Recherche

Carina Rozenfeld

Extraits

ActuaLitté

Poésie

Carmina Tome 4

Quatrième volume des poésies du chancelier Michel de L'Hospital qui pensait sa vie, ses tracas, ses joies et ses amis en vers latins, ici édités et traduits.

09/2019

ActuaLitté

Poésie

Carmina. Livre VI

Le livre VI des Carmina de Michel de L’Hospital comprend treize épîtres hexamétriques composées entre 1562 et 1572, soit du début des guerres de religion au seuil de la Saint- Barthélemy. Deux épîtres sont adressées au cardinal de Lorraine et marquent la fin de la relation entre les deux hommes ; huit autres sont adressées à des serviteurs du roi (De Thou, Pibrac, Du Ferrier, Du Faur), à des juristes (Vacca) et à des philologues (Turnèbe, Corbinelli) ; enfin, trois sont dépourvues de destinataire précis. L’Hospital développe de profondes réflexions politiques, philosophiques, littéraires et religieuses. En sage observateur de son époque, dont il déplore les vices, il laisse une place de plus en plus ample à son idéal éthique et évangélique. La disgrâce du chancelier en 1568 nourrit une méditation sur la vieillesse et le salut. La mise en scène de la violence, physique ou verbale, offre au lecteur un miroir pour notre temps. L’édition fournit le texte latin établi sur les manuscrits collationnés avec les éditions imprimées de 1558 et 1732, une nouvelle traduction, en stiques, une présentation du contexte, une analyse et un commentaire. Le volume est complété d’une introduction, d’un index des lieux, des personnes et des matières.

07/2023

ActuaLitté

Poésie

Carmina Tome 5

Le livre V des Carmina de Michel de L'Hospital comprend huit épîtres hexamétriques et une brève dédicace en distiques (V, 7), toutes composées entre 1556 et 1561, pour la plupart entre le printemps 1558 et l'automne 1559, peu avant l'accession de leur auteur à la charge de chancelier. A cette densité chronologique s'ajoute une focalisation thématique sur les enjeux politiques et militaires, autour de la paix, de la ruine des royaumes et des devoirs des gouvernants. Entre célébration (V, 1 sur les noces du futur François II et de Marie Stuart) et prescriptions éthiques, la parole poétique s'y exprime avec énergie, dans une rhétorique démonstrative orientée vers des fins didactiques. Si L'Hospital y défend son èthos de serviteur du roi (V, 3) et la pratique du loisir lettré (V, 2), la perspective personnelle s'estompe au profit des défis politiques et publics dans une France en guerre. L'édition fournit le texte latin établi sur les manuscrits et les plaquettes collationnés avec les éditions imprimées de 1558 et 1732, une nouvelle traduction en stiques, une présentation contextuelle, une analyse et un commentaire. Le volume est complété d'une introduction, d'un index des lieux, des personnes et des matières.

07/2021

ActuaLitté

Théâtre

Soeurs (Marina & Audrey)

C'est l'heure de la vengeance du règlement de comptes c'est l'heure où marchant sur mes pas tu viens me faire payer d'avoir été la plus aimée c'est ça ? et toi celle qui soi-disant n'a pas été désirée ? c'est ça ?

11/2018

ActuaLitté

Romans historiques

Marina et les dieux

En l'an 375 après Jésus-Christ, la jeune Sichilde, princesse goth, connue sous le nom de Marina, et Hypatie, fille du mathématicien Théon, échappent aux tueurs lancés à leur poursuite dans les marais prés d'Alexandrie en Egypte. Quelque temps plus tard, Marina est appelée à la cour de l'empereur d'Orient, Valens. Les talents de la jeune fille, tout juste âgée de 17 ans, sont mis à profit par l'impératrice Albia Dominica pour élucider l'empoisonnement dont fut victime l'héritier du couple impérial. Un oracle prédisant que le nom du futur Auguste commencerait par les lettres THEOD, Valens lui confie une enquête sur la conjuration. Dans un Empire dirigé depuis un demi-siècle par des empereurs chrétiens, Marina, chrétienne mais arienne, va devoir survivre aux affrontements internes de la nouvelle religion. En tant qu'otage, garantissant la bonne foi des traités, fille du noble Alaviv et demi-soeur du jeune Alaric, elle se trouve plongée au coeur des relations difficiles entre les Barbares et la Pax Romana. La profanation par des inconnus du temple de la Victoire ailée plonge Marina, chirurgienne et architecte, dans les troubles profonds de cette Antiquité tardive. Un roman haletant dans un Empire romain bousculé par les Barbares...

11/2019

ActuaLitté

12 ans et +

Le feu secret Tome : La cité secrète

Au sein des murs fortifiés du Saint Wilfred's College d'Oxford et entourés d'alchimistes qui ont pour mission de les protéger à tout prix, Taylor et Sacha sont à l'abri des forces obscures... Pour l'instant. Mais l'horloge tourne. Dans sept petits jours, Sacha fêtera ses dix-huit ans, et la malédiction ancestrale qui jusqu'alors le rendait invincible va le tuer, déchaînant sur le monde des cohortes démoniaques. Il n'existe qu'un moyen d'empêcher cela : Taylor et Sacha doivent se rendre au coeur de la Cité médiévale de Carcassonne, là où la malédiction a été proférée, et y affronter les démons. Le voyage sera extrêmement périlleux. Et des créatures monstrueuses les attendent de pied ferme. Mais à mesure que les forces obscures descendent sur Oxford, leur marge de manoeuvre se réduit à un choix simple : affronter leurs pires cauchemars, ou perdre ce qu'ils ont de plus cher.

10/2016

ActuaLitté

12 ans et +

Le feu secret Tome 1

Taylor Montclair est une fille tout ce qu’il y a de plus normal, habitant Woodbury, petite bourgade anglaise endormie. Sacha Winters, jeune homme ténébreux, vit, lui, à Paris, la Ville Lumière. Alors que Taylor ne rêve que d’intégrer la prestigieuse université d’Oxford, Sacha ne s’intéresse nullement aux études. Et pour cause : il sait qu’il va mourir le jour de ses dix-huit ans, dans exactement huit semaines. Et la mort de Sacha verra une antique prophétie se réaliser, entraînant un chaos aux conséquences tragiques pour l’humanité. Taylor est la seule personne qui puisse le sauver. Mais aucun des deux ne le sait. Sans doute parce qu’ils ne se sont jamais rencontrés, séparés qu’ils sont par des centaines de kilomètres et la Manche… Des puissances maléfiques sont prêtes à tout pour que leurs routes ne se croisent jamais. Ils ont huit semaines pour se trouver et résoudre une énigme ancestrale aux enjeux titanesques.

11/2015

ActuaLitté

Littérature française

Marina Tsvétaïéva, mourir à Elabouga

Immense poète russe, fervente amoureuse menant plusieurs liaisons à la fois : Rilke lui préfère Lou Andreas-Salomé, Pasternak en épouse une autre mais la protège jusqu'à sa mort, au bout d'une corde dans un grenier d'où elle avait vue sur le champ qu'elle grattait à mains nues à la recherche des pommes de terre oubliées des paysans. Une vie débordante d'épreuves : la misère pendant la guerre civile, sa fille de trois ans morte de faim dans un orphelinat, son mari qui se bat contre le régime soviétique... Rejetée par les poètes officiels, puis par la riche diaspora russe en France, elle retourne dans son pays pour mettre fin à sa vie d'errance. Enterrée sous une motte de terre anonyme dans le cimetière d'Elabouga, Marina Tsvétaïéva, martyre de l'époque stalinienne.

01/2019

ActuaLitté

Théâtre

Carmina Burana. Impératrice du monde

THEATRE musical. La célébrissime musique de Carl Orff sous-tend une version totalement inédite des Carmina burana. Jonathan Kerr, qui a déjà signé la mise en scène d'un Carmen de Bizet, éclaire les chants originaux d'un texte très personnel, où il s'est laissé habiter par l'oeuvre, tant littéraire que musicale.

06/2015

ActuaLitté

Critique littéraire

Marina Tsvetaeva. L'éternelle insurgée

Aussi torrentueuse et imprévisible dans ses vers que dans sa vie, Marina Tsvetaeva, un des plus grands poètes russes de la fin du XXe siècle, est dévorée dés son plus jeune âge par le besoin d'écrire et la fureur d'aimer. Née en 1892, elle a dix-huit ans à peine quand elle publie son premier recueil de poèmes. L'année suivante, elle épouse, sur un coup de tête, Serge Efron, un étudiant à qui elle restera attachée toute sa vie à travers de multiples infidélités, des plus banales aux plus glorieuses. A ces aventures sentimentales s'ajoutent les épreuves de l'histoire : la guerre de 1914 puis la Révolution russe de 1917 la séparent de Serge, qui rallie les volontaires de l'armée blanche opposés aux bolcheviks. Elle le perd de vue pendant les désordres de la guerre civile, mais le retrouve, par miracle, dans l'émigration - en Allemagne, en Tchécoslovaquie, en France. Parmi les réfugiés, Marina se sent doublement exilée. Refusant de choisir son camp, elle se met à dos ses compatriotes des deux bords, alors que Serge cède aux séductions des agents soviétiques et décide de retourner en U.R.S.S... Aura-t-elle le courage de l'y rejoindre ? Si elle se lance dans cette nouvelle équipée, ne se sentira-t-elle pas une étrangère dans sa propre patrie ? Le suspens demeure entier jusqu'à la fin tragique de cette éternelle insurgée. Emportée par les événements politiques, Marina Tsvetaeva apparaît comme un symbole du merveilleux et dérisoire combat de l'artiste qui s'obstine à chanter les grandes idées, les beautés de la nature et le mystérieux enseignement de la mort, au milieu des vociférations d'un monde en délire.

10/2001

ActuaLitté

Littérature étrangère

L'inavouable secret de Karina

Vendredi deux heures et demie du matin. Une ambulance transporte Adelaida Duarte, la grande diva des lettres lesbiennes, vers l'hôpital. Pour savoir ce qui a pu conduire son héroïne dans une situation aussi grave, l'auteure remonte le cours des événements et nous présente leurs protagonistes. Voici Tea de Santos, la célèbre journaliste à la plume trempée dans l'acide, Remei, la petite villageoise aux rêves hollywoodiens, Nati, la jeune cyber-hippie aussi tendre qu'obsédée sexuelle... Et bien entendu Karina, gardant un secret si lourd qu'il lui fait pleurer toutes les larmes de son corps, chaque jeudi au téléphone. Les amours, les luttes et les trahisons se succéderont en un tourbillon multicolore, emportant personnages et lecteurs dans un même éclat de rire. Avec ces portraits hauts en couleurs, Lola Van Guardia se place résolument du côté de l'humour, avec une intelligence et une vivacité qui ont assuré à L'Inavouable secret de Karina son succès en Espagne.

02/2002

ActuaLitté

Critique littéraire

La mort de Marina Tsvétaïéva

En juin 1939, Marina Tsvétaïéva, exilée à Paris depuis 1925, retourne avec son fils Guéorgui en Union soviétique, où elle rejoint son mari, Sergueï Efron, et leur fille, Ariadna. Deux ans plus tard, elle se suicide à Elabouga, en Tatarie. Ces deux dernières années de la vie de la grande poétesse russe sont racontées et montées scène par scène, comme un drame antique. Une grande maison abandonnée, à trente kilomètres de Moscou, où un petit groupe d'exilés rentrés de France vit en huis clos, surveillés par le NKVD. Le vide qui se fait avec les arrestations. Sergueï Efron fusillé, Ariadna déportée dans un camp où elle passera huit ans. Ne restent plus que Marina et son fils. La guerre éclate, tous deux sont évacués à Elabouga. Le livre dresse un tableau terrifiant du destin qui attendait, en Union soviétique, à la fin des années 1930, les émigrés de "l'Union pour le retour", intellectuels sincères piégés par leurs propres espoirs et manipulés par la police politique du régime stalinien. La lourde responsabilité des services secrets dans le destin tragique de Marina Tsvétaïéva se conjugue à sa poignante inaptitude à survivre.

04/2015

ActuaLitté

Littérature française

Le fabuleux destin de Marina

Aux fins fonds d'une campagne reculée, dans un étrange lycée bâti sur des ruines du siècle dernier, Marina, quinze ans, est en terminale. Malgré sa timidité maladive, la jeune fille est parfaitement intégrée au sein d'une bande d'amis qui se complète. Soudain, le paisible quotidien bascule : Marina est victime d'un mystérieux accident. Et alors qu'elle est plongée dans un profond coma, elle disparaît de l'infirmerie... Dans un style choisi, Alain Arnoult entraîne le lecteur dans un roman fantastique captivant, où, entre énigmes et magie, entre bien et mal, les rebondissements s'enchaînent jusqu'au dénouement surprenant.

07/2017

ActuaLitté

Littérature francophone

L'amour selon Marina M.

Nous sommes à la fin des années quatre-vingt-dix. Marina M. est une jeune femme issue de la communauté arménienne de Téhéran. Elle vit à Paris, depuis l'exil de 1979 alors qu'elle était encore enfant. Peintre et photographe, elle essaie de se faire une place dans le milieu de l'art et de la bande dessinée. Constamment freinée dans ses démarches par des événements étranges, Marina M. essaie surtout de faire sa place au sein du monde et, pour cela, de dénouer les fils d'une existence qui semble souvent lui échapper. Pourquoi son père n'a-t-il pas pu quitter l'Iran ? Comment aimer sa mère qui n'a jamais réussi à se faire à sa vie parisienne ? Et qui est ce Boris qui entre brutalement en scène et révèle en elle des sensations jusque-là inconnues ? Un roman envoûtant et subtil, dressant le portrait d'une femme moderne.

02/2019

ActuaLitté

Grossesse et maternité

In carna. Fragments de grossesse

Etre enceinte. Raconter l'expérience particulière d'une incarnation aux sens multiples, mais aussi restituer les ambivalences et les différentes périodes de cette transformation, des premiers jours silencieux et secrets au climax de l'accouchement. Inventer un langage pour dire ce temps où le corps est singulier autant que pluriel. Où il est également l'enjeu d'innombrables tentatives d'appropriations - culturelles, sociales, religieuses, politiques. Dans une approche résolument féministe, Caroline Hinault témoigne de l'une des expériences les plus universellement partagées et paradoxalement demeurée un point aveugle de la littérature. Elle dit aussi les luttes à l'oeuvre pour accéder à un parentage égalitaire, et interroge la façon dont les femmes peuvent penser et se réapproprier leur singularité biologique pour mieux combattre l'instrumentalisation et l'essentialisation dont elles sont encore très souvent l'objet. Ces récits de grossesse, émus, sensibles et bouleversants, nous rappellent que le corps dans lequel nous habitons et vivons le monde est un lieu aussi politique que poétique, et que les mutations qu'il vit, dont la grossesse n'est pas des moindres, méritent d'être saisies en tant que fait culturel au carrefour de nombreux rapports de pouvoir.

01/2022

ActuaLitté

Critique littéraire

Fileuse de l'invisible, Marina Tsvetaeva

LE FIL EST UNE VOIX CREATRICE D'HERESIES, elle monte au-dessus du métier de la fileuse de l'invisible — Marina Tsve-taeva (1892-1941). Sa nécessité rythmique d'être poète est celle de vivre, d'accomplir sa mission "d'oreille de la voix". Se disant "murée vive", Marina exhorte le monde à la vérité de la perte et au franchissement poétique du Mur qui l'exile à l'intérieur d'elle-même. La poétesse s'appelle tour à tour Ariane, Maroussia, Tatiana, Sonetchka, Anna, Frère féminin, Rilke, Pasternak, Dieu-Diable, Noyé, Musique, Mère-Morte, Meurtrimère... Vide, Äme, Dieu... Poète de l'être à l'âme toute nue, Marina Tsvetaeva se fonde et se refonde dans une exposition poétiquement hérétique et, pourquoi pas, lyriquement croyante. Son exigence particulière pour le sacré fait ériger en vers "la vérité céleste contre la vérité terrestre". Le vide, l'âme, le mystère et le sacrifice en tant qu'il est la "passion de la mort" nous interpellent au coeur des oeuvres lues au cours de cet essai dans leur reflet de l'amour de l'amour en même temps que son refus. Passionnément, le désir d'amour de Marina est désir de mort.

06/2019

ActuaLitté

Cinéma

Les années Karina (1960 à 1967)

Après les Années Cahiers (1950-1959) durant lesquelles Jean-Luc Godard fit ses premières armes de critique aux Cahiers du cinéma, les Années Karina couvrent la première période créatrice du célèbre metteur en scène. Epouse de Jean-Luc Godard, Anna Karina va jouer dans la plupart de ses films tournés entre 1960 et 1967 : Le Petit soldat (1960), Une femme est une femme (1961), Vivre sa vie (1962), Bande à part (1964), Une femme mariée (1964), Pierrot le Fou (1965). Il y aura aussi le Mépris (1963), avec Brigitte Bardot, et tant d'autres films encore. Ce volume contient des entretiens avec Godard parus dans les Cahiers et dans d'autres revues (dont un entretien avec J.-M.G. Le Clézio par exemple), ainsi que des articles qui permettent d'évaluer aujourd'hui ce que furent ces sept années dans la vie de Jean-Luc Godard.

03/2007

ActuaLitté

Littérature française

Marina, une dame du vingtième siècle

Eté 2011. Marina vient de franchir sa cent cinquième année. Elle replonge dans ses souvenirs et les conte à Natalia, jeune étudiante en lettres. Vous vous retrouverez dans les années folles, en 1926, période qui fut bénéfique pour les femmes. Vous découvrirez l'histoire de quatre jeunes femmes âgées de vingt ans qui finiront par participer de façon active à la Seconde Guerre mondiale.

06/2022

ActuaLitté

Policier-Espionnage

Léo Loden Tome 28 : Carmina Burrata

Diane est remplaçante à l'opéra de Marseille. A l'occasion d'une adaptation controversée de Carmen, elle endosse le premier rôle pour le meilleur et surtout pour le pire. Qui dans l'entourage de la production a intérêt à voir la pièce sabotée ? Leo et Tonton doivent faire toute la clarté sur ces accidents à répétition qui font de plus en plus figure d'attentats.

08/2021

ActuaLitté

Policiers

Coup de sang à la Marina

Avec Coup de sang à la Marina, l'auteur met en scène une intrigue policière, un genre dans lequel il ne s'était pas jusque-là aventuré, peu désireux de sacrifier à la veine régionaliste d'un trop grand nombre de polars, considérant aussi que la réussite des grands maîtres français des années 50, Manchette, Malet, Helena, Le Breton... vous me pardonnerez de ne pas les citer tous, rendait difficile de faire mieux. Il s'agit donc de relever un défi. Le point de départ de ce roman est un fait divers survenu à la Marina Baie des Anges de Villeneuve-Loubet, un quartier que l'auteur connaît bien et qui lui sert à planter le décor. Il y croque des personnages détonants, des flics bien sûr, un ancien légionnaire, un champion d'haltérophilie à la retraite, des plaisanciers, des patrons de bars et de restaurants, des notables locaux, des gays, des SDF, des excentriques et des petits délinquants, toute une faune qui anime cette immense ruche d'avant-garde conçue par le promoteur Jean Marchand. Parmi ces individus, certains se reconnaîtront peut-être, toutes ressemblances avec des personnages existants ou ayant existé n'étant pas tout à fait une coïncidence. D'autres feront des choix définitifs, n'hésiteront pas à bafouer la loi, à faire le coup de feu et s'associer avec des bandits de la pire espèce. Dans quel but, et pour cacher quoi, il vous suffira de lire ces pages pour le découvrir et vous faire une idée du vrai coupable.

04/2019

ActuaLitté

Santé, diététique, beauté

Le cancer de Carine. Témoignage posthume

Très beau récit : émouvant et larmoyant. L'auteur relate un drame familial à la suite du décès de son épouse après un cancer du sein, quatre ans seulement après leur mariage. Il invite non seulement au courage, à la discrétion du couple, mais aussi au dépistage préventif. Les mots sont écrits avec l'encre de ses yeux. Ses pages évoluent au rythme des émotions, apparemment, très pénétrantes. Aussi, les énoncés de son discours s'inspirent-ils du nouveau roman : énoncé, syntagmatique, abondance de la fonction émotive du langage.

06/2015

ActuaLitté

Littérature française

Coeur sauvage. Lettre à Marina Tsvetaeva

Ce livre est un hommage à l'immense poétesse russe Marina Tsvetaeva, qui vécut en France de 1925 à 1939, dans l'obscurité quasi-totale. Ce livre n'est pas une biographie mais un récit épistolaire, qui interroge ce que fut la négation humaine sous le stalinisme, et l'effervescence tragique qui suivit la révolution d'octobre 1917. Marina Tsvetaeva éclaire d'une lumière brute la poésie de notre époque. Lisant l'un de ses livres dans une chambre perdue de Vladivostok face à la mer du Japon, je lui adresse ce récit en forme d'hommage pour ce qu'elle a été en tant que femme, mère et poète, et pour ce que nous offre la lumière de ses livres, de sa vie brûlée interrogeant l'Histoire et l'aventure poétique. Son aventure fut exemplaire. Quatorze années d'existence invisible dans la banlieue parisienne, puis un retour en Russie, vers l'enfer de la Russie de ce temps où l'on détruisait pour des broutilles, une phrase de travers. J'ai cheminé en sa compagnie durant de longs mois de Moscou à Koktebel en Crimée, petit village où elle vint souvent dans le temps de sa jeunesse, sous le toit accueillant des Volochine qui reçurent ainsi Mandelstam, Tolstoï, etc... Tsvetaeva, amoureuse-née, entretint une brûlante correspondance avec Pasternak, Rilke, durant tout l'été 1926. Ces lettres merveilleuses témoignent de sa passion et de sa colère.

03/2015

ActuaLitté

BD tout public

C'est aujourd'hui dimanche

En 1941, Hélène P. a 12 ans quand elle est internée avec sa mère au camp de Brens, près de Gaillac dans le Tarn. Elles sont polonaises et en temps de guerre, cela suffit pour être arrêté et interné. Le témoignage d'Hélène permet de soulever un coin du voile sur la "France libre," sous le régime de Vichy, sur les arrestations arbitraires, sur les conditions de détention, sur le sort réservé à certaines femmes. Parmi les internées de Brens, seul camp réservé aux femmes, elle croisera des combattantes, des résistantes comme Angelita Bettini del Rio, Dora Schaul, Marina Strasde, Betty Rosenfeld... et tant d'autres héroïnes anonymes.

08/2019

ActuaLitté

Art contemporain

Karina Bisch et Nicolas Chardon. Modern Lovers

Karina Bisch et Nicolas Chardon Modern Lovers 260 pages Bilingue français-anglais 180 reproductions Format : 27, 75 x 19, 75 Broché Textes : Thibaut de Ruyter, Joana Neves, entretien de Frank Lamy avec Karina Bisch et Nicolas Chardon Graphisme : Adriaan Mellegers Coédition MAC VAL / CONNOISSEURS ISBN : 978-2-900450-14-7 Office : 13 mai 2022 25 euros Karina Bisch et Nicolas Chardon (nés en 1974) développent chacun un oeuvre pictural singulier qui s'inscrit dans la suite des projets utopiques des avant-gardes historiques du début du xxe siècle (Bauhaus, Futurisme, Suprématisme, De Stilj, Dada...). Ils pratiquent une "peinture à vivre" savante et burlesque à la fois. Si les artistes se connaissent depuis longtemps, c'est en 2005 avec le projet "There is a love affair between the white cube and the black square" qu'ils décident d'approfondir la relation entre leurs travaux pour la pousser jusqu'à envisager des pièces à quatre mains : une manière de mettre à distance la question de la signature et de l'auteur, le couple devenant ainsi un troisième artiste. Ce projet aux formats divers, de la publication à la performance, a scellé les deux pratiques en un regard croisé et réciproque, jusqu'à cette dernière exposition en duo, où le couple s'installe véritablement au musée, entre maison et atelier. L'exposition "Modern Lovers" s'amuse de l'idée de pavillon : folies architecturales programmatiques des expositions universelles, habitation, étendard... et propose une immense "machine à habiter" , réunit oeuvres de l'une et de l'autre et oeuvres communes dans une scénographie originale entre écrin, maquette et décor, abolissant la frontière entre l'art et la vie. L'exposition se poursuit dans la présente publication coéditée avec la maison d'édition, structure de production et diffusion de multiples que les artistes ont créée, CONNOISSEURS. La majeure partie de cet ouvrage est exclusivement constituée de vues de l'exposition mises en scène par les artistes eux-mêmes, complétées par des reproductions de toutes les oeuvres présentées dans l'exposition. Cette iconographie inédite dialogue avec un entretien des artistes spécialement conduit par le commissaire, chargé des expositions au MAC VAL, Frank Lamy. Des textes commandés à deux complices de longue date ouvrent d'autres perspectives plus rétrospectives. Dans "La modernité, c'est la lutte des classes à la portée de tous ! " , Thibaut de Ruyter, critique d'art et commissaire d'expositions installé à Berlin, dont les centres d'intérêt vont des nouveaux médias au spiritisme, entre culture quotidienne, pop ou underground, revisite l'ensemble du travail des deux artistes, à l'aune de la modernité et de son décor. Tandis que Joana Neves, critique d'art, auteure et curatrice d'expositions d'art contemporain, qui a contribué à plusieurs précédentes publications consacrées à Karina Bisch, nous offre des textes sur chacune des pièces de l'exposition, autant d'interprétations littéraires de leurs formes plastiques. Exposition au MAC VAL : 12 mars-28 août 2022

08/2022

ActuaLitté

Aventure

Marina Tome 1 : Les enfants du Doge

Pour leur première série historique intitulée Marina, Zidrou et Matteo embarquent le lecteur pour Venise. La Cité des Doges verrait-elle les prédictions de Dante Alighieri se réaliser à deux moments de son histoire, au XIVe siècle et de nos jours ? En 1342, après avoir exilé pendant de nombreuses années sa propre fille, Marina, le Doge choisira de la sacrifier au nom de la Cité… Mais au XXIe siècle, qui empêchera le professeur Boccanegra de réveiller Marina, sirène maléfique peinte sur une épave ?

09/2013

ActuaLitté

Théâtre

Trilogie theatrale. Vert de paris, blablakill, carmina

3 pièces en 3 actes chacune réunies dan cette nouvelle édition exclusive. Vert de Paris, Blablakill, Carmina Karen COUTANCE comtesse de SANDARANQUE est une psychopathe redoutable, mais il faut comprendre que depuis des siècles sa famille a peaufiné la technique criminelle. Avec "Vert de Paris" le spectateur comprend pourquoi, dans "Blablakill" il découvre comment et "Carmina" va guider Karen vers... où ?

04/2021

ActuaLitté

Littérature française

Carmina sacra. Poésie latine chrétienne du Moyen-Age

Wilamowitz, le plus fameux des philologues allemands, dit de la poésie latine en général qu'elle n'atteint son sommet que lorsqu'elle acquiert dans les nouvelles formes rythmiques chrétiennes une richesse que les Romains n'ont jamais possédée. Henry Spitzmuller le sait bien lorsqu'il publie en 1971 un livre magistral et monumental, une somme bilingue de poésie latine chrétienne couvrant la totalité du Moyen Age - un millénaire et quart. De ce livre de référence, même cinquante ans plus tard, il n'existe pour le lecteur français aucun équivalent. Aucune publication n'a, comme celle-ci, donné accès à la vastitude poétique et littéraire de ce premier millénaire. Ces 1200 ans de poésie, du IIIe siècle au XVe, commencent à Rome avec le christianisme, dans cette langue latine qui est le socle de la nôtre. L'ouvrage édité par Spitzmuller ne comble pas seulement une lacune, mais il efface un gouffre d'ignorance. Dès sa parution l'on ne cessa de s'y référer. De nombreux auteurs et de nombreuses oevres ne se trouvent en effet qu'ici. On peut lire ce volume aussi bien en esthète qu'en mystique, aussi bien en philosophe qu'en historien. Des figures centrales le composent qui, réduites à leurs travaux théoriques par un siècle partisan, ne purent donc apparaître comme étant aussi les grands écrivains et poètes de leur temps : saint Ambroise et saint Augustin, Lactance, Boèce, Commodien, Prudence, Arator et le pape saint Grégoire le Grand (qui donna son nom au chant "grégorien"), mais également Bède le Vénérable, saint Pierre Damien, saint Anselme, Abélard, saint Bernard, sainte Hildegarde, Adam de Saint-Victor, Alain de Lille, Thomas de Celano, saint Bonaventure, saint Thomas, Jacopone da Todi, Thomas a Kempis, Savonarole, Pic de la Mirandole... Au total ce sont cent-seize écrivains médiévaux dont on découvre l'oeuvre poétique : des auteurs célèbres que l'on n'a pas encore lus, aussi bien que des auteurs inconnus dont, sans le savoir, l'on a déjà entendu les pages car elles font partie du patrimoine de l'humanité. S'ajoute à cela un large ensemble de textes anonymes transmis par la tradition populaire ou liturgique, et qui, des Hymnes de Pâques du Ve siècle aux Cantiques de Noël du XVe en passant par la Lamentation de l'âme damnée ou le Rythme pour le jour du Sabbat éternel, sont autant de chefs-d'oeuvre dont l'existence imprègne l'histoire littéraire tout autant que la vie de la liturgie contemporaine. Une telle somme de poésie ne fût pas complète si elle n'était irréprochablement éditée par Spitzmuller : pédagogiquement annoté et commenté, le volume réserve deux-cents pages aux divers éclaircissements historiques ainsi qu'aux notices biographiques de chacun des auteurs. En dépit du trésor qu'il constitue à lui seul, ce livre magnifique demeurait parfaitement introuvable. A ceux qui vont découvrir ce grand-oeuvre comme à tous ceux qui l'attendaient depuis longtemps, cette nouvelle édition fera saisir, peut-être, la façon dont certains rares ouvrages peuvent devenir le livre d'une vie.

11/2018

ActuaLitté

Criminalité

Rencontre mortelle sur internet. L'affaire Marina Ciampi

En juin 2012, Marina Ciampi, veuve, cherche à tuer la solitude en s'inscrivant sur un site de rencontres. Quelques jours plus tard, la quadragénaire est retrouvée morte dans son appartement. Les inspecteurs s'intéressent aux internautes.

07/2021

ActuaLitté

BD tout public

Marina Tome 2 : La prophétie de Dante Alighieri

Zidrou et Matteo poursuivent leur série Marina dans la Venise du XIVe et du XXIe siècle. Histoire et fantastique se mêlent autour des sept prophéties de Dante Alighieri : tandis qu'en 1345, le Doge voit la naissance du "bâtard" de sa fille Marina comme la 6e prédiction, la terrifiante acqua alta qui touche la Sérénissime de nos jours correspond à la 4e... Comment Venise a-t-elle pu être sauvée de la malédiction huit siècles auparavant ? La Cité des Doges devra-t-elle sa sauvegarde à son passé tumultueux ?

06/2014

ActuaLitté

Religion

Sarina, Grace et Ana. Le trottoir pour foyer

Prises dans le terrible engrenage de la prostitution, Sarina, Grace et Ana ne voyaient plus d'issue à leur misérable existence. Mais, contre toute attente, un jour leur vie a changé. Elles ont rencontré Jésus-Christ, venu chercher et sauver ceux qui étaient perdus. Son pardon, sa grâce et son amour ont transformé leur coeur et leur vie. Aujourd'hui, elles racontent, chacune à sa manière, le long chemin parcouru avant d'en arriver là. Des témoignages bouleversants, qui ouvrent les yeux sur la terrible réalité de la prostitution mais apportent un magnifique message d'espérance.

07/2005