Recherche

Alfred de Musset, George Sand

Extraits

ActuaLitté

Critique

La Suisse de George Sand

Cet ouvrage retrace les contacts que George Sand entretient avec la Suisse : au travers de ses lectures, à l'occasion de voyages véritables ou projetés, par le relais de ses amis et correspondants, ou au gré d'une écriture fictionnelle qui choisit plusieurs fois l'Helvétie pour cadre d'un roman.

04/2023

ActuaLitté

XIXe siècle

L'Aurore de George Sand

A travers l'enfance d'Aurore, Albine Novarino nous invite à la fois dans l'ambiance des salons élégants et surannés de la capitale et dans ce Berry profond où Aurore passera ses étés jusqu'à la mort de sa grand-mère. Elle s'attarde également sur des aspects moins connus de sa personnalité et notamment les conséquences de ses années passées au couvent des Dames Augustines Anglaises. Inspiré du journal de son héroïne, Albine Novarino s'est néanmoins autorisée à quelques incursions dans l'univers de la sorcellerie afin d'opérer des changements de ton qui servent avantageusement son récit.

03/2021

ActuaLitté

Critique

La Suisse de George Sand

Cet ouvrage retrace les contacts que George Sand entretient avec la Suisse : au travers de ses lectures, à l'occasion de voyages véritables ou projetés, par le relais de ses amis et correspondants, ou au gré d'une écriture fictionnelle qui choisit plusieurs fois l'Helvétie pour cadre d'un roman.

ActuaLitté

Lecture 9-12 ans

Mystères chez George Sand

En ce bel été 1846, George Sand reçoit chez elle, à Nohant, le musicien Frédéric Chopin, le peintre Eugène Delacroix et la cantatrice Pauline Viardot. C'est alors que de mystérieux événements surviennent dans la maison... Arrivés tout droit du XXIe siècle à bord d'une machine à voyager dans le temps, Jules et Juliette, deux jumeaux perspicaces et débrouillards, viennent en aide à l'écrivaine pour résoudre ces énigmes. Au risque de ne jamais pouvoir rentrer chez eux..

01/2021

ActuaLitté

Biographies

George Sand. L'indomptée

Quand la jeune Aurore arrive chez sa grand-mère au château de Nohant avec ses parents et son petit frère, elle se sent immédiatement chez elle. Malgré les tensions entre sa grand-mère, Marie-Aurore Dupin de Francueil, et sa mère, fille d'un oiseleur, elle profite de la nature et se lie d'amitié avec les enfants du village voisin. Mais quand son père meurt brutalement d'une chute de cheval, les tensions s'exacerbent entre sa mère et sa grand-mère qui veut assurer son éducation. Aurore doit se construire. Son imagination est vive, elle aime écrire et elle rêve d'indépendance. Comment y accéder ? L'enfance et l'adolescence d'une autrice qui s'imposa à une époque où les femmes avaient peu de droits.

01/2022

ActuaLitté

Non classé

Emile moselly - george sand

Armandine-Lucile-Aurore Dupin vint au monde à Paris le 1er juillet 1804. ' Quand je suis née, dit une héroïne de Shakespeare, une étoile dansait. ' Pareille joie présida à sa naissance. Son père, un brillant officier de l'Empire, jouait une contredanse sur son violon ; Sa mère, Un peu souffrante, quitta la danse. Au dernier chassez-huit, une s ? ur de la jeune femme entra en coup de vent : ' Venez, venez, Maurice, dit-elle au mari, vous avez une fille. ' Puis elle ajouta : ' Elle est née dans le rose, et en musique : elle aura du bonheur. '

01/2024

ActuaLitté

Critique littéraire

George Sand et la Commune de Paris. Des jours sans lendemain

"Je viens d'accomplir un voyage dans la pensée de George Sand à propos d'un des événements majeurs de notre histoire : la Commune de Paris. Une pensée féminine, singulière et en mouvement, chez une personnalité complexe mais toujours passionnante." George Sand développa dans ses nombreux écrits toutes les réflexions politiques inspirées par cette révolution. Or elle ne perçut pas la portée de la Commune de Paris. Son incompréhension et le débat qu'elle aura ouvert allèrent bien au-delà. Ils offrent d'appréhender autrement ce qui s'est passé au printemps 1871, à travers une philosophie en totale ouverture sur notre époque. L'important n'est pas de juger George Sand mais de la comprendre.

01/2021

ActuaLitté

Petits classiques

Réussir son Bac de français 2023 : Analyse de Lorenzaccio d'Alfred de Musset

Réussissez votre bac de français 2023 grâce à notre fiche de lecture de Lorenzaccio d'Alfred de Musset ! Validée par une équipe de professeurs, cette analyse littéraire est une référence pour tous les lycéens. Grâce à notre travail éditorial, les points suivants n'auront plus aucun secret pour vous : la biographie de l'écrivain, le résumé du livre, l'étude de l'oeuvre, l'analyse des thèmes principaux à connaître et le mouvement littéraire auquel est rattaché l'auteur.

10/2022

ActuaLitté

Critique littéraire

Lettres d'amour

George Sand et Alfred de Musset se sont aimés, puis se sont quittés à Venise en 1832, après des trahisons et des déchirements. Le récit de cette aventure tient dans les soixante lettres spirituelles, passionnées et passionnantes, qu'ils ont échangées. Françoise Sagan a lu ces lettres et s'est interrogée sur les sentiments des deux personnages. Elle a tenté de comprendre ce qui s'est réellement passé entre cette jeune femme qui ne ressemblait à personne et qui séduisait tout le monde, et le poète alcoolique et génial qu'elle appelait son gamin d'Alfred.

09/2002

ActuaLitté

Littérature française

Gamiani ou Deux nuits d'excès. Un roman d'Alfred De Musset

Alfred de Musset relate les ébats trioliques de la comtesse Gamiani avec Fanny et Alcide. Deux nuits au cours desquelles chacun des personnages fait le récit de son initiation et de ses plus singuliers exploits d'alcôve, l'ensemble des scènes constituant une sorte d'encyclopédie des débauches. Même si Alfred de Musset va assez loin dans ce texte, au point que nombreux sont ceux qui refusaient de croire qu'il ait pu l'écrire et qu'une rumeur courut pendant longtemps, disant que ce texte n'avait pas été écrit par ce cher Alfred, nous sommes bien loin de la pornographie bestiale, de la violence d'un Sade ou d'un Apollinaire. C'est de l'érotisme pur et dur, qui ne dérive pas, explore toutes les facettes, avec un je sais quoi de vaguement sentimental en arrière plan qui le différencie des deux auteurs précédemment cités.

01/2023

ActuaLitté

Biographies

Sand et Musset les amants du siècle

Sand et Musset : les éternels amants raconte, à travers leurs lettres, les amours volcaniques d'un poète et d'une romancière qui s'unissent et se déchirent, une histoire puissante à l'image de la vie, avec sa part d'ombre et sa part de lumière, avec ses pleins de ciel et ses déliés de noir... George Sand et Alfred de Musset ont écrit ensemble ou séparément cette histoire qui, aujourd'hui, devient notre histoire, l'espace d'une lecture... Après avoir lu l'ensemble des correspondances qu'ils ont échangé lorsqu'ils étaient séparés, mais aussi les lettres qu'ils écrivaient à des amis lorsqu'ils étaient ensemble, ou encore les extraits des romans ou des oeuvres autobiographiques dans lesquels ils se mettaient en scène, Jean-Pierre Guéno a composé ce florilège des " paroles de Sand et de Musset " qui illustre, dans une langue sublime, l'une des plus belles histoires d'amour de leur siècle, vibrante d'une passion qui les unit à jamais. Une histoire encore plus audible lorsque les enfants du XXIe siècle ressemblent tant à ceux du XIXe siècle.

07/2023

ActuaLitté

Littérature française

LA CHÈVRE JAUNE. .

"La Chèvre Jaune" est une nouvelle de l'écrivain français Paul de Musset, frère du célèbre écrivain Alfred de Musset. Voici un résumé de cette courte histoire : L'histoire se déroule dans un village de montagne en France. Le personnage principal est un jeune berger nommé Mathieu. Mathieu est pauvre, mais il possède une chèvre qu'il chérit plus que tout au monde. Cette chèvre est spéciale, car elle a une robe d'un jaune éclatant, ce qui la distingue des autres. Mathieu et sa chèvre jaune sont inséparables, et il lui parle comme s'il s'agissait d'une amie. La chèvre, elle, semble comprendre les paroles de Mathieu et lui témoigne une grande affection. Un jour, un riche propriétaire terrien de la région, le comte de Ravot, entend parler de la chèvre jaune de Mathieu et décide de l'acheter à tout prix. Il offre à Mathieu une somme d'argent exorbitante, mais Mathieu refuse de vendre sa précieuse compagne. Le comte, déterminé à obtenir la chèvre jaune, tente de forcer Mathieu à vendre en utilisant sa richesse et son pouvoir. Cependant, Mathieu résiste courageusement à toutes les tentatives du comte, car il sait que la chèvre est bien plus précieuse que l'argent. L'histoire se termine de manière tragique lorsque la chèvre jaune meurt, laissant Mathieu effondré. Il réalise alors que l'argent n'a pas d'importance comparé à l'amour sincère et à la véritable amitié qu'il avait avec sa chèvre. "La Chèvre Jaune" est une histoire touchante qui souligne la valeur de l'amour et de l'amitié par rapport à la richesse matérielle. Elle met en avant la simplicité de la vie rurale et la profonde connexion entre l'homme et la nature.

09/2023

ActuaLitté

Critique littéraire

Le dernier amour de George Sand

Décembre 1849. George Sand, auteur prolifique de romans à succès, admirée par Balzac et Dostoïevski, scandaleuse menant une vie de bohème sous un pseudonyme masculin, muse du romantisme, femme engagée, est en France une célébrité au faîte de sa gloire. Pour Noël, cette année-là, son fils Maurice invite à Nohant un jeune homme de ses amis, un graveur inconnu : Alexandre Manceau. George Sand a quarante-cinq ans, Alexandre trente-deux. Ils ne se quitteront plus. On connaît la liaison tumultueuse de Sand avec Musset, son amour de neuf ans avec Chopin. Mais qui se souvient des années qu'elle a passées aux côtés du tendre Manceau, son dernier compagnon ? De la maison de Nohant à l'agitation parisienne, de la brouille avec sa fille Solange au mariage de son cher fils Maurice, de l'amitié avec les plus grands artistes de son temps à la mort de sa petite-fille Nini, du coup d'Etat de Napoléon III aux combats de George pour l'amnistie des prisonniers politiques, des spectacles joués dans l'intimité aux pièces créées à l'Odéon, ce sont ici des jours et des nuits de travail, de bonheur, de tristesse aussi. Dans cette biographie foisonnante, Evelyne Bloch-Dano fait revivre avec éclat quinze ans de la vie passionnée de George Sand.

09/2010

ActuaLitté

Littérature française

Le vieux tapis de George Sand

Et si l'une des oeuvres les plus connues du monde de l'art n'était finalement que le fruit d'une plaisanterie organisée par George Sand ? Moyen Age. Elle pense à sa prochaine tapisserie. Elle sait déjà ce qu'elle proposera aux gens du château, l'idée lui est venue en traversant une clairière. Un paysage plein de vie, fourmillant de détails. Une figure féminine, au centre. Et puis son cheval, aussi (mais peut-être est-ce un âne...). Voilà ce qu'elle laissera à la postérité ; cette oeuvre, probablement un autoportrait, appelée Le Portrait au cheval. XIXe siècle. Au château de Boussac, George Sand découvre de vieilles tapisseries qui semblent abandonnées. Parmi elles, l'autoportrait. L'écrivaine décide de les conserver, et donc de les cacher. L'idée est simple : elle compte sceller les oeuvres originales, et les recouvrir par d'autres, monumentales, en allant bien plus loin dans le ridicule et le mystère. Pour cela, elle fait appel à ses amis (Théophile Gautier, Eugène Delacroix et Frédéric Chopin) et, ensemble, ils organisent ce canular improbable. De nos jours. Clara travaille au musée de Cluny. En observant de plus près La Dame à la licorne, elle détecte des anachronismes qui lui font penser qu'une blague se joue sous ses yeux. Cette tapisserie n'a pas pu être tissée au Moyen Age, elle en est certaine ! A la recherche d'informations, elle parcourt rapidement la notice qui accompagne cette oeuvre mondialement connue. Sans comprendre, elle remarque plusieurs fois le nom de George Sand. Se pourrait-il que l'autrice soit liée à ce chef-d'oeuvre ? Mais alors, quelle serait l'origine réelle de cette tapisserie ? Et si, pour éclaircir ce mystère, il fallait remonter 150 ans en arrière... ? Dans cette triple narration parfaitement maîtrisée, Arnaud Donez nous plonge dans une enquête au coeur d'époques passionnantes - médiévale, romantique et contemporaine - sur les traces d'une tapisserie énigmatique, portée par trois héroïnes d'hier et d'aujourd'hui.

04/2022

ActuaLitté

Livres 3 ans et +

Georges le rouge-gorge

Malgré la neige et le froid qui ébouriffaient son plumage, Georges tendait vers le ciel son plastron rouge et chantait devant la fenêtre où une main amie éparpillait au matin du pain pour les oiseaux. Si votre nappe est blanche. Je ne vois pas le couvert. Et encore moins le dessert. Faut-il faire la manche, Cher Monsieur Hiver ?

11/2016

ActuaLitté

Théâtre

Il ne faut jurer de rien. Une pièce de théâtre d'Alfred De Musset

Il ne faut jurer de rien est une pièce de théâtre d'Alfred de Musset, écrite en 1836, mais mise en scène seulement le 22 juin 1848 au Théâtre-Français. Les représentations sont ensuite suspendues jusqu'au 18 juillet 1848 en raison des émeutes parisiennes. Le genre de la pièce est le proverbe dramatique. C'est une courte comédie (trois actes) qui illustre un proverbe qui sert de titre à la pièce et qu'on trouve aussi dans sa toute dernière réplique. Ce proverbe affirme qu'il ne faut jamais être trop sûr de soi puisque tout peut toujours changer. Van Buck, riche négociant, venu tancer son neveu Valentin pour ses dettes, le somme de se marier. Le jeune homme ne consent à épouser la jeune fille qu'il lui propose, Mlle de Mantes, que si elle résiste à sa stratégie de séduction. Il se rendra donc incognito au château. La Baronne discute à bâtons rompus avec son abbé et sa fille, Cécile, qui prend une leçon de danse, quand Van Buck apparaît pour lui glisser à l'oreille que le mariage est rompu. On annonce qu'un jeune homme vient de verser devant la grille... Cette petite pièce, dont le comique est léger et spirituel, s'apparente au genre du proverbe : maximes et sentences abondent, tout comme lieux communs emphatiques ou triviaux dont se moque l'auteur par le biais de Valentin. Valentin qui finira pourtant par abdiquer devant leur bon sens comme l'indique la réplique finale : "Mon oncle, il ne faut jurer de rien" .

02/2023

ActuaLitté

Littérature française

George Sand en ses jardins

Un matin, à la fin de l'été, un personnage pénètre, presque par effraction, dans la propriété de George Sand à Nohant. Il pousse le lourd portail métallique et se retrouve au coeur du jardin de la romancière qu'il affectionne tant. Dans la solitude de cette journée particulière, il va littéralement se délecter de cet espace singulier. Il va le disséquer et transmettre aux lecteurs les profondes sensations qu'il éprouve. Ce jardin, dans sa merveilleuse complexité, va lui révéler le meilleur de celle qui l'a imaginé et cultivé et va lui permettre de mieux se trouver lui-même. Au-delà de l'espace clos du jardin de Nohant, ce livre est un voyage au travers des nombreux autres jardins imaginés ou découverts par George Sand, une écologiste avant l'heure qui déjà alertait les consciences.

10/2018

ActuaLitté

De la Révolution à nos jours

George Sand : "Non aux préjugés"

"- Est-il vrai que vous avez osé, jeune mariée, vous travestir en paysan pendant le sommeil de votre époux pour aller danser la bourrée au son des violons du carnaval ? Tu écarquilles les yeux. A peine croyable ! Que font toutes ces mines patibulaires alignées en rang d'oignons dans ta chambre ? Un tribunal ? - Oui, réponds-tu du tac au tac. Où est le problème ? (...) Me reprochez-vous le travestissement ? Ma fille endormie sur l'épaule à pareille heure ou le fait de m'amuser tandis que mon mari volage ronflait ? Dites- moi, au lieu de m'accuser, combien de libertins et de grandes frivoles derrière ces volets claqués ? Geste agacé de celui qui se prétend le procureur. - Ce qu'on vous reproche ? Votre provocation, madame ! - Vous voulez dire mon manque d'hypocrisie ? "

05/2019

ActuaLitté

Critique littéraire

George Sand. Les années Aurore

Descendant du maréchal de Saxe par son père et d'un oiselier parisien par sa mère, Aurore Dupin voit le jour à Paris le 1er juillet 1804. Trop tôt privée de la présence paternelle, la future George Sand partage son enfance entre sa mère et sa grand-mère, deux femmes qui ne s'aimeront jamais. Ces premières années sont jalonnées d'événements douloureux, avec la mort du petit frère, et d'images traumatisantes comme celles du Dos de Mayo lors d'un voyage en Espagne, en 1808. Mais c'est aussi la découverte de Nohant, où Aurore développe un amour des animaux et de la nature qui ne la quittera plus, et de fréquents séjours à Paris. C'est là, au couvent des Anglaises et sous l'œil vigilant d'une abbesse intrépide, que la jeune effrontée lie ses premières amitiés féminines, s'adonne au théâtre et... rencontre Dieu. En 1822, après, avoir éconduit nombre de prétendants, elle épouse François Dudevant dit Casimir, dont elle aura deux enfants. Loin de s'assagir, elle revendique son indépendance et au travers de ses liaisons, supposées ou avérées, et de sa collaboration avec Jules Sandeau, affiche son goût de la transgression et de la liberté. Des années de jeunesse tumultueuses où, de Paris à Nohant, se croisent précepteurs, archevêques, hommes politiques, journalistes et soupirants, préfigurant ce que sera la destinée de George, née le 2 mai 1832, date à laquelle s'achèvent ces Années Aurore.

02/2004

ActuaLitté

Critique littéraire

George Sand. Terroir et histoire

George Sand était profondément attachée à son terroir. Elle tente d'y gérer ses terres avec habileté et innovation - sans beaucoup de succès d'ailleurs. Elle ne se contente pas d'y trouver un refuge dont la quiétude est propre au travail littéraire, qui lui assure l'essentiel de ses revenus... Observatrice des mœurs rurales, pionnière de l'ethnologie, elle y trouve l'inspiration de ses " romans champêtres ", mais elle y élabore aussi une réflexion politique et une utopie sociale. Elle y crée un lieu de sociabilité d'où elle construit un réseau d'amitiés, de collaborations et d'influences en France et à l'étranger. Ce réseau est particulièrement actif dans les combats de 1848, entretenu fidèlement sous le Second Empire, cultivé encore après la grande désillusion de 1871, sans qu'elle perde foi dans l'issue des combats de son temps pour les libertés sociales, politiques et nationales. Fruit d'un colloque tenu à l'occasion du bicentaire de George Sand, cet ouvrage étudie les rapports privilégiés que l'écrivain a entretenus avec son terroir. La Mare au Diable, le moulin d'Angibault, le manoir des terribles Mauprat et autres lieux actuels du tourisme sandien véhiculent en effet une mémoire complexe - terroir réel, fiction littéraire, espace utopique d'une société à reconstruire-, trop longtemps méconnue.

04/2006

ActuaLitté

Littérature française

George Sand et ses amis

Le berger / par Jules de GlouvetDate de l'édition originale : 1882Collection : Bibliothèque contemporaineLe présent ouvrage s'inscrit dans une politique de conservation patrimoniale des ouvrages de la littérature Française mise en place avec la BNF.HACHETTE LIVRE et la BNF proposent ainsi un catalogue de titres indisponibles, la BNF ayant numérisé ces œuvres et HACHETTE LIVRE les imprimant à la demande.Certains de ces ouvrages reflètent des courants de pensée caractéristiques de leur époque, mais qui seraient aujourd'hui jugés condamnables.Ils n'en appartiennent pas moins à l'histoire des idées en France et sont susceptibles de présenter un intérêt scientifique ou historique.Le sens de notre démarche éditoriale consiste ainsi à permettre l'accès à ces œuvres sans pour autant que nous en cautionnions en aucune façon le contenu.Pour plus d'informations, rendez-vous sur le site hachettebnf.fr

03/2016

ActuaLitté

Historique

George Sand, fille du siècle

Aurore Dupin, plus connue sous son nom de plume, George Sand, est née en 1804 à une époque où, dans le code civil, les "débiles mentaux, les mineurs, les criminels et_ les femmes mariées" étaient privés de droits juridiques. Elle a pourtant traversé le dix-neuvième siècle d'une façon unique. Elle a connu la gloire en vivant de sa plume, s'est séparée de son mari, a obtenu la garde de ses enfants a eu des amants ou des amantes, a déjoué les frontière de genre, a changé de nom (elle a transmis son donyme à ses descendants i), porté le pantalon, le cigare, vécu la passion avec Musset,Chopin... et s'est engagée au côté du peuple. Elle aimait la vie, la musique. Et bien sûr, écrire.

04/2021

ActuaLitté

Critique littéraire

George Sand et la Creuse

Sa vie durant, George Sand tissa de nombreux liens avec la Creuse. À commencer par une histoire d'amour, celle qui la lia pendant deux années de vive passion à son compatriote Jules Sandeau. Elle retrouvait le jeune homme, alors timide et inexpérimenté, en lui donnant rendez-vous dans le petit pavillon de l'Astronome, sur le bord de la route de Châteauroux. Et le monde bien pensant de La Châtre s'émut d'autant plus de cette idylle que George était encore unie par les liens du mariage à son époux, Casimir… On ne saurait cependant réduire à cette liaison le grand amour que George Sand éprouva pour sa chère province. Dans son oeuvre, ainsi que s'applique à le démontrer ici Brigitte Rastoueix-Guinot, force détails à l'appui, la Marche et le Berry sont beaucoup plus qu'une toile de fond romanesque. Les personnages qui peuplent l'univers sandien sont fortement typés et les circonstances géographiques et historiques ne sont jamais fortuites. Pour autant, la Bonne Dame de Nohant n'a pas borné son regard à la ligne de l'horizon, si bien que la Creuse et les Creusois qu'elle nous permet de rencontrer de chapitre en chapitre, sont des espaces et des personnages universels. Brigitte Rastoueix-Guinot a patiemment retrouvé le fil de cette vie peu ordinaire et elle a su peindre, à travers maintes rencontres, le portrait d'une femme étonnante. Une femme qui a probablement puisé le meilleur d'elle-même dans ce terroir profond et mystérieux, dont Nohant demeure, entre Marche et Berry, l'immuable centre de gravité.

06/2016

ActuaLitté

Littérature érotique

Deux nuits d'excès. Librement inspirées de l'érotique d'Alfred de Musset, Gamiani

Unique récit sauvagement érotique de la période romantique, Gamiani ou Deux nuits d'excès, d'Alfred de Musset, est l'ouvrage licencieux le plus lu du XIXe siècle et le plus publié clandestinement, de 1833 à 1930. L'écrivain naturaliste Joris- Karl Huysmans y voyait "des femelles cabrées, dont les torses craquent et dont les jambes s'entrouvrent, laissant voir un épanouissement de fleurs rouges, dans des fourrés de broussailles ! " L'auteure, Dominique Baqué, en a fait une dystopie radicale où le plaisir sexuel, interdit au profit de la seule procréation, se vit au péril de son existence. Nourrie de son modèle, sans l'âne mais avec un chien, l'obsession de la débauche y règne en maître, sévèrement revue et corrigée par une femme du siècle.

02/2021

ActuaLitté

Lycée parascolaire

On ne badine pas avec l'amour d'Alfred de Musset. Fiche de lecture

Tout ce qu'il faut savoir sur On ne badine pas avec l'amour d'Alfred de Musset ! Retrouvez l'essentiel de l'oeuvre dans une fiche de lecture complète et détaillée, avec un résumé, une étude des personnages, des clés de lecture et des pistes de réflexion. Rédigée de manière claire et accessible, la fiche de lecture propose d'abord un résumé de la pièce, puis s'intéresse aux différents personnages, tout particulièrement au triangle amoureux formé par Perdican, Camille et Rosette. On s'interroge ensuite sur le genre de la pièce - comédie ou tragédie ? -, avant d'aborder, entre autres, les thèmes du paradis perdu et de l'amour. Enfin, les pistes de réflexion, sous forme de questions, vous permettront d'aller plus loin dans votre étude. Une analyse littéraire de référence pour mieux lire et comprendre le livre ! Plébiscité tant par les passionnés de littérature que par les lycéens, lePetitLittéraire.fr est reconnu d'intérêt pédagogique par le Ministère de l'Education. Par beaucoup d'élèves, il est considéré comme le Profil d'une oeuvre numérique du 21e siècle.

04/2014

ActuaLitté

Littérature française

La fille de George Sand (Éd.1900)

La folle journée, ou Le mariage de Figaro : comédie en 5 actes, en prose : représentée pour la première fois par les Comédiens français ordinaires du Roi, le mardi 27 avril 1784 / par M. de BeaumarchaisDate de l'édition originale : 1785Le présent ouvrage s'inscrit dans une politique de conservation patrimoniale des ouvrages de la littérature Française mise en place avec la BNF.HACHETTE LIVRE et la BNF proposent ainsi un catalogue de titres indisponibles, la BNF ayant numérisé ces œuvres et HACHETTE LIVRE les imprimant à la demande.Certains de ces ouvrages reflètent des courants de pensée caractéristiques de leur époque, mais qui seraient aujourd'hui jugés condamnables.Ils n'en appartiennent pas moins à l'histoire des idées en France et sont susceptibles de présenter un intérêt scientifique ou historique.Le sens de notre démarche éditoriale consiste ainsi à permettre l'accès à ces œuvres sans pour autant que nous en cautionnions en aucune façon le contenu.Pour plus d'informations, rendez-vous sur le site hachettebnf.fr

05/2012

ActuaLitté

Critique littéraire

Lélia ou la vie de George Sand

Lélia, ou la Vie de George Sand Elle inspira Chopin et Musset ; Delacroix avait chez elle un atelier ; Balzac venait demander à " la camarade George Sand " le sujet d'un de ses plus beaux livres : Béatrix ; Flaubert l'appelait : " Ma chère maître " et pleura quand il apprit sa mort ; Dostoïevski voyait en elle un écrivain " presque unique par la vigueur de son esprit et de son talent ", c'est pourquoi j'ai souhaité étudier une femme qui a été, pendant une longue part de sa vie, une puissance spirituelle. Elle a été " la voix de la femme en un temps où la femme se taisait ". Elle a parlé de la musique aussi bien que Stendhal, et bien mieux que Balzac ou Hugo. Elle a décrit la vie des paysans français avec une grandeur tantôt idyllique, tantôt épique. Elle a éprouvé et exprimé un amour sincère du peuple, car, disait-elle, " je ne suis pas de ces âmes patientes qui accueillent l'injustice avec un visage serein ". Enfin, elle a été, dans ses meilleurs jours, le roman même, et le début de Consuelo demeure un des récits les mieux conduits de notre littérature. G. Sand fut une âme généreuse ; elle eut aussi une vie pleine d'égarements et de misères. J'espère amener le lecteur à partager mon admiration pour " cette grande femme " et à lui accorder, dans l'histoire des lettres, la place d'honneur qui de droit lui appartient.

06/2004

ActuaLitté

Divers

Les p'tits secrets de George Sand

Partez à la rencontre d'une des plus célèbres auteure du XIXe siècle à travers un mini-guide. Laissons donc George Sand se glisser et revivre dans l'esprit des jeunes lecteurs qui vont découvrir la vie passionnante d'une femme écrivain du XIXe siècle, son désir de liberté, son esprit avant-gardiste, ses idéaux égalitaires, son amour pour les arts, la nature, avant de devenir la grand-mère que tout enfant aimerait avoir.

09/2021

ActuaLitté

Histoire littéraire

Les hôtes de George Sand à Nohant

Honoré de Balzac, Gustave Flaubert, Frédéric Chopin, Eugène Delacroix, Franz Liszt, Alexandre Dumas fils, Ivan Tourgueniev, Théophile Gautier, Marie d'Agoult, Pauline Viardot, Bocage, Auguste Clésinger, le Prince Jérôme Napoléon... On n'en finirait pas de dénombrer les personnalités passées à Nohant, chez George Sand, à partir de 1835. Une grande partie de ce que le XIXe siècle a produit en artistes, journalistes, hommes politiques, comédiens et philosophes s'est rendue à Nohant, attirée par le magnétisme et l'ouverture d'esprit de la dame des lieux. Sylvie Delaigue-Moins nous ouvre la porte d'entrée de cette fameuse demeure, détaille les séjours de chacun et raconte les souvenirs ou anecdotes notables. Nous pénétrons ainsi dans l'intimité de la famille Sand. Grâce à ces pages, largement documentées, nous sommes, à notre tour, les invités privilégiés de Nohant et de la communauté de ses génies.

06/2021

ActuaLitté

Romans historiques

Le roman d'amour de George Sand

De nombreux ouvrages ont raconté l'histoire de George Sand, cette femme singulière qui s'habillait en homme, fumait comme un homme, écrivait sous un nom d'homme, et fit scandale par son mépris des tabous, son indépendance, et cet esprit de liberté qui annonçait le féminisme dont elle fut le chantre précurseur. Ses idylles ont défrayé la chronique : Musset, Chopin... On connaît moins ses autres liaisons : l'actrice Marie Dorval, l'avocat révolutionnaire Michel de Bourges, le graveur Alexandre Manceau pour ne citer qu'eux... Furent-ils des caprices ? A-t-elle vraiment aimé ? Fut-elle aimée ? Quel amour a-t-elle cherché ? Quel amour a-t-elle rencontré ? Elle-même avouait avoir connu diverses sortes d'amour : amour d'artiste, de femme, de soeur, de mère, de religieuse, de poète... Geneviève Chauvel s'est penchée sur ce parcours amoureux hors du commun, et sa plume sensible nous entraîne dans les méandres d'une quête du sublime dans un amour absolu. La vie de George Sand nous apparaît alors comme le plus beau de ses romans.

01/2018