Recherche

Cambourakis

Extraits

ActuaLitté

Poésie

Le beau et la bête

Philippe Mouchés et Olivier Salon sont des récidivistes de l'histoire de l'art revue et corrigée. Auteurs du savoureux Histoire de l'art et d'en rire / Musée des Zeugmes (Cambourakis, 2016), et du non moins délectable Carambolages (Cambourakis, 2017), ils nous offrent ici, sur un plateau, des morceaux de choix : ceux de Boucher (pages 12-13) raviront les amateurs de bavette ; les inconditionnels de la Vénus de Milo seront impatients de découvrir le traitement que lui réserve une colonie de manchots (pages 34-35) ; quant à la plus célèbre peinture du monde, son sourire batracien pourra surprendre les plus aguerris (couverture et pages 42-43).

01/2021

ActuaLitté

Poches Littérature internation

La venue d'Isaïe

Conçu sous la forme d'une lettre au destinataire non identifié, ce texte au ton étrangement prophétique - un homme, Korin, entre dans un buffet de gare et délivre par bribes un message énigmatique, dont la solennité contraste avec l'environnement miteux - est un prologue au roman Guerre et Guerre, l'un des projets les plus ambitieux de Laszlo Krasznahorkai, à paraître en 2013 aux éditions Cambourakis.

08/2013

ActuaLitté

BD tout public

Nous sommes encore en vie

En nous faisant pénétrer au coeur du système migratoire australien et de ces violences, ce roman graphique, à la fois témoignage et enquête journalistique au long cours, interroge les questions complexes et brûlantes d'actualité que sont l'exil et l'immigration et s'inscrit dans la lignée de précédentes publications des éditions Cambourakis, comme "Lignes de vie" de Birgit Weyhe, "Manolis" d'Allain Glykos et Antonin et "Le Jeu des hirondelles" de Zeina Abirached.

04/2022

ActuaLitté

Poches Littérature internation

Le livre de lecture et trois pièces de théâtre

Edition au format de poche, sans les illustrations, de ce texte marquant de Gertrude Stein dont la traduction française a paru en 2016 aux éditions Cambourakis. Ce petit «Livre de lecture»« »propose une vingtaine de leçons facétieuses, potentiellement destinées à un public enfantin, qui jouent avec la langue, la grammaire, les sonorités, et le sens. Sous leur allure désinvolte et ludique, ces courts textes questionnent avec une remarquable acuité notre pratique de la lecture et proposent un concentré de l'écriture de Gertrude Stein, figure tutélaire de la modernité littéraire américaine.

01/2018

ActuaLitté

Critique littéraire

La Nouvelle Revue Française N° 622, janvier 2017 : Préhistoire : dire sans les mots

Editorial : Michel Crépu, "La parution d'un volume Préhistoires d'Europe par Anne Lehoërff." Littérature : Laurent Dubreuil, De la morte Amérique. Arnaud Sagnard, Sous le squelette de l'exofiction. Ariane Chemin, François Mitterrand, une historiographie française. Emmanuel Villin, Montparnasse Paul Greveillac, La Narva. Catherine Cusset, Luciana, ou la lenteur. La dernière mode : Eva Ionesco - Simon Liberati, Chanel à toute allure. Critique : Philippe Bordas, Saint-Simon. Suites enragées. Jean Pavans, L'honneur spirituel et le combat stérileArts : Diane Lisarelli, Le Teatro Valle à Rome. Trois siècles d'histoire, pas de salut. Entretien : Yves Bonnefoy - Dimitris Angelis, Entretien. Dossier : la préhistoire : Anne Lehoërff, Dire sans les mots. Elena Man-Estier - Patrick Paillet, La "Scène du Puits" de Lascaux ou Les multiples récits issus des profondeurs du temps. Marc-Antoine Kaeser, La naissance de la préhistoire et le récit des origines. Entre les mots et les choses. Stéphanie Thiébault, Ecrire les milieux sans les mots. Henri Duday, L'anamnèse silencieuse ou Le discours muet des squelettes. Notes de lecture : Gaëlle Flament, Emmanuel Venet, Marcher droit, tourner en rond (Ed. Verdier)Stéphanie Cochet, Gertrude Stein, Le livre de lecture et trois pièces de théâtre (Ed. Cambourakis)Edith de La Héronnière, Marc Graciano, Au pays de la fille électrique (Ed. José Corti)Michel Crépu, François de Saint-Chéron, Malraux et les poètes (Ed. Hermann)Variétés : Michel Crépu, "Dimanche. De bonne heure. Karl Ove Knausgaard, écrivain norvégien, auteur de."

01/2017

ActuaLitté

Critique littéraire

La Nouvelle Revue Française N° 641, mars 2020

Editorial : La N. R. F. , Condition poésieLes auteurs et la poésie : François Sureau, Rester assis, sans rien faire. Réponses écrites à quatre questions écritesMaria Pourchet, RomanFrédéric Verger, Magie noire, magie blancheClémentine Beauvais, Poésie pour bambinsPierre Assouline, Si tu peux traduire sans trop trahirSimon Johannin, Notes sur la villeThomas Clerc, Poeasy is not easyJoseph Ponthus, "Un livre de poésie est plus utile qu'un chemin de fer" Poèmes contemporains : Stéphane Bouquet, Preuves du mondeValérie Rouzeau, Moineau toi ouiLoïc Demey, La preuve par l'écritLouise Dupré, Jusqu'à la finOlivier Barbarant, Les fils du feuEmmanuelle Pagano, ChutierMélanie Leblanc, Nous relierLa poésie et les arts : Bartabas, A la pointe du sabotMarie Modiano, Ecrire un poèmeFrançois Piron - Tarek Lakhrissi, Estrangement (entretien)Pauline Perrignon, Corps et âme. Sur Crystal PiteDominique Ané, Tendre au poèmeWajdi Mouawad, AnesthésieInédits : Georges Séféris, Journal (extraits)Fouad El-Etre, En mémoire d'une saison de pluie (extraits)Sur la poésie : Violaine Huisman, Pour Ben LernerJean-Pierre Siméon, Retour du refoulé poétiqueGuy Goffette, Poésie, un art de vivre ? Jacques Réda, Pour une chanson de LorandMichel Onfray, Mort et vie de la poésieNotes de lecture : Renaud Pasquier, Alexandre Postel, Un automne de Flaubert (Ed. Gallimard)Stéphanie Cochet, Jan Clausen & collectif, Je transporte des explosifs, on les appelle des mots. Poésie & féminismes aux Etats-Unis (Ed. Cambourakis)Gaëlle Flament, Pauline Klein, La figurante (Ed. Flammarion)Michel Crépu, Flannery O'Connor, Journal de prière (Ed. Actes Sud)Gaëlle Flament, Elena Costa, La vie audacieuse (Ed. Gallimard)Chronique de l'amateur : Michel Crépu, Banane à la Joconde

03/2020

ActuaLitté

Critique littéraire

Le Chant du Monstre N° 3

Affinités électives : Les éditions Cambourakis présentent... La maison d'édition, ses textes, ses auteurs. L'art et la manière de conjuguer exigence littéraire et audace graphique. Alchimie : L'écrivain Orion Scohy et l'artiste Laurie Bellanca construisent ensemble, pierre par pierre, couche par couche, couleur par couleur, un mur à multiples lectures. Puis, dans une déclinaison de Fragments de mathématiques existentielles, le chercheur Laurent Derobert explore la conscience et les rapports humains par le prisme mathématique. Il confronte ces formules à la lecture du psychiatre Adrien Altobelli qui les ancre dans la littérature. Seul contre tous : Depuis plusieurs années, Laure Limongi écrit, fait renaître et édite les écrivains indociles. Dans un monde littéraire peu enclin aux fantasmes, elle affirme ce que l'insoumission a d'essentiel. Ex qui ? : Jérôme est un chef d'oeuvre rescapé, réédité en 2008 après une disparition de trente ans. C'est une quête amoureuse, torturée, monstrueuse dans un Paris réinventé, transcrite dans une langue somptueuse dont la musicalité évoque celles de Joyce et Céline. Cabinet de curiosités : Découper des photos, encore et encore, les utiliser comme matière pour composer son oeuvre - entre sculpture et dessin. L'artiste coréenne Keun Young Park donne forme à des corps flottants, qui semblent à la fois se désintégrer et se former dans un même souffle. L'artiste japonaise Fukaya Etsuko, quant à elle, grave de petites pièces de métal avec précision et acharnement, où toute la vie - ainsi que la mort - s'expriment dans un cocon minuscule. Parce que ! : L'écrivain Andréas Becker détruit la langue et la vend aux enchères, malmène le lecteur et le place face à ses contradictions, en lui offrant ses Fleurs de fer - déclaration d'amour à une littérature en perpétuel mouvement.

02/2014