuaLitté

Littérature française (poches)

Joseph

Joseph est un doux. Joseph n'est pas triste, du tout. Joseph existe par son corps, par ses gestes, par son regard ; il est témoin, il est un regardeur, et peut-être un voyeur de la vie des autres, surtout après la boisson, après les cures. Il reste au bord, il s'abstient, il pense des choses à l'abri de sa peau, tranquille, on ne le débusquera pas.

02/2016

ActuaLitté

Poches Littérature internation

Joseph

Joseph, un jeune poète, et sa femme Nora, une Norvégienne qui fut artiste peintre, ont une petite fille et vivent pauvrement. Ils ont beaucoup de mal à ne pas se disputer. De scènes en accalmies, au bord de la rupture, ils arrivent à échapper à la mécanique des ressentiments. Une trêve intervient.

04/1983

ActuaLitté

Romans historiques

Honnis soient-ils - 1 - Joseph. Joseph

Abandonnée, élevée dès sa plus rude enfance dans un couvent du sud de la France, Amélia grandit aux côtés de ceux qui maudissent les bourreaux, voleurs de la Vie offerte par Dieu. Quand, à l'aube de ses quinze ans, on l'oblige à épouser celui d'Aix, en Provence, son existence se disloque et s'effondre. Incomprise par son vieil époux, elle se sent seule, impuissante et trahie. Pourtant, dans la tourmente, un homme se rapproche d'elle... mais en a-t-elle conscience ?

10/2018

ActuaLitté

Littérature française (poches)

Joseph Conrad

"La vie ne nous connaît pas et nous ne connaissons pas la vie - nous ne connaissons même pas nos propres pensées". Né à Berditchev, ville de l'Empire russe, Josef Teodor Konrad Korzeniowski, dit Joseph Conrad (1857-1924), eut deux vies. La première, vouée à la carrière maritime. Vingt ans durant il sillonne les mers du globe. Brevet de capitaine au long cours en poche, on le retrouve à Marseille, Singapour, Bornéo, Berau, au Congo, en Australie, au Canada. Parlant couramment le polonais, l'allemand, l'anglais, le français (avec un accent marseillais), il décide, en janvier 1894, de se consacrer entièrement à son oeuvre littéraire qu'il rédige en anglais - sa deuxième vie commence. Du Nègre du "Narcisse" à Amy Foster, en passant par Lord Jim ou Au coeur des ténèbres, ses romans et nouvelles font de celui qui affirmait vouloir écrire pour le plus grand nombre l'un des plus grands romanciers de langue anglaise du XXe siècle.

05/2014

ActuaLitté

Histoire de France

Joseph Bonaparte

Président du district d'Ajaccio, ambassadeur, député, conseiller d'Etat, sénateur, Grand Electeur de l'Empire, roi de Naples puis d'Espagne, lieutenant général de l'Empereur en 1814, président du Conseil aux Cent-Jours, l'aîné des Bonaparte a joué un rôle considérable pendant la Révolution puis sous le gouvernement de son frère cadet, Napoléon, dont il fut peut-être le seul ami. Après 1815, il séjourna longuement aux Etats-Unis, où il sut se faire apprécier. Son neveu le roi de Rome mort en 1832, il devint prétendant au trône impérial. Décédé à Florence en 1844, Joseph Bonaparte rejoignit l'Empereur sous le dôme des Invalides en 1862, emportant sa parcelle de gloire et d'éclatants souvenirs. Le prix Chateaubriand 2017 a distingué cette biographie d'une exceptionnelle ampleur.

10/2019

ActuaLitté

Histoire de France

Joseph Fouché

Fouché ! Les deux syllabes claquent et immédiatement retiennent l'attention. Dans ses souvenirs, Chateaubriand a en quelque sorte statufié Talleyrand et Fouché, en évoquant le " vice appuyé sur le bras du crime ", contribuant ainsi à l'essor de la légende noire du ministre de la police de Napoléon. Aucune figure de l'époque impériale n'a à ce point troublé les esprits et fasciné. De Balzac à Stefan Zweig, de Louis Madelin à Jean Tulard, les grands maîtres de la littérature et de l'histoire ont entrepris de brosser le portrait de cet homme énigmatique. Louis Madelin est le premier à avoir abordé, de manière scientifique, la vie et la carrière de Fouché. L'historien a cherché à comprendre la cohérence d'un itinéraire longtemps qualifié d'opportuniste. Il ne cèle pas les coins d'ombre du personnage, mais il entend surtout mettre l'accent sur l'unité d'un homme qui, au-delà de ses revirements politiques, a conservé intacte sa volonté de consolider les acquis de la Révolution. L'auteur montre égaiement la part que prend le ministre à la construction du pouvoir personnel de Napoléon et à celle de l'oeuvre impériale. Véritable caméléon politique, il traversera encore plusieurs révolutions politiques jusqu'à la chute de l'Empire.

09/2010

ActuaLitté

Littérature étrangère

Joseph Kerkhoven

Joseph Kerkhoven constitue le troisième volet d'une trilogie (dont les deux premiers volumes sont L'Affaire Maurizius et Etzel Andergast) conçue par Jakob Wassermann comme son grand œuvre : à la fois critique de la société contemporaine et analyse de l'être humain. Malade, ruiné, traqué, persécuté par les nazis, Wassermann termine Kerkhoven en octobre 1933 et envoie le manuscrit à son éditeur et ami Fischer, qui, par crainte de représailles, le refusera. L'écrivain se résigne à le confier à l'éditeur hollandais Querido. Wassermann meurt le 1er janvier 1934. Joseph Kerkhoven paraîtra après sa mort. Il est facile d'imaginer, à suivre ce tourbillon, sinon cette espèce de chasse à l'homme, que Wassermann se soit complu au portrait d'un médecin, Kerkhoven, qui fait de la folie sa principale étude. Il paraît logique qu'un créateur comme Wassermann ait voulu décrire la folie du monde non seulement par le cas exemplaire d'un traitement - celui de l'écrivain Herzog que Kerkhoven soigne et délivre d'un passé douloureux et obscur - mais par son expérience intime même. C'est du fond de cet abîme qu'on croit deviner que Wassermann a perçu ou distingué le commencement d'une réponse à la condition humaine. Artiste total qui assume à lui toute l'humanité.

10/2002

ActuaLitté

Histoire internationale

François-Joseph

François-Joseph n'est pas un bâtisseur d'empire - le sien s'effondre deux ans après sa mort -, et dans sa vie de souverain, les échecs politiques et les revers militaires l'emportent sur les succès. Pourtant, dès son vivant, François-Joseph entre dans la légende. Les nombreux malheurs qui le frappent dans sa famille (exécution d'un frère, suicide d'un fils, assassinat de son épouse) et la longueur de son règne n'y sont pas étranger. L'image de François-Joseph retenue par la mémoire collective n'est-elle pas celle du vieil empereur au visage orné d'immenses favoris ? Mais surtout, héritier de la plus vieille dynastie d'Europe, " dernier monarque de la vieille école ", comme il se définit lui-même, il incarne avec majesté une certaine idée de la monarchie et du pouvoir. Si certains lui reprochent d'avoir laissé se développer, par son immobilisme, après 1867, les conséquences négatives du dualisme, le respect qui l'entoure tient unis ses 50 millions de sujets, ses onze peuples pourtant travaillés par des forces centrifuges. Car durant les soixante-huit années de son règne, des révolutions de 1848 à l'apocalypse de la Première Guerre mondiale, son empire est au centre de l'affrontement qui oppose deux logiques et deux cultures antagonistes, l'Etat multinational et l'Etat-nation. A travers cette lutte, c'est le destin de l'Europe qui s'accomplit, l'Europe du XXe siècle qui est en gestation.

09/2006

ActuaLitté

Histoire de France

Joseph Fouché

Joseph Fouché (1759-1820) fascine toujours aujourd'hui parce qu'il fut un acteur de premier plan durant plus de vingt années d'une densité exceptionnelle (ses deux grands rivaux ne s'appelèrent-ils pas Robespierre et Napoléon ?) et qu'il fut l'inventeur de la police politique. Il n'eut pas son pareil pour " vouloir être de tout ", comme le déclara un jour l'Empereur, pour occuper le devant de la scène à tout prix (" l'intrigue [lui] était aussi nécessaire que la nourriture "). Ne pouvant se résoudre à rester au second plan, il se singularisa durant la Terreur par un comportement particulièrement sanguinaire comme représentant en mission à Nevers et à Lyon ; il fut ensuite l'un des inspirateurs du complot contre Robespierre le 9 Thermidor ; le 13 vendémiaire, il prodigua ses conseils à Barras mais l'abandonna le 18 brumaire. Ministre de la Police de Napoléon, il se délectait à démêler les fils des intrigues jacobines ou royalistes. Disgracié à deux reprises pour avoir manifesté une fidélité à éclipse au régime et au souverain, il intrigua un peu plus tard auprès de Murat, roi de Naples, pour le détacher de Napoléon. La confusion des Cent-Jours le combla par les occasions qu'elle lui donna de multiplier les manœuvres, et il parvint un temps à devenir le ministre de la Police de Louis XVIII lui, le régicide, avant de mourir en exil, riche à millions. Ce parcours plus tortueux encore - s'il est possible - que celui de Talleyrand, a passionné des auteurs aussi divers que Balzac, Zweig et, récemment, Jean-Claude Brisville. N'était-il naturel qu'il retînt l'attention de notre meilleur historien de l'Empire, Jean Tulard ?

01/1998

ActuaLitté

Littérature française

Joseph libéré

Il est immense, Joseph. Un vrai colosse d'ébène, mais un colosse aux pieds d'argile, né sous une mauvaise étoile sur ce bout de terre de Martinique. Toutes les nuits, il se réveille en hurlant, hanté par une phrase qui l'obsède mais qu'il ne comprend pas. Esclave de sa mémoire, il l'est aussi de son ignorance puisqu'il est analphabète, et il subit les caprices de sa famille en vertu d'un contrat moral qui l'asservit. Mais un jour, sous le soleil éclatant qui baigne l'océan, son destin va changer : Joseph apprendra à lire, à aimer et à retrouver sa dignité.

03/2017

ActuaLitté

Musique, danse

Joseph Haydn

Considéré à son époque dans toute l'Europe comme le plus grand compositeur vivant, véritable figure de légende dans ses dernières années, Haydn laissa à la postérité une œuvre gigantesque (106 symphonies, 62 sonates, 68 quatuors, 13 opéras...), d'une constante et exceptionnelle qualité. Maître incontesté des grandes formes musicales auxquelles il sut donner leurs véritables lettres de noblesse, ce créateur compte parmi les plus géniaux de toute l'histoire de la musique, d'une stature égale à celle de ses cadets Mozart et Beethoven avec lesquels il forma ce qu'on a coutume d'appeler la " trinité classique viennoise ". La longue et fructueuse carrière de ce personnage pétri d'humour est ici retracée année par année au cours d'un récit truffé de très nombreux documents longtemps inédits en France : les récits de son enfance rapportés par ses trois premiers biographes à partir de son propre témoignage, les savoureux Cartiers de ses séjours à Londres, sa correspondance et bien d'autres écrits de l'époque parmi lesquels ceux évoquant les fastes de la Cour des Esterhazy ou encore le bouillonnement de la vie sociale et artistique londonienne et viennoise. Quant à l'œuvre, elle est traitée dans son intégralité à partir d'un découpage par grandes périodes esthétiques, tout à la fois en de larges synthèses stylistiques, puis opus par opus, selon une approche analytique mettant en évidence le déroulement et l'originalité de chaque composition.

11/2001

ActuaLitté

Histoire de France

Joseph Fouché

Joseph Fouché (1759-1820) est l'une des figures les plus énigmatiques de son temps. Elevé chez les Oratoriens, il fut un pilleur d'églises. Conventionnel modéré, il massacra les royalistes de Lyon. Ayant voté la mort de Louis XVI, il fut ministre de Louis XVIII. Napoléon, qui en fit son ministre de la Police, le chassa et le rappela : il le craignait et avait besoin de lui. La postérité n'a longtemps vu en Fouché que l'opportuniste cynique, capable de toutes les infamies et de toutes les trahisons pour assouvir son goût du pouvoir. Il le fut, mais il sut aussi s'opposer habilement à Robespierre comme à Napoléon, et, en quelques occasions décisives, agir en fonction du bon sens et de l'intérêt de son pays. Biographe de Marie-Antoinette et de Balzac, le romancier d'Amok et de La Confusion des sentiments nous donne ici un saisissant portrait de ce personnage, en qui il voit la première incarnation d'un type politique moderne : l'homme de l'ombre, dissimulé, manipulateur, actionnant en coulisses les mécanismes du pouvoir réel.

02/2000

ActuaLitté

Littérature étrangère

Joseph Andrews

Fielding est le premier des romanciers anglais. Son nom est immortel comme peintre des mœurs naturelles. De tous les ouvrages d'imagination auxquels le génie anglais a donné naissance, les siens sont d'ailleurs les plus anglais... Avec ses dons d'humour solide et naturel, et cette puissance où il atteint par la description naturelle d'un caractère, le Père du roman anglais n'a plus été approché, même par les plus heureux de ses cadets. Il est vraiment, comme l'a qualifié Byron, "l'Homère prosateur de la nature humaine".

10/2008

ActuaLitté

Littérature étrangère

Joseph Haydn

"L'objet de l'ouvrage que voici est de présenter, selon l'état actuel de nos connaissances, la biographie de Joseph Haydn et le développement de son activité artistique. La première partie s'attache non seulement à retracer la vie du musicien, mais aussi à esquisser un portrait de son caractère tel que nous le révèle une part importante et longtemps inédite de sa correspondance. La seconde, elle, traite de l'oeuvre, et en raison même de son abondance, j'ai surtout mis l'accent ici sur les grandes lignes qui ont présidé à son évolution." C'est en ces termes que Karl Geiringer, déjà connu en France par ses écrits sur Brahms et sur la famille Bach, aborde son ouvrage sur le grand compositeur auquel il consacra, pendant un demi-siècle, la majeure partie de son temps. Vivant, riche en anecdotes, exceptionnellement documenté, ce livre situe le musicien dans son époque, en même temps qu'il l'étudie en profondeur.

03/1984

ActuaLitté

Critique littéraire

Joseph Delteil

Joseph Delteil, romancier célébrissime dans les années 20 et 30 où ses oeuvres furent admirées autant que décriées pour leur audace formelle et leur érotisme, compte parmi les grands oubliés des lettres françaises. Retiré à la campagne depuis l'avant-guerre jusqu'à sa mort en 1978, il se plut à l'effacement, se contentant de se savoir apprécié par des auteurs comme Breton, Céline, Gide, Montherlant, Lawrence Durrell, Henry Miller... Son écriture flamboyante, très imitée à l'époque de sa gloire, se situe entre Rabelais et le surréalisme ; mêlant tous les registres, brassant les références culturelles avec humour, elle demeure unique par sa verve exubérante et sa complexité baroque. Vingt ans après sa disparition, ce Dossier H présente l'écrivain et l'homme Delteil à travers ses nombreuses facettes, tout en rendant compte de l'actualité de son oeuvre qui suscite à nouveau, depuis quelque temps, un intérêt croissant.

07/1998

ActuaLitté

Littérature française

Le best-seller de la rentrée littéraire

Octave Carezza est écrivain à mi-temps : il se consacre tantôt à l'écriture, tantôt à l'angoisse de la page blanche. A 37 ans, il rêve de signer un best-seller et de trouver l'amour. Mais les libraires le snobent et il va de déboires en déboires avec ses lectrices, ses éditeurs, ses confrères dans les salons du livre, les critiques ou les e-books. En dix chapitres loufoques, plus hilarants les uns que les autres, Olivier Larizza brosse une satire épatante du monde littéraire. Avec des personnages d'anthologie !

01/2015

ActuaLitté

Science-fiction

American Best Seller. Apophis 13 avril 2029

Un géocroiseur fonce droit sur la terre. Une nouvelle extinction des espèces après celle des dinosaures ? Une intox ? Le FBI, la NSA et la CIA enquêtent. Des solutions pour sauver l'histoire humaine et la naissance d'un nouvel homme concocté par des géants du numérique réunis pour potentialiser leurs forces. De la science-Fiction ou une possibilité? Le roman tente d'y réfléchir.

11/2019

ActuaLitté

Lecture 9-12 ans

L'histoire d'Helen Keller. Edition collector

L'histoire vraie d'Helen Keller, une petite fille aveugle, sourde et muette. Un combat de vie gagné à deux. Venez découvrir ce roman grandiose dans cette édition collector à tirage limité ! Quel avenir pour une petite fille de six ans, aveugle, sourde et muette ? Les parents d'Helen sont désespérés, jusqu'au jour où Ann Sullivan arrive chez eux pour tenter d'aider Helen à sortir de sa prison sans mots, ni couleurs, ni sons. Les premiers échanges sont houleux, mais la persévérance d'Ann, l'intelligence et le désir d'apprendre d'Helen parviennent à vaincre l'impossible.

03/2019

ActuaLitté

Romans de terroir

Les frères Joseph

Juillet 1914. Joseph Trilloux doit réserver la batteuse pour la moisson qui va commencer. Un homme comblé que ce paysan. Il a quatre fils, solides et vaillants. Alphonse-Joseph, l’aîné, déjà père d’un garçonnet. Louis- Joseph, son cadet, auquel ses capacités auraient permis de faire des études, si on avait écouté l’instituteur. Pierre-Joseph, le troisième, un jeune homme de vingt-deux ans, boucher de son état, a toujours un mot pour rire. Clément-Joseph enfin, le dernier, tout juste seize ans, s’échauffe quand on parle de la guerre, voudrait bien être de ceux qui reprendront l’Alsace et la Lorraine. La guerre, on en parle depuis des mois. Et voilà que l’ordre de mobilisation tombe, avant même que les moissons aient commencé. Tandis que ses trois aînés s’en vont vers les Vosges où tonne le canon des premiers combats, Joseph organise tant bien que mal la récolte avec sa femme, Louise. Un mauvais moment à passer, puisque la guerre s’annonce brève et que les hommes, dit-on, seront de retour pour les vendanges.

01/2013

ActuaLitté

Religion

Joseph de Nazareth

Les chapitres et extraits recueillis dans ce volume sont tirés des ouvrages de Maria Valtorta. " Joseph est présent en tant que gardien et protecteur de la Pureté et de la Sainteté et il continuera à travailler. Mais il se réjouit qu'eux, ses deux amours, connaissent un peu d'aisance et de confort. Joseph est le gardien de Dieu et de la Mère de Dieu et Epouse du Très-Haut, jusqu'à présenter l'étrier à ces vassaux de Dieu. C'est un pauvre charpetnier... Mais il est toujours de race royale et a les manières d'un roi. C'est aussi de lui qu'il a été dit : Il était humble parce qu'il était réellement grand. (Jésus à Maria Valtorta, le 28 février 1944) En annexe, l'ouvrage présente l'exhortation apostolique Redemptoris Custos de Jean Paul II et la lettre encyclique Quamquam pluries de Léon XIII.

02/2019

ActuaLitté

Littérature française

L'autre Joseph

" Joseph Djougachvili, dit Staline, surnommé Sosso dans les premières années de sa vie, est né en Géorgie, à Gori, en 1878. Quelques années plus tard, à quelques rues de là, naissait un autre Joseph, Davrichachvili, ou Davrichewy. " Dès les premières lignes de son nouveau roman, Kéthévane Davrichewy avertit son lecteur : la mémoire familiale sera la matière de son livre, tout comme pour La Mer Noire, paru en 2010. Mais cette fois, parce que son mythique arrière-grand-père a grandi avec Staline, et que sa vie entière en a été marquée, l'histoire intime prend une autre dimension, que ne manquera pas d'interroger la romancière. Kéthévane Davrichewy, avec la simplicité et le naturel qu'on lui connaît, entre de plain-pied dans l'enfance de " l'autre Joseph " : fils du préfet de Gori, il grandit dans une communauté encore archaïque, au milieu des gamins des rues, fascinés comme lui par les légendes bibliques et par les histoires de bandits caucasiens racontées lors des veillées. Même si le gamin exalté, batailleur et arrogant qu'est Sosso - dont la mère travaille dans sa famille comme couturière - agace bien souvent le petit Joseph, il partage avec lui des rêves d'héroïsme et de grandeur. La ressemblance entre les deux garçons est frappante, mais c'est bien plus tard, alors que son père continue de subvenir aux besoins de Sosso jeune homme, que Joseph comprendra les liens de sang qui vraisemblablement les unissent. Après les années d'enfance, tous deux sont envoyés à Tiflis afin de poursuivre leur scolarité : Sosso au séminaire, Joseph au collège. Le solide gaillard que ce dernier est devenu y prend sous sa protection un gamin malingre, romantique et poète, Lev Rosenfeld. Il se garde bien de lui parler de Sosso, qu'il voit le moins possible, et qui, les années passant, se révèle au séminaire un agitateur notoire, puis un activiste qu'on finit par expédier en Sibérie. Lev Rosenfeld, devenu Kamenev, sera avec Staline et Zinoviev l'un des membres du triumvirat soviétique. Pendant que Sosso met à profit son exil pour réfléchir à son avenir - c'est ce qu'il confiera à Joseph -, celui-ci part étudier à Paris. En ces premières années du vingtième siècle, la ville bouillonne d'idées révolutionnaires. Joseph y retrouve Kamenev, amoureux de la soeur de Trotsky. De retour à Tiflis, les deux amis de Gori vont bientôt combattre au coude à coude dans les rangs de la révolution de 1905. Joseph veut une Géorgie indépendante ; Sosso le Bolchévik a d'autres visées. La distance se creuse, nourrie par les anciennes rivalités... Alors que le futur Staline marche vers son destin, Joseph entre dans une vie adulte tumultueuse, dont la première étape sera la fuite et l'exil. Alternant une narration enlevée où le quotidien des gamins bagarreurs de Gori transformés en ardents révolutionnaires se vit à hauteur d'homme, et des chapitres où elle met en perspective la figure de son fougueux aïeul, Kéthévane Davrichewy écrit un roman de formation en miroir : depuis sa tendre enfance, Joseph a été obligé de prendre en compte son encombrant camarade. Ses choix ultérieurs - pilote d'avion, il s'engage du côté de la France lors de la Grande Guerre, avant d'entrer dans les services secrets... - ont certainement été dictés par l'ombre menaçante du maître du Kremlin. Et c'est bien après la mort du dictateur qu'il publiera des mémoires au titre improbable : Ah ! Ce qu'on rigolait bien avec mon copain Staline. Kéthévane Davrichewy - ses livres précédents l'ont illustré - excelle dans la peinture des années déterminantes qui marquent le passage à l'âge adulte et la perte de l'innocence. Apprivoisant la légende familiale, elle a mené son enquête et, sous sa plume subtile, l'autre Joseph s'incarne en un passionnant personnage de roman.

01/2016

ActuaLitté

Romans historiques

Jeanne et Joseph

Autour de 1350, après que son fils ait repris la couronne impériale, Jeanne de Savoie quitte Constantinople. Son confident Joseph, juif espagnol, relate leur amitié passionnelle. Le culte de la Mère de Dieu leur permet de transcender la diversité des religions et des préférences sexuelles.

11/2015

ActuaLitté

Critique littéraire

Joseph d'Arbaud

Biographie de Joseph d'Arbaud (1874-1950) auteur du roman "La bête du Vaccarès", poète de langue provençale.

01/1984