Recherche

Du pastis dans l'Odet

Extraits

ActuaLitté

Autres collections (6 à 9 ans)

Les Enquêtes de la Main noire

4 grandes enquêtes, 60 énigmes. A toi de faire jouer ton sens de l'observation pour savoir si tu possèdes le même talent de détective que les membres de la "Main noire".

06/2021

ActuaLitté

Philosophie

Qu'est-ce que la philosophie analytique ?

Depuis plus d'un siècle, elle domine la philosophie, l'obligeant à prendre parti sur chacune de ses propositions, sur chacun de ses questionnements : la philosophie analytique est une donnée majeure de la vie des idées comme des sciences les plus avancées. Et pourtant, nul n'a su ni ne saurait en donner une définition unitaire. Glock montre ici l'inanité de telles tentatives et la fécondité d'une approche dans le temps d'une philosophie en dialogue avec les autres courants, échangeant thèmes et perspectives, portée par des générations qui renouvellent leurs objets, questions et préoccupations. Il croise donc l'histoire (mathématiques et logique ; la révolte contre l'idéalisme ; le tournant linguistique ; l'évolution du langage à l'esprit), la géographie (racines germanophones ; empirisme britannique contre romantisme germanique), l'étude des doctrines et sujets (la croisade contre la métaphysique ; philosophie et science), voire la méthode et le style ou bien encore les rapports entre éthique et politique (la philosophie analytique ignore-t-elle l'éthique et la théorie politique ? Est-elle moralement neutre et conservatrice ? progressiste et source d'émancipation ? un antidote à l'idéologie ?). À l'arrivée, il y a non pas un tableau statique, mais la restitution d'une philosophie en mouvement.

05/2011

ActuaLitté

Disques enfants

La petite sirène. CD audio

Après avoir incarné la fée Clochette dans le Peter Pan de P.J. Hogan, Ludivine Sagnier se met une nouvelle fois au service du rêve et des tendres fantaisies de l'enfance. Et nous somme bien heureux qu'elle assume ce rôle, elle qui a tout pour être La Petite Sirène... De la douceur à la beauté, de la délicatesse à la grâce, Ludivine ravit son auditeur et le mène en cet entre-deux du rêve et de la réalité si bien instauré par Andersen. Mais au-delà du climat de douceur merveilleusement suscité par l'interprétation de Ludivine Sagnier, c'est la force du conte d'Andersen qui rend ce disque incontournable pour l'enfant. La Petite Sirène soulève en effet des questions des plus sérieuses, celles que se pose tout être humain en formation : Qu'est-ce que mon identité ? Pourquoi et comment je suis ce que je suis ? Que dois-je faire et jusqu'où puis-je aller pour être reconnu par autrui ? Qu'est-ce que vivre l'amour, qu'est-ce que le rêver ? Nulle gravité dans cette histoire d'amour ! Mais, derrière son apparente incongruité, tels sont bien les thèmes de La Petite Sirène. Le conte originel d'Andersen, adapté pour cette mise en scène sonore, pose bien ces questions cruciales et les met en scène dans une tension dramatique à la hauteur des émotions de l'enfance. Pour participer à la féerie du conte, une composition musicale signée Pierre-Adrien Charpy accompagne le texte d'Andersen. (Claude Colombini et Benjamin Goldenstein)

10/2005

ActuaLitté

Littérature française

L'Exciseuse blanche

"L'Exciseuse blanche" relate la vie d'une jeune européenne qui aspire à être excisée et à s'engager en Europe à répandre l'excision, cette pratique africaine qui consiste à opérer des mutilations génitales sur des jeunes filles. Après son initiation, reprouvée d'ailleurs par son père médecin, Cécile parviendra-t-elle à réaliser son rêve d'exciseuse ? C'est là même le noeud de cette histoire aux côtés d'autres nouvelles comme "Madame" qui présente un homme amoureux de la seule femme d'un Arrondissement à porter le titre de Madame. Ainsi épris de l'épouse d'un Sous-préfet, mais ne pouvant la courtiser ni l'épouser, il s'engage à la conquête d'une autre femme au Sud du Cameroun, celle qui sera aussi sa "MADAME" . Aura-t-il alors la perle rare ? Toutes deux des nouvelles qui soulèvent, comme les autres histoires, des interrogations dans l'univers des femmes, et pousse à vouloir lire tout le recueil en un laps de temps comme une simple lettre.

07/2023

ActuaLitté

Cancer

Avenir du traitement du cancer. La vitamine B17 et la recherche d'un remède

Avez-vous déjà pensé au pouvoir de la nature dans la lutte contre le cancer ? Plongez dans le monde fascinant de la vitamine B17 et des noyaux d'abricot grâce à ce livre qui pousse à la réflexion. Découvrez des méthodes non conventionnelles de traitement du cancer et élargissez vos possibilités. Ne manquez pas ce voyage fascinant à travers l'histoire, la théorie, les études de cas et les controverses. Plus important encore, il vous donnera un aperçu de l'avenir du traitement du cancer et vous permettra de prendre des décisions éclairées concernant votre santé. Nouveaux pionniers, ce livre est fait pour vous. Nous offrons à tous ceux qui sont prêts à accepter l'espoir, les opportunités et les connaissances.

07/2023

ActuaLitté

Philosophie

L'individu qui vient... après le libéralisme

La civilisation occidentale, après avoir surmonté en un siècle différents séismes dévastateurs, le nazisme et le stalinisme au premier rang, est aujourd'hui emportée par le néolibéralisme. Et avec elle, le reste du monde. La crise générale qui en résulte est inédite : tout à la fois politique, économique, écologique, morale, subjective, esthétique, intellectuelle, elle n'est cependant pas inéluctable. Comment résister au dernier totalitarisme en date ? Une fois déjà la civilisation occidentale a su se dépasser en mobilisant ses deux grands récits fondateurs : le monothéisme venu de Jérusalem et le Logos et la raison philosophique venus d'Athènes. C'était au cours de la Renaissance. Pour sortir de la crise, Dany-Robert Dufour propose de reprendre aujourd'hui cet élan humaniste, de dépoussiérer, réactualiser et laïciser ces grands récits. Pour qu'advienne un individu qui, rejetant les comportements grégaires sans pour autant adopter une attitude égoïste, deviendrait enfin "sympathique", c'est-à-dire libre et ouvert à l'autre. Une utopie de plus ? Plutôt une façon souhaitable mais aussi réalisable d'oeuvrer à une nouvelle Renaissance, qui tiendrait les promesses oubliées de la première.

11/2015

ActuaLitté

Littérature Allemande

L'effondrement

Le 21 juillet 1943, Hans Erich Nossack, écrivain hambourgeois, pacifiste de gauche, qui n'a encore pratiquement rien publié, décide d'aller passer quelques jours dans la campagne proche de la ville. Puis, dans la nuit du 24 et jusqu'au 3 août a lieu "l'opération Gomorrhe" , menée par les Alliés et qui a pour but la destruction de Hambourg : 350 000 habitations détruites et près d'un million de civils sans abri. L'auteur assiste à distance au Feuersturm, "la tempête de feu" . Hans Nossack assiste à la destruction apocalyptique de sa ville natale, Hambourg, et au désarroi des fugitifs, devenus des réfugiés : "Pour moi, la ville s'est effondrée comme un tout, et pour moi le danger consista, voyant et sachant cela, à être écrasé par la souffrance du sort commun". Il en fait un témoignage direct, un rapport écrit trois mois après l'opération. Le franchissement de cet abîme et la mission dont il se sent investi de le décrire donnent sur-le-champ à Nossack sa véritable voix d'écrivain. Selon W. G. Sebald, L'Effondrement est l'un des textes les plus importants et les plus justes de ce que l'on a appelé "la littérature des ruines" : "Il semble que parmi les écrivains allemands, à la seule exception de Nossack, aucun dans ces années n'ait été disposé à ou en mesure de coucher sur le papier la moindre ligne relatant le déroulement et les effets d'une campagne de destruction aussi longue et d'une telle ampleur". Une voix intemporelle qui résonne encore aujourd'hui en Syrie et ailleurs : les camps de réfugiés, les fugitifs et les migrants arrachés violemment à leur terre. Avec le risque aussi mental que physique d'un effondrement.

10/2021

ActuaLitté

Généralités médicales

Le petit dermato illustré. Trente ans en anecdotes

"Zut, je me suis lavé le mauvais pied ! ", s'exclame un adolescent venu consulter pour verrues plantaires. Par de telles anecdotes pleines d'humour, le recueil évoque les expériences professionnelles et révèle le caractère d'un praticien scrupuleux, attentif et soucieux de ses patients. Il donne la chronique d'un cabinet de dermatologie où l'auteur rencontre quotidiennement des personnes qui ne manquent pas de l'interpeller par leurs réflexions inattendues. Le livre fournit une galerie de portraits, reflet de notre société. Nous sommes, pour notre plaisir, de ce côté-ci du bureau ou de ce côté-là, tout à la fois les patients et le "docteur". La drôlerie et l'étrangeté sont au rendez-vous, mais transparaît aussi, plus sérieusement, une certaine conception de la médecine. Ce livre parlera au corps médical dans son ensemble. Mais le récit, dont la légèreté est rehaussée par les dessins de Guy Girondin, s'ancre dans le terroir, et l'authenticité de cette tranche de vie ne laissera personne indifférent.

06/2019

ActuaLitté

Ecrits sur l'art

Les conversations du Louvre

Le Louvre, avant d'être musée, fut atelier d'artistes. Il demeure aujourd'hui leur résidence. Pendant plusieurs mois, Hans Ulrich Obrist, personnalité majeure du monde de l'art, a cheminé au travers des collections avec de grandes figures de la création actuelle. Celles-ci évoquent les oeuvres qui les ont marquées, les espaces qui, encore maintenant, les saisissent d'admiration. Chaque artiste interroge, suivant sa sensibilité contemporaine, les défis que rencontre le musée au XXIe siècle. La séparation fréquente entre patrimoine et création, entre art du présent et art du passé, est désormais dépassée : par la pluralité de voix qui s'expriment à chaque fois face aux oeuvres, le Louvre s'affirme comme le lieu du dialogue entre les temps de l'art - lieu au miroir duquel chacune et chacun vient refléter ses propres projets. Au final, les onze conversations suscitent avant tout un puissant désir : celui d'aller voir et revoir les oeuvres, évoquées ici ou d'autres, dans ce fourmillement magique d'un musée sans cesse réinventé par ses visiteurs.

10/2023

ActuaLitté

Littérature française (poches)

Porte de Champeret

La mère de la narratrice, qui fut dans le Berlin de l'immédiat après-guerre une femme engagée, est atteinte de la maladie d'Alzheimer. Elle oublie le passé proche, mais les images de la petite enfance reviennent. Evelyne, sa fille, décide de vider l'appartement où sa mère n'habitera plus. Le départ de cet immeuble de la porte de Champerret provoque en elle une montée de souvenirs. Que filtrer dans ce sablier magique où passent les grains du temps ? Que retenir des propos d'une mère à la mémoire éteinte ? Dans la lignée de Romy, ma mère et moi - La Biographe, Evelyne Bloch-Dano révèle ce que cachent la famille et le foyer, la maternité et la filiation, mais aussi le deuil, attendu, des bonheurs enfuis.

10/2014

ActuaLitté

Littérature française

Porte de Champerret

La mère de la narratrice, qui fut dans le Berlin de l'immédiat après-guerre une femme engagée, est atteinte de la maladie d'Alzheimer. Elle oublie le passé proche, mais les images de la petite enfance lui reviennent. En parallèle, sa fille Evelyne décide enfin de vider l'appartement où sa mère n'habitera plus. Le départ de cet immeuble de la porte de Champerret, ce lieu des lisières, provoque en elle une montée se souvenirs.Que filtrer dans ce sablier magique où passent les grains du temps ? Que retenir des propos d'une mère à la mémoire éteinte ? Peut-on s'expulser soi-même du passé, comme on est délogé d'un appartement ?Dans la lignée de La Biographe, Evelyne Bloch-Dano révèle ce que cachent la famille et le foyer, la maternité et la filiation, mais aussi le deuil, attendu, des bonheurs enfuis.

01/2013

ActuaLitté

BD tout public

Conversation avec Robert Crumb

Dans les salons du Train Bleu, Robert Crumb et Hans Ulrich Obrist mènent une discussion à bâton rompu. Le maître de l'underground américain évoque son enfance, sa passion pour le cartoon et Walt Disney, comment il a découvert les surréalistes à l'adolescence et notamment Dali et Chirico. Robert Crumb s'est toujours tenu à l'écart des réseaux traditionnels de production et de commercialisation, préférant la liberté créatrice à l'assujetissement économique. Face aux difficultés qu'il rencontre à faire circuler son travail, il crée ses propres réseaux et défend résolument la culture underground comme seul terrain d'expression possible. Ces expériences fondatrices ont façonné un personnage à la parole libre et, au-delà de l'auteur de bandes dessinées cultes, on découvre un homme surprenant qui déplore la déshumanisation de l'architecture, la professionnalisation et la standardisations des métiers artistiques à laquelle il oppose la chaleureuse proximité des amateurs. Collectionneur compulsif depuis l'âge de 9 ans, il possède plus de cinq mille 78 tours. Les musiques du monde entier antérieure aux années 30 sont soigneusement classées dans son atelier du Sud de la France. Car en musique aussi, il préfère la sincérité, l'incarnation authentique dans un terroir à la technique fabriquée qu'on veut nous imposer. Ainsi se trace le portrait inattendu d'un homme qui a traversé toutes les tribulations politiques et artistiques de la deuxième moitié du XXe siècle, un portrait qui éclaire son oeuvre d'un jour nouveau.

03/2012

ActuaLitté

Philosophie

Il était une fois le dernier homme

Evoquant au passage l'axolotl, ce poisson mexicain qui nous ressemble, comme le jaguar de la brousse brésilienne ou le loup des contes enfantins, discutant avec Platon, Albert Einstein ou... Michael Jackson, se prenant à l'occasion pour Sherlock Holmes, le narrateur écrit dix lettres à sa " belle amie". Qui correspondent à autant de moments clés du " voyage" à travers le temps accompli par cette étrange espèce animale qu'on appelle les hommes. Contrairement à l'idée reçue, notre espèce se caractérise non pas par sa supériorité sur le reste de la création mais par sa forme inachevée, sa faiblesse "naturelle" constitutive. Un "manque de nature ", donc, que seule peut compenser la culture, autrement dit les discours et récits comme les sciences et techniques qui permettent à l'être humain d'agir sur le monde pour mieux l'habiter. A moins qu'en voulant construire une " surhumanité " réservée à quelques-uns l'on ne mette en jeu la survie même de l'espèce... Peut-être n'est-il pas trop tard pour non seulement s'indigner mais aussi résister, nous dit Dany-Robert Dufour en conclusion de ce beau texte lisible par tout le monde. A travers lequel il poursuit en philosophe son travail de critique radicale mais constructive du monde contemporain.

09/2012

ActuaLitté

Poches Littérature internation

Les carnets retrouvés (1968-1970)

En 1966, Dang Thuy Trâm s'engage comme volontaire dans la lutte contre l'occupation américaine au Vietnam. Elle a vingt-trois ans, elle est médecin et tient un journal de sa vie de guerre. En juin 1970, l'hôpital dont elle a la charge est bombardé. Repérée par une patrouille, Thuy meurt, touchée en plein front. Les deux carnets qui composent son journal, retrouvés sur la piste par un agent des services secrets américains, échappent par miracle à la destruction. Ce n'est que trente-cinq ans plus tard qu'ils seront enfin restitués à sa famille. "Ne brûlez pas ce livre, il y a déjà du feu là-dedans", avait dit son interprète vietnamien à l'agent américain. Dans ces carnets nous parvient, par-delà le temps, la voix d'une jeune femme éprise d'idéal, pleine de vie et de feu, qui parle au jour le jour de la guerre, du danger, de la solitude. du bouillonnement de ses idées et de ses sentiments, des rêves qui l'habitent pour son pays. Une voix limpide, sincère, fervente.

10/2012

ActuaLitté

Sociologie

Culture ou mise en condition ?

Essayiste et poète, H. M. Enzensberger, l'un des jeunes écrivains allemands les mieux doués de l'après-guerre, analyse ici en les démystifiant divers éléments de la vie culturelle de notre temps, muée depuis peu en une véritable "industrie de la culture". Avec une intelligence et un humour peu communs, il démonte les mécanismes d'un grand quotidien bourgeois, ceux du célèbre Spiegel, des actualités filmées, des livres de poche, des organisations touristiques... autant d'outils destinés, consciemment ou non, à façonner les esprits, à les préfabriquer ou à les abrutir. Quelques études littéraires pénétrantes (sur B~II, Grass, Johnson et divers poètes) complètent ce recueil, ainsi qu'un essai sur "l'avant-garde" politique et littéraire, aussi méchant que sain et lucide. Mais H. M. Enzensberger ne se contente pas de dénoncer les maladies culturelles de notre temps, il propose des solutions, il éclaire déjà les voies possibles de l'avenir.

05/2012

ActuaLitté

Poches Littérature internation

Le bref été de l'anarchie. La vie et la mort de Buenaventura Durruti

Si Hans Magnus Enzensberger a choisi de nommer " roman " cette vie de Durruti, ce n'est pas par excès de modestie, et encore moins par ironie. Un souci de rigueur l'y conduit, rigueur ni plus ni moins paradoxale que l'entreprise du livre même. S'en expliquant, l'auteur justifie du même coup le parti qu'il a pris de " raconter " cette vie par le seul moyen d'un assemblage de documents : extraits de reportages, discours, tracts, brochures, Mémoires, interviews de témoins survivants, sans jamais intervenir directement dans le récit. Roman de collage donc, reconstitution toujours fragmentaire, à la fois lacunaire et trop riche, " contradictoire ", toujours ramenée aux incertitudes scintillantes de la tradition orale : roman de Durruti, où l'Histoire apparaît comme " fiction collective ".

09/2010

ActuaLitté

Poches Littérature internation

La Vierge des glaces

Au sommet des montagnes suisses, au creux des grands glaciers, vit la Vierge des glaces, redoutable reine des neiges éternelles. Le jeune Rudy lui a échappé de peu et, depuis ce jour, elle attend de pouvoir enfin l'étreindre pour lui donner un baiser mortel. Un conte merveilleux pour frissonner !

09/2010

ActuaLitté

Histoire internationale

Etats-Unis : une nation divisée. Guerre culturelle et idéologique

Entre partisans d'une morale religieuse et tenants d'une nation laïque, les Etats-Unis connaissent actuellement une profonde division culturelle et idéologique. S'il faut nuancer les tableaux catastrophistes d'une Amérique déchirée en bastions rouges et bleus, la polarisation de la vie politique aux Etats-Unis est loin d'être un mythe et une véritable guerre culturelle a vu le jour, prônée par la droite chrétienne qui se targue d'un poids sans précédent dans la vie politique américaine. Depuis 2000, la religion joue en effet un rôle décisif dans les élections. La réélection de Bush en 2004, point culminant des tentatives de la droite chrétienne pour influencer le cours de la politique américaine, en témoigne. En 2004, des tendances importantes ont modifié de façon significative la nature de la vie politique américaine. Le choix des électeurs ne s'est plus fait en fonction de questions politiques ou socio-économiques mais bien en fonction des valeurs. Etre démocrate ou républicain est devenu affaire de choix culturel voire émotionnel autour de questions comme l'avortement, le mariage gay, le rôle de la famille ou la place de la religion dans la vie publique. A l'aube de l'élection présidentielle de 2008, Hans-Georg Betz revient sur les élections de 2000 et 2004 qui ont porté George W. Bush au pouvoir. Un décryptage du conflit entre deux visions du monde irréconciliables.

01/2008

ActuaLitté

Histoire internationale

Voyages en Suisse. Journal 1833-1873

L'écrivain danois Hans Christian Andersen (1805-1875) ne fut pas uniquement l'auteur génial des Contes. Son impressionnante production comprend en effet également des drames, des romans, des poèmes ainsi que des récits de voyages dont plusieurs ont été publiés par ses soins en Espagne, en Suède et au Portugal. Or il était passionné par la Suisse où il s'est rendu de nombreuses fois. Il a consigné dans le Journal qu'il tint toute sa vie ses impressions, ses rencontres, ses émotions en face de paysages superbes qu'il aimait. Mme Merete Gerlach-Nielsen a eu l'idée de choisir et de rassembler les textes, M. Gérard Bolla, ancien directeur général adjoint de l'UNESCO, a procédé à l'introduction des différents récits de voyage et recueilli les illustrations d'époque. Quant à M. Régis Boyer, professeur émérite à la Sorbonne, il a traduit les textes originaux. Le résultat est saisissant. on y découvre une Suisse insolite et déjà prestigieuse. C'est également un reportage édifiant sur la manière de voyager à cette époque et l'écrivain nous y apparaît comme un homme attachant, dépeint sous un jour inattendu. Ainsi constitué, ce livre publié à l'occasion du bicentenaire de la naissance d'Andersen est une première en français.

03/2005

ActuaLitté

Littérature étrangère

Les sept voyages de Pierre

Pierre a un don extraordinaire : il lui suffit de regarder attentivement une image - la télévision, une photo, un tableau - pour se retrouver à l'intérieur de la scène qu'il contemple. Il nous emmène en voyage dans le temps, avec lui, et nous découvrons l'Union soviétique des années 50, l'Australie, l'Allemagne nazie, un village luthérien en Norvège, une cour prussienne au XVIIIe siècle, l'Alsace pendant la guerre de Trente Ans et l'atelier d'un peintre hollandais au XVIIe siècle. A chaque époque, des aventures mouvementées lui permettent de mesurer ses forces et ses faiblesses, ainsi que les avantages ou inconvénients de notre XXe siècle. Sept voyages, sept aventures, pour découvrir que derrière chaque image il y a un monde, une histoire et qu'en les comprenant nous ne sommes plus prisonniers des images. Mais surtout, voici un passionnant livre d'aventures, auquel aucun lecteur - même celui qui se croit adulte, ne peut résister.

10/1999

ActuaLitté

Littérature étrangère

L'amour terrestre

Albert, étudiant en histoire de l'art coincé dans sa grisaille berlinoise, ne rêve que d'Italie. Sa vie sexuelle est un désastre, ses amours inexistantes... jusqu'à ce qu'il rencontre la belle, mélancolique - et sarde de surcroît - Elena. L'étudiant berlinois devient l'amant de la serveuse italienne, mais il n'est pas le seul. Et lorsqu'elle lui avoue finalement ses sentiments, c'est aussi pour lui annoncer son intention de rentrer au pays. Est-ce la fin du bonheur ? Non : Albert lui emboîte le pas, fermement convaincu qu'il n'y a pas mieux pour étudier Le Caravage que l'isolement d'un village sarde. Il se voit déjà, tout de blanc vêtu, écrivant à l'ombre des pins. Mais à Carbonia, sinistre petite ville de mineurs où Elena a décidé d'ouvrir son institut de beauté, l'épopée romantique va tourner court. Hans-Ulrich Treichel réussit ici une tragi-comédie pince-sans-rire dont l'anti-héros pourrait être incarné par Woody Allen l'histoire d'un amoureux maladroit qui cherchait l'amour céleste et qui a trouvé l'amour terrestre.

01/2004

ActuaLitté

Pléiades

Oeuvres. Tome 1

Andersen fut le premier surpris du succès de ses contes. Il se croyait avant tout poète, auteur dramatique, biographe de lui-même, romancier et « reporter ». S'il n'y a pas lieu de tirer sa poésie et son théâtre de l'oubli où ils ont sombré, le reste de son ouvre mérite un autre sort. Mais révèle-t-elle un autre Andersen ? Entre les contes et, d'autre part, l'autobiographie, les récits de voyage et les romans, thèmes et situations circulent. Un même principe partout : la ferveur, une même loi : dire et se dire. Andersen est une voix qui nous parle et expose (une histoire qui voulait être contée » (S. Lagerlöf). Pour lui, la vie (notamment la sienne, celle d'un ramoneur qui n'a pas eu de bergère mais qui croit en son étoile) est un eventyr, un conte. C'est fort de cette certitude qu'il décide (dans sa vingt-huitième année !) de raconter sa propre histoire, qu'il voit comme un destin. C'est sans souci de délivrer un message esthétique ou moral qu'il écrit des romans imprégnés de romantisme ou qu'il compose, le guide Baedeker à la main et l'oil aux aguets, les récits de voyage dans lesquels il croque sur le vif les spectacles curieux de l'Europe. Plutôt que les ouvres d'un autre Andersen, les textes présentés ici sont les continuations du Conte par d'autres moyens.

05/2005

ActuaLitté

Lecture 9-12 ans

Poucette et autres contes

Poucette, qui est née dans une tulipe, découvre le monde sur une feuille de nénuphar, puis sur le dos d'un hanneton. Sa rencontre avec une hirondelle va changer son destin... Il était une fois un prince qui voulait épouser une vraie princesse... Et un soldat au briquet magique, aussi courageux qu'insouciant... Trois contes, trois voyages au pays du merveilleux.

01/2008

ActuaLitté

Sciences politiques

Politique et crime. Neuf études

En apparence, des récits divers : une balade dans une société cimentée par la terreur, la Chicago d’Al Capone ; le récit de noces de sang chez des Camorristes où, au milieu du banquet, un invité se lève et chante la mort annoncée du jeune époux et le veuvage assurée de sa promise ; ou bien encore les derniers jours de Trujillo à Saint-Domingue. Autant de motifs, parmi d’autres, qui aident à dégager l’image générale : que le crime est la politique continuée par d’autres moyens. On retrouvera ici l’immense talent narratif d’Enzensberger, qui tisse personnages et lieux en un scénario dont les grands acteurs sont l’espace et le temps.

01/2011

ActuaLitté

Sciences politiques

Le doux monstre de Bruxelles ou L'Europe sous tutelle

Dans ce bref pamphlet, Hans Magnus Enzensberger s'attaque frontalement à l'Europe. Une provocation supplémentaire de la part de cet Européen convaincu ? Non, un cri d'alarme contre la bureaucratie bruxelloise qui, sous prétexte d'harmoniser, détruit peu à peu l'idéal qui a présidé à la construction de l'Union. Absence de démocratie flagrante, organismes innombrables, langue sclérosée, l'Europe, Enzensberger en est convaincu, travaille aujourd'hui à sa perte. Une contribution argumentée et mordante au débat sur l'avenir de l'Europe.

10/2011

ActuaLitté

Littérature étrangère

Hammerstein ou l'intransigeance. Une histoire allemande

" La peur n'est pas une vision du monde. " C'est par ces mots qu'en 1933, Kurt von Hammerstein, chef d'état-major général de la Reichswehr, résolut de tourner le dos à l'Allemagne nouvelle, et à Hitler devenu chancelier. Issu d'une très ancienne lignée d'aristocrates prussiens, Hammerstein méprisa profondément l'hystérie funeste où s'engageait son pays. On voulut ignorer son avertissement, et c'est en vain que le général, de complots en dissidences, tenta de freiner le désastre. Jusqu'à sa mort en 1943, Hammerstein aura préservé son indépendance, raidi dans une intransigeance devenue héroïque. Ses sept enfants eurent eux aussi des destins singuliers, prenant parti, au fil de rencontres inattendues, pour la résistance intérieure. Le livre du grand écrivain allemand Hans Magnus Enzensberger n'est une biographie qu'en apparence. Car il s'agit d'" une histoire allemande ", un récit tissant par mille moyens divers les destins individuels et le devenir collectif. Modeste devant la science historique, Enzensberger a choisi la liberté du narrateur : "même en dérapant à l'écart des faits, on peut fort bien parvenir à des vues justes ". Et lorsqu'il dialogue avec les morts, Enzensberger, en véritable sorcier, invoque les esprits. A travers la multitude de ces vies qui se croisent, s'éveille le fantôme de la catastrophe allemande, révélant la décomposition de la république de Weimar, le passage de la vieille Prusse à l'ordre nouveau, la sournoise complicité de l'Allemagne avec l'Union soviétique, l'échec de la résistance, la folle association de l'idéologie la plus fanatique et du cynisme le plus froid. C'est parce qu'il a un sens aigu de ce qu'est un destin qu'Enzensberger nous offre ici un grand livre.

02/2010

ActuaLitté

Jardinage

La fabuleuse histoire des légumes

" La feuille de route ? Montrer, comme sait le faire une biographe, comment on devient ce que l'on est - quand on est un petit pois, un haricot, un topinambour... Autrement dit : montrer que le légume dispose d'une aura symbolique plus large que sa pure et simple valeur calorique ou marchande. Raconter cette aventure, c'est entrer dans l'histoire universelle en empruntant la porte du potager. " Michel Onfray. Du sulfureux artichaut, apprécié à la Renaissance pour ses vertus aphrodisiaques et adoré de Sigmund Freud, à l'exotique topinambour découvert chez les Indiens du Canada, Evelyne Bloch-Dano nous raconte le destin des favoris du marché comme des oubliés du potager. Elle nous apprend à goûter en connaissance de cause. Car manger un légume, c'est assimiler une partie de l'histoire du monde. De l'histoire du légume à celle du goût, de la littérature à la botanique, de l'art à l'alimentation, sans oublier l'histoire personnelle, faite des saveurs précieuses de l'enfance et des odeurs gourmandes du souvenir...

05/2008

ActuaLitté

Littérature étrangère

AU CHATEAU DE KAFKA. Une fantasmagorie

Le château de Kafka, nous avertit l'auteur, ne se trouve pas en Bohême, mais dans les profondeurs du cerveau, et il s'éloigne au fur et à mesure que l'on s'en approche. De même ce récit étourdissant, dans lequel le lecteur avisé s'engouffrera avant de relever le pont-levis sur l'esprit de sérieux. On entre dans ce Palais des glaces par le colloque Kafka, qui eut lieu en 1963 dans un château des environs de Prague. Le gratin de la littérature et de la critique des blocs est-ouest, dont Roger Garaudy, René Depestre, Anna Seghers, Milan Kundera... s'y livre à des disputes passionnées sur le rôle de Kafka dans la Guerre froide, ses affinités avec Brecht, discute zombies et Barbe Bleue au sauna ou démasque l'Arpenteur K, probable agent sioniste infiltré aux cuisines. Entre deux agapes, on assiste à une pièce plutôt leste sur la dernière année de Casanova - dans le rôle-titre - au château de Dux où il mourut. Lequel chevalier galant, baron de Münchhausen en réalité, enfourchant son boulet de canon à remonter le temps, fait marcher son auditoire... jusque chez le sultan de Constantinople, en compagnie de Don Quichotte. Tout l'art d'édifier, ou de démolir, des châteaux en Espagne.

11/1999

ActuaLitté

Littérature française (poches)

Romy, ma mère et moi. La biographe

Ma mère – Romy. Dos à dos, tendues dans le même effort pour surmonter le passé. Rien ne justifie ce rapprochement, tout le légitime. À la question que Romy Schneider s’est posée toute sa vie : «Comment peut-on être allemande ?», répond l’écho : « Comment peut-on être juive allemande ? »Et si chacune d’elles possédait un fragment de la vérité de l’autre ? Elles sont les deux faces d’une même mémoire, la mienne, celle de la biographe que je suis.E. B.-D.Au-delà de la figure intime et rayonnante de Romy Schneider, Evelyne Bloch-Dano évoque le destin de deux femmes dans l’après-guerre, en quête d’identité entre la France et l’Allemagne. Ce « livre des mères », qui explore aussi le lien entre la biographe et son sujet, est à ce jour le plus personnel de l’auteur.Ce livre est précédemment paru aux éditions Grasset sous le titre La Biographe.

09/2008

ActuaLitté

Littérature étrangère

Voyage en Afrique extrême

Deux voix s'expriment en alternance dans ce livre : celle de Hans Christoph Buch qui a effectué plusieurs grands reportages en Afrique, et celle de Richard Kandt, médecin né à Munich que Bismarck envoya en 1897 chercher les sources du Nil. Hans Christoph Buch met ainsi en regard l'Afrique du passé et celle d'aujourd'hui. Au cours de ses séjours successifs au Liberia, au Rwanda, en Tanzanie et dans l'est du Zaïre, Hans Christoph Buch rencontre la dévastation, la guerre civile et l'horreur des camps cadavres putréfiés, médecins débordés par le flot des blessés, convois humanitaires bloqués par les rebelles. A l'hôtel, il écoute les récits de vies ravagées. Intercalé entre ces visions d'horreur, le récit de Richard Kandt creuse la perspective du livre. L'Afrique du passé est à la fois proche et différente de l'Afrique contemporaine. Le médecin évoque la beauté des paysages rwandais puis la corruption et la violence, déjà présentes à l'époque. En rapportant les paroles de ceux qu'il rencontre, en les décrivant et en donnant leur nom, Buch semble faire un effort désespéré pour leur rendre leur individualité. Les images du récit s'imposent à notre imagination avec force. Une vraie puissance se dégage du texte, dans l'horreur comme dans la grâce. La tragédie des génocides est traitée sous un angle profondément humain.

01/2001