Recherche

Histoire maritime et coloniale : XVe siècle-1815

Extraits

ActuaLitté

Sciences historiques

Histoire maritime et coloniale : XVe siècle-1815

Cette bibliographie est le complément et le supplément des Articles historiques sur les Marines, Colonies et Outre-Mers, XV siècle-1815. Parmi un choix judicieux de périodiques, sélectionnés selon différents critères historiques (généralistes, maritimes, coloniaux, économiques, sociétaux, militaires, diplomatiques, régionaux ou périodes précises de l'histoire), soixante et une revues ont été analysées pour recenser deux mille quatre cent quatre-vingt-dix articles consacrés à l'histoire de cette "première mondialisation". Les articles inventoriés (sous forme de notices numérotées de 9 352 à 11 841) abordent toutes les thématiques liées à cette période : Afrique, Amérique, Asie, océans et mers, commerce, esclavage, traite négrière, guerres, navigation, pêche, corsaires, explorations, ports, villes, femmes, colonies, la vie en société, etc. Le classement alphabétique des auteurs et un volumineux index facilitent la découverte d'un article. La richesse, la diversité et la vitalité de la recherche historique sont révélées dans cet inventaire. Instrument de travail essentiel, cette Histoire maritime et coloniale permet d'appréhender et comprendre plus de quatre siècles d'histoire mondiale. Il fournit d'innombrables informations et références pour aborder cette période de découvertes, d'expansion, de relations, de conquête et d'exploitation du monde. Il a écrit plusieurs livres, dont, chez le même éditeur, une Bibliographie française sur la marine et les colonies, 1789-1815 (1999, rééd. 2003) ; Articles historiques sur les Marines, Colonies et Outre-Mers, XV siècle-1815. Bibliographie (2009) ; "Bulletin des lois" du règne de Louis XVI (2013) et Actes imprimés des "pouvoirs" et institutions du règne de Louis XVI (2015).

10/2017

ActuaLitté

Généralités

Revue coloniale. Extrait des Annales maritimes et coloniales

Revue coloniale : extrait des Annales maritimes et coloniales Date de l'édition originale : 1857-01 Le présent ouvrage s'inscrit dans une politique de conservation patrimoniale des ouvrages de la littérature Française mise en place avec la BNF. HACHETTE LIVRE et la BNF proposent ainsi un catalogue de titres indisponibles, la BNF ayant numérisé ces oeuvres et HACHETTE LIVRE les imprimant à la demande. Certains de ces ouvrages reflètent des courants de pensée caractéristiques de leur époque, mais qui seraient aujourd'hui jugés condamnables. Ils n'en appartiennent pas moins à l'histoire des idées en France et sont susceptibles de présenter un intérêt scientifique ou historique. Le sens de notre démarche éditoriale consiste ainsi à permettre l'accès à ces oeuvres sans pour autant que nous en cautionnions en aucune façon le contenu.

12/2021

ActuaLitté

Europe

Revue maritime et coloniale

Revue maritime et coloniale / Ministère de la marine et des colonies Date de l'édition originale : 1879 Le présent ouvrage s'inscrit dans une politique de conservation patrimoniale des ouvrages de la littérature Française mise en place avec la BNF. HACHETTE LIVRE et la BNF proposent ainsi un catalogue de titres indisponibles, la BNF ayant numérisé ces oeuvres et HACHETTE LIVRE les imprimant à la demande. Certains de ces ouvrages reflètent des courants de pensée caractéristiques de leur époque, mais qui seraient aujourd'hui jugés condamnables. Ils n'en appartiennent pas moins à l'histoire des idées en France et sont susceptibles de présenter un intérêt scientifique ou historique. Le sens de notre démarche éditoriale consiste ainsi à permettre l'accès à ces oeuvres sans pour autant que nous en cautionnions en aucune façon le contenu.

01/2023

ActuaLitté

Sciences historiques

Histoire de l'Europe urbaine. Tome 5, La ville coloniale (XVe-XXe siècle)

Avant même l'époque moderne, la ville européenne déborde les frontières de l'Europe. Après Magellan, l'influence de l'Europe change d'échelle. Les comptoirs vivent au rythme des navires en provenance de Séville ou de Lisbonne, d'Anvers, de Londres ou de Hambourg... L'Europe exporte différents modèles métropolitains. Avec le XIXe siècle, l'expression de nouveaux besoins, la quête de modernité orientent les décideurs vers des modèles inédits, puisés hors du référent de l'ancienne métropole, parfois forgés à partir des expériences locales. Les mutations des villes permettent d'observer la persistance et le prolongement du modèle hérité mais aussi des choix novateurs, opérés après le passage de la colonisation à l'indépendance. La circulation des idées et des hommes s'inverse entre l'Europe et le reste du monde. Un exemple emblématique : Delhi. Dans les années 1990, les lotissements destinés aux élites de l'ancien empire britannique propose des manières d'habiter venues d'outre-Atlantique, ou mythifiées comme telles.

04/2012

ActuaLitté

Histoire de France

Histoire moderne. Tome 2, Le XVIIIe siècle 1715-1815

Grâce à ses cartes, ses chronologies, ses définitions et encadrés, le cours offre un aide-mémoire vivant, à la pointe de l'historiographie actuelle. L'étudiant peut articuler ses connaissances aux nombreux documents proposés - soit commentés, soit dotés des indications lui permettant de suivre le cheminement menant au commentaire. Connaissances et exercices dialoguent ainsi dans leur complémentarité. En histoire moderne, les auteurs, éminents spécialistes, à la fois historiens et enseignants, chercheurs et pédagogues, ont voulu mettre à disposition des étudiants un instrument de travail leur permettant de se familiariser avec les deux exercices principaux qui leur seront demandés à l'université, de l'entrée en premier cycle aux concours de recrutement : l'explication de documents et la dissertation. Ce volume consacré au XVIIIe siècle comprend neuf chapitres parmi les sujets les plus fréquemment traités dans les premiers cycles universitaires. Trois chapitres étudient le cas français, trois autres de grandes questions européennes (l'essor du continent, le despotisme éclairé, les guerres et la diplomatie) ; les îles et la naissance des Etats-Unis font l'objet d'un chapitre, alors que les deux derniers sont consacrés à l'impact en Europe de la Révolution française et de l'Empire.

10/1997

ActuaLitté

Histoire internationale

Histoire du Maghreb médiéval. XIe-XVe siècle

Pour la première fois de l'histoire, le Maghreb fait l'expérience, au cours des XIe-XVe siècles, d'une union politique sous l'égide des populations locales : les Berbères. S'inspirant des dynasties arabes musulmanes qui les ont précédés, les Almohades étendent leur emprise de l'Atlantique à la Tripolitaine, du Sahara jusqu'au centre de la péninsule Ibérique. Cet épisode marque une étape fondamentale du processus d'arabisation et d'islamisation des sociétés du Maghreb ; on assiste alors à la diffusion du concept d'Etat, territorial et supra-tribal, préalable à l'évolution ultérieure. Pascal Buresi et Mehdi Ghouirgate présentent d'abord en dix "chapitres" le cadre événementiel et politique, puis ils insistent sur dix "points d'histoire" . Enfin, divers auteurs analysent une dizaine de documents iconographiques, emblématiques de cette période fascinante.

01/2021

ActuaLitté

Sciences historiques

Histoire du viol, XVIe-XXe siècle

Ce livre est d'abord l'histoire des relatives tolérances envers la violence sexuelle dans la France ancienne, celles qui enveloppent de surcroit la victime dans l'indignité de l'acte et tendent invinciblement à la condamner. Il faut du temps pour que change la vision du viol dans la jurisprudence ou la loi à la fin du XVIIIe siècle. Et aussi la reconnaissance, au XIXe, de la violence morale, celle des peurs et des menaces caractérisant souvent le viol. Impossible pourtant de s'en tenir aux seuls changements de la loi. Cet ouvrage retrace aussi l'histoire des obstacles opposés à cette conscience juridique. C'est avec les enfants d'abord que change fortement au XIXe siècle la réalité des procès : cas plus nombreux, condamnations plus fermes, recensements plus précis. Il faut les repères d'aujourd'hui pourtant, l'égalité nouvelle entre hommes et femmes, la suspicion sur les pratiques de domination pour que soient bouleversés les jugements anciens. Il faut plus encore une attention toute particulière à l'espace psychique et au monde intime pour que les effets du viol soient totalement reconsidérés. On peut alors mesurer, pour les cas sur enfants, toute la distance entre les procès du XIXe siècle rapportant la gravité de l'acte au risque de débauche et les procès d'aujourd'hui rapportant cette gravité au risque de meurtre psychique ou de ravage intérieur.

01/1998

ActuaLitté

Histoire de France

Lumières et révolutions (1715-1815)

En un siècle, la France, modèle de la monarchie absolue, est devenue un Etat constitutionnel. Comment cette mutation profonde s'est-elle opérée ? Comment sont nées les valeurs des Lumières et comment sont-elles devenues communes à la majorité des Français ? Qui sont ces hommes des Lumières qui renversent un roi, inventent une république puis construisent un Empire, sans jamais perdre de vue la finalité d'un bonheur universel ? Ce livre répond à ces questions en s'appuyant sur une historiographie récente et souvent polémique. La conscience qu'ont les Français de l'époque, à tous les niveaux, de vivre ces révolutions intellectuelles et sociales a rendu insupportable l'incapacité de la monarchie absolue à se réformer quand elle a été confrontée à la crise : là est née la Révolution des droits de l'Homme. Les violences, les drames de la Terreur et des guerres napoléoniennes font partie intégrante de cette transformation profonde et durable de la France, dont la période révolutionnaire et l'Empire sont des moments d'expérimentation et de concrétisations, souvent tragiques, des idées des Lumières. Reste qu'encore aujourd'hui, les vibrations de cette explosion résonnent dans le monde entier.

01/2014

ActuaLitté

Dictionnaire français

Médailles des XVe et XVIe siècles

[Médailles des XVe et XVIe siècles] Date de l'édition originale : 1867 Le présent ouvrage s'inscrit dans une politique de conservation patrimoniale des ouvrages de la littérature Française mise en place avec la BNF. HACHETTE LIVRE et la BNF proposent ainsi un catalogue de titres indisponibles, la BNF ayant numérisé ces oeuvres et HACHETTE LIVRE les imprimant à la demande. Certains de ces ouvrages reflètent des courants de pensée caractéristiques de leur époque, mais qui seraient aujourd'hui jugés condamnables. Ils n'en appartiennent pas moins à l'histoire des idées en France et sont susceptibles de présenter un intérêt scientifique ou historique. Le sens de notre démarche éditoriale consiste ainsi à permettre l'accès à ces oeuvres sans pour autant que nous en cautionnions en aucune façon le contenu.

03/2020

ActuaLitté

Histoire de France

La Marine et les Colonies à l'époque révolutionnaire et impériale. Supplément à la Bibliographie française sur la Marine et les Colonies 1789-1815

Voici un nouvel instrument mis à la disposition de tous les chercheurs, étudiants ou passionnés d'histoire maritime et coloniale. II permet d'appréhender, à travers les questions maritimes et coloniales, le devenir de l'Empire français entre 1789 et 1815. Il s'agit d'un supplément à la Bibliographie française sur la marine et les colonies (1789-1815), enrichi de 1507 notices nouvelles non recensées précédemment. Ces documents inventoriés, imprimés en français, sont multiples : motions, discours, avis, mémoires, journaux, procès-verbaux, lettres, adresses, observations, rapports, états, proclamations, arrêtés, etc. Trois fonds essentiels des Archives nationales ont été prospectés : D XVI (Comité de la Marine), D XXV (Comité des Colonies) et Colonies F3 (Collection Moreau de Saint-Méry). Avec ce nouvel ensemble, ce sont 7145 références de textes écrits et variés qui sont portées à la connaissance de tous, permettant de comprendre et expliquer cette époque.

10/2019

ActuaLitté

Histoire internationale

Le monde colonial. XIXe-XXe siècle

Entre l'histoire préconiale, privilégiée aujourd'hui par certains, et l'histoire actuelle du tiers-monde, se situe l'histoire de la colonisation, partie intégrante du passé de l'ex-colonisateur comme de l'ex-colonisé. Le partage du monde, de 1815 à la Seconde Guerre mondiale, en empires coloniaux suscite des rivalités qui pèsent sur les relations internationales. Qu'il s'agisse des empires anglais, français, belge, hollandais, portugais, de l'expansion allemande, italienne ou russe, du partage de l'Asie des moussons, de l'impérialisme américain, l'explication du fait colonial n'est jamais simple : les motifs et les conditions de la conquête en transforment profondément le sens. Mais, avec toutes les nuances qu'implique la diversité des situations, un système transparaît à travers les vicissitudes de la pénétration européenne, de l'administration coloniale, de la mise en valeur du monde d'outre-mer. L'activité missionnaire, l'exploration géographique, les vagues migratoires et les transferts de main-d'oeuvre, la nature des échanges économiques et le choix des investissements y jouent leur rôle. Ce système colonial est démantelé à la fin de la Seconde Guerre mondiale. La colonisation appartient désormais au passé. Elle ne relève plus de la condamnation ni de la justification, mais de la compréhension historique, que cette seconde édition entièrement refondue s'efforce d'argumenter et de faire entendre.

08/2001

ActuaLitté

Décoration

RELIURES ET CARTONNAGES D'EDITEUR EN FRANCE AU XIXEME SIECLE (1815-1865)

Voici la première grande étude sur les Reliures et cartonnages d'éditeur en France au XIXe siècle (1815-1865). Longtemps négligés par les collectionneurs, rarement déposés à la Bibliothèque nationale, ces cartonnages attrayants, souvent destinés aux livres d'enfants, font aujourd'hui l'objet d'un véritable engouement de la part des bibliophiles. Sophie Malavieille a analysé plus de 150 d'entre eux qui sont présentés ici dans un somptueux album où la couleur a bien sûr sa place. Elle fait aussi revivre les éditeurs qui, au siècle dernier, se sont lancés dans l'aventure toute nouvelle de la reliure industrielle et explique en détail tous les procédés techniques qui ont permis sa réussite. " Une somme de savoir méthodiquement ordonnée, métamorphosée en une publication dont l'agrément s'associe bien aux charmes des objets dont elle traite " (Jean Toulet, conservateur en chef à la Bibliothèque nationale).

02/1985

ActuaLitté

Histoire de la population

Minorités, migrations, mondialisation en méditerranée - xive-xvie siècle. XIVe-XVIe siècle

L'ouvrage étudie la construction et la représentation de l'identité dans de nouveaux espaces esthétiques, culturels et linguistiques, la place des minorités, leurs pratiques, leurs espaces et leurs représentations dans un monde méditerranéen ancien, mouvant et multilingue.

12/2022

ActuaLitté

Religion

Le ciel dans la mer. Christianisme et civilisation maritime (XVe-XIXe siècle)

Immense, violente, imprévisible, dévoreuse d'hommes, la mer convie au sacré, et depuis l'aube des temps la religion occupe une place essentielle dans l'existence des gens de mer. Est-il imaginable que leurs conditions de vie, si particulières, n'aient pas d'incidences sur leurs pratiques, voire sur leurs croyances ? Peut-on penser que le temps des Réformes - qui est aussi celui des navigations lointaines - ait fait d'eux des chrétiens semblables à ceux des communautés rurales ou urbaines ? Chez ces hommes séparés de leur famille, vivant dans un cadre et à un rythme si différents, dépourvus de lieux de culte et presque toujours privés de l'assistance de clercs, il semble par exemple établi que le recours aux intercesseurs (Vierge, saints) prenait le pas sur la dévotion au Christ, et que beaucoup de leurs gestes ou de leurs invocations relevaient davantage de la magie que d'un christianisme épuré. Bien d'autres indices encore permettent de déceler une fragilité, une ambiguïté certaines de leurs convictions. L'écho des préceptes et des conduites prescrits par les autorités religieuses leur parvient assourdi, affaibli, avec retard. Ce n'est pas avant le milieu du XIXe siècle que les Eglises se soucient vraiment d'une pastorale qui s'adresse à eux. C'est alors que se multiplient les paroisses côtières, que se répandent les bénédictions de l'océan et les pardons des pêcheurs morutiers, que les aumôneries navales se structurent durablement. Mais, dans le même temps, tandis que s'amorce la déchristianisation des sociétés, les conditions techniques de la navigation se modifient, et le danger se fait moins pressant. Dès lors, le christianisme maritime perd une part de son originalité et de son unité, bien que ces mutations soient désormais masquées par l'image du marin fervent et fidèle façonnée par la littérature.

05/1990

ActuaLitté

Sciences historiques

Histoire rurale de l'Europe. XVIe-XXe siècle

La croissance agricole qu'a connue l'Europe entre le XVIe et XXe siècle est un facteur essentiel de la construction du monde moderne. Mais il reste en comprendre la nature, le rythme et les causes. Trois grandes approches ont stimulé depuis près de 30 ans les débats des historiens dans ce domaine : la diversité des systèmes agraires, les méthodes quantitatives et k rôle des institutions. Ce livre s'appuie sur ces trois thématiques pour proposer une vision synthétique de la recherche européenne sur l'histoire agraire moderne et contemporaine, aux antipodes des traditionnelles monographies régionales. Il témoigne ainsi du renouveau et de la vitalité des études sur un monde rural qui reste essentiel à la compréhension de notre temps.

06/2019

ActuaLitté

Sciences historiques

Les Alpes-Maritimes et les guerres du XXe siècle

L'Europe a été plongée au XXe siècle dans deux guerres effroyables qui ont pris des dimensions planétaires et que les avancées technologiques ont rendues infiniment dévastatrices. La France, une des principales puissances coloniales, a connu un troisième désastre en tentant vainement de maintenir son empire. Ces crises majeures résultèrent d'enchaînements tragiques et d'une vieille culture du rapport de force entre Nations pour résoudre les conflits ou imposer une domination. Dans un contexte de nationalisme exacerbé, le premier conflit mondial éclata en inaugurant la guerre totale qui mobilisa toutes les forces du pays et souda les Français dans un élan de solidarité et d'union patriotique. Cette guerre atroce inspira aux survivants la volonté farouche de pacifier les relations entre pays par la primauté du droit international garanti par des institutions. Le régime nazi brisa ces espoirs. Il replongea le monde dans la guerre, ruina la France, contribua à son déchirement et, surtout, en arriva à l'extermination raciale de millions d'individus. Les Alpes-Maritimes ont vécu violemment cette tourmente et ont subi d'énormes destructions. Sortie terriblement affaiblie de la seconde guerre mondiale et condamnée dans le nouvel ordre international à reconnaître le droit des peuples colonisés à disposer d'eux-mêmes, la France ne put s'y résoudre, particulièrement en Algérie où la guerre se conclut dans un bain de sang et dans la fuite éperdue de centaines de milliers de rapatriés. Lourdement traumatisés, ils n'en furent pas moins des acteurs majeurs du renouveau et du développement des Alpes-Maritimes à la fin du XXe siècle.

01/2013

ActuaLitté

Littérature française

La vie de corsaire. Roman maritime et colonial

Transportant ses lectrices et lecteurs de la Bretagne à la Guadeloupe, ce roman de Louis Reybaud fait découvrir la vie des corsaires ainsi que celle des planteurs et leurs esclaves pendant une période particulièrement trouble de l'Histoire. Marquée par des batailles en mer et sur terre, l'action est dominée par la violence qui se passe dans des paysages que l'auteur rend avec une grande précision. Trois hommes, le capitaine Plouéven (corsaire intrépide d'un tempérament bouillant), M. d'Angremont (riche planteur blanc que la période révolutionnaire transforme d'un homme doux en un exalté politique et un maître dur) et Vulcain (Noir de traite qui devient meneur d'insurrection), sont au centre des confrontations qui, en fin de compte, ne changeront rien et les verront tous mourir. Des épisodes d'un caractère comique ou sentimental allègent le texte et permettent à Reybaud de tracer quelque portraits individuels de femmes, de matelots et de Noirs.

07/2020

ActuaLitté

Littérature anglo-saxonne

L'intégrale illustrée

En moins de dix ans de carrière, Jane Austen a révolutionné la romance littéraire, l'utilisant comme une scène pour aborder des questions de politique de genre et de conscience de classe rarement exprimées à son époque. Cette intégrale illustrée contient l'intégralité des romans de Jane Austen : Raison et Sentiments (1811), Orgueil et Préjugés (1813), Mansfield Park (1814), Emma (1815), Northanger Abbey (1818) et Persuasion (1818). Un livre objet exceptionnel agrémenté de nombreux effets de fabrication : 3 dorures (or, argent et rose), Signet Jaspage avec la signature de Jane Austen, marquage en creux.

10/2023

ActuaLitté

Histoire de France

Journal de guerre (1813-1815)

George Woodberry, jeune Anglais, mena une carrière militaire dans la cavalerie britannique dans les années 1813-1815, au Portugal et en Espagne, puis en France et en Belgique, à la fin de l'empire napoléonien. Le jeune lieutenant combat durant trois années contre l'armée française, de la bataille de Vitoria à celle de Waterloo. Son journal de guerre est un texte méconnu mais passionnant, mélange de témoignages vécus, de récits de voyage et de notes sur une vie de soldat. Ce qu'il raconte (son régiment, ses soirées, ses sorties, ses flirts, ses amours, ses inimitiés, les batailles, sa vision de l'ennemi...) et ce qu'il ne raconte pas, mais qui apparaît en filigrane (la souffrance, la peur, la mort) nous offrent une autobiographie rare. Woodberry combat à Waterloo. Il en saisit enjeux et manoeuvres, qu'il décrit avec lucidité, sans omettre les détails de la bataille. Dans son écriture, deux visions coexistent constamment, le plan large du champ des combats et le plan rapproché qui suit soldats, corps-à-corps et vie de tous les jours dans les colonnes en marche. Il parvient à Paris le 30 juin 1815, visitant la ville, fasciné par ses délices, surtout l'intérieur du célèbre Tivoli. Le lieutenant anglais s'est lui-même considéré comme un écrivain, fier de sa plume alerte, ironique et pittoresque. Ce journal intime nous fait découvrir toutes les facettes d'une certaine jeunesse européenne, aisée et élégante, cependant happée par les guerres napoléoniennes.

05/2013

ActuaLitté

Histoire internationale

Histoire du monde au XVe siècle

Le XVe siècle est le temps de l'invention du monde. De Tamerlan à Magellan, depuis l'Asie centrale jusqu'à la capture de l'Amérique en 1492, s'accomplit une première mondialisation. Mais la geste de Christophe Colomb est tout sauf un événement fortuit : elle est précédée, et surtout rendue possible et pensable, par une dynamique globale et séculaire d'interconnexion des espaces, des temps et des savoirs du monde. Elle ne se laisse en rien circonscrire par ce que l'on appellera plus tard l'occidentalisation du monde : les marchands de l'océan Indien, les marins chinois de l'amiral Zheng He, mais aussi les conquérants turcs ont toute leur part dans cette histoire des devenirs possibles du monde, où rien n'est encore écrit. Ni dictionnaire critique ni somme érudite, Histoire du monde au XV siècle se veut un essai collectif davantage qu'une encyclopédie. Faisant alterner les chapitres de synthèse et les textes au ton plus libre éclairant un événement, un personnage ou une oeuvre, le livre se prête à la lecture au long cours comme au hasard du cabotage. Mais dans tous les cas, il s'agit bien de susciter des étonnements par rapprochement et d'éveiller des curiosités par le déplacement du regard. Si l'accent est naturellement mis sur ce qui circule plutôt que sur ce qui cloisonne, s'inscrivant en cela dans les perspectives nouvelles d'une histoire globale attentive aux connexions des lieux et des temps, cette histoire du monde ne se réduit pas à une chronique de la mondialisation : il s'agit aussi de rendre compte des spécificités et des originalités des territoires du monde, des temps du monde, des écritures du monde, des devenirs du monde - ces quatre dimensions inspirant l'architecture d'ensemble du livre.

11/2009

ActuaLitté

Histoire de France

Napoléon jour après jour. La chute de l'Empire (1813-1814-1815)

Durant la campagne de Saxe, Napoléon se retrouvera face à la Sixième Coalition qui réunit Autrichiens, Prussiens et Russes. Cette confrontation, dite la bataille des Nations, se terminera par une cuisante défaite de l'Empereur et l'acculera à la frontière française. De retour à Paris, il organisera la campagne de France. Il sera trahi et devra abdiquer. Il sera condamné à l'exil sur l'île d'Elbe. Plus tard, il décidera de reprendre son trône. L'Aigle s'envolera de clocher en clocher jusqu'aux tours de Notre-Dame. S'ensuivront la période des Cent-Jours et l'ultime bataille : Waterloo. Celle-ci le conduira à une nouvelle abdication et un second exil.

02/2018

ActuaLitté

Histoire du protestantisme

La Réforme commence à Prague. Histoire des hussites. XVe-XXe siècle

Le terme de Réforme est, d'ordinaire, réservé aux protestants du XVIe siècle. Le phénomène semble en effet présupposer deux conditions sans lesquelles la rupture avec l'ancienne Eglise n'aurait pas été possible : l'humanisme et l'imprimerie. Or, le hussitisme - du nom de son "fondateur" Jean Hus et dont la capitale est Prague - est né trop tôt pour remplir ces critères. Le mouvement tchèque n'a pourtant rien d'une hérésie médiévale : il a réussi, en Bohême et en Moravie, à conquérir la majorité des âmes et à se faire reconnaître une légalité publique. Le hussitisme appartient en réalité au nouveau modèle cultuel et social de la Réforme, et il oblige à en repenser la genèse. La synthèse proposée ici embrasse toute la destinée du hussitisme, depuis ses balbutiements dans les années 1400 jusqu'à sa disparition brutale. Des "martyrs" condamnés au bûcher à la résistance menée par un génie (pourtant aveugle) de la guerre médiévale, Jean Zizka, en passant parla politique des princes de la Renaissance ou la puissance des querelles théologiques, Olivier Marin brosse un tableau passionnant de ce pan méconnu de l'histoire de l'Europe.

03/2021

ActuaLitté

Religion

Les juifs en Dauphiné aux XIVe et XVe siècles

"Durant toute la période connue sous le nom de moyen âge, les juifs ne furent tolérés par les autorités civiles et ecclésiastiques que parce qu'ils représentaient une source intarissable de revenus ; de temps à autre, lorsque les besoins du Trésor l'exigeaient, on les mettait à rançon : le vertueux saint Louis lui-même, ne put se soustraire aux préjugés de son temps en ordonnant la spoliation de ces malheureux. Chose étrange, c'est à l'ombre du pouvoir papal, dans le comtat Venaissin, que les juifs jouirent des privilèges les plus importants. En Dauphiné, les juifs eurent à éprouver ce que la prospérité a de plus brillant et ce que l'adversité a de plus terrible : tour à tour protégés et proscrits par les mêmes Dauphins, tantôt tolérés par la population et tantôt traqués comme des bêtes fauves. Néanmoins, ils marquèrent leur place dans notre histoire pendant les XIVe et XVe siècles. C'est ce qui nous a décidé à coordonner ces renseignements épars et à étudier, pendant une période de deux siècles, les rapports des juifs avec le gouvernement Delphinal, leurs conditions d'existence et les charges fiscales auxquelles ils étaient soumis...", extrait de l'Avant-proposde l'édition originale de 1883.

10/2019

ActuaLitté

Sciences historiques

Les villes portuaires maritimes en France. XIXe-XXe siècle

Une synthèse sur l'histoire des villes portuaires des XIXe et XXe siècles, s'appuyant sur les aspects économiques, industriels, urbanistiques, culturels et sociaux.

09/2015

ActuaLitté

Religion

Les deux cathédrales. Mythe et histoire à Chartres (XIe-XXe siècle)

Ce livre est l'histoire d'une erreur qui fut une vérité mille années durant. Petite ville, Chartres a donné naissance à une cathédrale qui fait aujourd'hui toute sa célébrité. Mais elle généra aussi un monument d'un genre différent : un mythe de fondation. Cette cathédrale imaginaire était aussi ambitieuse que son alter ego de pierre puisqu'elle faisait de l'église chartraine le fruit d'une prophétie : instruits de la future naissance d'une vierge destinée à enfanter le rédempteur, les druides carnutes lui élevèrent une statue et l'adorèrent, chrétiens avant même le christianisme. Premiers parmi les peuples des Gaules à être instruits dans la foi, ils furent également les premiers à édifier une église en l'honneur de la Mère de Dieu. Et afin de sceller cette alliance, ils lui envoyèrent une ambassade. Elle leur répondit par une lettre écrite de sa propre main où elle les assurait de son éternelle protection. Loin d'être une supercherie forgée dans l'ombre d'un cloître, ce mythe était le résultat d'une patiente quête des origines menée par des générations d'érudits tout au long du Moyen Age et de l'époque moderne. Au début du XXe siècle encore, il avait ses défenseurs. Ecrire son histoire, c'est retracer les méandres d'une création mythographique étirée sur près d'un millénaire, reconstituer les évolutions et les permanences d'un certain type de rapport au passé mais aussi, et tout simplement, raconter la vie et la mort d'une vérité.

11/2012

ActuaLitté

Histoire de France

Napoléon et l'Italie. Histoire militaire de l'Italie napoléonienne 1805-1815

Les liens entre Napoléon et Italie restent trop souvent réduits à ses fulgurantes campagnes de 1796 et de 1800. Cette histoire d'amour, faite de moments de bonheur mais aussi de rancoeur, se poursuivit bien au-delà de Marengo. L'histoire de Napoléon et de l'Italie de 1805 à 1815, c'est d'abord celle d'une pensée constante, il n'y eut pas un seul jour sans que deux, trois ou quatre lettres ne partent par la poste ou le télégraphe, pour Milan, Rome ou Naples. Cette permanence dans la pensée impériale, illustrait la volonté de faire de l'Italie un état modèle "à la française". L'Italie, c'est le petit frère que l'on aide à grandir sous un regard sévère, permanent et vigilant mais aussi plein de tendresse. Cet ouvrage posthume de Juan-Carlos Carmigniani, un des plus grands spécialistes français de l'histoire napoléonienne, cette fois uni à Gilles Boué, historien des grondes batailles de l'Empire, est un véritable chant d'amour à la beauté de l'Italie et à la gloire de l'Empereur. En plus de trois cent images rares, les auteurs retracent l'histoire de l'Italie napoléonienne et des Italiens dons les armées de Napoléon. De la bataille d'Austerlitz à l'exécution du Roi de Naples.

09/2014

ActuaLitté

Littérature française

Histoire civile et religieuse des lettres latines, IVe-Ve siècle

Histoire civile et religieuse des lettres latines, au IVe et au Ve siècle / par F. -Z. Collombet... Date de l'édition originale : 1839 Le présent ouvrage s'inscrit dans une politique de conservation patrimoniale des ouvrages de la littérature Française mise en place avec la BNF. HACHETTE LIVRE et la BNF proposent ainsi un catalogue de titres indisponibles, la BNF ayant numérisé ces oeuvres et HACHETTE LIVRE les imprimant à la demande. Certains de ces ouvrages reflètent des courants de pensée caractéristiques de leur époque, mais qui seraient aujourd'hui jugés condamnables. Ils n'en appartiennent pas moins à l'histoire des idées en France et sont susceptibles de présenter un intérêt scientifique ou historique. Le sens de notre démarche éditoriale consiste ainsi à permettre l'accès à ces oeuvres sans pour autant que nous en cautionnions en aucune façon le contenu.

06/2020

ActuaLitté

Religion

Histoire du droit canonique et des institutions de l'Eglise latine (XVe-XXe siècle)

Gouvernement de la curie romaine, rôle pastoral de l'évêque ou du curé, condition des églises ou des autres biens ecclésiastiques, sacrements et notamment le mariage, place de l'Eglise dans le système éducatif ou l'assistance et bien d'autres thèmes encore obéissent à des règles juridiques spécifiques. Le droit de l'Eglise se caractérise tout à la fois par sa fidélité à un Message immuable et par sa nécessaire adaptation au monde d'un moment. Résultat d'un délicat équilibre entre ces deux impératifs, il possède ses caractères propres, sa nature spécifique dictée par la nature même de l'Eglise. L'histoire montre comment, à chaque époque et pour chaque question, le droit canonique a su concilier attachement aux origines et innovations. Ce livre retrace les éléments de constance ou d'évolution du droit de l'Eglise, dans tous les secteurs, depuis le début des Temps modernes jusqu'au XXe siècle, c'est-à-dire depuis le développement du pluralisme religieux en Occident, jusqu'aux laïcités actuelles.

01/2014

ActuaLitté

Développement durable-Ecologie

Les révoltes du ciel. Une histoire du changement climatique (XVe XXe siècle)

De l'aube de l'époque moderne au milieu du XXe siècle, les sociétés occidentales ont débattu du changement climatique, de ses causes et de ses effets sur les équilibres écologiques, sociaux, politiques. On ne se préoccupait alors ni de CO2 ni d'effet de serre. On pensait par contre que couper les forêts et transformer la planète modifieraient les pluies, les températures, les saisons. Cette question fut posée partout où l'histoire avançait à grands pas : par les Conquistadors au Nouveau Monde, par les révolutionnaires de 1789, par les savants et les tribuns politiques du XIXe siècle, par les impérialistes européens en Asie et en Afrique jusqu'à la Seconde Guerre mondiale. Cette enquête magistrale raconte pour la première fois les angoisses et les espoirs de sociétés qui, soumises aux aléas du ciel, pensent et anticipent les changements climatiques. Elle montre que la transformation du climat fût au coeur de débats fondamentaux sur la colonisation, Dieu, l'Etat, la nature et le capitalisme et que de ces batailles ont émergé certains concepts-clés des politiques et des sciences environnementales contemporaines. Si, pendant un bref laps de temps, l'industrie et la science nous ont inculqué l'illusion rassurante d'un climat impassible, il nous faut, à l'heure du réchauffement global, affronter de nouveau les révoltes du ciel. Jean-Baptiste Fressoz est historien, chercheur au CNRS, auteur de L'Apocalypse joyeuse. Une histoire du risque technologique (Seuil, 2012) et, avec C. Bonneuil, de L'Evénement anthropocène. La Terre, l'histoire et nous (Seuil, 2016). Fabien Locher est historien, chercheur au CNRS, il a codirigé récemment les volumes Posséder la nature. Environnement et propriété dans l'histoire (avec F. Graber) et Crash Testing Property : How Disasters Reshape and Reveal Property Institutions (avec M. Elie).

ActuaLitté

Essais généraux

Les Révoltes du ciel. Une histoire du changement climatique (XVe-XXe siècle)

Les révoltes du ciel De l'aube de l'époque moderne au milieu du XXe siècle, les sociétés occidentales ont débattu du changement climatique, de ses causes et de ses effets sur les équilibres écologiques, sociaux, politiques. Cette question fut posée par les Conquistadors au Nouveau Monde, par les révolutionnaires de 1789, par les savants et les tribuns politiques du XIXe siècle, par les impérialistes européens en Asie et en Afrique jusqu'à la Seconde Guerre mondiale. Cette enquête magistrale raconte les angoisses et les espoirs de sociétés qui, soumises aux aléas du ciel, pensent et anticipent les changements climatiques. Elle montre que la transformation du climat fut au coeur de débats fondamentaux sur la colonisation, Dieu, l'Etat, la nature et le capitalisme, dont ont émergé certains concepts-clés des politiques et des sciences environnementales contemporaines. Si, pendant un bref laps de temps, l'industrie et la science nous ont inculqué l'illusion rassurante d'un climat impassible, il nous faut, à l'heure du réchauffement global, affronter de nouveau les révoltes du ciel. Jean-Baptiste Fressoz Historien, chercheur au CNRS, il est l'auteur de L'Apocalypse joyeuse (Seuil, 2012) et L'Evénement anthropocène (avec C. Bonneuil, Seuil, 2016). Fabien Locher Historien, chercheur au CNRS, il a codirigé Posséder la nature (avec F. Graber).

08/2022