Recherche

Festival International de la Bande Dessinee d'Angouleme

Extraits

ActuaLitté

BD tout public

La Bande dessinée

Après avoir traversé, à la fin de la décennie 1980, une inquiétante crise artistique et commerciale, la bande dessinée semble connaître, depuis le début des années 2000, un nouvel âge d'or. Secteur incontournable de l'édition, forme narrative aux inspirations multiples, expression graphique aux mille tendances, le 9e art ne bénéficie pourtant pas encore d'une reconnaissance à l'aune de son importance dans le paysage culturel français. Et cet état de fait favorise le bouillonnement d'idées reçues que la bande dessinée suscite encore malgré elle... A travers une analyse historique et esthétique, l'auteur nous invite à découvrir et comprendre les richesses d'un mode d'expression trop longtemps relégué au rang de babillages et dont on est loin d'avoir épuisé les ressources créatives.

01/2010

ActuaLitté

BD tout public

La bande dessinée

La bande dessinée est, dans le domaine de l'image fixe, une forme moderne de narration figurative. Outre le fait qu'elle peut être utilisée comme moyen d'information, la bande dessinée est avant tout un moyen d'expression. Si l'auteur a choisi une approche largement esthétique de ce médium, il en propose également une étude historique, médiologique (les supports) et technique (noir et blanc, couleurs, rhétorique des effets produits, etc.). En bref, il s'est agi de mettre l'accent sur l'intelligence graphique de ce qu'on appelle, par ailleurs, le " IXe art ".

05/2009

ActuaLitté

BD tout public

Lire la bande dessinée

Benoît Peeters, scénariste de bande dessinée (il est notamment l'auteur, avec François Schuiten, des Cités obscures) et réalisateur de cinéma, est aussi l'un des meilleurs spécialistes d'Hergé, auquel il a consacré un ouvrage de référence : Le Monde d'Hergé (Casterman, 1983), ainsi qu'une biographie : Hergé, fils de Tintin (Champs-Flammarion, 2006). Il vient de publier Derrida et Trois ans avec Derrida. Les carnets d'un biographe (Flammarion, 2010).

09/2010

ActuaLitté

BD tout public

La fonction de la bande dessinée

Une carrosserie, un moteur, des roues, voilà qui décrit un aspirateur. Cependant soulager les tâches ménagères, éliminer du sol miettes et moutons, être aisément stockable et manipulable, sont parmi les principaux déterminants de la structure de l'appareil, c'est-à-dire du choix, de la forme, de la taille et de la combinaison de ses composants. Ces éléments ne relèvent pas de la technique, du style, mais sont inhérents à l'identité de l'appareil. Leur explicitation nous incite à le distinguer d'une automobile. La spécificité de la bande dessinée ne tient pas tant à la coexistence des éléments qui la composent qu'aux conditions de choix, de forme, de taille et de combinaison de ces éléments au service de sa fonction première, qui est celle de transmettre. Identifier avec pertinence la structure et les composants du média ne suffit pas. Il faut en qualifier les relations, accepter que les choix de technique et de stylistique ne sont pas faits en toute liberté mais qu'ils répondent à des règles spécifiques du média au service de la nécessité et de l'efficacité de transmission de tel ou tel contenu factuel, rhétorique, énergétique ou émotionnel. Dans cette transmission, l'image de bande dessinée joue un rôle fondamental, parce qu'elle ne peut se prévaloir de la circonvolution du langage ou de la fugacité de l'animé, parce qu'il lui est transféré la plus grande part du contenu sémantique et parce que sa séquence s'accorde avec celle de la pensée même.

06/2018

ActuaLitté

BD tout public

La nouvelle bande dessinée arabe. Short, histoires courtes en bande dessinée

Recueil d'histoires courtes de la nouvelle scène foisonnante de la bande dessinée arabe.

02/2018

ActuaLitté

BD tout public

Anthologie de la bande dessinée d'humour

Le meilleur de la BD d'humour réuni dans une complication exceptionnelle ! L'humour fait partie de l'ADN de la bande dessinée. Mieux, certains de ses chefs-d'oeuvre sont des BD humoristiques : Gaston Lagaffe, Astérix, Tintin, Snoopy et les Peanuts, Spirou, Lucky Luke, Picsou... A côté de ces classiques du 9e art se cachent aussi de nombreux petits bijoux d'humour poétique, noir ou absurde : Krazy Kat, Gros Dégueulasse, Horace le cow boy, Le Concombre masqué ou Les Freak Brothers. Proposant près de 50 extraits, cet ouvrage distille pour la première fois la quintessence de la BD d'humour, des origines à nos jours, en y apportant analyse et éclairage. Une compilation inédite pour célébrer des trésors de notre patrimoine culturel.

11/2014

ActuaLitté

BD tout public

L'art de la bande dessinée

La bande dessinée fait son entrée dans la prestigieuse collection "L'Art et les Grandes Civilisations". Longtemps relégué au rang mineur d'"illustré" pour la jeunesse, le genre a gagné sa légitimité bien au-delaà des cercles bédéphiles pour désormais prétendre être cité dans les programmes scolaires et les tribunes universitaires. Des fondateurs (Töpffer, Outcault, McCay, Saint-Ogan) aux auteurs contemporains (Spiegelman, Ware, Mattotti, Bilal, De Crécy, Satrapi ...), des séries cultes (Tintin, Astérix, Blueberry, Les Cités obscures, XIII ...) au graphic novel en passant par le comics et le manga, cette approche socio-historique internationale permet de comprendre le phénomène culturel qu'est la bande dessinée. A travers plus de 550 reproductions de planches originales ou d'imprimés se donnent à apprécier les styles, les techniques et l'inventivité graphiques ou narrative de près de 500 créateurs (dessinateurs et scénaristes). Sans précédent, ce volume constitue une véritable référence pour tout public et marque un pas de plus vers la reconnaissance du "neuvième art".

09/2012

ActuaLitté

BD tout public

Histoire de la bande dessinée polonaise

Comme un peu partout en Europe, la bande dessinée (komiks) apparaît en Pologne à la fin du XIXe siècle. Elle est dabord un phénomène de presse, plutôt destiné aux adultes, privilégiant les formats courts et soumis aux influences des voisins allemands et suédois, dont les créations peuvent y être exportées avant de connaître des adaptations locales. En Pologne peut-être plus quailleurs, les mouvement tectoniques considérables qui engagent la nation, lEtat et le pays dans son existence même et ses frontières, ont un impact direct et immédiatement observable sur la bande dessinée. Lindépendance retrouvée du pays en 1919, après sa disparition en tant quEtat, linvasion et loccupation allemande entre 1939 et 1945, le moment communiste jusquen 1989 puis la période contemporaine : autant de périodes déterminantes, entraînant des changements majeurs en Pologne, qui auront aussi affecté de manière radicale lévolution de la bande dessinée. Apparition ou disparition de personnages pour cause de non conformité avec lidéologie en vigueur, approche plus ou moins bienveillante des institutions, liens manifestes avec les publications dautres pays européens selon les périodes, et notamment avec les publications communistes françaises Vaillant et Pif pendant la période communiste... Cet ouvrage qui retrace lhistoire de la bande dessinée en Pologne, des origines au XXIe siècle, sur plus dun siècle, a été réalisé par les plus grands spécialistes polonais de la bande dessinée. Après lHistoire de la bande dessinée suédoise publiée dans la même collection, il propose au lecteur francophone la découverte dune nouvelle facette peu connue de la bande dessinée européenne.

12/2019

ActuaLitté

Critique littéraire

Style(s) de la bande dessinée

Parler du style d'une bande dessinée pose problème : comment parler de ce qui est présenté comme un mode de singularisation dans le cadre d'une pratique généralement collective ? Comment tenir compte du caractère fondamentalement polymorphe du neuvième art ? Quels éléments précis prendre en compte et comment les décrire ?

07/2019

ActuaLitté

BD tout public

Bande annonce. Cinéma et bande dessinée

Raconter en images, c'est développer un scenario, mais pas seulement. Tout ce qui constitue l'ambiance et la couleur d'un film (personnages, cadrages, décor, lumière), tout ce qui est traité non plus par le scénariste mais par ce réalisateur, peut se retrouver dans une oeuvre de littérature dessinée comme relevant d'autant de techniques qui se confondent en une seule : l'art d'écrire en texte et en image. Sept études historiques et critiques décortiquent les relations étroites, teintées d'amour et/ou de haine, entre le cinéma et la bande dessinée. Très tôt, le premier a su s'émanciper de sa technicité pour rallier des auteurs et des diversités d'approches, alors que la deuxième, parfois cantonnée à des adaptations de films à succès, a pu s'apparenter à un produit dérivé. A partir des années 1960, une nouvelle littérature dessinée revendique un statut d'ceuvre d'art à part entière ; mutation que la richesse, la compréhension et l'influence du cinéma ont contribué à opérer. Aujourd'hui, elle s'autorise des formes longues dont on n'aurait jamais pu imaginer la publication auparavant et dont le temps de lecture, étiré par rapport aux albums classiques, semble étrangement calé sur celui d'un long métrage. Alors que les frontières entre images fixes et images cinématographiques se brouillent de plus en plus, se jouant des définitions, excédant les relations convenues, cet ouvrage richement illustré propose un parcours entre cinéma et bande dessinée, dans les arcanes de la séquence. du découpage, du scénario... là où les genres s'acoquinent. On y croise Winsor McCay, Edmond Baudoin, Jean-Claude Forest, Paul Grimault, Michel Ocelot. Alain Resnais. Stanley Kubrick, René Laloux, Claire Sichez et Marine Rivoal. Watt Disney... On y disserte aussi de western, d'adaptation, de temporalité, de censure, de héros, de comics, d'expérience psychédélique ou de cinéma d'animation...

04/2009

ActuaLitté

BD tout public

La bande dessinée au tournant

La bande dessinée est aujourd'hui à un tournant de son histoire. Son image sociale s'est considérablement améliorée, sa légitimité culturelle ne fait plus guère débat. Or ces évolutions, qui font d'elle un objet de mieux en mieux identifié et de plus en plus reconnu, se produisent alors que le marché, lui, au sortir d'une période de croissance continue, connaît une véritable crise, impactant tant les marges des éditeurs que les revenus des auteurs. Dans le cadre des Etats généraux de la bande dessinée, lancés en janvier 2015, qui se proposent de "faire un bilan et une analyse la plus exhaustive possible de la situation", ce petit livre interroge à chaud les évolutions récentes de la production éditoriale, la féminisation de la profession, l'essor de la non-fiction, la situation de l'édition alternative, la multiplication des formations spécialisées, la percée de la bande dessinée sur le marché de l'art, sa place à l'université et quelques autres questions d'actualité.

01/2017

ActuaLitté

BD tout public

32 ans de bande dessinée

Le passage des 30 ans d'existence - exceptionnel pour un fanzine - était l'occasion de montrer l'évolution du genre et il nous a paru emblématique de s'attarder sur André et Michel Gaudelette, résumant à eux seuls 65 ans d'histoire de la bande dessinée. Pour compléter l'ensemble, Evariste Blanchet replace l'histoire de PLG dans le contexte du fandom français. Pour finir, on lira avec amusement les souvenirs croisés des trois principaux animateurs de PLG depuis 1978. Le tout formant un témoignage inédit sur l'évolution de la bande dessinée en un tiers de siècle. Format : 150 x 210, 200 pages, couverture souple

10/2009

ActuaLitté

BD tout public

Le petit livre de la bande dessinée

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la bande dessinée sans oser le demander... Hervé Bourhis et Terreur Graphique vous répondent dans cette passionnante anthologie, véritable bible ludique et érudite. Dans quel quotidien apparurent les Peanuts ? Qui publia Barbarella ? Pourquoi Pilote fut-il interdit dans les années 1970 ? Quel est le meilleur album de l'année 1985 ? Comment Chaland rendit-il hommage à Maurice Tillieux ? En 200 pages bourrées d'humour, de faits, d'anecdotes et d'hommages, Hervé Bourhis, le créateur du Petit Livre Rock, et Terreur Graphique plongent dans la mémoire de la bande dessinée pour offrir à tout amateur du 9e art la bible ludique et érudite de ses passions graphiques. Hervé Bourhis et Terreur Graphique proposent plus de 200 anecdotes indispensables à tout fan du 9è art : un bible ludique et érudite.

11/2014

ActuaLitté

BD tout public

Transmédialité, bande dessinée & adaptation

Les processus transmédiaux et adaptatifs dans la condition médiatique actuelle constituent le noyau de cet ouvrage. D'un côté, il s'agit de situer les processus adaptatifs dans un contexte technologique, qui, par sa nature, opère quotidiennement des formes d'adaptation, et cela même de façon involontaire. D'un autre côté, il s'agit de mettre en lumière non seulement le phénomène de la transmédialité mais également la collectivisation de l'acte narratif qu'il induit de plus en plus souvent. Or, il semble que ce phénomène soit demeuré en arrière-plan dans le contexte médiatique de cette dernière décennie. Entre ces deux intérêts, comme pivot de cette collaboration, se trouve l'analyse des relations entre le médium bédéique et le vaste univers médiatique. En effet, la bande dessinée représente, de l'avis de l'équipe directrice, un moyen de construire des espaces narratifs très particuliers, et son étude, contextualisée dans l'ère numérique, ouvre des voies indispensables pour mieux comprendre et cerner la manière dont les espaces narratifs numériques seront construits dans un futur proche. Ainsi ce riche travail collectif est-il, à ce titre, l'un des tout premiers à être consacré intégralement à ce sujet. Construit en deux parties, l'une traitant des adaptations littéraires en bandes dessinées, l'autre des adaptations cinématographiques de bandes dessinées, il mêle approches théoriques et analyses d'oeuvres spécifiques et ouvre la porte à la fois d'une pratique culturelle en perpétuelle transformation et d'un champ de recherche encore plein d'avenir.

03/2019

ActuaLitté

BD tout public

Bande dessinée & grand public

L. L. de Mars mobilise l'utilisation du lieu-commun de "grand public" comme révélateur d'une perspective idéologique capitaliste, en ce qu'elle sous-entend par avance les attentes prétendument nécessaires à toute création pour atteindre - en la flattant - l'audience la plus étendue possible

11/2018

ActuaLitté

Histoire de France

Shoah et bande dessinée

Les travaux scientifiques analysant la construction et l'expression de la mémoire de la Shoah par le truchement de la sphère médiatique, centrent majoritairement leurs propos sur la télévision, le cinéma, la photographie, le témoignage publié sous forme de livre et le roman. Bien loin d'avoir la prétention d'inverser la tendance mais, plaçant dans une logique de complémentarité, ce livre dresse un état des lieux de la dynamique du souvenir de la Solution finale dans la bande dessinée, média encore trop rarement approché par les sciences sociales. S'appuyant sur plus de 170 albums de BD parus en France entre 1944 et 2009. cette étude inédite mobilise les sciences de l'information et de la communication, la sémiotique. la sociologie et l'histoire pour radiographier de manière critique les représentations du génocide juif élaborées par la bande dessinée, tout en présentant et discutant les grands régimes représentationnels propres à cette mémoire.

10/2012

ActuaLitté

BD tout public

Panorama de la Bande Dessinée érotique clandestine

Des bandes dessinées à haut risque... En ce temps-là, la pornographie était illicite. Produire un livre comme celui que vous avez en mains, c'était risquer à coup sûr une condamnation judiciaire, possiblement la prison. Il fallait dessiner dans l'anonymat, éditer en se cachant, vendre sous le manteau... et lire avec honte ! Une époque où Popeye n'avait pas le droit de bander... où Hitler ne pouvait être sodomisé... où les amants s'embrassaient mais jamais ne jouissaient... C'était la Prohibition, la IVe République...

09/2018

ActuaLitté

BD tout public

M. Töpffer invente la bande dessinée

Jugés "éblouissants de verve et d'esprit" par Goethe, les albums de Rodolphe Töpffer sont aujourd'hui considérés comme les premières bandes dessinées. Publiées en pleine époque romantique, ces "histoires en estampes" jetaient les bases d'une nouvelle forme de littérature, vouée à la fiction satirique et fondée sur la coopération entre le texte et l'image. Le succès de M Jabot, M Vieux Bois ou du Dr Festus fut immédiat : imités, contre-faits, traduits en plusieurs langues, ils se frayèrent même la voie des Etats-Unis, la future patrie des comics. Töpffer est aussi l'auteur de romans, de savoureux récits de voyage, de pièces de théâtre et d'essais sur l'art. Parmi ces derniers, il faut distinguer un important corpus de textes consacrés à la caricature et sa propre pratique de dessinateur. Non content d'avoir créé les conditions de la bande dessinée moderne, Töpffer en fut aussi le premier théoricien. Ce sont ces textes qui sont ici réunis, introduits par une étude fouillée et pénétrante qui replace le créateur genevois dans une continuité historique, détaille les circonstances de son "invention" et analyse les principaux ressorts de ses histoires, dont la folle gaieté est toujours agissante sur les lecteurs d'aujourd'hui.

01/2014

ActuaLitté

BD tout public

La bande dessinée, une intelligence subversive

Ce livre fait le pari de l'intelligence de la bande dessinée. Une intelligence profondément subversive. Intelligence cognitive, puisqu'elle sait fort bien se théoriser elle-même. L'analyste n'ayant plus, alors, qu'à se mettre modestement à son écoute. Première subversion. Intelligence sémiotique, ensuite, puisque tout est donné à voir à travers le dessin en bande dessinée (y compris son dispositif et même l'invisible) et que le décor et les corps jouent un rôle considérable dans la construction du récit. Deuxième subversion. Intelligence médiatique, enfin, puisque la BD transforme son lecteur en témoin et que ses formes sémiotiques s'inventent à travers différents supports qu'elle sait tout aussi bien mettre à son service, nouant alors histoire et théorie. Troisième subversion. La bande dessinée constitue ainsi une forme singulière d'intelligence narrative graphique et un appareil, dans la conception de Jean-Louis Déotte, profondément subversif. Pascal Robert est professeur des universités à l'Enssib où il anime le séminaire "La bande dessinée en questions" . Il a dirigé Bande dessinée et numérique (CNRS Editions, 2016) et publié De l'incommunication au miroir de la bande dessinée (Presses universitaires Blaise Pascal, 2017), ainsi que de nombreux articles sur l'image et sur la théorie des technologies intellectuelles.

07/2018

ActuaLitté

Manga

Urusei Yatsura : perfect color edition Tome 1 : Perfect Color Edition

Attaques de robots, virées à la mer, démon en Vespa... Lamu a décidément fort à faire pour veiller sur Ataru dans ces aventures trépidantes, romantiques et rocambolesques ! Grâce à ce premier volume d'Urusei Yatsura Perfect Color Edition, redécouvrez le style inimitable de Rumiko Takahashi (Grand Prix du 46e Festival International de la Bande Dessinée d'Angoulême) dans une sélection de dix-sept chapitres en couleur !

11/2019

ActuaLitté

BD tout public

Chansons de Barbara en bande dessinée

Sa poésie engagée, la beauté mélodique de ses compositions et toute l'émotion que dégage sa voix font de Barbara une des légendes de la chanson française. Cet album célèbre tout le talent, la force et la modernité de cette incroyable artiste. Onze de ses plus belles chansons ont été adaptées en bandes dessinées à travers un florilège d'univers graphiques, faits de douceur et d'élégance. Les pages documentaires vous guideront dans la découverte de la vie, des drames et des succès de Barbara.

09/2017

ActuaLitté

BD tout public

Abrégé de bande dessinée franco-belge

Dans le jargon de l'édition, 48CC désigne une bande dessinée de tradition franco-belge, de 48 pages, en format A4, cartonnée et en couleur. Le 48CC est la pagination la plus économique, devenue la norme parce qu'elle est réputée plaire aux enfants. Ilan Manouach achète, dans le marché de seconde main, quarante-huit albums 48CC appartenant aux séries les plus populaires de la bande dessinée franco-belge, suivant le guide Moliterni. Les albums sont soigneusement scannés et chacune de leurs 2.034 pages au total est numérisée et nommée selon une classification simple où le numéro de page est suivi du titre de l'album. Par exemple?: 34_La Horde du Corbeau. Toutes les pages de tous les albums portant le même numéro sont transférées dans un dossier spécifique. Ainsi, dans le dossier 34, on trouvera rassemblées toutes les trente-quatrièmes pages des quarante-huit albums scannés. Un total de quarante-huit nouveaux dossiers représenteront les quarante-huit pages de notre livre final. Le contenu de chacune des pages du livre final sera le produit de manipulations entamées sur les quarante-huit pages des albums scannées portant le même numéro. Les livres sont lus attentivement.

01/2019

ActuaLitté

Lecture 9-12 ans

Le Petit Nicolas : La bande dessinée originale

Une bonne blague, une superbe gaffe ou une sacrée bêtise ? Assurément, elles sont signées le Petit Nicolas. Alors que Papa paye les pots cassés, Maman répète qu'il faut être bien sage, le voisin Monsieur Blédurt en voit de toutes les couleurs, et Alceste... est dans le coup bien sûr !

03/2019

ActuaLitté

Sociologie

Bande dessinée et lien social

La bande dessinée est une représentation du monde qui donne à voir notre monde de représentation. C'est un art reconnu par le public et les mondes de la culture. C'est aussi un plaisir né du jeu entre la vision de l'auteur et celle du lecteur. C'est, enfin, un média méconnu : un dispositif sensible créateur de sens et de lien social. Dans cette optique, les textes réunis dans cet Essentiel montrent comment la BD rend compte des interactions politiques et économiques quotidiennes et la façon dont elle prend place dans nos imaginaires. Une invitation à plonger avec délice dans la chair du monde, au rythme des illustrations de Stéphane Heuet.

03/2014

ActuaLitté

BD tout public

Guerre civile espagnole & bande dessinée

Un retour sur plus de quatre-vingts ans et plusieurs centaines de bandes dessinées sur la guerre civile espagnole nous rappelle combien cette période de l'histoire a été et est restée présente dans nos coeurs, en Espagne, en France et ailleurs. Certaines oeuvres considèrent son combat légitime et d'autres voient la guerre comme un simple désastre qu'aucune raison ne peut justifier. Les unes cherchent à refermer les blessures du passé, les autres considèrent que les fractures de la guerre se prolongent dans d'autres contemporaines. La bande dessinée nous montre aussi l'extrême diversité de la mémoire du conflit. Elle nous raconte la guerre mais aussi les sociétés qui se la remémorent, l'Espagne de la Transition vers la démocratie et celle d'aujourd'hui, l'Argentine juste sortie de ses années noires de dictature ou l'identité des descendants de l'exil républicain en France. Dans une première partie, ce livre décrit la bande dessinée sur la guerre espagnole par pays et par époque, montrant l'évolution de sa représentation. Il revient ensuite sur des thèmes particulièrement sensibles et qui ne semblent pas encore conclus aujourd'hui, comme la violence aux civils, l'Eglise catholique dans le conflit, l'exil et la prison, et se fait écho de deux absences à la fois curieuses et significatives dans la plupart des oeuvres, celle du franquiste de base et celle de la République.

07/2020

ActuaLitté

BD tout public

Objectif bulles. Bande dessinée & histoire

Les onze chapitres de cet ouvrage collectif invitent à penser l'histoire culturelle de la bande dessinée, produit culturel de masse qui naît avec le XXe siècle. Si la bande dessinée ancienne et contemporaine est une industrie florissante, elle offre un riche matériel imprimé pour donner sens au contenu des images et des textes dont l'emboîtement ordonné ou éclaté en organise le genre narratif. A travers un choix d'œuvres représentatives, ce livre illustre la manière dont l'imaginaire de la bande dessinée fait écho à son contexte socioculturel qui en structure les figures, les archétypes, les codes narratifs et les représentations imagées. L'Histoire comme objet de la bande dessinée illustre une facette de l'histoire de la bande dessinée. Avec un panorama d'études n'épuisant pas la thématique de l'historicité du genre, Objectif bulles évoque les représentations du monde comme source d'inspiration réaliste et dramatique pour l'imaginaire social de la bande dessinée.

05/2009

ActuaLitté

BD tout public

René Magritte en bande dessinée

À l'occasion de la grande rétrospective présentée au Centre Pompidou, six auteurs de bande-dessinée dialoguent avec l'œuvre de René Magritte dans un livre-objet impressionnant à déplier et à déployer. Autant de récits biographiques, que de voyages dans l'œuvre et la pensée du peintre.

09/2016

ActuaLitté

BD tout public

La bande dialoguée. Une histoire des dialogues de bande dessinée (1830-1960)

La bulle parait emblématique de la bande dessinée. Pourtant, depuis près de deux siècles, les auteurs expérimentent toutes sortes de procédés pour rapporter les répliques de leurs personnages. A quoi voit-on que Blake et Mortimer ou Spirou et Fantasio dialoguent ? La dimension visuelle suffit souvent, m e en l'absence de discours rapporté, à repérer une interaction verbale. Le dialogue caractérise aussi bien la bande dessinée muette que les histoires en images légendées. Comment analyser les interactions verbales dans un média visuel, en tenant compte de ses multiples dimensions : corps dessinés, répliques écrites, bulles, etc.? Comment les formes du dialogue instituées par la "BD franco-belge" se sont-elles façonnées, du milieu du XIXe siècle au milieu du XXe siècle ? Comment la bulle est-elle devenue un emblème de la bande dessinée ? Quel impact le contact d'autres médias (sonores, visuels, audiovisuels) a-t-il eu sur la bande dessinée francophone ? A travers l'analyse de la vox et des corps en interactions, cette relecture de l'histoire d'un média pourtant dépourvu de propriétés acoustiques contribue à une histoire de la modernité sonore.

03/2019

ActuaLitté

Petits classiques parascolaire

La vie d'Anne Frank en bande dessinée

Anne Frank avait quatre ans lorsqu'elle a quitté l'Allemagne avec ses parents pour fuir le régime nazi. Réfugiés aux Pays-Bas, la petite fille et sa famille sont de nouveau en danger lorsque les troupes d'Adolf Hitler envahissent le pays quelques années plus tard. Découvrez la vie et le journal d'Anne Frank comme vous ne l'avez jamais lu ! Les points forts de l'édition " Déclic " : LIRE Le texte enrichi de nombreuses images dans une mise en page vivante et aérée. COMPRENDRE Des questionnaires et des activités ludiques pour s'approprier le texte. RETENIR Un dossier complet et accessible pour retenir l'essentiel. PROLONGER Un groupement de textes et des conseils pour compléter la lecture. + ACCOMPAGNER De nombreux compléments numériques pour aider les élèves dans la lecture (le texte lu par un comédien, des extraits vidéo à visionner sur Internet, des versions epub de l'ouvrage et du texte accessible aux élèves DYS disponibles dans les librairies numériques).

08/2021

ActuaLitté

BD tout public

Fanzinorama. Une histoire de la bande dessinée underground

A l'occasion des 30 ans de La Fanzinothèque, cet ouvrage présente plus de 200 fac-similés de fanzines de bande dessinée jamais réédités depuis leur création. Objet alternatif oscillant entre presse, publication auto-éditée, journal intime et tract militant, le fanzine a toujours incarné une production éditoriale et artistique singulière. Animés par la volonté de faire au mieux avec très peu de moyens, les dessinateurs de fanzines ont su inventer des objets qui ont révolutionné les arts graphiques et les codes de l'édition. Plusieurs décennies d'histoire de la bande dessinée libre sont ici racontées à travers ces objets inclassables.

11/2019