Recherche

Emmanuel Carrère

Extraits

ActuaLitté

Critique littéraire

Emmanuel Carrère. Faire effraction dans le réel

Faire effraction dans le réel : voilà le voeu qui anime l'écriture d'Emmanuel Carrère. Ne pas se contenter de la réalité mais en attendre — avec effroi — une puissance de révélation. Cette capacité de vengeance du réel oblige l'écrivain à se confronter aux limites de son pouvoir, à tout ce qui du réel reste fatalement en souffrance. Carrère fait dérailler le monde quotidien parce que ses héros sont en quête de lieux et de situations où ils pourraient enfin être "hors d'atteinte". Une rencontre a tout changé dans les années 1990 : celle de Jean-Claude Romand et de sa terrible histoire. Soudain la fiction ne suffit plus."J'ai renoncé à m'absenter, j'ai écrit le livre à la première personne. Je pense sans exagérer que ce choix m'a sauvé la vie" avoue ici Emmanuel Carrère. L'écrivain devient alors autant le témoin du réel que son narrateur malgré lui.

10/2018

ActuaLitté

Critique littéraire

Emmanuel Carrère. Un écrivain au prisme du cinéma

S'il est connu que le cinéma s'est inspiré dès sa naissance de sources littéraires, c'est également très tôt après les débuts du 7e art qu'est née, à l'inverse, l'idée d'une influence du cinéma sur la littérature. Cette hypothèse s'est développée au fil du XXe siècle, témoignant d'un phénomène critique encore peu exploré : tel était le point de départ d'un ouvrage qui constitue le premier volet de la présente réflexion (Cinématismes. La Littérature au prisme du cinéma, 2012). S'il n'y a plus de doutes aujourd'hui quant aux interactions entre les deux modes d'expression, l'étude des liens entre littérature et cinéma dans le domaine contemporain, loin de se simplifier, n'en est devenue que plus complexe. Etudier le parcours et l'oeuvre d'Emmanuel Carrère, c'est approcher cette complexité d'une façon exemplaire. Cinéphile, critique, scénariste de cinéma et de télévision, réalisateur à ce jour de peu de films mais dont chacun touche à des questions fondamentales, Carrère est et se veut pleinement écrivain alors que le cinéma rayonne, dans ses écrits comme dans ses expériences, d'une présence continue, éclatante ou secrète. Telle est la situation singulière qu'étudient les textes ici réunis, et dont les auteurs, lecteurs ou exégètes de l'oeuvre de Carrère, sont spécialistes des rapports entre littérature et cinéma envisagés sous leurs aspects les plus divers.

09/2019

ActuaLitté

Philosophie

Emmanuel Mounier

Fondateur de la revue Esprit, Emmanuel Mounier (1905-1950) fut le chef de file d'un courant de pensée qui a marqué en profondeur l'histoire intellectuelle : le personnalisme, philosophie du monde et de l'action. Soucieux de restaurer la primauté de la personne humaine broyée à la fois par le libéralisme et le totalitarisme, Mounier s'interrogea prophétiquement sur notre modèle de développement. Aujourd'hui, en des temps si comparables à la crise de civilisation qu'il diagnostiquait dans l'entre-deux-guerres, son appel à une "révolution spirituelle" comme alternative radicale retrouve toute sa pertinence. A travers un portrait de l'homme et une introduction à l'oeuvre sans équivalent, c'est l'étonnante actualité d'une pensée que la réédition de cet ouvrage met en lumière.

03/2014

ActuaLitté

Musique, danse

Emmanuel Chabrier

Chabrier compte parmi les compositeurs les plus attachants de toute l'histoire de la musique, tant sa personnalité joviale, sa cocasserie, sa fougue débordante ont su rallier les suffrages de ses contemporains les plus prestigieux. Tout autodidacte qu'il fût, il n'en écrivit pas moins une musique très neuve de ton, envers laquelle nombre de compositeurs du début du XXe siècle, Ravel et Poulenc en tête, proclamèrent leur admiration et leur dette. Profondément anticonformiste, il n'aborda jamais la grande forme, ne composant ni symphonie ni sonate, mais, à l'instar de ses amis impressionnistes sublimant des sujets ordinaires, préféra transcender des genres mineurs comme l'opérette, la romance ou la petite pièce pour piano, leur imprimant une couleur harmonique et une verve rythmique pleines d'imprévus qui n'appartiennent qu'à lui. Si sa lumineuse rhapsodie pour orchestre, Espana, lui valut une immédiate renommée mondiale, le reste de son œuvre essentiellement lyrique (L'Etoile, Gwendoline, Le Roi malgré lui) et pianistique (Pièces pittoresques) témoigne, aussi bien dans sa veine légère que dramatique, du tempérament peu conventionnel de son auteur. Eblouissant épistolier à la gaieté communicative, ami intime des plus grands peintres de son temps (Manet, Monet, Renoir, Sisley...), dont les toiles couvraient les murs de son appartement, il est bien, à travers cet ouvrage aussi richement documenté que divertissant, ce personnage que Verlaine, alors librettiste de ses opérettes de jeunesse, disait " gai comme les pinsons et mélodieux comme les rossignols ", mais derrière lequel se cachait une nature ardente et inquiète qu'un feu intérieur consumera et finira par détruire trop prématurément.

12/1999

ActuaLitté

Littérature française

Carrare

Un prévenu attend une décision de justice. Une femme juge perd sa bague et le sommeil. Sa fille apprend à tailler le marbre dans un atelier à Carrare. Un berger parle au téléphone en dialecte. Un enfant rêve assis sur un muret au soleil. Ils partagent un même temps minéral. Un jeu d'ombre et de lumière vient troubler l'immobilité des sculptures.

11/2011

ActuaLitté

Beaux arts

Liba Emmanuel Saulnier

Emmanuel Saulnier est très intéressé par ce qui lui échappe dans la forme car son art prend sa source dans " ce qu'[il] aurait pu, mais qu'[il] ne peut pas ". Il est sa propre muse en utilisant son " lui-même " pour accéder au fond des choses, au fond de la matière. Liba est un ensemble de peintures, de collages et de techniques mixtes. Créations originales, réalisées par Saulnier en 2018 et 2019, elles sont le fruit d'un voyage à Beyrouth qu'il réalisa avec les Beaux Art de Paris où il enseigne et une équipe de l'Ecole d'Architecture de Versailles. Ce déplacement donna à l'artiste, l'occasion d'un important workshop. La composition de ses oeuvres, entre ancien et nouveau, pose la question du renouvellement de l'art. Emmanuel Saulnier parvient avec brio à interroger et subjuguer des oeuvres centenaires, mais aussi à rendre vivantes des images statiques en les sublimant par de la peinture. C'est un réel voyage dans l'espace et le temps qu'il nous propose dans son livre, Liba, renouvelant aussi la réalité des matériaux, et en altérant leur forme primaire. Liba rassemble une vingtaine de thématiques que les peintures et les collages illustrent magnifiquement. Emmanuel Saulnier y traite, avec érudition, des sujets aussi divers que la libation ou l'Oedipe.

10/2019

ActuaLitté

Policiers

Qui après Emmanuel ?

Fiction politique inspirée de la réalité : jamais un mandat présidentiel n'aura autant été heurté par les évènements que celui d'Emmanuel Macron : attentats islamiques, affaire Benalla, Gilets jaunes, incendie de Notre-Dame, manifestations contre les retraites, épidémie du Coronavirus et "Quoi qu'il en coûte ! " d'un confinement fruit d'une guerre annoncée. S'il est donné de faire un bilan de l'incroyable chronologie, de novembre 2018, début des heurts avec les Gilets jaunes, jusqu'au mois de juin 2021, fin du couvre-feu sanitaire lié à la pandémie, il se sera écoulé deux ans et demi, soit la moitié du mandat, le vertige ! Les premiers épisodes de la série se révèlent si improbables qu'ils impliquent une suite inédite. Une suite qui serait la goutte de trop, l'évènement grave susceptible de faire déborder le vase, et ainsi modifier le cours du jeu politique traditionnel. Sommes-nous à l'abri d'un tel scénario ? Peut-être pas !

01/2022

ActuaLitté

Actualité et médias

Emmanuel le hardi

"? Jadis, les rois de France étaient souvent affublés d'un surnom. Pour le président Macron, Emmanuel le Hardi semble le plus appro­prié. On aurait pu envisager aussi bien un Emmanuel le Téméraire, tant son exercice du pouvoir se déroule sous le signe du risque perpétuel et des tensions permanentes. Mais qualifier le jeune président de "? hardi ? " semble plus juste. Avec son courage et son énergie. Avec ses fautes et ses bourdes. Déterminé à réformer, donc en sursis perpétuel. Hardi. ? " Alain Duhamel Figure de la presse française, Alain Duhamel est aujourd'hui éditorialiste à BFMTV. Il est l'auteur d'une vingtaine d'ouvrages dont Journal d'un observateur disponible chez Points.

03/2022

ActuaLitté

Critique littéraire

Je suis vivant et vous êtes morts

L'existence de Philip K. Dick, illustre auteur de science-fiction, fut soumise à la force débordante de son imagination. Tour à tour époux modèle, grand psychotique, fervent catholique ou encore junkie, un doute incessant l'habite : sommes-nous vraiment réels ? Vivants ou bien morts ? Les multiples détails de sa vie permettent de mieux saisir les dérives de cet excentrique. D'effleurer le génie de celui qu'on disait fou, névrosé et paranoïaque.

01/2021

ActuaLitté

Littérature française

Le Détroit de Behring. Introduction à l'uchronie

Entre Uchon (Saône-et-Loire) et Uckange (études historiques), il n'y a rien. Dans le catalogue des matières de la Bibliothèque Nationale, tout au moins. Il devrait pourtant y avoir le mot Uchronie, désignant l'histoire de ce qui aurait pu se passer et ne s'est pas passé. Le Détroit de Behring vise à combler cette lacune. Voilà qui est donc fait. L'obligation du dépôt légal et la sagacité des bibliothécaires chargés d'établir les fiches font qu'Uchronie figure désormais entre Uchon et Uckange. Supposez cependant que cet infime événement bibliographique ne se soit pas produit. Et tâchez d'en tirer les conséquences : vain dépit de l'auteur ou troisième guerre mondiale, tout dépend de votre imagination, de vos intérêts, de l'idée que vous vous faites de la causalité. Penser l'Histoire au conditionnel passé, se figurer l'état du monde si le nez de Cléopâtre avait été plus court, si Napoléon avait vaincu à Waterloo ou si l'inconnue rencontrée hier dans l'autobus avait répondu à votre sourire, c'est un jeu comme un autre. Emmanuel Carrère en expose ici les règles, en décrit les plus fameuses parties, donne voix aux regrets qui poussent à s'y livrer.

10/1986

ActuaLitté

Littérature française

Limonov

« Limonov n’est pas un personnage de fiction. Il existe. Je le connais. Il a été voyou en Ukraine ; idole de l’underground soviétique sous Brejnev ; clochard, puis valet de chambre d’un milliardaire à Manhattan ; écrivain branché à Paris ; soldat perdu dans les guerres des Balkans ; et maintenant, dans l’immense bordel de l’après-communisme en Russie, vieux chef charismatique d’un parti de jeunes desperados. Lui-même se voit comme un héros, on peut le considérer comme un salaud : je suspends pour ma part mon jugement. C’est une vie dangereuse, ambiguë : un vrai roman d’aventures. C’est aussi, je crois, une vie qui raconte quelque chose. Pas seulement sur lui, Limonov, pas seulement sur la Russie, mais sur notre histoire à tous depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale ».

09/2011

ActuaLitté

Littérature française

Hors d'atteinte ?

Frédérique décide de ne plus rien décider, d'abandonner à la roulette la conduite de sa propre vie : ce qu'elle fera, où elle ira, si elle sera riche ou pauvre, flambeuse de haut vol ou clocharde, et dans quel ordre. Les enjeux montent, elle coupe des ponts, elle s'enivre d'irrévocable. Elle se met sans relâche au pied du mur en espérant, après l'avoir sauté, être enfin délivrée, hors d'atteinte.

04/1988

ActuaLitté

Littérature française

Le Royaume

A un moment de ma vie, j'ai été chrétien. Cela a duré trois ans. C'est passé. Affaire classée, alors ? Il faut qu'elle ne le soit pas tout à fait pour que, vingt ans plus tard, j'aie éprouvé le besoin d'y revenir. Ces chemins du Nouveau Testament que j'ai autrefois parcourus en croyant, je les parcours aujourd'hui, en romancier ? En historien ? Disons en enquêteur.

08/2014

ActuaLitté

Littérature française

Un roman russe

La folie et l'horreur ont obsédé ma vie. Les livres que j'ai écrits ne parlent de rien d'autre. Après L'Adversaire, je n'en pouvais plus. J'ai voulu y échapper. J'ai cru y échapper en aimant une femme et en menant une enquête. L'enquête portait sur mon grand-père maternel, qui après une vie tragique a disparu à l'automne 1944 et, très probablement, été exécuté pour faits de collaboration. C'est le secret de ma mère, le fantôme qui hante notre famille. Pour exorciser ce fantôme, j'ai suivi des chemins hasardeux. Ils m'ont entraîné jusqu'à une petite ville perdue de la province russe où je suis resté longtemps, aux aguets, à attendre qu'il arrive quelque chose. Et quelque chose est arrivé : un crime atroce. La folie et l'horreur me rattrapaient. Elles m'ont rattrapé, en même temps, dans ma vie amoureuse. J'ai écrit pour la femme que j'aimais une histoire érotique qui devait faire effraction dans le réel, et le réel a déjoué mes plans. Il nous a précipités dans un cauchemar qui ressemblait aux pires de mes livres et qui a dévasté nos vies et notre amour. C'est de cela qu'il est question ici : des scénarios que nous élaborons pour maîtriser le réel et de la façon terrible dont le réel s'y prend pour nous répondre.

03/2007

ActuaLitté

Littérature française

La Moustache

Le mari d'Agnès, un matin, rase sa moustache, sans le lui dire, pour la surprendre. Mais elle ne remarque rien et prend à témoin ses amis, son entourage, appuyée par des photos, pour montrer à son mari qu'il a coupé une moustache qui n'a jamais existé. A partir de ce canular innocent, le monde se dérègle et monte la folie.

06/2005

ActuaLitté

Littérature française

Bravoure

Au début de l'été 1816, un été pourri, le hasard réunit au bord du lac de Genève Lord Byron, son médecin Polidori, Percy Bysshe Shelley et sa femme Mary. Pour divertir la compagnie, Byron proposa que chacun écrivît un récit terrifiant. Ce pari, une série de conversations nocturnes et un cauchemar inspirèrent à Mary Shelley son roman Frankenstein. Cette anecdote d'histoire littéraire, et un jeu de société dont les règles se trouvent exposées à la page 130, forment le point de départ de Bravoure. Pour connaître le point d'arrivée, le mieux est encore de retourner le livre et de commencer à la première page.

09/1984

ActuaLitté

Littérature française

L'Amie du jaguar

Une nuit, un scénariste de Hollywood imagina en rêve la plus gracieuse et originale des histoires. Du début à la fin, il en suivit la progression dramatique imparable, les péripéties, l'agencement ingénieux et naturel. Dans un demi-sommeil, il griffonna quelques mots qui, peut-être, lui permettraient de reconstituer la merveille, le lendemain. Au matin, il trouva sur son bloc le résumé lapidaire de ce qui lui avait paru si neuf - et qui l'était, n'en doutons pas : Boy meets girl. On pourrait résumer ainsi L'Amie du jaguar : un garçon rencontre une fille. Son sujet choisi, l'auteur a tâché d'organiser cette rencontre et de raconter ce qui en résulte selon la capricieuse nécessité qui, dans son rêve, avait émerveillé le scénariste. Ainsi est-il question, dans ce roman, des rites funéraires en usage dans la colonie française de Surabaya (Indonésie), d'un jeu appelé le loto chantant, des rapports entre les sentiments exprimés dans une lettre et le bureau de poste choisi pour l'expédier, de stations prolongées dans des ascenseurs, de parenthèses, d'un ou plusieurs crimes atroces dissimulés dans un manuel de graphologie, de grimaces, de quatorze karatékas, d'un trafic de zombies entre Biarritz et Surabaya, d'amour surtout et de fabulations. Cette liste, bien entendu, n'est pas exhaustive.

09/2007

ActuaLitté

Littérature française (poches)

Il est avantageux d'avoir où aller

"Il est avantageux d'avoir où aller" : quand on lui demande son avis, c'est une des choses que répond le Yi-King, l'antique livre de sagesse chinoise. Alors on y va. Le premier des reportages qu'on trouvera ici se lance sur les traces de Dracula en Roumanie, après la chute de Ceausescu. L'un des derniers se mêle aux riches et aux puissants du monde réunis au Forum de Davos. Entre les deux, il y a beaucoup de patrouilles sur le front de l'Est, dans le chaos postcommuniste, des récits de procès criminels, des projets de films, des éloges de livres aimés, une vie du mathématicien Alan Turing, une rencontre désastreuse avec Catherine Deneuve et même une série de chroniques un peu pornos écrites avec une délicieuse sensation d'impunité pour un magazine italien. Le tout peut se lire aussi comme une sorte d'autobiographie.

08/2017

ActuaLitté

Littérature française

La classe de neige. Récit

Dès le début de cette histoire, une menace plane sur Nicolas. Nous le sentons, nous le savons, tout comme il le sait, au fond de lui-même l'a toujours su. Pendant la classe de neige, ses peurs d'enfant vont tourner au cauchemar. Et si nous ignorons d'où va surgir le danger, quelle forme il va prendre, qui va en être l'instrument, nous savons que quelque chose est en marche. Quelque chose de terrible, qui ne s'arrêtera pas.

09/1998

ActuaLitté

Petits classiques parascolaire

La classe de neige

C'est sûr, Nicolas l'appréhendait, cette classe de neige... Quand une fois arrivé à la montagne il s'aperçoit qu'il n'a pas sa valise, il n'est pas loin de penser que ses pires cauchemars vont se réaliser. Pourtant, ce que ce séjour avec ses camarades lui réserve, ce garçon à l'imagination débordante n'aurait jamais pu l'envisager. A croire que tous les sortilèges de la littérature se sont donné rendez-vous dans le chalet. Ecrite à «hauteur d'enfant» pour mieux dévoiler l'horreur des adultes, cette oeuvre à la construction millimétrée et au suspens haletant n'en finit pas d'interroger le lecteur : l'ultime question du roman - «Que sera la vie de Nicolas ?» - le poursuit bien après qu'il a refermé le livre. La Classe de neige a reçu le prix Femina à sa parution en 1995 et a été porté à l'écran par Claude Miller en 1998.

04/2015

ActuaLitté

Littérature française

V13

V13 : c'est le nom de code du procès des attentats terroristes qui, le vendredi 13 novembre 2015, ont causé 130 morts au Stade de France, sur des terrasses de l'est parisien, dans la salle de concert du Bataclan. 14 accusés, 1800 parties civiles, 350 avocats, un dossier haut de 53 mètres : ce procès hors norme a duré neuf mois, de septembre 2021 à juin 2022. Je l'ai suivi, du premier au dernier jour, pour l'hebdomadaire L'Obs. Expérience éprouvante, souvent bouleversante, fascinante même quand elle était ennuyeuse. Une traversée.

08/2022

ActuaLitté

Littérature française

Yoga

C'est l'histoire d'un livre sur le yoga et la dépression. la méditation et le terrorisme. L'aspiration à l'unité et le trouble bipolaire. Des choses qui n'ont pas l'air d'aller ensemble, et pourtant. C'est l'histoire d'un écrivain qui voit avec satisfaction qu'il a peut-être enfin réussi sa vie, trouvé un équilibre, et qui voudrait bien écrire un livre " souriant et subtil sur le yoga " qu'il pratique depuis 25 ans. Il dirait ceci : " Ce que j'appelle yoga n'est pas seulement la bienfaisante gymnastique que nous sommes si nombreux à pratiquer, mais un ensemble de disciplines visant l'élargissement et l'unification de la conscience. Le yoga dit que nous sommes autre chose que notre petit moi confus, apeuré, et qu'à cet autre chose nous pouvons accéder. " Mais à peine lancé dans cette histoire, le beau tableau craque, les failles ressurgissent, les mensonges et les trahisons réapparaissent, l'abîme s'ouvre. La vie dérape. La vie intime et amoureuse, et la vie du monde également : terrorisme (attentats de Charlie Hebdo en 2015), crise migratoire... Et si tout n'était qu'illusions ? L'écrivain est hospitalisé à Sainte-Anne, et traité aux ECT : électro-convulso-thérapie, autrefois appelés électrochocs. Il raconte son séjour halluciné, son désir suicidaire, l'impossibilité de se rassembler, de se réunifier. Son mariage, dont il était si fier, se brise. Il doit aussi rompre avec sa maîtresse avec qui il entretenait une relation érotique extrême et solaire. Il faut partir, tenter de divertir l'horreur. Un reportage infructueux en Irak à la recherche d'un mystérieux " Coran de sang ", un séjour sur une île grecque parmi de jeunes migrants qui racontent leur périple, le souvenir obsédant de cette maîtresse sensuelle, et tous les fantômes d'une vie fracassée. C'est finalement le roman du mal terrifiant dont souffre Emmanuel Carrère raconté par Emmanuel Carrère lui-même : " Ce mal dont je suis atteint à défaut d'en guérir, je peux le décrire ". Dépression, bipolarité. Emmanuel Carrère affronte dans ce roman le jeu dangereux entre fiction et réel. Comment la fiction peut venir au secours des déchirements et des impasses du réel ? Mais au-delà, c'est le roman de l'énigme de toute vie, de tout homme. Le roman d'une exploration psychique de soi sans concessions, de ses terreurs, de ses mensonges, et des efforts pour devenir meilleur, quelqu'un de bien. Une expérience littéraire limite pour toucher l'âme humaine, interroger notre désir de salut, d'équilibre, et les techniques pour y parvenir. Mais pourquoi le yoga alors ? Parce que " quand on parle de deux choses en disant qu'elles n'ont rien à voir, il y a de fortes chances pour qu'elles aient tout à voir, au contraire ". Ce qu'enseigne aussi le yoga. Non seulement Emmanuel Carrère propose un récit personnel de ce qu'est le yoga pour lui mais il en fait un formidable miroir romanesque pour raconter l'horreur de soi autant que la patience avec laquelle nous voulons aimer les autres, nous sauver, réussir notre vie. Un livre aimant, drôle et terrifiant, infiniment sincère sur la difficulté bouleversante d'être soi. Jamais Emmanuel Carrère n'était allé aussi loin sur cette voie.

08/2020

ActuaLitté

Littérature française

Emmanuel, Brigitte et moi

Toute ressemblance avec des personnages existant ou ayant existé n'est absolument pas le fruit du hasard... Lorsqu'ils se rencontrent et tombent éperdument amoureux l'un de l'autre, Emmanuel a 15 ans et Brigitte 40. Lui est un prodige en devenir de la gastronomie française, elle est une bourgeoise, mère de famille épanouie de trois enfants dont la plus jeune a l'âge d'Emmanuel. Ensemble, ils vont affronter le scandale, courir après la gloire matérialisée par un restaurant prestigieux de la Côte d'azur surnommé "le Château" et connaître toutes les vicissitudes liées au succès. Le narrateur, le "moi" du titre est, pour sa part, un journaliste qui les retrouve par hasard, quinze ans après qu'ils aient tout perdu et chuté de leur Olympe. Roman métaphore, "Emmanuel, Brigitte et moi" aborde les thèmes de l'amour, du pouvoir, de la chute et s'autorise quelques détours par la politique fiction car, bien entendu, cet Emmanuel et cette Brigitte là en rappellent d'autres... Retrouvez Alain Llense sur son blog www. alainllenseauteur. home. blog ou sur Facebook www. facebook. com/alainllenseauteur

10/2019

ActuaLitté

Actualité et médias

Emmanuel Macron à contretemps

Depuis son élection, Emmanuel Macron est à contretemps. Contretemps par rapport au calendrier des réformes qu'il avait programmées ; contretemps par rapport aux attentes d'une société française qui ne veut plus d'un Président solitaire et enchaîne les révoltes, contretemps entre les aspirations progressistes que le jeune Président incarne en Europe et sa politique sécuritaire et migratoire qui braconne sur les terres sur Rassemblement national. Mais Macron est aussi pris à contretemps. La pandémie, l'emballement climatique, l'offensive des "démocratures" en Europe, en Turquie, les errements russes et chinois l'ont pris au dépourvu. Emmanuel Macron a fait face aux événements imprévus qui ont scandé son mandat, il n'a cependant pas su trouver le rythme démocratique nécessaire à l'ouverture d'un nouveau cycle politique. C'était pourtant la condition nécessaire pour honorer les promesses de sa campagne. Echapper au contretemps nécessite un changement radical : prendre le temps d'être entendu, de dialoguer, de s'entourer. Faute de cette conversion, il n'aura été que le dernier représentant d'une Ve république à bout de souffle. Cet essai très "grand public" de deux éminents intellectuels illustre l'urgence à remettre les institutions au centre du jeu politique et à retrouver un rythme démocratique où chacun prenne sa part.

01/2022

ActuaLitté

Religion

Dom Guéranger & Emmanuel Bailly

C'est à travers leur correspondance que nous sont présentés ici dom Guéranger et Emmanuel Bailly, deux hommes qui participèrent au "tourbillon catholique" dont parle le jeune Frédéric Ozanam, celui d'une presse catholique foisonnante, d'une science ecclésiastique et apologétique en plein renouvellement, d'une jeunesse universitaire qui redécouvre la foi dans les larmes du romantisme et la charité comme ciment de son amitié, de congrégations renaissantes après la suppression révolutionnaire des vmonastiques. Grâce à cet ouvrage, on lira la petite cinquantaine de lettres conservées et ici éditées, avec plaisir et le plus grand profit.

06/2021

ActuaLitté

Actualité et médias

Emmanuel. Le faux Prophète

En 2017, la France s'est livrée tout entière à deux initiales : E. M. E. M. comme En Marche, les initiales d'un mouvement politique, orgueilleusement inspirées de celles de son fondateur, Emmanuel Macron, sorte de Moïse de la politique. Sorti de nulle part, démolissant les murailles de l' "ancien monde" en soufflant dans la trompe du renouveau, Emmanuel Macron a réalisé un véritable hold-up politique. Bon nombre de commentateurs ont alors salué le coup de maître, voyant là l'émergence d'un nouveau paradigme, né de l'effondrement du magistère idéologique de la Gauche et de la faillite morale de la Droite. En 2017, Emmanuel Macron était christique dans ses meetings, comme sûr de son fait. Tel un prophète, Emmanuel Macron a prêché seul et emmené avec lui une foule grossissante de citoyens de bonne volonté, qui s'étaient levés des quatre coins du pays, happés par l'Histoire : un peuple de marcheurs. Mais deux ans après, avec la révolte des gilets jaunes, la révolution promise a failli paradoxalement se produire contre Emmanuel Macron. Comme disait le gaulliste Philippe Séguin : "Il ne suffit pas d'avoir de l'appétit, il faut aussi avoir de l'estomac". Julien Aubert, député de Vaucluse, était sur les bancs de l'ENA avec Emmanuel Macron. Il décortique les ressorts idéologiques du macronisme, sans malveillance et sans complaisance, en démontrant que 2017 fut un terrible quiproquo. Candidat en octobre 2019 à la présidence des Républicains, il propose une vision alternative au supposé "progressisme" macronien et esquisse dans cet ouvrage les contours d'une nouvelle Droite, républicaine et populaire.

09/2019

ActuaLitté

Non classé

Le parcours d'Emmanuel

Le parcours d'Emmanuel s'énonce ainsi comme le cheminement d'un garçon de brousse que rien ne prédestinait à une carrière dans la plus grande organisation internationale, les Nations unies. Parti de rien, soumis à des contrariétés d'orphelin dans un environnement traditionnel de la paysannerie ivoirienne, Emmanuel offre un exemple de résilience, à travers les expériences qu'il a vécues. Des leçons de vie jalonnent son parcours, ces mêmes leçons qui, aujourd'hui, peuvent aider la jeune génération à se réaliser pleinement. Ce livre est une autobiographie structurée suivant des faits saillants de la vie de l'auteur, de son enfance à l'âge adulte. Il relate son enfance dans les années 1960, la vie scolaire et universitaire au milieu et à la fin des années 1970, ainsi que les années passées au cours d'une carrière internationale débutée en 1982 et dont la fin se situe en 2013.

09/2018

ActuaLitté

Critique littéraire

Emmanuel Roblès, poète aussi

C'est par la poésie qu'Emmanuel Roblès entre en littérature. Cet essai rétablit chez "l'apôtre des lettres maghrébines" la place de sa pratique de poète. Emmanuel Roblès (1914-1995) est d'abord connu pour ses romans et son théâtre, ensuite pour ses nouvelles, très rarement pour ses poèmes. La faute à la discrétion de l'auteur et à ses choix éditoriaux ? C'est pourtant par la poésie que l'adolescent d'Oran, bilingue français espagnol, entre en littérature. Il ne cesse par la suite de lire, traduire, commenter et pratiquer ce genre littéraire même s'il publie peu de poèmes lors des deux guerres qui l'affectent, l'une mondiale, l'autre d'indépendance. Mais, à partir de 1975, année pivot, il réorganise ses priorités génériques en faveur de la poésie. De celui que Mohammed Dib appelait " l'apôtre des lettres maghrébines ", cet essai se propose de dévoiler, arpenter et réévaluer les activités poétiques, en quatre étapes : 1) " La poésie en situation " situe Roblès dans son siècle et parmi sa famille littéraire ; 2) " La poésie en acte " analyse ses poèmes publiés et inédits selon une perspective réticulaire ; 3) " La poésie en filigrane " décrypte les différentes formes de transtextualité poétique présentes dans l'oeuvre fictionnelle ; 4) " La poésie en réseau " examine la cohérence des activités de revuiste, traducteur, préfacier et critique de Roblès avec sa pratique de poète. La poésie s'impose au final en foyer continu d'intérêt et de création pour cet écrivain-voyageur à l'interface des langues, cultures et littératures du Maghreb, d'Espagne et d'Amérique du Sud.

03/2022

ActuaLitté

Critique littéraire

Mélancolie d'Emmanuel Berl

Henri Raczymow nous propose ici un essai sur Emmanuel Berl dont la figure et l'oeuvre sont aujourd'hui quasiment oubliés. Dans l'introduction, il brosse à grands traits le portrait de Berl et souligne les paradoxes de sa trajectoire (oeuvre irrégulière, engagements politiques, amitiés de tous bords). L'ouvrage est une relecture du parcours biographique de Berl, rappelant notamment la proximité de sa famille avec la famille de Bergson et la figure de son oncle Emmanuel Lange, brillant agrégatif mort prématurément, dont ne cessait de lui parler sa mère et sa grand-mère, et qui hanta son enfance. Très jeune, Berl se révèle grand séducteur et brillant causeur. Dans les années 20, il fréquente Proust mais finit par se fâcher avec lui. Il est proche des surréalistes, et de Breton en particulier - à qui il disputera Suzanne Muzard. De Drieu (avec qui il crée un journal, Les Derniers Jours). De Malraux. De la NRF. Et d'un grand nombre d'autres futurs fascistes et collaborateurs comme Morand ou Bertrand de Jouvenel. Les entretiens menés par d'Ormesson et Patrick Modiano avec Emmanuel Berl sont sur le sujet de précieuses sources. Dans les années 30, il se lance en politique avec le journal Marianne, sans réelle conviction. Dans les années 40, il collabore à la rédaction de l'un des plus célèbres discours de Pétain - on lui attribuera plus tard les formules "Je hais les mensonges qui vous ont fait tant de mal" et "La terre ne ment pas". Mais les lois raciales et son mariage avec la chanteuse Mireille, d'origine juive, comme Berl, vont l'obliger à se cacher en Corrèze à partir de 1941. Intéressant projet que de se pencher sur cette figure qui a littéralement traversé le siècle et fréquenté, pour ne pas dire magnétisé, les plus grands écrivains du XXe siècle. Les louvoiements de Berl sont passionnants, tant ils épousent ceux de son pays. Réfléchir à Berl, c'est aussi réfléchir à notre Histoire.

10/2015

ActuaLitté

Littérature française (poches)

Fortune carrée

C'est en 1931 que Kessel entreprit la rédaction de ce qui devait être un de ses plus beaux romans. L'idée de " Fortune carrée " lui vint sur le plateau volcanique de Sanaa en voyant " le Moscovite " caracoler sur l'étalon de l'imam du Yémen. Cette histoire virile met en scène deux hommes violents et sans attaches : Hakimoff et Henri de Monfreid, dans un cadre époustouflant de beauté : le Yémen, la mer Rouge, l'Éthiopie-Somalie. Un récit fulgurant qui s'inspire de la vie du grand voyageur que fut Kessel et de ses rencontres avec de fabuleux personnages Monfreid, mais aussi le sergent Hussein ou encore Gouri, le tueur aux bracelets de peau humaine. Un roman d'aventures épique et vrai.

10/1996