Recherche

Energie nucléaire : on arrête tout et on réfléchit !

Extraits

ActuaLitté

Philosophie et sociologie de l

Energie nucléaire

Si le recours à l'énergie nucléaire est en voie de disparition presque partout dans le monde, la France fait figure d'exception. Elle persiste à l'utiliser et à la développer au nom d'une prétendue indépendance, cultivant le mythe d'une croissance infinie incompatible avec l'urgence écologique. Directeur général d'Agir pour l'environnement, Stéphen Kerckhove dénonce la "jancovicisation des esprits" et apporte une réponse argumentée aux fausses évidences colportées par les défenseurs du nucléaire. Car non, le nucléaire ne contribue pas à l'autonomie du pays. Non, il ne permet pas de lutter contre le réchauffement climatique. Non, il n'est ni bon marché ni sûr. Car oui, la sobriété et les énergies renouvelables sont une des solutions efficaces pour en finir avec notre dépendance aux énergies fossiles. Ce livre est un plaidoyer pour un autre modèle énergétique, qui nous engage toutes et tous, individuellement et collectivement. La collection On arrête tout et on réfléchit ! Des livres de vulgarisation scientifique écrits par des experts pour faire le point sur des sujets d'actualité dans le domaine de l'environnement et favoriser la mobilisation citoyenne. Directeur général de l'association Agir pour l'Environnement, Stéphen Kerckhove a participé au débat national sur l'énergie en 2003 et au Conseil national du débat sur la transition énergétique en 2013. Il est l'auteur de nombreux ouvrages ayant trait aux questions écologiques, notamment Sortir du nucléaire : c'est possible (Nova éditions, 2011) et plus récemment Le Meilleur des e-mondes. Résister à la 5G et à ses conséquences (Rue de l'échiquier, 2022).

11/2023

ActuaLitté

Développement durable-Ecologie

Energie, électricité et nucléaire

L'énergie : voilà un sujet dont on n'a jamais autant parlé. Les sources traditionnelles renouvelables ne suffiront certainement pas pour satisfaire les besoins toujours croissants de l'humanité. Les sources fossiles - charbon, pétrole et gaz - largement exploitées au cours du XXe siècle, s'épuisent. L'énergie nucléaire - qui est aussi l'énergie du XXe siècle - prendra très certainement de plus en plus le relais, mais avec les nouvelles technologies de " quatrième génération " actuellement développées ; elle a cependant aussi ses limites. Après une introduction rappelant ce qu'est l'énergie, la première partie de cet ouvrage présente la production et la consommation actuelles, en détaillant plus spécialement le " vecteur " électricité qui est la forme d'énergie presque parfaite sauf que ce n'est pas une énergie primaire : il faut la produire à partir d'autres sources, et l'on ne sait pas la stocker à grande échelle. La deuxième partie du livre est consacrée aux principes de l'énergie nucléaire et aux technologies associées. Cet ouvrage a été conçu pour les étudiants en génie nucléaire : il devrait leur permettre, en introduction à des cours plus spécialisés, de repérer correctement la place de l'énergie nucléaire dans l'ensemble des sources d'énergie et d'apprécier ses potentialités. Ecrit en termes simples, il s'adresse aussi à toute personne recherchant une information à la fois accessible et complète sur ces problèmes.

09/2008

ActuaLitté

Couple, famille

Résidence alternée, on arrête ou on continue ?

Un enfant sur cinq de parents divorcés ou séparés est actuellement en résidence alternée. Les juges, les médiateurs familiaux et les psys y voient une manière de préserver le lien familial. Pourtant, dans la pratique, ce principe peine souvent à satisfaire parents et enfant. Et ce qui convient à un moment donné à ce dernier n'est plus nécessairement la meilleure solution quelques années plus tard. Quelles sont les principales difficultés rencontrées ? Peut-on envisager d'assouplir ce mode de garde et comment ? Faut-il la maintenir quand elle tourne à l'enfer ? Que faire quand l'enfant en souffre ? Quels sont les recours ?... Loin du débat polémique et partisan, ce livre souhaite aider les familles à faire le point pour trouver une issue favorable et prendre en toute lucidité la bonne décision.

01/2010

ActuaLitté

Développement durable-Ecologie

Avec le nucléaire. Un choix réfléchi et responsable

Nous pourrions assurément nous passer du nucléaire... en nous mettant sous la coupe des Russes, en émettant beaucoup plus de CO2 qu'aujourd'hui et en dépensant des milliards d'euros par an qui seraient mieux employés à payer des chercheurs ou des médecins. Henri Prévot montre que les pays qui disposent de cette technologie ont la responsabilité morale de l'exploiter au maximum en pensant aux dommages qu'elle évitera. Vivre avec le nucléaire, c'est mettre en balance d'un côté des valeurs qui ont pour nom confiance en l'avenir, ouverture vers les autres, foi dans les vertus de la technique, et, de l'autre, le risque, très peu probable mais majeur, qui sera accepté si les citoyens le connaissent, lui donnent sens et ont le moyen de le gérer eux-mêmes.

06/2012

ActuaLitté

Energie

Energie nucléaire. Le vrai risque

La population de la planète va continuer de croître et son niveau de vie de s'améliorer, conduisant d'ici 2050 à une hausse de la consommation mondiale d'énergie de l'ordre de 50 %. L'énergie nucléaire, associée aux énergies hydraulique, éolienne ou solaire, constitue la seule solution disponible pour satisfaire ce besoin en énergie, qui permette de réduire la place des combustibles fossiles et donc de limiter les rejets de CO2. Mais, comme toute activité humaine, l'industrie nucléaire comporte des risques ; toutefois, ces risques sont parfaitement maîtrisables, et bien mieux maîtrisés que dans beaucoup d'autres industries. Le recours à l'énergie nucléaire devrait ainsi apparaître incontournable aux gouvernements, notamment européens et français, qui ont placé la neutralité carbone au coeur de leurs stratégies. Ce choix de l'énergie nucléaire - qui est recommandé aussi bien par le GIEC que par l'Agence internationale de l'énergie - doit s'accompagner d'une gouvernance irréprochable, prérequis fondamental à l'adhésion de l'opinion publique à son usage dans le long terme. Finalement, le vrai risque pour les décennies à venir serait de ne pas tirer parti des performances démontrées de l'énergie nucléaire, énergie totalement décarbonée, économiquement abordable, environnementalement acceptable, et de continuer à utiliser des systèmes énergétiques coûteux et polluants. C'est à cette réflexion stratégique que ce livre a l'ambition de contribuer.

02/2021

ActuaLitté

Sciences politiques

Stop, on réfléchit !. Utopies démocratiques

L'histoire est faite de petits riens du quotidien et nous devons en tenir compte pour un progrès de la société d'aujourd'hui. Je prends la liberté d'un vieil homme pour faire un tour dans un parcours de militant, ce que j'ai pu rencontrer, pour que ma vie puisse servir à quelque chose. C'est à partir des vieux discours que l'on pourra réfléchir aux jours à venir !

05/2022

ActuaLitté

Développement durable-Ecologie

La production de l'électricité en France par les énergies renouvelables et non renouvelables. Doit-on sortir du nucléaire ?

Le présent livre est destiné au grand public, aux citoyens intelligents qui préfèrent s'informer des avantages et des inconvénients des diverses sources d'énergie avant d'aller manifester, aux politiques dont les connaissances sur le sujet sont très rudimentaires et aux ministres de l'environnement. La lecture de l'ouvrage leur ouvrira les yeux et leur évitera d'apporter leur soutien à des projets inintéressants et anti-économiques dont le seul résultat est d'alourdir les factures d'électricité du peuple français sans qu'il y ait le moindre bénéfice pour le pays. Il a aussi été écrit à l'intention des journalistes pour leur donner des informations objectives afin qu'ils évitent de publier des contre vérités qui paniquent inutilement la population, ce qui est gravissime et contraire aux intérêts de celle-ci et de notre pays et contraire aussi à l'éthique journalistique.

03/2019

ActuaLitté

Physique

Au coeur de l'énergie nucléaire

Outre l'uranium, servant à la réaction nucléaire, on trouve dans le coeur d'une centrale nucléaire divers matériaux gui sont très sollicités pendant le cycle de production d'électricité. En raison des conditions extrêmes de pression, température et irradiation (lui y règnent, le réacteur nécessite un pilotage très précis, et il est indispensable de mesurer et de contrôler le plus finement possible la résistance de ses composants. Cet album propose de comprendre la spécificité et les en jeux du cycle de production nucléaire, à travers le travail de onze doctorants du centre CEA Paris-Saclay : Valentin Drouet, Bertrand Leturcci, Stanislas de Lambert, Anaïs aaumard, Liangzhao Huang, Jean-Michel Scherer, Gabriel Spartacus, Meriem Bouguezzi, Erwan Dupuis, Kévin Touchet et Lizaveta Fralova. Le Commissariat à l'énergie atomique a été créé à la sortie de la guerre afin de mener des recherches visant à développer des applications de l'énergie nucléaire dans les secteurs de la médecine, de l'énergie et de la défense. Cea Trois quarts de siècle plus tard, le CEA a élargi son domaine d'activité, et est devenu un des plus grands centres de recherche du monde. Il couvre dorénavant un grand nombre de champs : biologie, ingénierie, recherche fondamentale, génétique, intelligence artificielle ou encore énergies renouvelables, sous le nom, depuis 2010, de Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives.

03/2021

ActuaLitté

Energie

Nucléaire. La grande méprise des anti-nucléaires

ALERTE ! Est une collection ouverte aux lanceurs d'alerte désireux de poser les bonnes questions à travers un véritable travail de journaliste ou de chercheur. Dirigée par Jean-Pierre Guéno, elle se veut un lieu refuge contre lapensée formatée à travers des titres forts, des ouvrages fluides et percutants. La France est à la veille de décisions majeures qui vont déterminer l'avenir de son industrie nucléaire : prolongation ou non de la durée de vie des réacteurs du parc actuel au-delà de 40 ans, fermeture anticipée de 12 réacteurs (en plus de Fessenheim 1&2), mise en service possible de l'EPR (European Pressurised water Reactor) de Flamanville, lancement éventuel d'un modèle optimisé de l'EPR de Flamanville - l'EPR2, etc. Ce livre s'adresse à celles et à ceux qui, sans être hostiles a priori au nucléaire, s'interrogent sur tel aspect du rôle et de la place du nucléaire dans la politique énergétique de notre pays. On y trouve un historique de l'industrie nucléaire française depuis ses débuts jusqu'à aujourd'hui : la décision du général de Gaule de 1945, la construction du parc actuel, l'arrivée aux affaires de François Mitterand puis celle de François Hollande qui marque un tournant dans l'attitude de l'Etat vis-à-vis du nucléaire civil pour conclure en analysant le contexte politique qui prévaut en cette fin d'année 2020. On y explicite les aspects les plus controversés de l'énergie nucléaire. L'idée n'est pas de prendre position de façon catégorique pour ou contre le nucléaire, mais d'avoir en tête les vraies clefs du débat afin de ne pas tomber trop vite dans la pensée commune non argumentée. Pierre Aulagnier donne toutes les clefs du débat, qui ne mérite pas de se radicaliser au point que l'on finisse par jeter dans la précipitation le bébé du nucléaire avec l'eau du bain de la diversification énergétique. De nombreux français croient que les centrales nucléaires contribuent " beaucoup " à l'effet de serre alors qu'elles sont en réalité la seule énergie qui n'attaque pas la couche d'ozone.

10/2021

ActuaLitté

Energie

L'électricité nucléaire, une énergie du futur !

Une part accrue de l'électronucléaire dans le mix électrique mondial est d'autant plus indiquée que cette source d'électricité est à très haute densité énergétique, efficace, sûre, fondée sur une technologie robuste et de pointe, s'inscrivant dans le cadre des préoccupations actuelles de réduction drastique de la pollution et répondant aux critères de la politique bas carbone promue en Occident. Cet ouvrage analyse d'abord les performances et la sûreté de cette forme d'énergie tant en termes de production d'électricité que de traitement des déchets, puis passe en revue les approches des pays dominant ce marché ou y ayant conquis une place significative.

10/2021

ActuaLitté

Documentaires jeunesse

Marie Curie. Elle a découvert l'énergie nucléaire

Une vie pour la science, une science pour la vie. En ce vendredi d'octobre 1891, la gare grouille de monde. Mania Sklodowska vient seule en France rejoindre sa soeur Bronia. Elle part loin de la Pologne et de la domination russe vers une vie possible. Une vie d'études, le nez plongé dans les livres. A vingt-quatre ans, elle pourrait être comme n'importe quelle jeune fille avide de connaissances parmi les douze mille étudiants de la Sorbonne. Une jeune fille à nouveau perdue dans la foule. Mais cela serait mal connaître Mania. Elle s'appelle maintenant Marie, elle accumule les premiers prix universitaires, elle se marie avec un certain Pierre Curie et, à force de recherches, elle fait la découverte du radium. Toute son existence s'emballe. Les honneurs pleuvent, les journalistes du monde entier souhaitent l'interviewer, la gloire ne lui laisse plus de répit. Marie Curie veut seulement vivre pour son travail. Toujours aller plus loin. Tandis que la Première Guerre mondiale éclate, elle décide de mettre en place un système de radiologie mobile. Il lui faut de l'argent, des moyens. Alors Marie Curie découvre le pouvoir de son nom.

09/2016

ActuaLitté

Histoire et Philosophiesophie

L'ENERGIE DES ETOILES. La fusion nucléaire contrôlée

La fusion nucléaire, c'est le Diable et le Bon Dieu ! Le Bon Dieu dans les étoiles où elle fait naître tous les atomes, jusqu'à ceux de la vie. Mais le Diable sur Terre où elle fut utilisée à fabriquer des bombes qui pourraient tout anéantir, à commencer par la vie. Mais alors que le diable de la destruction thermonucléaire semble rentrer dans sa boîte, la fusion nucléaire contrôlée dans des réacteurs civils ouvre des perspectives de développement économique durable à très long terme. N'est-ce pas la seule forme d'énergie inépuisable et non polluante qui ne connaisse d'autre limite que notre savoir-faire ? Paul-Henri Rebut, qui a conçu et dirigé les projets les plus avancés dans ce domaine, nous décrit ici ce grand espoir du XXIe siècle.

11/1999

ActuaLitté

Déchêts

Myrrha. Un (autre) regard sur l'énergie nucléaire

La radiotoxicité de certains "déchets" nucléaires impose leur confinement pendant une très longue période. Cette temporalité exacerbe les craintes du public. En les séparant du combustible usé, on pourrait "incinérer" ces résidus pour en faire des éléments moins radioactifs ou à durée de vie plus réduite. MYRRHA, le premier réacteur piloté par un accélérateur de particules, en construction à Mol, va démontrer la faisabilité des nombreuses technologies requises par cette grande ambition.

03/2021

ActuaLitté

Divers

On s'en fout quand on est mort

Si les carnets de Joann Sfar sont toujours des fenêtres ouvertes sur notre société, On s'en fout quand on est mort est largement ancré dans le quotidien de l'auteur. Avec la verve et l'humour qui caractérisent son oeuvre, il raconte ses vies multiples : celles de l'artiste, du père, du guitariste amateur, mais aussi celle du professeur aux Beaux-Arts. Dans ce quinzième carnet autobiographique, il nourrit notamment une réflexion sur la transmission et interroge notre rapport à l'art et à la littérature.

10/2022

ActuaLitté

Sociologie

Mourir lorsqu'on est pauvre : "où s'arrête la dignité ?"

Cet ouvrage invite à relire l'histoire de notre société française face à la mort, à découvrir la réalité des derniers moments et des obsèques vécus dans le dénuement. Il montre aussi les dynamiques qui permettent que, face à ces situations, des hommes et des femmes se lèvent — personnes vivant la pauvreté, universitaires, responsables d'entreprise, responsables institutionnels, associatifs, politiques... Croisant leurs expériences et leurs savoirs, c'est ensemble, par leur action, qu'ils ouvrent la voie d'une fin de vie et d'un enterrement dignes, pour tous. Au-delà des témoignages, des vies retracées, ces pages sont une formidable ode à la vie, à l'humanité, qui, nous l'espérons, changera le regard de notre pays sur la douloureuse question de la "mort dans la misère".

09/2018

ActuaLitté

Energie

Les accidents de réacteurs nucléaires. 2e édition revue et augmentée

Les accidents de réacteurs nucléaires sont-ils le prix à payer par notre société pour disposer d'une énergie abondante ? Cette deuxième édition revue et augmentée présente de façon didactique et accessible au non-spécialiste, les éléments techniques et historiques permettant de comprendre les véritables risques et les conséquences d'un accident nucléaire. Ce livre développe une analyse, faite par un expert du domaine, des accidents de réacteurs qui ont émaillé l'Histoire du Nucléaire depuis ses origines en 1942 jusqu'à nos jours. De nombreux accidents, célèbres ou inconnus, sont replacés dans leur contexte, et permettent au lecteur de se faire une opinion éclairée. Dans un contexte de crise énergétique des énergies fossiles et d'un réchauffement climatique global dont les conséquences sur l'Homme et la Nature risquent d'être cataclysmiques, il est important de réfléchir sur la part du Nucléaire dans la production d'énergie du futur. Quel que soit votre point de vue initial, la lecture de ce livre vous permettra de maitriser la peur du Nucléaire, sans en sous-estimer les risques.

06/2022

ActuaLitté

Energie

Peut-on se passer du nucléaire ?

Peut-on se passer du nucléaire ? Intérrogés par Science et Vie, deux spécialistes reconnus dans leur domaine apportent un éclairage complémentaire ou contradictoire sur une grande question, un choix de société. A l'heure où le développement des programmes EPR est contesté où les choix énergétiques d'aujourd'hui conditionneront l'atteinte ou pas de nos objectifs de réduction d'émissions carbone en 2030, la question de l'abandon du nucléaire comme source principale du mix énergétique français est plus que jamais centrale. Les contributeurs sont Jean-Marc Jancovici, ingénieur français, enseignant et spécialiste de l'énergie et du climat, et Philippe Quirion, docteur en économie de l'Ecole des Mines de Paris, directeur de recherche CNRS au Centre International de recherche sur l'environnement et le développement (CIRED) et président du Réseau Action Climat.

01/2022

ActuaLitté

Economie

On arrête (parfois) le progrès. Histoire et décroissance

Saviez-vous qu'au siècle de la machine à vapeur, on s'inquiétait déjà de la surconsommation d'énergie et des limites à la croissance ? Pensiez-vous que la " fée électricité " avait été rejetée par des réfractaires au confort moderne, soucieux de ne pas dépendre de grands systèmes techniques ? Imaginiez-vous que nos ancêtres fustigeaient les automobilistes " écraseurs " et s'en prenaient à l'accélération des transports ? Que des travailleurs s'opposaient au sacro-saint " développement des forces productives " ? Que des écologistes avant l'heure alertaient sur la destruction de la nature par la civilisation industrielle ? Contrairement au fameux adage selon lequel " on n'arrête pas le progrès ", le recours à l'histoire démontre qu'il n'y a pas de fatalité technologique. L'humanité n'est pas vouée à s'adapter, résignée, à l'implacable règne des machines. La course à la puissance a toujours fait face à de profondes remises en cause. Les textes réunis ici s'appuient sur la mémoire de ces résistances pour nourrir la réflexion actuelle autour de la nécessaire décroissance. Alors que l'expansion indéfinie nous conduit à l'abîme et que l'artificialisation du monde s'intensifie, des bifurcations restent possibles. Et elles sont vitales.

10/2022

ActuaLitté

Littérature française

On n'arrête pas la marée

Un port sur l'Atlantique. En contrebas, à quelques encablures, une grève. Un soir qu'elle promène son chien sur la grève, Mariette Adam rencontre un jeune garçon et un routard à la barbiche de conquérant tatar. Au fil des jours, des liens d'amitié se tissent entre eux, bénéfiques pour elle qui sort d'un traumatisme. Une échappée au coeur de l'été, une vie en marge avec pour seule contrainte l'heure des marées.

02/2022

ActuaLitté

Histoire de la pensée économiq

On n'arrête pas l'éco

Aride, l'économie ? Lugubre ? Technique ? Jargonneuse ? Depuis 2010, "On n'arrête pas l'éco" , le magazine économique de France Inter, diffusé tous les samedis et animé par Alexandra Bensaid, prouve le contraire. L'émission explique au plus grand nombre les changements du quotidien et met en lumière les tendances et les phénomènes silencieux de l'économie. Un cocktail savamment dosé entre reportages de terrain, débats mordants, ouverture sur l'étranger, questions sur les droits des salariés et grandes interviews d'économistes, de penseurs et de décideurs, qu'ils soient ministres, PDG, syndicalistes, directeurs d'institutions ou start-uppers. Avec son équipe, Valentin Pérez, Christian Chavagneux, Sandrine Foulon et Marc Vignaud, Alexandra Bensaid prolonge son émission à travers cet ouvrage illustré, qui se veut tout aussi complet, vif et pédagogique. Au travers de chiffres-clés, de mots-repères, d'arguments et de réponses à nos interrogations quotidiennes, ce livre a pour ambition d'aider à comprendre l'économie, comme on la vit et comme on la veut. Du monde du travail au poids des GAFAM, des inégalités sociales à la montée en puissance de la Chine ou aux enjeux écologiques. Puisque l'économie ne s'arrête jamais, il n'est jamais trop tard pour se l'approprier !

11/2022

ActuaLitté

Humour

On n'arrête pas le progrès

« S'il vous plaît ! Prenez le temps de regarder le portrait de Jean Yanne en couverture de ce livre : j'adore cette photo. C'est vraiment l'image merveilleuse que cet homme m'a laissée. Il y a tout de Yanne sur ce formidable cliché : la douceur, le rire, la défiance, la tendresse et surtout cette immense intelligence des choses que ne trahissent pas ses propos - lesquels sont souvent éblouissants et exceptionnellement drôles. »   Olivier de Kersauson       Jean Yanne nous manque. Son regard acerbe sur la société, son sens de la dérision, sa mauvaise foi irrésistible, sa mauvaise humeur réjouissante sont encore dans toutes les mémoires. Qu'il s'interroge sur le sort des Pères Noël dans les cités HLM, qu'il donne des conseils sur l'évasion fiscale ou qu'il nous livre son point de vue sur la condition féminine, on retrouve, à travers ces pensées, anecdotes et répliques inédites – pour la plupart issues de ses interventions radiophoniques et télévisuelles –, son humour inimitable. Si le progrès a fait évoluer notre quotidien, on constatera que l'absurde et la connerie restent toujours d'actualité !   - Vous avez peur des requins ? - Seulement quand ils sont dans l'eau.     - Faites l'amour, pas la guerre ! - Ou faites les deux, mariez-vous !     - Vous savez gérer votre colère ? - Oui, quand mes interlocuteurs savent gérer leur connerie.

05/2015

ActuaLitté

Littérature française

L'homme qui n'arrête pas d'arrêter

Pendant quelques mois Eddy fut un brillant stagiaire à la Direction générale des Impôts à Port-aux-Princes. Dans P endant quelques mois Eddy fut un brillant stagiaire à la Direction générale des Impôts à Port-aux-Princes. Dans un pays que les hommes espèrent quitter, il portait une veste, se tenait droit, rendait fier sa mère. Le tremblement de terre qui a ravagé sa part d'île a fait de lui un survivant. Il sombre peu à peu, boit, perd l'estime des autres. Il n'est plus qu'un homme qui marche et vomit sa vie. Une nuit, il tombe sur le corps d'un homme assassiné. Ce n'est pas la première fois dans cette ville où il n'y a rien de plus présent que la mort. Pour autant, ce corps-là compte plus que les autres, l'interroge, l'obsède. Il enquête, n'arrête pas de chercher la vérité : qui était cet homme et qui sont ceux qui tuent dans la ville ? C'est une déambulation, un chant obsédant, un roman puissant et anti-résilient sur Haïti, le portrait fiévreux d'un homme qui se bat contre les atrocités quotidiennes et ne veut pas renoncer.

04/2023

ActuaLitté

Droit

Droit nucléaire. Démocratie et nucléaire

Le nucléaire est en débat, fait débat, et l'on ne peut, d'une certaine manière, que s'en réjouir. Il ne serait rien de plus inquiétant qu'une question, qui concerne notre avenir à tous, ne donne lieu à aucun débat. L'unanimité est toujours suspecte, car elle signifie le plus souvent il y a évidemment à cela quelques exceptions tout à fait remarquables que ou bien les citoyens sont mal informés, ou bien qu'ils sont anesthésiés. Mais, concernant le nucléaire, et de ce point de vue, il n'y a guère de souci à se faire : le débat est plus que vif entre les partisans et les opposants au nucléaire. Mais y a-t-il vraiment débat ? Car un autre risque menace les démocraties, celui que, sur des questions essentielles de nature sociétale, il y ait deux camps, qui ne songent pas à débattre, à discuter, à raisonner, mais qui ne rêvent que d'"en découdre", selon une expression familière, et certains sont prêts, comme le montrent plusieurs exemples, à empêcher toute prise de parole, ce qui est une position proprement totalitaire. Si les positions sont tranchées, opposées, irréconciliables, sur un problème donné et la France a donné l'illustration, ces derniers mois, d'un tel fossé au sein de la population à propos de plusieurs problèmes sociétaux alors la démocratie est menacée également, car si elle repose sur un absolu, la valeur même de la démocratie et de ce qu'elle implique, elle suppose, pour pouvoir fonctionner, que des compromis soient établis entre les différentes positions. Comment, pour s'en tenir au nucléaire, parvenir à établir un véritable débat, avec une écoute réciproque, pouvant déboucher sur un "consensus" minimum indispensable à la société ?

10/2013

ActuaLitté

Développement durable-Ecologie

Ils ont perdu la raison. Diesel, nucléaire, pesticides, santé, OGM, énergie, science

Une confusion de la pensée s'est installée en France qui fait que nous ne croyons plus au progrès. Pourtant si nous sommes vivants et jouissons de quelques facilités, c'est parce qu'il y a cinq siècles des hommes ont inventé la méthode scientifique, d'où est sortie la technique. La gauche française a longtemps cru au progrès. Sans en ignorer les dangers, elle savait que la recherche scientifique et technique était la dernière frontière de l'aventure humaine. Cette foi disparaît. Pour la droite, c'était déjà fait. La production des centrales nucléaires est limitée et les objectifs annoncés en matière d'énergie semblent contraires aux intérêts économiques et écologiques du pays. On s'acharne sur les pesticides - médicaments des plantes - en ignorant leurs considérables bienfaits. La culture des OGM est interdite par des gens inconscients d'être manipulés. On refuse d'aller voir si notre sous-sol recèlerait du gaz de schiste. Le moteur Diesel est considéré comme plus dangereux que le tabac pour la santé... Et le ministère de la Santé proscrit des médicaments à l'utilité incontestable. On sait qu'il est difficile de fonder des décisions politiques sur le savoir et l'expertise. Mais il semble bien que le pouvoir politique ne se sent plus légitime pour faire reconnaître la raison. C'est la pression de l'opinion et des modes qui l'emporte ; le pouvoir ne résiste pas à la démagogie et aux sophismes. Nos gouvernants ne disent que ce que l'opinion est prête à entendre plutôt que de défendre l'intérêt général. Et l'opinion est manipulée par des faiseurs de peur. Pendant ce temps le progrès scientifique galope, l'irrésistible curiosité des hommes avance et des chercheurs partent travailler sous d'autre cieux. Fermer la voie à des industries du futur ne sont que pauvres manières d'éviter de traiter les questions posées par la science et la technique aux sociétés contemporaines.

01/2014

ActuaLitté

Energie

Le nucléaire nouvelle génération. L'énergie qui réconcilie croissance et environnement

Notre monde surchauffe. Le rapport du GIEC de mai 2023 estime que le réchauffement de la planète atteindra 1, 5°C dès le début des années 2030, et que le limiter à ce niveau déjà trop élevé exigera de réduire à zéro toutes les émissions mondiales nettes des gaz à effet de serre. Autant dire que l'urgence climatique est réelle : si nous ne trouvons pas un moyen de freiner drastiquement la tendance, notre planète ne sera bientôt plus habitable. La transition énergétique est une nécessité absolue. Certains pensent dès lors qu'il faut choisir entre croissance et environnement. Ce livre montre au contraire qu'il est possible de réconcilier ces deux impératifs grâce à une énergie durable, propre, sûre et accessible : le nucléaire nouvelle génération.

02/2024

ActuaLitté

Développement durable-Ecologie

L'ENERGIE NUCLEAIRE AU XXIEME SIECLE : ENJEUX DE SECURITE

Existe-t-il un avenir pour l'énergie nucléaire au XXIe siècle ? Quel sont les facteurs influençant l'évolution de l'énergie nucléaire ? Quels sont les défis lancés au nucléaire ? Les réponses à toutes ces interrogations passent par une meilleure compréhension des questions de sécurité liées à l'utilisation de cette forme d'énergie. Bob van der Zwaan, à la fois physicien et économiste, décrit dans ce " Cahier de l'Ifri " la problématique de la sécurité nucléaire et identifie les éléments-clefs déterminant le développement futur de cette énergie. Il clarifie les notions fondamentales liées à la sécurité, tire les leçons des accidents et incidents qui se sont produits, analyse la question du traitement des déchets et des rejets, et fait le point sur la surgénération et le développement des nouvelles technologies.

11/1999

ActuaLitté

Lecture 6-9 ans

Le jour où on a arrêté de faire la guerre

Ce matin, quand Raïssa arrive à l'école, elle voit une drôle de chose. Elle voit la guerre. Des élèves imitent les tirs des fusils et d'autres sont allongés par terre pour faire les morts. Dans la classe, la maitresse trouve Raïssa en train de pleurer dans le placard. Raïssa n'arrive pas à parler, alors elle dessine sur le tableau la guerre qu'elle a vécue. Pour la rassurer, les enfants cherchent comment changer le monde...

08/2017

ActuaLitté

Salades

Salades, on en fait tout un plat

Aujourd'hui, la salade brille par sa diversité, tant dans les goûts que dans les formes, les textures, les couleurs, ou encore les origines, d'ici et d'ailleurs, des rivages aux alpages. Roquette à la saveur poivrée, celtuce au parfum herbacé, trévise légèrement amère, moutarde aux notes piquantes, pourpier d'été au petit goût acidulé... Autant de végétaux que l'auteure Barbara Guicheteau nous fait (re)découvrir à travers un herbier de près de 40 salades à magnifier avec 15 assaisonnements variés et à cuisiner grâce aux 48 recettes de saison, dont 5 signées par des chef. fes.

03/2022

ActuaLitté

Policiers

Fatal dimanche. Tout s'arrête. Pack en 2 volumes [EDITION EN GROS CARACTERES

Le cadavre d'un homme censé protéger Frieda Klein gît sous le plancher de son salon à Londres. Peu après, sa nièce est kidnappée. Alors que la police prend enfin ses alertes aux sérieux, il n'y a aucun répit pour Frieda, devenue l'objet d'une obsession macabre. Le meurtrier n'a qu'un but : détruire la vie de Frieda et anéantir ceux qu'elle aime. Le temps est compté pour démasquer son persécuteur. S'agit-il de Dean Reeve, son ennemi éternel ? Un autre criminel opère-t-il dans l'ombre ? La police est désemparée et les journalistes sont sans merci. Entre les fausses pistes et les vraies accusations, Frieda trouvera-t-elle le moyen de sauver sa peau ?

06/2018

ActuaLitté

Physique nucléaire

Eléments de physique nucléaire. Domaine des basses énergies

La particularité de cet ouvrage d'enseignement de la physique nucléaire est d'en exposer les notions contextualisées de manière privilégiée dans le cadre de la physique des réacteurs nucléaires. Cela explique la place de choix faite ici au neutron et aux réactions nucléaires qu'il induit dans la matière, dans une gamme d'énergie allant jusqu'à vingt méga électronvolts (20 MeV) à laquelle renvoie le sous-titre "domaine des basses énergies" . Naturellement, la diversité des rayonnements engendrés par ces réactions est prise en considération. Des incursions sont ponctuellement faites dans le domaine des énergies situées au-delà de cette limite, motivées, par exemple, par la conception de systèmes énergétiques hybrides couplant un accélérateur de protons à un réacteur nucléaire. Le parti pris rédactionnel adopté a été, d'une part, de placer en annexe des développements calculatoires plus ou moins longs afin d'alléger le corps principal du texte, et d'autre part, de fournir des références d'ouvrages et d'articles permettant soit d'approfondir la compréhension au plan théorique des concepts exposés, soit d'accéder plus complètement à des données expérimentales ou calculées.

03/2024