Recherche

Aubervilliers

Extraits

ActuaLitté

Littérature française (poches)

Aubervilliers

Une ville terrible et charmante, "la corbeille du Printemps et la chaudière de l'enfer". C'est ainsi qu'à l'aube du XXe siècle on parle d'Aubervilliers. On y cultive les fleurs mais on y meurt dans les effluves d'une industrie impitoyable. Avec ce livre qui ouvrira la voie à toute une génération d'écrivains engagés, Léon Bonneff a composé une oeuvre pleine d'empathie, de colère et parfois d'humour. Il restitue la vie de ce faubourg et de ces figures fières et misérables. Ecrit à hauteur d'homme, il nous rappelle que la littérature sait parfois se faire l'écho puissant d'un monde où manquent les mots.

06/2018

ActuaLitté

Sciences historiques

Aubervilliers. Tome 3

Aux yeux de ses habitants, Aubervilliers est une ville particulière, à laquelle on s'attache vite. Son passé, proche et lointain, riche en événements de nature et d'importance diverses, mérite que l'on s'y attarde. Ses champs ont en partie alimenté le ventre de Paris et sa culture légumière a perduré jusqu'au début des années 1900, côtoyant le monde ouvrier naissant. Dix ans après les deux premiers tomes, Claude et Jeannine Fath nous livrent un nouvel opus d'images inédites, véritable voyage dans le temps permettant de redécouvrir les personnalités, les édifices disparus, les faits divers ou encore les loisirs des Albertivillariens.

06/2012

ActuaLitté

Littérature française

Je t'écris d'Aubervilliers

La Manufacture, le pont de Landy, le parc Stalingrad… Les élèves du lycée Le Corbusier d'Aubervilliers s'emparent de leur ville, de ses espaces et de son histoire pour écrire un recueil de textes composites, fruit d'un atelier d'écriture avec l'écrivain Abdelkader Djemai. Ensemble, les lycéens convoquent à la fois le passé et le présent, laissant libre cours à leur imagination pour faire parler des photographies anciennes et actuelles, et ranimer des souvenirs à travers des lettres, des témoignages, de courts récits… D'un trait de plume agile et inspiré, ils dessinent le portrait d'une ville « de banlieue » généreuse et fascinante, démontant avec brio les idées reçues qui lui collent à la peau.

09/2014

ActuaLitté

Histoire de France

La pègre sous l'Occupation. Bandits, truands et petits voyous

Après la débâcle de 1940 et sous l'occupation allemande, la population française s'efforce d'adopter une posture pour continuer à vivre. Entre résignation, collaboration et résistance, chacun essaie de garder la tète au-dessus de la vague... Mais une infime catégorie, réfractaire à toute soumission, oeuvrant dans l'ombre et se moquant "du roi comme de la république" tant qu'elle peut faire ses "p'tites affaires" va elle aussi s'adapter. Bandits de haut vol, voyous ou petits truands vont donc faire leurs choix, profitant de ces conditions nouvelles. Des choix qui les conduiront pour certains vers la richesse, sur quelques chemins honorables pour d'autres, vers un destin violent et brutal pour beaucoup ! Cette page d'histoire évoque de façon détachée une tranche de l'histoire du Milieu et de son folklore de 1940 à 1944... Une chronique illustrée mêlant récit et anecdotes, mise en scène tout au long d'une fresque semée d'images recomposées, à la manière d'un roman-photo de Série Noire.

05/2019

ActuaLitté

Histoire de France

Un Français sous l'Occupation. Chronique illustrée

Fondé sur le journal intime tenu sous l'Occupation par un habitant de la région parisienne, ce livre est une chronique incisive de la vie quotidienne des Français entre 1940 et 1945. Par une nouvelle approche, cet ouvrage vous propose de comprendre l'Histoire en lui redonnant vie par l'image ; des images fantasmées d'une époque lointaine mais encore présente grâce à des passionnés et des collectionneurs qui ont décidé de préserver objets et documents de cette période. Ce récit est illustré par un travail de mise en scène où les acteurs composent une tranche de vie devant le photographe, comme si celle-ci s'était déroulée il y a plus de soixante-dix-ans. Rationnement, pénuries, questions politiques et culturelles y sont abordées de façon inédite.

04/2017

ActuaLitté

Littérature française

Le chemin des méandres

Le chemin des Méandres est une autobiographie inhabituelle qui se révèle peu à peu, non pas de façon chronologique, mais à la façon d'une mosaïque, en passant d'un évènement à un autre, en faisant émerger un souvenir, un poème, un saut temporel. Le tout est saupoudré d'émotions et de prises de conscience qui se manifestent par étapes. L'auteure y raconte non seulement des parties de vie, mais elle nous les fait également vivre en découvertes progressives, suivant un paysage intérieur, comme le ferait le parcours d'une rivière en terres inconnues. Chemin faisant, c'est une recherche de vérité, où la quête spirituelle sert de guide à la découverte de soi. Les images suggérées, liées aux évènements, donnent à la lecture une animation visuelle, comme la création d'un montage cinématographique. L'ensemble du livre est structuré sur une trame en filigrane, qui suit un processus créateur, approche étudiée durant plusieurs années par l'auteure. Roxane-Becca d'Aubervilliers est née en France, juste après la Deuxième Guerre mondiale, de mère juive. Après des études en Arts, elle émigre au Québec, afin de refaire sa vie sur de nouvelles bases. Tout au long de son périple, elle cherche à se défaire de cette cloche de verre qui l'isole du monde extérieur. Sa quête l'amènera à explorer plusieurs cultures et pratiques religieuses, avant que son passé ne la rattrape, pour mettre en lumière les origines de son mal-être. La guérison souhaitée n'aura plus la même signification, au fur et à mesure du chemin parcouru. Elle nous fait parfois grincer des dents face à l'injustice et à la douleur ressentie, mais aussi sourire, devant les synchronicités et la beauté de la vie.

03/2020

ActuaLitté

Littérature française

La discrétion

Yamina est née dans un cri. A Msirda, en Algérie colonisée. A peine adolescente, elle a brandi le drapeau de la liberté. Quarante ans plus tard, à Aubervilliers, elle vit dans la discrétion. Pour cette mère, n'est-ce pas une autre façon de résister ? Mais la colère, même réprimée, se transmet l'air de rien.

08/2020

ActuaLitté

Policiers

Faut qu'ça change

Faut qu'ça change ! C'est ce que crient sans se connaître encore Tonio le vieil anar et Malek le jeune beur. Il va falloir qu'on assassine quatre arabes à Aubervilliers pour qu'ils se rencontrent. On finira bien par coincer le tueur, mais quid de ses motivations qui rampent encore comme la bête immonde ? Non, vraiment, faut qu'ça change !

02/2001

ActuaLitté

Littérature française

Sur les rives de l’Euphrate

Serguei, un réfugié politique ukrainien d'origine russe rencontre Samar, alias Oksana, un agent des services secrets syriens et du Hezbollah, à la gare de la Courneuve-Aubervilliers et tombe amoureux d'elle. Après avoir vengé sa famille assassinée à Damas en 2012, l'espionne sort des radars et disparaît. Serguei sombre dans un état dépressif. Son couple se délite. Son épouse, Anna, finit par le quitter. Cinq années plus tard, ayant toujours les souvenirs de Samar à l'esprit, il entreprit un voyage à Marville avec l'espoir et la détermination de la retrouver.

10/2021

ActuaLitté

Petits classiques parascolaire

Le maquis des Justes

Aubervilliers, 1942 : Esther a 9 ans et elle est juive. Après l'arrestation de son père par les policiers français aux ordres des nazis, elle s'enfuit avec sa mère jusqu'à Ajaccio, où elles sont séparées à l'occasion d'un contrôle d'identité. Esther, devenue "Estelle" pour dissimuler ses origines, va alors vivre de cache en cache sous la protection bourrue d'un authentique "bandit d'honneur", dans la plus pure tradition d'asile de la Corse - seul territoire européen à n'avoir pas livré de Juifs à l'occupant.

08/2018

ActuaLitté

Littérature française

Paname Underground

Où s'arrête le réel, où commence la fiction ? Zarca raconte les coulisses du guide des bas-fonds parisiens qu'il rédige depuis 2016. Love Hotel de la rue Saint-Denis, Afghans du square Villemin, Belleville des lascars, la Chapelle des toxicos, backroom sordide de Montparnasse, QG des fachos de la rive gauche, combats clandestins à porte d'Aubervilliers... Alors que l'auteur enchaîne les rencontres et les substances pour raconter le off de la capitale, il est victime d'une tentative de meurtre. La virée parisienne se transforme en spirale de défonce et de vengeance.

10/2017

ActuaLitté

Théâtre

Théâtre Permanent

Est-il possible de faire du théâtre tous les jours? Est-il possible tous les jours de répéter jouer et transmettre ? Est-il possible de le faire à Aubervilliers pendant 1 an? Est-il possible avec le théâtre de créer un point dans la ville? Un point d'engagement, d'intensité et de sens? Un point d'impact? Est-il possible par tenacité, insistance, résistance de créer du temps et de l'espace publics? Est-il possible de transformer la vie? Le théâtre permanent est ouvert depuis le 1er janvier 2009 et jusqu'au 31 décembre 2009. Il est ouvert du mardi au samedi les 24 premiers jours de chaque mois.

10/2010

ActuaLitté

Musique, danse

Alain Damiens. Lire, entendre, transmettre

Alain Damiens est une figure incontournable du renouveau de la clarinette. Membre de l'Ensemble intercontemporain de 1976 à 2016, il a notamment crée Dialogue de l'ombre double de Pierre Boulez et le Concerto pour clarinette d'Elliott Carter, dont il est dédicataire. Ses rencontres fructueuses avec les plus grands compositeurs de son temps, de Stockhausen à Lachenmann, en passant par Donatoni, Xenakis, Grisey, Kurtag ou Ferneyhough, en font un témoin de prmier plan de l'histoire musicale des XXe et XXIe siècles. Longtemps professeur au conservatoire d'Aubervilliers- La Courneuve, il a enseigné au Conservatoire de Paris aux côtés de Michel Arrignon et au sein du département de pédagogie.

05/2019

ActuaLitté

Littérature française

Dis-moi, lis-moi

A travers des écrits protéiformes qui confrontent la réalité de leur monde au lyrisme de la rêverie, les élèves de l'atelier d'écriture « Dis-moi, lis-moi » du lycée Le Corbusier d'Aubervilliers se livrent avec une émouvante spontanéité, questionnant à brûle-pourpoint l'avenir, l'amour, la mort, les racines… la vie, quoi ! Qu'il s'agisse de raconter l'histoire d'une jolie princesse avide de tendresse ou d'imaginer la première mission d'un jeune ingénieur chez Google, chaque narration inscrit son auteur dans une projection personnelle et professionnelle, et ces plumes déjà mûres et dynamiques libèrent une énergie entraînante, une émotion contenue, tissant le portrait éloquent d'une jeunesse en construction.

09/2014

ActuaLitté

Théâtre

D'une noce à l'autre. Un metteur en scène en banlieue

Le théâtre n'a pas de mémoire et ce livre n'y pourra rien. Il me donne juste l'occasion de m'arrêter un moment avant de partir et de réfléchir à une démarche artistique que j'ai construite au présent d'année en année, pendant quinze ans. A travers les témoignages, les réflexions, les images, il fait ressurgir, pêle-mêle et sans volonté chronologique, des objets, des bouts d'espace, des regards, dès gestes et des expressions volés sur scène... Ce sont les moments de la création théâtrale telle que j'ai voulu la vivre en banlieue à Aubervilliers, entouré d'une équipe fidèle qui m'a accompagné durant tout ce temps.

11/2013

ActuaLitté

Musique, danse

Almanach Zingaro. 1894-2014

Fondé en 1984 par Bartabas, le théâtre équestre Zingaro a conquis des centaines de milliers de spectateurs à travers le monde grâce à une nouvelle forme de spectacle vivant alliant art équestre, musique, danse et comédie. Mises en scène avec tact, fougue et intuition, les créations de Bartabas sont à chaque fois des événements qui marquent leur époque et témoignent d'une quête incessante, mystique parfois, et toujours profondément authentique. Les spectacles Cabaret équestre, Opéra équestre, Chimère, Eclipse, Triptyk, Loungta, Battuta, Darshan et Calacas ont triomphé partout dans le monde, de New York à Tokyo, d'Istanbul à Hong Kong, de Moscou à México. Sous la direction de Bartabas, la troupe Zingaro a rejoint l'Académie équestre de Versailles pour trois spectacles donnés dans le cadre des Fêtes de nuit du château de Versailles : Voyage aux Indes galantes (2005), Le Chevalier de Saint-George (2004) et Les Juments de la nuit (2008). Installée depuis 1989 au fort d'Aubervilliers dans un chapiteau de bois conçu à sa mesure par Patrick Bouchain, la compagnie est ainsi devenue, avec le temps, l'une des plus importantes d'Europe. Cet ouvrage anniversaire, publié à l'occasion des 30 ans de la troupe, nous invite à un voyage dans les différents univers composant l'histoire de Zingaro. Les commentaires de Bartabas rythment l'ouvrage, composé sous la forme d'un almanach. Un florilège de plus de neuf cents photographies des spectacles et des coulisses nous entraîne au sein d'un théâtre d'exception où le cheval est roi, nous permettant ainsi de revivre toutes les émotions créées par cette troupe unique. L'oeuvre de Bartabas a fait l'objet de nombreuses parutions chez Actes Sud, parmi lesquelles La Voie de l'écuyer (2008) et Zingaro - 25 ans (2009), Zingaro, le fort d'Aubervilliers (2010), Ballets équestres. L'Académie de Versailles en spectacle (2013).

11/2014

ActuaLitté

Policiers

Angle mort

" La nature a horreur du vide. Dans le banditisme peut-être plus qu'ailleurs. " Diego est braqueur, né à Barcelone. Il vit à Aubervilliers, dans une hacienda délabrée, avec son frère Archibaldo et des souvenirs. Leur soeur, Adriana, a fait d'autres choix. Artiste au cirque Moreno, elle rêve d'accrocher son trapèze à la tour Eiffel. Paris, Bassin de la Villette. Lors d'un braquage, le gérant d'un bar s'effondre, terrassé par un coup de batte de base-ball. La Brigade criminelle du 36 et le 2e DPJ sont co-saisis. Les commandants Desprez et Duchesne, aidés de la Fluviale, tirent le fil qui les fera remonter à Diego. La traque est lancée, du quai des Orfèvres au canal Saint-Denis, des marges du Grand Paris aux cerveaux des indics, du port de l'Arsenal aux replis secrets d'Aubervilliers. Entre flingages et virées nocturnes, Diego garde toujours un temps d'avance. Comment piéger celui que rien n'arrête ? Au fil de l'enquête, les histoires se tissent. Celle d'un homme dont le salut passe par les armes. Celle d'une jeune femme en lutte contre son hérédité. Diego, prêt à tout pour protéger sa soeur. Adriana, prête à tout pour protéger son frère. Quand les sentiments viennent bouleverser les liens de sang. Une tragédie effrénée, où rayonne le soleil noir de la liberté. Roman noir, roman d'action, roman d'amour, Angle mort surprend par son ambition et sa densité. Après plusieurs mois d'enquête sur le terrain, aussi bien du côté de la police que de celui des braqueurs, Ingrid Astier réussit ce parfait mélange entre ultra réalisme et imaginaire qui font les meilleurs romans noirs.

01/2013

ActuaLitté

Littérature française (poches)

Camarades de classe

La narratrice, Dominique, travaille dans la publicité. Son mari, François, est miné par la perspective d'un possible licenciement. Un jour, un ancien ami de lycée tente de renouer le contact grâce au site Internet "camarades- de classe.com ". Dominique répond à l'insu de son mari et sollicite les confidences... Dans la correspondance électronique qui naît s'affrontent des visions contradictoires d'un même passé. Ces gosses d'Aubervilliers, qui fréquentaient la même classe en 1964, ont connu des trajectoires diverses, marquées par Mai 68 et par la culture communiste. Mais la photo de classe autour de laquelle s'organisent ces retrouvailles recèle une énigme... En revisitant la banlieue rouge dans la période triomphante du parti communiste, Didier Daeninckx nous raconte, avec générosité, l'histoire d'une génération marquée par les bouleversements des années soixante et soixante-dix.

10/2009

ActuaLitté

Histoire de France

Radio libre. 1940-1945

La déclaration de guerre trouve Maurice de Cheveigné, 19 ans, ouvrier chez Berliet à Aubervilliers. En 1940 sur les routes de l'exode, il comprend qu'il n'y a qu'une solution : n'accepter ni le statu quo ni la collaboration. Commence alors le récit palpitant de son passage par l'Espagne et les prisons de Franco - pour rejoindre l'Angleterre où il séjournera afin de préparer ses missions en France pour le BCRA. De là des portraits savoureux de ses camarades anglais et français, puis le récit de son rôle comme radio, si nécessaire à la transmission des informations et donc à la protection des résistants. Il est alors attaché sans le savoir à l'organisation de Jean Moulin. Enfin l'effrayant récit de sa déportation le ter septembre 1944 au camp de Sachsenhausen qui en reste à ce jour l'une des descriptions les plus terribles.

04/2014

ActuaLitté

Littérature française

Ici-bas

Les cinq histoires réunies ici sont toutes vraies. Elles sont nées d'une même envie : aller voir. A chaque fois, il y avait quelque chose que Sylvie Caster avait envie de savoir, de mieux comprendre, une petite énigme non résolue. Deux and durant, elle est partie à la rencontre de ces Français que l'on n'entend guère. A Saint-Hippolyte, elle a rencontré de fiers ouvriers, orphelins de leur usine. A Toulouse, elle s'est glissée dans les "cercles de silence" lancés par des moines. A Marseille, elle s'est confrontée au courage des victimes d'un faux chirurgien esthétique. A Aubervilliers, elle s'est heurtée au mystère de lycéens qui "disparaissent". A Origny-Sainte-benoîte, elle a enquêté sur un tenace député, scrutateur des comptes de l'Elysée. C'est souvent le même genre de personnes qui l'intéressent, celles qui disent le mieux où nous en sommes.

03/2010

ActuaLitté

Littérature française

Visages d'une absente

L'absente, c'est la mère disparue de Frédéric Goldbronn, une figure qu'il convoque en interrogeant la mémoire de ses trois soeurs et de son frère aînés, nés de quatre pères différents et qui n'ont pas grandi ensemble. Il confronte ces mémoires trop pleines ou trop vides (ou trop pleines de leur vide) aux traces que sa mère a laissées, lettres et photos sans légendes ou parfois déchirées. Il retourne sur les lieux qu'elle a traversés, du 16e arrondissement à Aubervilliers, en passant par Saint-Germain-des-Prés, enquête dans les archives et découvre son secret, l'histoire douloureuse de son enfance et de sa jeunesse sous l'Occupation. Au fur et à mesure, ces fragments s'assemblent, restituant l'unité d'une vie qui, dans son désordre même, dit quelque chose de la liberté d'une femme du XXe siècle.

03/2015

ActuaLitté

Poésie

Filiation

L'homme est fait pour plusieurs voyages. Fils d'émigré, marqué par l'Occupation, sa solitude disloquée au sortir de l'enfance trouvera finalement son expression personnelle dans le théâtre, lieu de découverte, espace de rencontre. D'une génération fondatrice, culturelle, d'entreprises et de public, c'est la marge qui l'intéressera : la banlieue et la Francophonie, avec le Théâtre de la Commune d'Aubervilliers, premier pari contemporain et permanent à longueur d'année de la périphérie. Puis ensuite le Théâtre International de Langue Française (TILF) en explorant l'étonnante vitalité scénique jaillie hors de nos frontières. Ce que nous ignorions de lui, c'est qu'en parallèle, il ne- pouvait s'empêcher d'écrire, faisant naître ainsi son roman autobiographique Géographie française (Flammarion). Et qu'il était par ailleurs porteur d'un univers intime et poétique qu'il n'avait de cesse de garder devant lui. Et que l'on commence enfin à reconnaître.

07/2017

ActuaLitté

Théâtre

Bâtisseurs & artisans. Jean Vilar et Antoine Vitez, Jack Ralite et Robin Renucci

Deux figures pionnières du théâtre public, Jean Vilar et Antoine Vitez, un héritier, Robin Renucci, un homme politique complice, Jack Halite. Quatre hommes des XXe et XXIe siècles, un engagement commun : celui du théâtre public, d'un théâtre populaire et exigeant. Bâtisseurs et artisans, chacun à leur époque, chacun à leur manière. Partant de son adaptation théâtrale pour Robin Renucci de l'ouvrage écrit par Jack Halite (Complicités avec Jean Vilar et Antoine Vitez) et de conversations menées en 2013 avec Jack Halite et Robin Renucci, Evelyne Loew livre un texte alliant théâtre et récit, témoignage et analyse. Viennent s'entrecroiser des moments de l'histoire du Théâtre National Populaire, de la Comédie-Française, du Théâtre de la Commune d'Aubervilliers, des états généraux de la culture, de l'ARIA en Corse, des Tréteaux de France. Aventures nourricières dans lesquelles se dessinent le rôle du théâtre dans la société, l'implication des artistes, la place de l'imaginaire dans nos vies. Une touche d'impossible, selon la belle expression de Jack Halite.

07/2013

ActuaLitté

Faits de société

Parrains et Caïds. Tome 4, Génération Kalachnikov, les nouveaux gangsters

Le milieu traditionnel n'est pas mort, mais les jeunes se bousculent au portillon pour prendre la relève. Ce livre, quatrième tome de la série "Parrains et Caïds", est une immersion dans le banditisme français mûri à l'ombre des cités. D'Aubervilliers à Nanterre, de Roubaix à Montpellier en passant par Lyon, Grenoble, Marseille et Nice, ceux qui ont repris la "boutique" sont plus nombreux que leurs prédécesseurs, mais surtout plus anonymes : à la différence de leurs aînés dont les noms s'affichaient dans les journaux, on les connaît peu. Un atout considérable, même si certains rêvent de reconnaissance médiatique. Que disent-ils d'eux-mêmes ? Qu'en pensent les policiers qui les traquent et les magistrats qui les poursuivent ? Comment les voyous d'hier les considèrent-ils ? Qui sont les têtes d'affiche ? Que font-ils de leurs millions ? Réponses dans ce livre étayé de très nombreux témoignages inédits. Le roman vrai d'une génération qui ne fait pas toujours la différence entre réalité et cinéma, surtout à l'heure de vider un chargeur.

02/2014

ActuaLitté

Droit

Les droits de l'homme expliqués aux enfants de 7 à 77 ans

C'est un enfant curieux et espiègle qui veut comprendre les droits de l'homme. Continent concilier intérêts de la France et droits de l'homme ? À quoi peuvent servir des droits encore largement inappliqués dans le monde ? L'islam est-il compatible avec eux ? Le développement ne leur est-il pas préférable ? La France est-elle réellement le pays des droits de l'homme ? Avec la grâce de l'innocence, l'enfant interroge sans détour Rama Yade, secrétaire d'État aux Affaires étrangères et aux Droits de l'homme. De son compagnonnage avec les mal-logés d'Aubervilliers à sa gestion de la crise de l'Arche de Zoé, de la visite du colonel Khadafi en France à celle du Dalaï Lama. Rama Yade répond avec humour et intelligence, pédagogie et précision, en s'appuyant sur des exemples emblématiques de son action au gouvernement. À travers ce livre, Rama Yade en révèle les coulisses, sans rien cacher des contraintes de cette mission exaltante qui, à bien des égards, participe au supplément d'âme de notre politique étrangère.

10/2008

ActuaLitté

Littérature française

L'espoir en contrebande

L’Espoir en contrebande ou comment faire le tour du monde en vingt-six nouvelles, du canal de l’Ourcq à Ostende, d’Aubervilliers à Nouméa, de La Rochelle au Québec, de Bordeaux aux Antilles, de Granville au Mexique, de Nantes au Gabon, du Périgord au Danemark, de Saint-Benoît-du-Sault à Stettin… Histoires vraies ou histoires inventées ? En fait, Didier Daeninckx se plaît à jeter « des passerelles de fiction entre deux blocs de réalité ». Pour lui, vie et littérature ne font qu’un. Dans ses « nouvelles noires », comme dans la vie, chacun est confronté à toutes sortes de situations : des moments d’émotion, des scènes violentes, des instants désopilants, des événements historiques. Et tout le monde croise ou rencontre des individus de tous genres : des flics, des voyous, des salauds, des paumés, des chômeurs, des couples d’amoureux, des rebelles… Mais que viennent faire là-dedans Mussolini et Richard Durn, Thierry la Fronde et saint Denis, Paco Ibáñez et Charles de Gaulle, Paul Bocuse et Silvio Berlusconi, John Lennon et Éloi Machoro, Louise Michel et Rino Della Negra, Gandhi et Arlette Laguiller, Marat Safin et Coluche, Steve McQueen et Mehdi Ben Barka, Ousmane Sow et Michel Simon, Missak Manouchian et Jean Moulin ? Ils ne sont peut-être pas là par hasard…

03/2012

ActuaLitté

Sociologie

Zaïr le Gaulois

Imaginez un instant... Vous êtes un petit garçon qui préfère taper le ballon, dans le bidonville d'Aubervilliers, plutôt que suivre l'école. Vous êtes né d'un père éboueur et d'un mère analphabète, qui parle arabe, kabyle et français, confondant la sciatique et l'asiatique, étouffante d'amour et d'intransigeance... Imaginez toutes les ruses de ces gamins qui grandissent, mettent le feu au bidonville pour s'en échapper, découvrent le cinéma par la porte de sortie et passent les examens à la place de leurs copains... Vous êtes Zaïr, l'enfant des colos et petit Gaulois des banlieues, découvrant le mont Gerbier-de-Jonc. Des années passent, chaotiques, drôles, surprenantes. Zaïr devient conseiller régional, puis conseiller d'un ministre... Ses amis savent-ils qu'il a tenté l'ENA, à moitié, et qu'on lui a, pour l'occasion, prêté une cravate ? Qu'il collait en 1989 ses affiches électorales avec la colle à moquette, et que, par hasard, ou par bonheur, il a rencontré Smaïn, Robert Badinter et Jacques Chirac ? Avouez que la vie réserve des surprises ! C'est cette succession drôle, émouvante, d'histoires incroyables, de rencontres, que Zaïr Kédadouche nous raconte ici : la vie d'un petit Gaulois...

09/1996

ActuaLitté

Sociologie

La Chine à Paris. Enquête au coeur d'un monde méconnu

Malgré une présence centenaire, les 450 000 Chinois de l’Hexagone, dont la moitié sont originaires de la province de Wenzhou, constituent une communauté largement inconnue. La population chinoise de France a explosé ces trente dernières années. Cet essor est si spectaculaire qu’il a fini par rendre visible une présence jusque-là discrète, en Seine-Saint-Denis (Aubervilliers), à Paris (3e, 11e, 13e et 19e arrondissements) comme dans nombre de villes françaises. Fourmilière souterraine et industrieuse, cet univers est marqué par le silence et l’opacité, au point de susciter l’indifférence, voire la suspicion. Du primo arrivant clandestin en situation de détresse aux familles qui exhibent les symboles de réussite, le livre explore toutes les strates sociales de la communauté. Le formidable témoignage de Liwen Dong, clandestin chinois, rend concrète cette immigration, les passeurs, les faux papiers, puis l’insertion dans la communauté parisienne, le contournement des dures lois migratoires et l’influence des groupements de commerçants et de l’ambassade de la République populaire. L’organisation sociale des Chinois de France est fascinante en effet car elle combine traditions millénaires et modernité marchande, coopération et compétition, stratégie locale et capitalisme global sauvage, patriarcat et émancipation féminine. Cette enquête exceptionnelle permet in fine de mieux comprendre, dans un marché du travail mondialisé, le phénomène de globalisation par le bas, et de questionner la France sur son modèle d’intégration.

04/2012

ActuaLitté

Sociologie

L'immigration et l'opinion en France sous la Vème République

Tout récemment, une enquête constatait que la xénophobie, en France, était en cours de régression dans l'opinion publique. Cette " pacification " française, à l'heure même où les thèmes de l'immigration et de la sécurité semblent monopoliser le débat public, est amplement vérifiée par les travaux d'Yvan Gastaut. Les heures noires du racisme, de l'hostilité violente à l'étranger, seraient derrière nous. Et opportunément, l'auteur s'est fait l'historien de cette évolution, depuis la décolonisation, les crises économiques, jusqu'à ce que la France accepte mieux sa diversité. Mais quelles heures noires ! En analyser l'histoire, à travers la presse, la littérature, le cinéma, les caricatures, etc., c'est montrer comment, progressivement, l'immigration devient un des axes du discours politique, c'est s'attarder sur les divisions de l'opinion entre les tenants de la générosité universaliste et les partisans de la fermeture, c'est mettre au jour le désarroi des politiques. En un mot, s'appuyant sur les grandes scènes de la France très contemporaine, la fin de la guerre d Algérie, mai 68, l'incendie du foyer d'Aubervilliers en 1970, les fameux " bulldozers ", la montée de l'extrême droite, les différentes législations régulant l'immigration, Yvan Gastaut réussit un beau portrait de la difficile modernisation de la terre des droits de l'homme.

04/2000

ActuaLitté

Pédagogie

Histoires de la pédagogie institutionnelle. Les monographies

Les monographies de la pédagogie institutionnelle racontent le plus souvent des histoires d'élèves. Certaines décrivent l'évolution d'une institution ou d'une classe. Patrice, Jean-Michel, Daniel, Janet d'Aubervilliers, Sophie d'Herblay, Alice d'ailleurs... Ce sont les titres des six monographies publiées en 1967 par Fernand Oury et Aida Vasquez dans Vers une pédagogie institutionnelle. Quand ces monographies ont-elles été écrites ? Comment ? Par qui ? Quelle est l'origine de cette pratique d'écriture ? Comment se sont-elles transmises ? Comment ont-elle été reçues ? Ces questions sont examinées dans ce livre. Au fil d'une enquête historique minutieuse, Arnaud Dubois suit pas à pas l'itinéraire de ces monographies. L'écriture monographique était une pratique courante dans le mouvement Freinet, dont est issue la pédagogie institutionnelle. Entre 1961 et 1966, le courant psychanalytique de la pédagogie institutionnelle se constitue en même temps que les acteurs de ce courant inventent une nouvelle manière d'écrire en groupe des monographies. Resituant les premières monographies présentées par Fernand Oury en avril 1958, dans l'ensemble des onze monographies au coeur de la thèse d'Aïda Vasquez et dans l'histoire du mouvement monographique entamé au XIXe siècle, l'auteur montre comment la pédagogie institutionnelle a contribué à renouveler la méthode monographique dans le champ éducatif. L'écriture monographique a ainsi permis de nouvelles avancées théoriques et pratiques dans le courant associant pédagogie et psychanalyse.

03/2019