#Roman francophone

Séoul, playstation mélancolique

Jean-Louis Poitevin

" Je marche, je regarde, j'entends, j'absorbe. Mon corps absorbe. Mon cerveau absorbe. Je laisse s'épanouir en moi ces milliers de fleurs urbaines et sauvages qui exp4sent à chaque endroit, néons en plein jour, écrans aux dimensions de cataracte déversant leurs millions de litres de pixels sur des passants apparemment indifférents... C'est à partir de cet instant que la ville commença de glisser, carte mentale incertaine, sur la carte de ce monde enfoui et que les lignes brisées de mes vies non vécues sont venues épouser de leurs tangentes inchoatives le dédale imprécis des rues de Séoul. " Un photographe de presse, habitué des zones de guerre, est invité à venir en Corée pour réaliser une série de photos de mode. Malgré lui, il va être entraîné dans une aventure qui le conduit à tenter de récupérer des oeuvres d'art volées. Mais c'est la ville, Séoul, qui le happe ...

Par Jean-Louis Poitevin
Chez Atelier des cahiers

0 Réactions |

Genre

Littérature française

25/10/2016 233 pages 15,00 €
Scannez le code barre 9791091555319
9791091555319
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur Séoul, playstation mélancolique par Jean-Louis Poitevin

Commenter ce livre