Recherche

Graham Hurley

Extraits

ActuaLitté

Critique littéraire

La Passion des jongleurs

Par-delà l'inadéquation fatale du calembour (Anne n'a pas souffert de son texte), se rejoignent lumineux, dans le faisceau sémique de Passio, les filaments reliant l'éditrice à son manuscrit : se passionnant pour son travail, se consacrant au vieux manuscrit devenu son manuscrit, Anne y apportait la patience, le dévouement, la fidélité qui ne se trouvent qu'aux grandes passions de la vie. Le fil de la sienne fut brutalement coupé le 21 mars 1980 dans un accident de voiture, au moment même où elle livrait à l'impression la présente édition et étude de La Passion des jongleurs, fruit de patientes années de recherches personnelles complétées de retouches récoltées auprès de spécialistes devenus collègues, amis, admirateurs. Un beau livre, sans doute. Mais aucun ouvrage, on le sait trop bien, ne comble le vide que laisse la disparition d'un être qu'on aime et qu'on admire -pas même un livre comme celui-ci, dans lequel l'auteur a mis tant d'elle-même : enthousiasme, verve, son appétit de savoir (aussi prodigieux que son désir de donner à savoir), clarté, précision, finesse à l'égal de son dévouement total à sa mission, véritable vocation qu'on reconnaît aux convictions esthético-morales incompromettables qui constituaient, chez Anne Perry, une authentique conscience d'érudite. Je me plais à imaginer l'accueil qu'aurait fait une Eugénie Droz, une Grace Frank, à cette contribution d'Anne Perry à leur domaine, à l'histoire du théâtre médiéval français. Et je les vois concourir, non peut-être sans une certaine sévère solennité, à saluer au seuil d'une brillante carrière cette étincelante doctoresse de 28 ans... Nous donnons le texte d'Anne Perry tel qu'elle l'a laissé, sans interventions éditoriales d'aucune sorte. Ce texte reproduit, avec de légères modifications proposées par M. Graham A. Runnalls, celui de la thèse de Ph. D. faite par Anne Joubert Amari Perry sous ma direction et soutenue à Emory University en 1978.

09/1981

ActuaLitté

Moyen Age

Chroniques des terres sans lois, T1 : Les Terres sans lois

" Une fantastique aventure avec tous les rebondissements et surprises d'une intrigue agréablement foisonnante. " The New York Times " Fantastique... Gerard Fox pourrait être l'ancêtre de Jack Reacher, sept siècles plus tôt. Chaudement recommandé ! " Lee Child Vivre par l'épée. Mourir pour la vérité. Angleterre, 1351. La peste a ravagé le pays. Des villages sont abandonnés aux cadavres et aux corbeaux. Sur les routes rôdent assassins et bandits de grand chemin. En cette époque noire et dangereuse, la précaution est de mise. Mais Gerard Fox ne peut se permettre d'être prudent. Le jeune chevalier a été privé de la demeure de ses aïeux, son nom a été souillé. Pour recouvrer ses terres et sa réputation, il part supplier le seul homme qui peut les lui rendre. Le destin le précipite sur la mauvaise route au mauvais moment vers une rencontre fortuite avec une femme énigmatique, une relique d'une valeur inestimable et un sombre secret de famille. Il l'entraînera loin de son pays pour affronter l'un des hommes les plus ambitieux et redoutables d'Europe - un homme sur le point de s'emparer du trône de la chrétienté. Et Fox est désormais son seul obstacle... " Ce livre allie à la riche mosaïque historique d'Umberto Eco les aventures trépidantes de Clive Cussler. " J. T. Ellison " La combinaison gagnante : un auteur chevronné et une médiéviste experte... Un plaisir de bout en bout. " Historical Novel Society " Un captivant roman d'aventure et d'action... De l'étoffe dont on fait les blockbusters. " Midwest Book Review " Un récit aussi prenant qu'authentique. Les lecteurs ne pourront que réclamer davantage de ce duo d'auteurs. " Mark Greaney, The Gray Man " Un roman historique passionnant ! " Eric Jager, Le dernier duel " Boyd et Beth Morrison ressuscitent le Moyen-Age dans tous ses détails avec la plus grande authenticité historique et ce qu'il faut d'humour. Ce thriller a tout pour plaire ! " Graham Brown " Une série exceptionnelle vient de voir le jour. " Publishers Weekly

07/2023

ActuaLitté

Contes et nouvelles

Will Trent : Broken

Une nouvelle enquête de Will Trent et Sara Linton Le corps d'Allison Spooner, vingt et un ans, est découvert dans le lac de Grant, en Géorgie du Sud. Quelques heures plus tard, Tommy Braham, handicapé mental soupçonné de l'avoir assassinée, est arrêté puis incarcéré. Il passe aux aveux avant de se suicider dans sa cellule. Sur les murs, son ultime message, comme un appel au secours : "Pas moi". Tommy a été l'un des nombreux patients de Sara Linton, pédiatre et ancien médecin légiste du comté. Rongée par la culpabilité, celle-ci se lance dans une enquête désespérée avec l'aide de Will Trent, agent fédéral du Georgia Bureau of Investigation. Ils seront accueillis par des policiers corrompus et inflexibles... et par un redoutable tueur. Un thriller psychologique d'une noirceur absolue, où chacun devra affronter ses propres démons. Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Bernard Ferry. A propos de l'autrice N° 1 sur les listes internationales de best-sellers, Karin Slaughter est l'une des autrices les plus populaires et les plus plébiscitées dans le monde. Publiée dans 120 pays et vendue à plus de 35 millions d'exemplaires, elle a écrit de nombreux romans, parmi lesquels figurent les séries Grant County et Will Trent, en cours d'adaptation pour la télévision, ainsi que Son vrai visage, disponible sur Netflix. " Un roman psychologique mené avec la précision d'un scalpel. " Le Figaro " Tout est atrocement réel. " Le Monde

11/2022

ActuaLitté

Littérature étrangère

Trio sublime. Headlong Hall, Nightmare Abbey, Crotchet Castle

Pétillant d'autant d'éclats de rire qu'une bouteille de Clicquot qui eût été secouée pour la soulager de toutes les fusées de ses gaz, c'est l'impression qui demeure quand, les yeux fermés sur le livre ouvert, ou levés devant les vastes fenêtres d'une bibliothèque manoriale, on songe et se remémore ces trois romans. Trio sublime, en effet, que ces textes dotés d'une structure identique. Dans Headlong Hall, un châtelain amoureux des idées claires et des enchaînements logiques, lecteur de Rabelais et d'Aristophane, grand buveur de hock et de Médoc, invite une compagnie d'hôtes dans sa maison de campagne dont les silhouettes se dessinent dans le clair de lune qui la baigne ou dans les ombres que les flammes d'un feu de cheminée projettent sur les murs lambrissés d'une bibliothèque. Pures fantaisies où Thomas Peacock expose et dénonce avec une verve rare les toquades, manies, engouements sociaux, politiques, philosophiques, économiques de ses contemporains, ces romans de conversation mêlent le sel attique et l'urbanité latine à l'excentricité britannique. Il y a là du conte philosophique à la Voltaire, de la sotie telle qu'Anatole France l'a illustrée et du roman parlé à la Diderot. Une ressemblance plus intime est celle qui harmonise l'arôme intellectuel de ces comédies avec le théâtre de Congreve, les œuvres de jeunesse de Meredith et de Huxley, et les romans de Ronald Firbank.

07/2004

ActuaLitté

Actualité et médias

Dans l'enfer de Bercy. Enquête sur les secrets du ministère des Finances

Le ministère de l'Economie et des Finances est l'un des plus puissants de la République, mais aussi l'un des plus secrets. Pendant deux ans, les auteurs sont partis en exploration dans ses 42 kilomètres de couloirs austères. Nourri d'une soixantaine d'entretiens confidentiels, leur livre révèle pour la première fois les coulisses de cette forteresse. Ils ont interrogé ministres, anciens ministres, hauts-fonctionnaires, acteurs de l'économie réelle et lobbyistes. Qui gouverne vraiment ? Le ministre, l'administration, l'Europe ou les lobbys ? Ils ont assisté à la genèse tourmentée de l'imposition à la source et révèlent celle, avortée, de la privatisation de la Française des jeux, bloquée par un seul fonctionnaire. Ils ont cherché la marge de manoeuvre réelle dont disposent les ministres face à une Europe tatillonne. Ils ont recueilli les récits des rivalités, des conflits, des ambitions et des petits (ou gros) arrangements fiscaux, tel cet écrivain célèbre souhaitant faire exonérer les dons à son amie et qui a obtenu que son dossier soit examiné directement par les conseillers du ministre. Ils ont découvert la puissance des " services de Bercy " qui incarnent la continuité, au risque de l'immobilisme. A chaque alternance le nouveau ministre se voit ainsi remettre par l'administration un cahier contenant les réformes à engager. "Que le ministre soit de gauche ou de droite, ce cahier est le même à quelques lignes près. Ca va faire hurler vos lecteurs", raconte un ancien directeur du Trésor.

01/2017

ActuaLitté

Littérature étrangère

Park Avenue Summer

Quand Mad Men rencontre Le Diable s'habille en Prada. Ode à la féminité et à l'affirmation de soi, un roman d'apprentissage inspirant et savoureux qui rend hommage à l'une des icônes féministes les plus fantasques et les plus glamour du XXe siècle. En acceptant le poste de secrétaire de la toute nouvelle rédac' chef de Cosmopolitan, Alice n'imaginait pas qu'elle allait faire la rencontre de sa vie. Petite provinciale de vingt et un ans tout juste débarquée de son Ohio natal, elle se retrouve ainsi face à une figure du New York des sixties : Helen Gurley Brown, auteure du sulfureux best-seller Sex and the Single Girl. Mais cette grande visionnaire n'a pas que des amis dans la presse et elle se trouve en réalité sur un siège éjectable. Alice ne va pas tarder à découvrir que sa rebelle patronne fait l'objet d'une cabale acharnée, menée par ses collègues masculins bien décidés à démontrer que la place d'une femme est davantage dans la cuisine qu'à la tête d'un magazine. Parler à une nouvelle génération de femmes, débarrasser la presse de ses vieilles figures patriarcales est un défi de taille. Fascinée par Helen, Alice est prête à tout pour l'aider à inventer une "Cosmo Girl" fière, sûre d'elle, libérée de tout carcan puritain. Qu'importent les coups bas. Et les coups au coeur...

06/2020

ActuaLitté

Paranormal, Bit-lit, Science-f

Une chance pour tout reconstruire Tome 1 : Une bonne ossature

Dylan Warner, hipster maigrichon et discret, était le genre de gars à qui les autres hommes ne jetaient qu'un coup d'oeil à peine, jusqu'à ce soir où ses indiscrétions avec un bel inconnu ont fait de lui un loup-garou. Désormais, en dépit d'un léger handicap capillaire, il ne veut qu'une chose : vivre une vie ordinaire (tant pis pour la solitude) en tant qu'architecte. Il essaie de garder ses pulsions sauvages sous contrôle, mais après un nouveau fiasco évité de justesse, Dylan abandonne sa vie citadine et déménage en campagne, où il aura beaucoup moins de chance de blesser quelqu'un. Son nouveau chez-lui est une charmante maison en ruines mais au potentiel énorme, agrémentée d'une ancienne plantation de sapins de Noël, et d'un voisin solitaire : le sexy et rustique Chris Nock. Dylan engage Chris pour l'aider à rénover le corps de ferme et découvre rapidement que ses hypothèses concernant son voisin sont fausses... et qu'il aimerait beaucoup voir Chris devenir partie intégrante du décor de sa vie et de sa maison. Entre devoir faire ses preuves face à son patron, les attraits séducteurs de son dangereux ex-amant, et ses expériences limitées en amour, Dylan a beaucoup de mal à s'exprimer : comment pourrait-il lancer la conversation sur son besoin mensuel de hurler à la lune ? #Loupgarou #MM #Hommeàtoutfaire

11/2022

ActuaLitté

Contes et nouvelles

Mon p'tit Loup

Lorsque l'envie de hurler a surgi en moi comme une nécessité, plusieurs questions se sont posées : vais-je avoir suffisamment de voix pour être entendu ? Y aura-t-il quelqu'un pour accueillir mon cri ? Et si plusieurs voix s'unissaient pour crier, ne porteraient-elles pas davantage ? Ne toucheraient-elles pas ainsi un plus grand nombre ? Après tout, ce cri est celui de millions de victimes passées, présentes et à venir... Et si ces voix commençaient par poser leurs maux par écrit ? Leurs mots pourraient être lus, criés, chantés, et resteraient gravés pour l'éternité. A l'instar d'un manifeste, ils inviteraient à libérer la parole de ceux qui se sont tus, qui ont dû survivre, en silence et dans la honte, à leur agresseur durant des années, des décennies, durant une vie entière. Ces cinq récits, d'hier ou d'aujourd'hui, d'ici ou d'ailleurs, sont ceux d'enfances brisées à qui la société aurait dû apporter un soutien indéfectible pour leur éviter la folie d'une existence injustement tourmentée. Pour renoncer à la mort ou pour commettre pire encore... Comme peu d'artistes ont su le faire à travers leurs mots et grâce à sa chanson Mon p'tit Loup, Pierre Perret m'a longtemps apaisé et a contribué sainement à éloigner mes idées noires. Sa chanson rythme ces récits comme une consolation pour chaque petite victime, comme un message d'espoir.

03/2023

ActuaLitté

Littérature française

Harry, la foi et moi (l'histoire s'écrit)

A 75 ans, mon premier manuscrit : Ecrire c'est hurler en silence - L'oubli, paru en mai 2021, me délivre d'un pervers narcissique. Ce deuxième roman, acte une guérison totale. J'ai 15 ans quand je rencontre le grand amour. Il arrive de sa Bretagne et moi de mon Midi. Je suis invitée en Auvergne, par la famille de mon père, dans le village de mes ancêtres. Harry est colon, "pupille de la Nation", et habite Rennes. Aucune probabilité de rencontre. Pourtant... le destin opère, et au premier regard, nous nous aimons comme des adolescents pudiques et passionnés, durant trois étés merveilleux. Nous nous retrouvons un demi siècle passé : l'amour est intact ! "Demandez et vous recevrez", (psaume Matthieu 7-7) La volonté, la foi et l'amour sont les trois forces pour obtenir. J'ai reçu à ma naissance une famille à réparer, en donnant sans recevoir, si peu ou si mal. Je suis dans la "vraie vie" : signe solaire du zodiaque : Taureau ascendant Capricorne. Pas de signes plus stables que ceux-là , ancrés à la terre et à la réalité du moment, mais aussi régis par la Lune en Poissons, signe d'eau, qui explique mon côté rêveur et romantique. Demandez et vous recevrez : l'amour vrai, guérit ; celui de l'enfant intérieur pur et sincère. Demandez et vous recevrez : en ouvrant grand votre coeur, les "miracles" apparaissent. L'amour guérit et triomphe toujours. Bonne lecture à tous et bon enseignement pour la transmission.

05/2023

ActuaLitté

Sociologie

Procréation et imaginaires collectifs. Fictions, mythes et représentations de la PMA

Parce qu'elle touche à l'origine de la vie et à l'organisation sociale, la reproduction a de tous temps suscité l'imaginaire et les mythes. Qu'en est-il des imaginaires collectifs face aux technologies reproductives ? C'est ce que tente d'explorer cet ouvrage à travers des questionnements et des réflexions autour des représentations littéraires, culturelles, sociales, qui laissent entrevoir la persistance d'un lien fort, dans les sociétés contemporaines, entre nouvelles possibilités reproductives et sentiment d'un basculement "civilisationnel" . De quelle manière la recherche scientifique, la découverte en laboratoire alimentent-elles l'imaginaire public et quelle place ont, notamment, les fictions décrivant un monde où la maîtrise de la reproduction façonne un nouvel ordre social ? On le sait, la technicisation de la reproduction et la maîtrise croissante de la biologie humaine forment un thème d'inspiration à la fois classique, fascinant et inépuisable. Du Meilleur des mondes d'Aldous Huxley à la Servante écarlate de Margaret Atwood, la fabrique de l'imaginaire reproductif offre des projections prophétiques ou dystopiques qui font écho à des craintes séculaires. Les représentations, attitudes, actions guidées par des mythes culturels ou des références religieuses, perpétuent une forme de modèle profondément ancré dans nos sociétés. Les chapitres proposés dans cet ouvrage rendent compte, chacun à leur manière, du poids de ces imaginaires de la reproduction. Ils s'inscrivent dans différentes disciplines (histoire, anthropologie, sociologie, démographie, philosophie) et portent sur diverses régions (Europe occidentale, Afrique subsaharienne, Asie orientale).

09/2021

ActuaLitté

Policiers

La chambre aux oiseaux

« Soudainement, elle arrêta son discours... Natole tout pâle avait saisi la bouteille de gnole, s'en versait en tremblant une rasade dans sa tasse à café, l'avalait d'un trait et retombait dans son fauteuil, comme terrassé. Tout d'un coup, la terrible phrase arriva à l'entendement de Nini. — Qu'est-ce que tu dis ? Assassiné ? Natole, qu'est-ce que tu as ? Qu'est-ce que tu as vu ? Tu déraisonnes ? Se faire assassiner ? Voyons, on ne se fait pas assassiner exprès ? Et qui a été assassiné ? Gérald, le petit-fils de... Peu à peu, Natole reprenait ses esprits. — Oui, Gérald, près de la porte de la grande serre... étendu par terre, bras écartés et... la gorge tranchée... avec ma serpette ! On l'a posée près de lui. La pluie, la grêle ont entraîné le sang... c'est tout rouge autour de lui... de cette gorge ouverte, profond ! Ces yeux grands ouverts, la bouche qui semble hurler... c'est... c'est... » Court mais intense, économe mais mené avec un sens quasi horloger du rythme, « La Chambre des oiseaux » s'appuie sur un contexte et des motifs particulièrement efficaces. Demeure bourgeoise, famille dysfonctionnelle, hiérarchie sociale, secrets qui affleurent à la surface du présent, fausses pistes et allures de huis clos : de ces éléments, Gellereau tire un roman à l'atmosphère immédiatement captivante... Une œuvre policière éminemment classique, et cela dans le sens le plus noble du terme.

09/2014

ActuaLitté

Cinéma

Je jubilerai jusqu'à cent ans

Qu'on ne s'y trompe pas, devenir centenaire l'indiffère. Le titre de son livre ne se veut ni un défi à la faucheuse, ni un pari sur le calendrier. Marthe Mercadier, l'une des actrices les plus populaires de France, souhaite seulement, à l'heure de souffler ses quatre-vingt-trois bougies, nous plonger dans un bain de jouvence et, proposant l'avenir pour rime à ses souvenirs, nous aider à faire au temps qui passe l'humour plutôt que la guerre. Figure emblématique d'un troisième âge dont le deuxième souffle aspire encore à tout, y compris au septième ciel ; armée à la fois d'une fantaisie hors normes, d'une irrésistible faconde et d'une énergie débordante, cette battante virevoltante a surmonté mille épreuves au cours d'une vie consacrée à la fois au plaisir du public et à d'incessants combats contre toutes formes d'injustices. Porte-drapeau d'un féminisme et d'une féminité réconciliés et inusables, l'ex-chouchoute de Mistinguett court encore tous les jours avec ses gambettes de rêve et conduit sa Harley la tête dans le guidon. Chaque jour, Marthe met ses proches comme ses amis et ses animaux en état d'ivresse. L'ivresse de partager, l'ivresse de vivre, l'ivresse de jubiler. Ce livre n'est pas seulement le miroir de ses mémoires. Il est d'abord une recette pour garder l'espoir.

10/2011

ActuaLitté

Non classé

Le droit a la parole

Ceci est l'histoire de deux enfants aux histoires différentes, difficile pour l'un comme pour l'autre de trouver sa place. Dès la naissance, par de petites phrases comme "tu es comme ton père" , "ce n'est pas pour toi" , on leur a collé des étiquettes qui font souffrir et qui sont lourdes à porter. Ils ont grandi en connaissant la difficulté à dire "non" , à s'affirmer, à avoir confiance en eux. Ils eurent besoin de reconnaissance, eurent soif d'être aimés. Les étiquettes les ont poursuivis. Rose-Marie n'était pas valorisée par sa mère, qui parfois semblait totalement l'ignorer. Régis ne l'était pas plus par sa mère. Tous deux avaient donc été pétris dans la même souffrance. Rose-Marie a envie de hurler à ses parents et surtout à sa mère combien il est difficile de se sentir seule, combien elle aimerait parler avec elle. Elle ne porte pas de jugement, ne veut blesser personne. Elle ne dit pas la vérité absolue. Elle dit SA vérité, celle de son coeur. Rose-Marie contemple la petite fille en elle, qui lui disait il n'y a pas encore si longtemps, "que c'est difficile d'apprendre à s'aimer" . Ce livre permet à Rose-Marie de tourner une page de sa vie. Dans ces lignes, elle vide son sac de souffrance, elle ose enfin dire ce qui lui faisait tellement mal, elle dépose sa rancoeur, pour pouvoir voyager désormais plus léger.

06/2012

ActuaLitté

BD tout public

Le lettrage de bulles

Le lettrage, c'est un peu la bande-son de la BD : ça fait parler les personnages, chanter les oiseaux, crisser les pneus, grincer les portes... ça fait murmurer et crier (voire hurler), parler égyptien ou goth, dire des gros mots autorisés aux moins de dix-huit ans, ça fait penser aussi... De crac boum hue à la notion de focalisation, Le lettrage des bulles vous initie au lettrage de A à Z. Un bon lettrage sur une planche de BD, c'est comme un bon effet spécial dans un film à grand spectacle : il ne se voit pas. La manière dont les lettres sont tracées ou le choix des polices utilisées, la forme des bulles, l'orientation des queues de bulles, la façon dont phylactères et onomatopées se placent dans la page, tout cela concourt à faciliter la lecture et à guider le regard d'une case à l'autre. Fluidité et lisibilité sont les deux buts à atteindre pour le lettreur. Comment procède-t-il ? Quels outils a-t-il à sa disposition ? Comment lettrer de manière traditionnelle ? Comment les logiciels l'aident-ils dans son travail ? Voici quelques questions parmi tant d'autres qui trouveront des réponses dans cet ouvrage. Trucs et astuces des dessinateurs et lettreurs vous seront dévoilés, et ce sera à vous, ensuite, de lettrer votre première BD. Et en dernière partie de ce tome 7 de la collection Les manuels de la BD, les personnages de Cuivremonde vous disent tout !

01/2010

ActuaLitté

Sports

Brèves de foot

Allumette. Devenu entraîneur, Jean Tigana mâchonnait toujours une allumette au cours des matches. Le soufre à l'extérieur. Cruyff Johan.A toujours considéré le foot comme une fête. Il est une sorte d'Orson Welles du ballon rond, tant il a apporté à son art: il pensait vite et jouait juste. Un simple déhanchement lui suffisait pour mettre un adversaire dans le vent. Minute de silence. On y entend toujours un idiot hurler. Comme la sonnerie d'un portable à un enterrement. Nabokov Vladimir. L'écrivain américain d'origine russe joua gardien de but à Cambridge dans des "clairières balayées de vent". Il aimait se sentir solitaire-ensemble. Ronaldinho. Des comme lui, il en naît un par siècle. En 2006, il joue au Camp Nou à la manière de l'enfant qui jonglait avec son papa dans la favela de Porto Alegre. Taxi. A Orly, en provenance du Mali, Salif Keita prit un taxi pour Saint-Etienne. L'année suivante, il était champion de France avec les Verts. Le club ne regretta pas d'avoir payé la course. Zagalo Morio. Le plus beau palmarès de l'Histoire avec 4 titres de champion du monde aux couleurs du Brésil, comme joueur en 1958 et 1962, comme sélectionneur en 1970 et 1994. Un abécédaire du foot rapide et incisif, plein de souvenirs, d'anecdotes, par Bernard Morlino, chroniqueur sportif et critique littéraire, auteur notamment de Manchester memories (Castor Astral, 2000).

06/2006

ActuaLitté

Littérature française

Rien à perdre

"2018. J'ai vingt ans. J'habite à Paris, je fais des études. Et j'ai, au fond de la gorge, l'intime conviction d'une vérité qui se dérobe à chaque souffle. Une petite plaie, que l'air assèche à chaque respiration. Et qui me fait tousser. S'enclenche la mécanique implacable de mon cerveau de dominante, taillé dans le roc pour arracher la grande vie, mari, enfants, appartement parisien, travail chic, avec panache, à la loyale. Un petit filet de sang se met à couler. Je tousse un peu plus. Il y a une pensée qui soudain fait surface, une petite bulle que je recrache. A l'aube de l'été 2018, j'ai envie d'avoir les cheveux courts. C'est l'histoire de la maladie d'être soi qu'on accepte. Assumer de vouloir crever pour mieux guérir. Ne pas attendre qu'on nous blesse, se blesser soi-même, être vulnérable, pleurer avant d'avoir mal, pour enfin l'avouer, le dire, le hurler. Sans contrefaçon. Le bras de fer commence ici". Un premier récit au style fulgurant sur la fin de l'adolescence, la découverte de soi et de sa réelle identité. Hanneli Victoire, nouvelle plume avec laquelle il faudra compter, retranscrit dans un texte beau et incisif le parcours initiatique salvateur d'un jeune garçon trans qui va découvrir ce qu'est l'amour mais aussi ce que l'amour n'est pas.

02/2023

ActuaLitté

Religion jeunesse

Nepsis. Le chien le plus (mal)heureux du monde

Bonjour ! je m'appelle Nepsis, je suis né un 28 février et, à l'âge de quatre mois, j'étais embauché en CDI comme chien de garde à l'abbaye Sainte-Croix de Poitiers, dans la Vienne. Mon nom est un mot grec qui veut dire : sobriété, vigilance, prudence ; exactement toutes les qualités nécessaires pour exercer ce métier que l'on m'a confié, et que j'aime beaucoup ! Dès que la cloche sonne, que l'on entend une voiture ou que le tintement du téléphone me perce les tympans, je crie, je hurle, de façon à bien prévenir toute la maisonnée... ainsi, quand le visiteur se présente à la porte, quelques minutes plus tard, il est tout étonné, et heureux, de voir une religieuse qui déjà l'attend avec un grand sourire. C'est très bon pour la réputation de la maison ! Bref, je suis un chien comblé, heureux, très heureux même. Mais je sais aussi prendre l'air le plus malheureux de la terre lorsque j'ai envie de quelque chose. Alors, je fais craquer tout le monde. Ce n'est pas pour rien que j'appartiens à la noble race des cockers ! En plus, j'ai eu la grande chance de rencontrer Francis. C'est un super artiste. Depuis qu'il dessine mon portrait, c'est extraordinaire : je me trouve encore plus beau qu'avant !

06/2019

ActuaLitté

Littérature étrangère

La véritable histoire d'Inga Andersson

Tous les soirs, Inga Andersson sacrifie au même rituel : elle se rend au bout de la jetée du petit port danois de Gilleleje, et hurle dans l'obscurité. Cherche-t-elle à conjurer sa peur ? S'attend-elle à ce que quelqu'un lui réponde ? Qu'a pu vivre cette jeune femme pour devenir si secrète, et surtout si étrange ? Inga Andersson est criminologue à l'Université de Lund. Son champ de recherches en fait une cible de choix pour les mouvements néo-nazis, et elle se sait menacée. Lorsqu'elle reçoit une invitation pour intervenir à un colloque sur le thème " Littérature et criminalité ", elle ne peut refuser cette offre. Mais Inga ne connaît rien à la littérature. Elle contacte donc Anders Ingesson, écrivain et professeur dans la même université. Ce dernier est intrigué par la personnalité inquiète et mystérieuse d'Inga. Il la renseigne de son mieux... et, très attiré par la jeune femme, fait d'elle le sujet de son prochain roman. Grâce à l'aide d'Ingesson, Inga voit un peu mieux ce dont elle pourrait parler au colloque : elle va " imaginer vrai ", c'est-à-dire inventer une histoire à partir de données réelles, en l'occurrence le réseau Echelon. Mais on risque gros à trop parler des services secrets américains...

04/2004

ActuaLitté

Littérature française

Notre exil

Médecin, bâtisseur, historien mémoriel, qui était le professeur Pierre Goinard (1903-1991) ? Ses notes, écrites durant des années, accrochées à l'homme et au professionnel exemplaire, mettent les mots adaptés aux maux de l'Algérie, cette ancienne province française. Avec poésie, réflexion et talent, il a couché sur sa toile de papier, toutes les nuances de sensibilité et d'analyse de cette période de l'histoire de France, marquée par l'exode brutal et massif d'une partie de sa population. Les notes les plus connues, celles du soleil, de la mer, du paradis perdu, rejoignent les plus grandes douleurs, le cauchemar, le déshonneur, le mensonge, la trahison, l'exécution ou la prison. Il démontre que l'enfer est souvent aujourd'hui le souvenir des parfums et des fleurs, comme le retour du rêve. Rien n'est oublié, ni l'avenir de l'Algérie dont il se sentait responsable, ce qui avait été réalisé et qui fut anéanti, l'oeuvre détruite, la tragédie des harkis, la France algérianisée. En de nombreuses touches, il se demande aussi si nous devons nous désespérer des hommes, de la France, et hurle son désir de crier la vérité. A la lueur des évènements de 2019 en Algérie, Pierre Goinard, visionnaire en son pays, lit et entend avec nous le combat du présent. Alain Jund

01/2020

ActuaLitté

Histoire internationale

Carnets de Bagdad

" Cette nuit, j'ai fait un rêve éveillé. Il était tard et Bagdad était impeccable de tranquillité. Le Tigre coulait, puissant, sa surface hérissée par une brise qui lui donnait la chair de poule. Puis on a entendu comme un orage en montagne. D'abord des grondements lointains, les premiers éclairs qui s'approchent, venus d'une autre vallée, et le premier coup de tonnerre, énorme, au-dessus du toit. Le bruit a réveillé les systèmes d'alarme des voitures et les chiens ont hurlé à la mort. Haut dans les ténèbres s'est allumé le vol de papillons rouges des obus de 57 mm de la DCA. Sur l'autre rive du Tigre, deux boules de feu, brèves, intenses. Quelqu'un a claqué des portes dans le ciel. Et tout l'horizon s'est éclairé. L'orage, toujours l'orage, une pluie d'éclairs, rythmé par le grondement sourd et répété des bombardiers B-52, comme une lente pulsation, le battement d'un cœur qu'on écoute au stéthoscope. De la mosquée d'à côté est montée la voix du muezzin rendant grâce à Dieu. " J.-P. M. Hiver et printemps 2003, Jean-Paul Mari est en Irak. Le jour, il couvre la guerre ; la nuit, il tient son journal. Sa caméra littéraire raconte avec humanité le quotidien d'une guerre que l'on n'a pas vue.

09/2003

ActuaLitté

Littérature étrangère

La mort bleue

Gustine se demande si un soir le choléra se mettra simplement à pleuvoir. Si la maladie pourra seulement se frayer un chemin à travers les gros nuages gris de ce ciel sans lune... Derrière elle, l'ombre s'immobilise, et jette aussi un coup d'œil au ciel. - Bon Dieu ! hurle Gustine se retournant vers elle. Veux-tu bien me ficher le camp ? La jeune fille rassemble ses jupes et fonce dans High Street, faisant de son mieux pour semer la vieille femme qui la suit tous les soirs. La sale garce ne la lâche pas d'une semelle... L'ombre ne la poursuit pas, car ce n'est pas le propre des ombres : de par leur vraie nature, elles sont inséparables de leurs objets... L'ombre vous accompagne depuis l'heure de votre naissance jusqu'au jour de votre mort, et au-delà, vous suivant même là où personne d'autre ne se risquera, à l'intérieur du cercueil en bois, pendant qu'on en cloue le couvercle. Rat Bleu, rat mouillé. Le roman de Sheri Holman raconte l'histoire de ceux qu'on a sacrifiés pour faire progresser la médecine, dans l'Angleterre industrielle du XIXe siècle. Fascinant roman historique, La Mort Bleue, horrifiant et bouleversant, est écrit d'une plume énergique et débridée, moderne, captivante jusqu'aux dernières pages empreintes d'une amère douceur.

10/2001

ActuaLitté

Littérature étrangère

Romanzo criminale. Roman criminel

Un vieil homme se fait tabasser et voler son portefeuille par un groupe de petits voyous mais il récupère vite son bien, arme à la main... Quand il chuchote à l'oreille du voleur son nom, le gamin se met à trembler. Il pourrait le laisser partir, ce serait plus sage, mais il pense: "Et depuis quand avons-nous été sages?" Après avoir tué le petit voleur, il hurle: "J'étais avec le Libanais !" Le Libanais, le Froid, le Dandy, le Buffle, Patrizia... une bande de petits voyous a fait main basse sur Rome, entre la fin des années 70 et celle des années 90. Voici l'histoire authentique de la "bande de la Magliana ", qui a mis la capitale en coupe réglée. Toute l'histoire souterraine de l'Italie de ces années récentes (loge P2, terrorisme noir, assassinat d'Aldo Moro, politiciens et policiers corrompus, services secrets...) défile ainsi sous nos yeux, sans que jamais Giancarlo De Cataldo renonce aux moyens de la littérature: avec une écriture jubilatoire il alterne les scènes de roman noir et les tableaux de mœurs, la bouffonnerie et le drame. Il crée des personnages forts et originaux, notamment de magnifiques figures de femme. Ce roman épique d'une incroyable puissance a été unanimement salué par la presse italienne avant d'être adapté au cinéma par Michèle Placido.

02/2006

ActuaLitté

Global Manga/type mixte

My Broken Mariko

Quand Tomoyo apprend aux informations la mort de son amie Mariko, elle n'en croit pas ses oreilles. Elles s'étaient pourtant vues la semaine précédente, sans que rien ne laisse présager un tel drame. Mariko, à la jeunesse brisée, qui lui vouait une admiration sans bornes et qui s'est vraisemblablement suicidée... Tomoyo ne contient pas sa rage : elle doit trouver un moyen de rendre un dernier hommage digne de ce nom à sa seule confidente. Pas question de laisser le père violent de la jeune fille prendre les choses en main ! Bouleversée et confuse, elle se précipite chez lui, vole l'urne funéraire et, malgré les coups, hurle les mots de colère que Mariko a gardés en elle pendant toutes ces années ! Les précieuses cendres sous le bras, Tomoyo se lance dans une course effrénée, en quête de salut pour son amie comme pour elle-même. My Broken Mariko crée l'événement dès sa sortie au Japon ! La première oeuvre de Waka Hirako devient un phénomène littéraire et son autrice accède immédiatement au statut de grand espoir du manga. Le deuil, la colère et l'impuissance face à la mort, la douleur des survivants... elle traite ces thèmes avec une bouleversante justesse, sublimant son récit d'un trait plein de rage, d'énergie et de vie qui ne laisse pas indifférent.

01/2021

ActuaLitté

Littérature française

Emilie au bout de la nuit. Vies d'une paysanne savoyarde ouvrière et résistante

"Eté 1905. C'est une combe claire où la paume du vent caresse les hautes herbes de la montagnette.Angèle fauche. Sous les épilobes, le tranchant libère les verts attendus. Le ventre crie. Elle est grosse de décembre dernier, Angèle. Un souffle court accompagne les grands traits de lumière tandis que le ventre hurle. Elle tombe à genoux, rampe vers l'ormeau et libère son corps. Ainsi vint Emilie, le 12 août Angèle l'a posée dans son fichu puis a rejoint la remue du haut. Elle a déposé l'enfant dans la huche, s'est reposée une heure puis est retournée à la faux parce que l'orage guettait. "Fille de Louis Duraz, paysan ramoneur de son état et d'Angèle née Fressoz, domestique", on ne déclara Emilie qu'en septembre à la démontagnée des troupeaux...". Ainsi s'annonce une vie. Rien qu'une petite vie qui va marcher dans les espoirs et les douleurs du siècle. Et c'est l'écriture sensible et brillante de Michel Etiévent qui nous la conte. Nous traversons avec lui les travaux et les jours des montagnes, l'âpreté des clairs d'usines, tout le quotidien d'une femme dans ses espérances et ses amours sur décor de grande Histoire. Défilent ainsi douleurs de guerre, lumières de Front populaire, nuits de résistance et soleils de libération. Une histoire dans l'Histoire. La nôtre...

09/2021

ActuaLitté

Littérature française

Chanson pour septembre

"Et c'est ainsi que nous trinquons, vingt ans après les événements : quatre filles au pied d'une falaise et nos mères à présent enterrées dans le cimetière à côté. L'été 1975, c'était celui du géologue et des deux Anglaises disparues, c'est ça ? C'est l'été où j'ai perdu ma virginité, dit Diane d'un air narquois. Avec un motard d'un genre très motard. Ah bon ! s'écrient en choeur Anna et Sacha. Le motard, reprend Sacha, ne me dis pas que c'était le fils de la boulangère ? Comment il s'appelait déjà ? RODOLPHE ! hurle Anna en tapant dans ses mains. Ainsi parlons-nous pendant une heure ou deux, sans prendre garde au soleil qui disparaît, sans souci du bruit que nous faisons en nous esclaffant. C'est-à-dire sans peur des qu'en-dira-t-on au village : ne sont-elles pas trop gaies, ces filles qui enterrent leur mère ?". Chanson pour septembre est la chronique pleine de charme d'un jour d'été, dans le cadre nostalgique d'un village du Sud que la fin des vacances est en train de vider. En décrivant cette journée et ses conséquences dans les vies de divers personnages, Isabelle Lortholary brosse une série de portraits d'une grande délicatesse, à la fois sensibles et ironiques.

04/2014

ActuaLitté

Littérature française

Le cri de la méduse

" On fait des enfants pour les perdre, nous étions toutes prévenues, cessons nos lamentations. Mais ça fait un mal de chien, comme un mal du corps. Tiens ! dit la fille, je te laisse le placenta, c'est bon pour les rides. Il y a des nuits où je ne sais pas comment ne plus t'aimer. J'écris des mots écran, des mots distance entre toi et moi, des mots qui me phrasent et me donnent mon tempo. " Ce récit poignant a la force du cri. Aurélie, la mère de Sylvia, vit dans sa chair la douleur d'une rupture avec sa fille. Après ses deux derniers livres, Elle hurle, nous jouons, où elle dessinait un superbe portrait de femme et de mère, et Père semper, où elle soumettait le père à son regard aigu d'enfant révélant toutes les ambiguïtés de la relation père-fille, Christine Payeux s'attache cette fois à cerner la douleur secrète des mères dans les déchirements et les remous de la relation mère-fille, ce mélange de chagrin et de colère muette. Si le mythe de la bonne mère est mis en pièces, ce qui s'écrit puissamment ici, dans une langue lyrique, rythmée, violente et non dénuée d'humour, c'est l'amour fou d'une mère pour sa fille.

09/2020

ActuaLitté

BD tout public

Bien normal

Compressé dans le métro parisien, coincé entre un enfant qui hurle et une grand-mère qui sent l'urine, Jérôme Dubois procède à un exercice de résistance mentale pour échapper à la pression de la foule blanchie par la lumière blafarde des néons. Quatre cases s'alignent dans son cerveau ; la grand-mère est rapidement mise sous terre et l'enfant abandonné sur une aire d'autoroute. Cet exercice de survie en milieu humain est pratiqué en secret par un grand nombre d'inconnus épuisés par les injonctions positives de l'époque. Mais il faut être un styliste émérite pour transformer de telles scories mentales en guillotines prêtes à officier pour le bien-être de l'humanité. La candeur de l'enfance, les miracles de la technologie, l'émancipation par le travail et la fugacité de l'existence, autant de poncifs qui sont ici consciencieusement décapités à la plus grande satisfaction du lecteur. Car, disons-le, c'est avec un peu moins de bons sentiments et un peu plus de misanthropie que le monde sera sauvé. Bien normal est le troisième livre de Jérôme Dubois. Dans cet ouvrage, il fait le choix de la couleur, et compose chaque histoire avec deux teintes différentes. Après Jimjilbang et Tes yeux ont vu, ce recueil présente une nouvelle facette du travail de Jérôme Dubois et témoigne de son inventivité à toutes épreuves.

08/2018

ActuaLitté

Poésie

Parfums du Nirvana

Tel un voyage en milieu inconnu aux milles parfums et saveurs, ce recueil de poèmes abrite le cheminement d'une âme, d'un coeur et d'un amour, celui d'une créature astrale aux origines caribéennes et aux teintes ardentes. Douleurs et guérisons, extase et affliction ? : on suit les pas d'une femme en terre nouvelle, en terre d'existence. Elle s'adonne et résiste, hurle et se clôt, s'embrase et se glace parmi colibris, océans lactés, ombres aux couleurs des caïmites et chair de mangue et de maracudja. Le vent souffle ? ; la nuit est bleue, comme effleurée par la vague des astres. Une créature arrive en sereine terre... Passionnée par la littérature et l'écriture, Elayis - jeune Guadeloupéenne de 17 ans - écrit déjà de petites histoires illustrées durant son enfance, se perdant dans les mots, ivre d'inspiration. A 14 ans, elle utilise la poésie comme échappatoire. Aujourd'hui, aussi passionnée d'art et de dessin, l'auteure s'inspire de son île natale pour ses écrits et créations. Elle crée librement en partageant son univers, ses expériences et ses pensées grâce à la magie des mots. N'étant pas attirée par un modèle strict et classique de poésie, elle laisse sa plume la guider dans des types d'écriture divers. C'est désireuse de partager sa passion qu'elle publie son premier recueil de poèmes, Parfums du Nirvana.

04/2021

ActuaLitté

Littérature française

Des nouvelles de l'amour

" Elle vient de te dire adieu tout doucement. Elle vient de te dire adieu par paliers successifs. D'abord, au cinéma. Dans la salle obscure, sa main répondait à peine aux pressions que tu exerçais sur la sienne. Bien sûr – officiellement –, vous n'étiez plus ensemble. Mais vous vous voyiez toujours aussi souvent. Peut-être même encore avec plus de bonheur. Vous avez dîné accoudés au bar de sa cuisine. A un moment, elle a prononcé cette phrase : "Il va bien falloir que tu refasses ta vie un jour ou l'autre." Et puis, celle-ci, juste après, en te caressant l'épaule : "Cela va te faire du bien de tomber amoureux de quelqu'un d'autre." " Dans ces nouvelles, Nicolas Rey explore tous les visages de l'amour. Le mal vieilli, le fantasmé, le hurlé, le caressant. Ses personnages se passent le relais, de main en main, s'accrochant à ce qui leur permet de ne pas sombrer, à cet unique sentiment : l'amour. Nicolas Rey, 43 ans, Prix de Flore a¿ 28 ans, est l'auteur du best-seller Un le¿ger passage à vide dans lequel il raconte les affres de l'alcoolisme mondain, puis de l'alcoolisme tout court. Il est l'auteur de nombreux romans remarqués, publiés aux éditions du Diable Vauvert.

04/2017

ActuaLitté

Romans policiers

Ecchymoses

Août 2018. L'ombre se déplace silencieusement et observe l'homme se vider comme un porc. La souffrance est abominable : Il hurle, il bave, il supplie. C'est l'ultime image qu'elle veut garder de lui : la bête enfin à terre. Elle claque la porte, laissant derrière elle ce corps martyrisé à mort et ce numéro tracé avec le sang de la victime sur la glace de la salle de bains. Ce chiffre marqué au fer rouge en appellera d'autres. Qui est cette ombre devenue Diane vengeresse ? Quel événement a conduit une femme bien sous tous rapports à basculer dans la folie meurtrière ? Habitée par une rage destructrice qui l'a poussée à mettre à mort le bourreau de son enfance, puis tous ceux qui ont été complices de ses abus, cette femme dévouée et respectée de tous n'est cependant pas seule dans son combat. Aux quatre coins du monde, un groupe au passé commun pourchasse en effet les ogres dévoreurs d'enfants. Pour comprendre les circonstances de cet abominable assassinat, dans une France transformée en terrain de chasse d'une tueuse sans pitié, les inspecteurs Hadrien Servier et Franck Freda devront plonger dans une histoire familiale aux secrets terrifiants. Un jeu du chat et de la souris se met alors en place afin de mettre à jour la vérité. Mais à quel prix ?

03/2024