Recherche

Jean-Luc Graff

Extraits

ActuaLitté

Beaux arts

Jean-Luc Verna

Cette première monographie de l'artiste réunit plus de 200 oeuvres, pour la plupart inédites, et croise les regards singuliers de deux auteurs, Stéphanie Moisdou et Claude-Hubert Tatot.

03/2014

ActuaLitté

Beaux arts

Jean-Luc Vilmouth

Cet ouvrage, première monographie complète consacrée à l'artiste, tient lieu à ce jour de catalogue raisonné. Il est enrichi de textes inédits d'Emma Lavigne, Marie Brines, Jeff Rian, Noritoshi Hirakawa, et de l'artiste ; de textes réédités de Sarit Shapira, Yve-Alain Bois, Dominique Gonzalez-Foerster, Didier Semin, et d'entretiens avec Kathy Alliou et Jean-Hubert Martin. "Ce qui m'intéresse le plus, c'est l'homme et sa relation au monde, aux objets. Les relations entre les choses. Un objet n'existe pas seul dans le monde. Si l'on prend une tasse, elle existe en relation avec la soucoupe, la table, la cuillère, la bouche, etc... Les choses n'existent qu'en relation avec ce qui se trouve autour. [...] Ce que je cherche, c'est une situation à laquelle je peux faire écho, tisser des liens, délimiter des zones d'échanges et de complicité, une possibilité d'augmentation." J.-L. V.

11/2017

ActuaLitté

Littérature française

Jean-Luc persécuté

" Comme il avait été convenu qu'il irait, ce dimanche-là, voir sa chèvre à Sassenaire, Jean-Luc Robille, après avoir mangé, pris son chapeau et son bâton. "

06/2022

ActuaLitté

Littérature française

Jean Luc persécuté

" Comme il avait été convenu qu'il irait, ce dimanche-là, voir sa chèvre à Sassenaire, Jean-Luc Robille, après avoir mangé, pris son chapeau et son bâton. "

ActuaLitté

Littérature érotique et sentim

Graff coeur

Léna a vingt-trois ans. Sa seule passion est le graff, et elle a déjà réalisé des fresques murales remarquées sous le pseudo de FéeBriLe. Mais entre soirées alcoolisées et histoires d'un soir, Léna ne supporte plus la vie qu'elle mène. Sur un coup de tête, alors qu'elle vient de mettre fin à ses études aux Beaux-Arts, elle part à la recherche de Caden. Celui avec lequel elle a vécu une relation passionnée et qu'elle ne réussit pas à oublier. Celui qui, parti à Londres quatre ans plus tôt, ne lui a jamais expliqué les raisons de son départ précipité et ne lui a pas donné de nouvelles depuis. Sur place, Léna est accueillie par Anna, une amie de longue date, et Ellen, la jumelle de Caden. Quand elle renoue avec ce dernier, il n'a plus rien en commun avec le garçon de ses souvenirs. Le rebelle qui la fascinait s'est métamorphosé en homme d'affaires froid et distant, fiancé à une jeune femme aux manières parfaites, et qui semble vivre dans une réalité tout autre. Mais Léna ne s'avoue pas vaincue et va tout tenter pour le reconquérir...

09/2019

ActuaLitté

Littérature française

Jean-Luc et Jean-Claude

Dans le café de ce petit bourg où Jean-Luc et Jean-Claude ont la permission, tous les jeudis, de venir boire un verre (sans alcool), les choses prennent ce jour un tour inhabituel. D'abord, il y a ce jeune gars aux cheveux si blonds, il émerveille les deux amis parce qu'il vient d'Abbeville. Et puis demain c'est vendredi, le jour des soins redoutés par Jean-Luc qui sent en lui quelque chose gronder. Peut-être un écho de la tempête qui vient de balayer tout le canton, mettant en danger les phoques de la baie et pour lesquels Jean-Claude se fait tant de souci. Il suffira d'un rien, un billet de loto qu'on refuse de valider à Jean-Claude, pour que tout se dérègle.

08/2022

ActuaLitté

Littérature française

Ada et Graff

De cette journée comme de la précédente, Ada n'attend qu'une baignade dans la rivière sous les arbres et un signe de sa fille qui ne viendra pas. Bras et jambe dans le plâtre, Graff n'aurait jamais cru que tout s'interromprait en ces circonstances, qu'il lui faudrait quitter sa famille de cirque en pleine tournée. Pour lui comme pour elle, l'avenir semble a? l'arrêt, l'horizon tout à fait barré. La vieille dame anglaise et l'ancien funambule tsigane ignorent que la vie les précipite déjà l'un vers l'autre. Car l'âge n'entame ni l'imagination, ni le désir, ni l'audace. Au jeu des hasards et des retrouvailles, le chambardement approche. Leur aventure, que tous ne voient pas d'un bon oeil, pourrait les emporter loin, bousculant au passage bien des existences.

ActuaLitté

Littérature française

Ada et Graff

De cette journée comme de la précédente, Ada n'attend qu'une baignade dans la rivière sous les arbres et un signe de sa fille qui ne viendra pas. Bras et jambe dans le plâtre, Graff n'aurait jamais cru que tout s'interromprait en ces circonstances, qu'il lui faudrait quitter sa famille de cirque en pleine tournée. Pour lui comme pour elle, l'avenir semble a? l'arrêt, l'horizon tout à fait barré. La vieille dame anglaise et l'ancien funambule tsigane ignorent que la vie les précipite déjà l'un vers l'autre. Car l'âge n'entame ni l'imagination, ni le désir, ni l'audace. Au jeu des hasards et des retrouvailles, le chambardement approche. Leur aventure, que tous ne voient pas d'un bon oeil, pourrait les emporter loin, bousculant au passage bien des existences.

02/2024

ActuaLitté

Poésie

AINSI DIRE - Jean-Luc Steinmetz

Avec "Ainsi dire", le poète se retrouve seul, bouleversant d'inquiétude devant le seuil ; une intranquillité pour reprendre un terme inusable face à l'inéluctable, face à ce qui va inéluctablement advenir... D'une décade à l'autre, des mots, des pensées, qu'il serait excessif de considérer comme des "thèmes", ont produit leurs échos, accusé leurs différences.

09/2023

ActuaLitté

Cinéastes, réalisateurs

Jean-Pierre & Luc Dardenne / Seraing

Ce livre s'inscrit dans une continuité. Un précédent volume, Antonioni/Ferrare, interrogeait une ville et un mode d'écriture. Il s'agissait d'écrire sur le cinéma d'Antonioni et sur la ville de Ferrare qui, c'était une hypothèse, a construit son regard, et d'expérimenter par ailleurs un mode d'écriture à la lisière de la fiction. Réfléchir à l'urbain et tenter de trouver une écriture "juste" pour parler des films reste le moteur de ce nouveau projet. La ville de Seraing sert d'écrin à presque tous les films réalisés par les frères Dardenne. L'hypothèse, tette fois, est qu'en travaillant sur la durée et en inscrivant leurs films dans un environnement social précis, en accordant une place déterminante au travail et à ses variantes dans le temps, Jean-Pierre et Lut Dardenne ont contribué à définir un paysage. La construction de l'ouvrage repose sur trois séjours successifs à Seraing en compagnie de Guy Jungblut, à nouveau sollicité pour les photos qui encadrent l'écrit. Ces photos n'ont pas le statut de simples illustrations. Les séquences photographiques constituent un regard autonome sur la ville, ses particularités et ses failles. A plusieurs reprises, elles ont relancé le travail d'écriture qui parfois s'épuisait entre descriptions vaines et réflexions sociologisantes déconnectées du terrain. Le texte avance à partir de thèmes associés à la ville, son inscription dans l'histoire industrielle de la région, sa structuration, son fleuve, les bois qui l'enserrent, les ruines qui la trouent : des thèmes mis en regard des manières de filmer des frères Dardenne, tels les déplacements incessants des personnages, leurs gestes, leur relation au monde du travail et à la parole. D'autres pistes encore sont explorées, celle de frontière, de seuil, de passage, de lieu. Le fil narratif s'autorise des retours, des redites, des précisions d'un chapitre à l'autre. Il ne s'agit pas de démontrer mais de parcourir un chemin fragile, cabossé, incertain ; une réflexion forte de ses convictions mais sans cesse assaillie par le doute. Un troisième volume devrait poursuivre le parcours : un voyage en Allemagne sur les traces de Wim Wenders, de Berlin à Wuppertal. Il s'agira alors de se risquer à passer du côté de la fiction.

03/2021

ActuaLitté

Cinéastes, réalisateurs

Jean-Luc Godard. Une encyclopédie

L'essayiste Youssef Ishaghpour a publié en 2001 un Orson Welles en trois volumes qui est resté depuis un livre de référence. Au moment de sa mort en octobre 2021, il préparait depuis 20 ans un monumental ouvrage sur les films de Jean-Luc Godard, lui aussi disparu moins d'un an plus tard. Voici donc cette "encyclopédie" où l'auteur rend compte, film après film, de l'importance du cinéaste franco-suisse. On y apprend donc à voir mais aussi à penser le cinéma, puisque que toute l'oeuvre de Godard n'est qu'une vaste réflexion sur l'image, sur le cinématographe et sur ce qu'est la fiction.

05/2023

ActuaLitté

Cinéma

Jean-Luc Godard, Dictionnaire des passions

Jean-Luc Godard, Dictionnaire des passions propose d'approcher l'univers du cinéaste de manière originale, ludique, intrigante, inhabituelle. Jean-Luc Douin jalonne la vie et l'oeuvre de Jean-Luc Godard, les épisode marquants de sa biographie, les thèmes qui lui sont familiers, et les correspondances souterraines qui relient les uns aux autres, au fil de deux cent cinquante entrées qui déclinent des films (longs ou courts), des collaborateurs, des maîtres littéraires ou cinématographiques, de comédiens, des comédiennes. Mais aussi des obsessions, des options politiques, des credo artistiques, des personnages, des lieux. Comment Godar fait bande à part, comment il parle de l'amour, du sexe, de la guerre, de la mort. Comment il voit la vie en noir, ou en couleur. Comment il s'habille et comment il déshabille. Que signifient chez lui Mozart ou les Rolling Stones, et pourquoi ces images d'ange, de jardinier, de bagnoles américaines. Pourquoi il aime l'Allemagne et les Indiens. Où il puise ses citations. Ce qu'il fait des mots, des voix, des accents, des insultes. Godard et le tennis ou le vélo, Godard et la censure. Godard e le ciel, Godard et l'usine, Godard face à l'Histoire, face à la télé, face aux femmes. Ses villes, ses salles de bains. Godard en mosaïque, ses amitiés, ses coups de gueule, ses références. Godard en un kaléidoscope facile consulter, aisé à décrypter. La bible du godardophile. Tout ce que vous avez toujours voulu savoir, sans parvenir à tout savoir.

10/2010

ActuaLitté

Romans policiers

Fais graff à la friche

Jean-François a affronté coup sur coup une alerte de santé avec ses conséquences et le départ de sa femme. Devenu solo, il avait du temps pour traquer les réalisations de street art dans sa ville et abonder de ses photos un album documenté commencé depuis plusieurs mois...

04/2021

ActuaLitté

Romans historiques

Brunehaut, reine franque

Le poète latin Marcus Lucanus parla de la "furor teutonicus" pour décrire la fougue guerrière des tribus germaniques qui s'imposèrent progressivement parmi les peuples de la Gaule. L'une de ces tribus, les Francs, eut une importance déterminante du fait de ses initiatives décisives. Un monde nouveau allait émerger, qui illustrera le lien entre la guerre et le sacré, la proximité entre l'héroïsme et la sauvagerie et déjà, la relation entre la royauté et l'absolutisme. L'Antiquité disparaissait, alors que seront posés les fondements du Moyen-Age et de l'Occident chrétien. La germanisation des Gaules par les Francs resta cependant superficielle, ceux-ci comprenant qu'il était de leur intérêt de reprendre l'organisation militaire, économique et sociale que l'Empire romain avait mis en place. Vers la fin du VIe siècle, Brunehaut, princesse d'Espagne, pétrie de culture latine, parvint à être reconnue comme reine dans une partie du royaume franc. Quelle est l'histoire de celle que son successeur fera passer pour une véritable Antéchrist ?

08/2015

ActuaLitté

Romans historiques

Il voulut être écuyer

Fin du XIVe siècle, Bavière Johannes Schiltberger, âgé de 15 ans, devient l'écuyer d'un comte. Celui-ci décide de participer à la guerre contre l'Empire ottoman, voulue par le roi de Hongrie, mais les armées chrétiennes sont défaites par les Ottomans lors de la bataille de Nicopolis en 1396. Schiltberger est fait prisonnier et doit accepter de devenir fantassin au sein de l'armée victorieuse. Il participe à diverses batailles mais lorsque les Ottomans font face aux troupes turco-mongoles de Tamerlan, ce sont ces dernières qui l'emportent. A nouveau captif, il doit désormais combattre à leurs côtés. Après différentes péripéties, parviendra-t-il à regagner son pays natal, plus de 30 années après son départ ?

03/2022

ActuaLitté

Théâtre - Essais

Jean-Luc Revol, l’art du décalage

Comédien, metteur en scène, traducteur, adaptateur, membre de la Ligue d'improvisation française, Jean-Luc Revol est aujourd'hui directeur de la Scène conventionnée Art en territoire, la Maison, à Nevers. Au sein de sa compagnie, le TCF/Théâtre du Caramel Fou, il aborde avec conviction et pertinence auteurs classiques et contemporains, ainsi qu'une variété de genres explorés avec réussite : théâtre, comédie musicale, revue, cabaret. C'est au cours de conversations avec l'auteur et comédien Frédéric Chevaux que Jean-Luc Revol se livre, explorant avec passion ses références, revenant avec intimité et bienveillance sur la totalité des créations et des collaborations qui ont jalonné son parcours.

08/2022

ActuaLitté

Autres

Jean-Luc Nancy. La communauté, le sens

Par quelque lieu qu'on s'y engage, s'il y a bien "quelque chose" qui insiste dans la pensée de Jean-Luc Nancy - qui en constitue le coeur, irriguant et inquiétant tout le reste de son corpus -, c'est assurément la question de la communauté - sous les divers noms qu'elle peut prendre : "partage", "nous", "comparution", "Mitsein" ou plutôt "Mitdasein", "communication" "être singulier pluriel", "être-en-commun", "avec", "coexistence", "coexposition", "monde", "liberté", "finitude", "espacement originaire" de l'existence, "éco-technie" ou "techné des corps", "toucher", etc. La question de la communauté implique ou ouvre nécessairement celle du sens, étant entendu que la communauté est immédiatement enveloppée dans celle du sens, ou encore plus précisément qu'elle est immédiatement celle du sens, non pas d'un sens, mais du sens - pour autant qu'"il n'y a de sens, comme le dit Bataille, qu'à plusieurs", ce "pluriel" devant d'abord s'entendre chez Nancy comme l'avoir-lieu ou l'espacement même de l'"avec".

10/2021

ActuaLitté

Littérature française

Et elles croyaient en Jean-Luc Godard

Assise sur une chaise en formica du ciné-club de la Maison des jeunes, Anne, quinze ans, a une véritable révélation, un soir de 1964, en voyant Jean-Paul Belmondo et Jean Seberg, les deux cinglés magnifiques d'A bout de souffle, s'aimer, jouer et en finir. Touchée par la grâce, elle va se libérer du carcan lyonnais routinier où, seule entre ses parents paysans exilés à la ville et mangés par le travail, elle périt d'ennui. Ses deux "plus que soeurs", Marie, l'intello politisée, et Brigitte, la sulfureuse comédienne au regard violet, communient avec elle dans le culte de JLG, le seul auquel elles croient. Toutes trois "ne veulent pas que du pain, elles veulent toute la boulangerie". Elles l'auront. Le succès, les hommes, les voyages. Les mariages, les enfants. Et les malheurs. D'une écriture charnelle et acidulée, ce touchant hommage à l'amitié nous emporte tambour battant, avec gravité et légèreté, en noir et blanc et en couleurs, de 1964 à 2014.

01/2015

ActuaLitté

Ouvrages généraux

Jean-Luc Nancy, Anastasis de la pensée

L'oeuvre singulière plurielle de Jean-Luc Nancy a croisé presque toutes les préoccupations majeures de la philosophie - temps, être, espace, négativité, forme, image, poésie -, et a exercé une influence considérable sur de nombreux intellectuels et chercheurs du monde entier. Dans cet ouvrage, qui rassemble des articles rédigés par des philosophes et spécialistes reconnus, français et étrangers (Europe, Inde, Etats-Unis, Japon, Brésil, Chili, Egypte), les auteurs rendent hommage à Nancy pour son amitié et sa pensée. Considérant qu'une histoire particulière de la philosophie a pris fin, Nancy a montré que la philosophie peut se lever à nouveau, touchant à son éternité. Il a invité à la recommencer de manière multiple, métaphysique, post-phénoménologique, politique, littéraire et esthétique. Se souvenir de sa pensée, c'est donc recommencer ici d'une manière plurielle avec lui ; c'est relancer dans son sillage la réflexion sur la démocratie et l'art, en réassumant une approche résolument transversale, avec ce que Nancy appelait anastasis - ce qui "ne provient pas de soi" mais "vient de l'autre, ou relève de l'autre en lui" .

11/2023

ActuaLitté

Romans, témoignages & Co

Robin des graffs

La nuit, Sam dessine des couples d'animaux sur des bâtiments de Paris. Bien malin qui pourra attraper celui que la police a surnommé Robin des graffs. C'était sans compter Lilibelle, alias Bonny-la- Rebelle, une drôle de gamine qui a fugué de son foyer. Pas question pour elle de lâcher la main de ce graffeur au grand coeur, son "kidnappeur" !

08/2021

ActuaLitté

Littérature française

Jean-Luc ou moi. Le monde d'après

"Des idées et des souhaits pour le monde d'après. Co-construisons une société plus juste, plus solidaire, respectueuse de l'environnement". C'est un ouvrage iconoclaste, tantôt roman, tantôt essai politique et sociétal. La plume de l'auteur est souvent trempée dans le vitriol pour dénoncer la politique ultralibérale passée et actuelle, mais avec beaucoup d'humour. Que ce soit la religion, l'ignominie de notre gouvernement actuel et sa façon, quelque peu cavalière, de gérer la crise, ou encore les mensonges des médias, nouveaux chiens de garde de la macronie ; rien ni personne ne trouve grâce aux yeux de ce militant. Cependant, ses écrits seraient vains, s'il ne proposait pas des solutions, en corrélation avec celles de la France Insoumise, pour une société plus juste et plus solidaire. La fin de l'ouvrage, teintée d'un soupçon de fantastique, avec une surprenante rencontre dans le dernier chapitre, vous marquera.

07/2020

ActuaLitté

Philosophie

Figures de l'intrusion chez Jean-Luc Nancy

Quel sens donner à l'intrusion quand celle-ci est inséparable d'une mise en danger potentiellement mortelle de ce qui se pense "un" , mais qu'elle est en même temps nécessaire pour que quelque chose advienne ? Quelles perspectives ontologiques, esthétiques et politiques la venue de l'autre ouvre-t-elle alors qu'il peut nous mettre "hors de nous" ? Comment, de fait, l'intrus ne vient-il pas toujours d'ailleurs ? La lecture de L'Intrus de Jean-Luc Nancy et des liens qui se tissent entre le philosophe, la réalisatrice Claire Denis et les réalisateurs Nicolas Klotz et Rabah Ameur-Zaïmeche, permet d'envisager comment la notion d'ex-criture donne lieu à des gestes cinématographiques : greffe, adoption, adaptation ou encore intégration.

10/2019

ActuaLitté

Littérature française

Banana split. Biographie de Jean-Luc Van Damme

Banana Split ou un parcours sur chaussée déformée, un exercice de montagnes russes. Jean-Luc Van Damme a gravi les sommets et dévalé les précipices. De cancre, il est devenu producteur de films. Dans son vestiaire mouvementé, vous croiserez le Roi Baudouin, VDB et Patrick Haemers. Mais aussi Peter Gabriel, Samuel L. Jackson, Richard Gere et Sharon Stone. Une belle amitié l'a uni à Daniel Balavoine. Il a travaillé avec Jean-Jacques Goldman, Alain Bashung, William Sheller et Johnny Hallyday. Mark Knopfler est venu prendre une douche à la maison. Il a produit un grand film international primé à Berlin, Goodbye Bafana, avec Diane Kruger, Joseph Fiennes et Denis Haysbert. Jean-Luc Van Damme a produit plus de cinq cents films publicitaires et une cinquantaine de courts et longs métrages. Une soif de passion, de rencontres, de musique et d'images, avec un taux de bonheur et de tragédie au-dessus des moyennes habituelles.

03/2023

ActuaLitté

Album de films

Les fils de Jean-Pierre et Luc Dardenne

Une question bru^lante est au coeur du film des fre res Dardenne, elle fac ? onne son e ? criture et sa mise en sce ne. Une question qui se re ? pe te sans cesse jusqu'a l'e ? puisement - comme Olivier re ? pe te les gestes bien concrets de l'enseignant qu'il est. Ve ? hicule ? e par l'entrelacs des images et des sons, elle pe ? ne tre peu a peu le spectateur pour bousculer son point de vue, le placer dans l'inconfort du doute, de l'obsession. "Que faire ? Accepter le garc ? on ou se venger de lui ? " Et derrie re cette question une autre plus profonde : si la douleur de la perte le ? gitime la vengeance, le corps, lui, est-il capable de l'accomplir ? Paul Vincent de Lestrade tente dans ce livre de faire e ? merger cette question et de montrer comment par les moyens qui lui sont propres le film y re ? pond. Ce faisant, il esquisse les grandes lignes de l'e ? thique cine ? matographique et, a travers elle, de la conception de l'humain et du monde dont le film est porteur. On trouvera, en fin de volume, un entretien avec Jean-Pierre Duret, inge ? nieur du son sur Le Fils comme sur la majorite ? des films des fre res Dardenne. Avec franc-parler il revient sur la conception de la bande sonore du film et de ? crit un processus de travail dans lequel la "me ? thode" se re ? invente sans cesse dans la collaboration et la confrontation au re ? el. Apre s une licence en cine ? ma et audiovisuel a la Sorbonne, en paralle le de laquelle il travaille comme critique cine ? ma pour divers me ? dias e ? tudiants, Paul Vincent de Lestrade entre a l'INSAS ou il obtient un master en re ? alisation. Ses travaux documentaires comme fictionnels forment une collection de portraits questionnant principalement le rapport des corps aux normes qu'on leur impose et notamment l'impe ? ratif de performance. "Le Fils" de Jean-Pierre et Luc Dardenne est son premier livre.

09/2021

ActuaLitté

Sociologie

Lignes N° 68, mai 2022 : Jean-Luc Nancy

Une oeuvre, profuse, majeure. Un homme, exemplaire. Témoigner d'elle et de lui, pour rendre hommage à celle-ci (certainement l'une des oeuvres de pensée les plus importantes depuis son ami Derrida), et dire notre amitié, l'amitié de Lignes, à celui-là. C'est Lignes en effet qui rend ici hommage à cette oeuvre, à cet homme. Beaucoup plus l'auraient pu, le pourraient. Impossible de les inviter tous (il en compte trop). Limiter leur nombre s'imposait. Ici à celles et ceux qui ont partagé l'histoire de Lignes avec lui, qui ont appartenu avec lui à cette autre histoire, plus petite que beaucoup d'autres qu'il a vécues (universitaire par exemple), mais pas moins significative sans doute, à laquelle il a montré son attachement (23 textes, depuis janvier 1993, n° 18 de la première série, jusqu'au dernier paru : le très beau "Vous voyez ce que je veux dire" , octobre 2021, n° 66 de la deuxième série). Un livre de lui, un concept, un mot, un fait de pensée, un cours, une conférence, un séminaire, un colloque, une direction de thèse, un engagement, un échange, une tentative inaboutie, un repentir, un différend, un accueil à l'étranger, etc. , le théâtre, la littérature, l'art, etc. Toute liberté a été laissée à celles et ceux qui lui rendent ici un hommage ému et reconnaissant.

05/2022

ActuaLitté

Droit

Mélanges en l'honneur de Jean-Luc Vallens

Une fois n'est pas coutume, tous les articles de ces mélanges sont consacrés au droit des entreprises en difficulté. Il faut dire qu'ils sont dédiés à Jean-Luc Vallens, un spécialiste incontesté de la matière tant en droit interne qu'en droit européen et international. A l'image du dédicataire, les articles de cet ouvrage abordent des sujets variés allant du droit européen de l'insolvabilité au droit des créanciers ou du débiteur en droit français, en passant par le droit local si cher à Jean-Luc Vallens, ou encore le droit de la défaillance bancaire, le droit international ou les lois types de la CNUDCI. C'est donc un ouvrage incontournable écrit par ses amis, universitaires, praticiens, juges, français et étranger, en hommage à un grand auteur, juge et professeur, qui a non seulement expliqué, diffusé ce droit, mais a aussi participé à son élaboration, là aussi tant en droit interne, européen qu'international. Bref, de beaux mélanges à son image.

10/2017

ActuaLitté

Cinéma

Le cinéma de Jean-Luc Godard et la philosophie

Jean-Luc Godard a emprunté à la philosophie avant d'être à son tour objet d'études et de colloques. Il s'agit ici de considérer la cinématographie de Jean-Luc Godard comme discours philosophique propre et de comprendre son mode opératoire. Cette proposition est exposée selon quatre approches qui travaillent sur les réalisations du cinéaste, y repèrent l'expression philosophique, en développent la réalité et argumentent ses conditions de possibilité. Vincent Berne examine les conceptualisations qui s'efforcent de caractériser les rapports complexes des éléments sémiotiques du cinéma de Jean-Luc Godard ; Vincent Jacques s'intéresse à son tour au langage du cinéaste et à la pédagogie qu'il met à l'oeuvre sans cesse, où il raccorde les mots et les choses pour informer et communiquer ; Stefan Kristensen s'interroge sur la quête centrale et constante de l'amour par Jean-Luc Godard, ses efforts pour le représenter et déploie ce qui pourrait bien constituer une philosophie de l'amour ; Louis-Albert Serrut enfin traite des thèmes philosophiques de Nouvelle vague, y repère les concepts que le cinéaste élabore et où la forme du récit, discursif, autorise l'enquête en philosophie.

12/2019

ActuaLitté

Actualité et médias

Un homme sous influence. Enquête sur Jean-Luc Mélenchon

"Mes modèles je les ai pris en Amérique du Sud" ne cache pas Jean-Luc Mélenchon, qui cite parmi les plus notables de ses inspirateurs Hugo Chávez et sa révolution bolivarienne. Après plus de trente années passées au parti socialiste, le chef des Insoumis a noué, dans les années 2000, des liens forts et durables avec le guide vénézuélien et ses hommes. Que sait-on des circonstances, demeurées obscures jusqu'à présent, de cette conversion au "chavisme" ? N'aurait-elle été que le fruit du hasard ou d'une rencontre providentielle ? Non : depuis Caracas, une "cellule spéciale", lovée au coeur du palais présidentiel et pilotée par Hugo Chávez, y a joué un rôle aussi discret que décisif. Frédéric Charpier met ici en lumière cette "opération d'influence". Revenant — documents à l'appui — sur les épisodes les plus singuliers du parcours politique de Jean-Luc Mélenchon, il montre en quoi l'ex-socialiste a pu constituer, aux yeux de Caracas, une cible idéale.

10/2020

ActuaLitté

Littérature française

Jean-Luc persécuté. Un roman de Charles-Ferdinand Ramuz

Jean-Luc persécuté est un roman de Charles-Ferdinand Ramuz (1878-1947), publié en 19081. En 1906, la maison Payot demande à Ramuz et à Bille, peintre à Sierre, de collaborer pour réaliser un ouvrage sur la montagne valaisanne (Le Village dans la montagne). L'écrivain fera donc plusieurs séjours en Valais et ébauche son premier roman sur la "matière valaisanne" Résumé Au village du haut, Jean-Luc Robille vit avec Christine et son fils. Un dimanche, il découvre que Christine est partie rejoindre dans un fenil Augustin Crettaz, son ancien amoureux, un saisonnier des hôtels. Il prend son fils et descend dans les bas vivre chez sa mère. En mars, Christine étant venue le chercher trois fois, Jean-Luc remonte et un semblant de vie commune reprend. A la fin d'avril, il se casse la jambe en faisant le bois à Sassette. Cet accident les rapproche et c'est de nouveau le bonheur. A l'entrée de l'été, Augustin étant revenu, Christine court le rejoindre. Jean-Luc la chasse, garde l'enfant et se met à boire. Au printemps suivant, le petit Henri se noie dans l'étang et Jean-Luc sombre dans la folie. Christine étant revenue pour l'été avec l'enfant d'Augustin, Jean-Luc les enferme dans un fenil et y met le feu. Poursuivi dans la montagne par les gens du village, il se jette dans le vide.

02/2023

ActuaLitté

Cinéma

Jean-Luc Delarue. Révélations : les dessous de l'affaire...

Adoré, adulé des téléspectatrices (toutes tranches d'âge confondues), ses émissions durant des années, battent tous les records d'audience avec "Ça se discute" ou "C'est mon choix". En plus, il règne sur un véritable empire télévisuel et produit des centaines d'émissions. Perfectionniste, il réussit presque tout ce qu'il entreprend. Il mène sa vie à un train d'enfer, tout va très vite, beaucoup trop vite... Surchargé de travail, débordé, dépassé, il trouve alors refuge dans les paradis artificiels. La cocaïne. Erreur fatale qui lui fera petit à petit perdre pied. Et ce n'est pas la naissance de son fils Jean, en octobre 2006, né de son union avec Élisabeth Bost, ni son mariage avec Anissa Khelfi le 12 mai 2012, alors qu'il se savait condamné, qui changeront la donne. Comment l'homme si intelligent et talentueux qu'il fut, a pu sombrer aussi inexorablement? Serait-ce ses blessures de l'enfance qui ne se sont jamais refermées ?... Le feuilleton que nous offre l'animateur après sa disparition, pourrait être le script d'une de ses émissions posthumes intitulée, par exemple: "Secrets de famille". Quand j'ai pris la plume pour un livre-hommage dédié à ce surdoué de la télé, je me doutais que l'Affaire Delarue allait, insensiblement, supplanter l'Homme Delarue. Jean-Luc Delarue a scénarisé sa disparition comme le "pro" qu'il était. Cela a commencé par son mariage, alors qu'il se savait perdu : un moyen infaillible de "couper la poire en deux", au nez et à la barbe de son ex et de ses parents. Ensuite, dans le secret de son isoloir - sa chambre d'hôpital - il a "en toute lucidité, nous disent ses médecins" - et ce, malgré des doses magistrales de morphine pour atténuer ses douleurs - organisé méthodiquement sa succession. Un testament qui, il le savait, allait opposer sa famille de coeur et sa famille de sang. Un pavé dans la mare qui, depuis sa disparition, fait jour après jour, des ricochets. Un enterrement à la sauvette. Une pierre tombale mystérieuse. Des comptes vidés de leur substance. Des mails posthumes infamants. Une enfant cachée. Un livre perdu qui reparaît à point nommé. Et, en ligne de mire, une exhumation probable à la Montand... L'enjeu de tout ce déballage médiatique: un magot de 30 millions d'euros. L'arbre qui cache la forêt. Une forêt de haine, de misères intimes et de concupiscence exacerbée.

12/2012