#Roman francophone

Le jardinier de la mer rouge

Gérald Duchemin

Octobre 1973, Antoine Gilbert, jardinier à l’hôpital psychiatrique Les Martinières, se présente à la gendarmerie de Loches. Il se constitue prisonnier pour l’enlèvement de Frédéric Vardin, jeune handicapé mental et pensionnaire dans le même établissement. Martin Auger, juge d’instruction chargé de ce dossier, semble particulièrement concerné par cette affaire. Qu’est-ce qui a poussé Antoine Gilbert à accomplir cet acte qui le mènera sûrement devant les assises ? Pourquoi implore-t-il le secours de la secrétaire d’Etat chargée des Affaires sociales ? Non dénuée d’émotion et d’humour, cette pièce, entre énigme policière et drame social, nous plonge dans la France profonde : celle des secrets et des non-dits… Deux ans à peine avant la promulgation de la loi du 30 juin 1975 qui a reconnu le statut d’handicapé. «Le handicap est un problème trop grave pour le confier à des politiciens.» Cette paraphrase à la Clémenceau, transformée pour la circonstance, résume parfaitement ce que les associations avaient compris bien avant la loi du 30 juin 1975 ! Durant les années 70, Marie-Madeleine Dienesch, en poste aux Affaires sociales, oeuvra avec acharnement afin que le statut d’handicapé soit enfin reconnu et fasse l’objet d’une loi. Cette pièce rend hommage à cette grande dame. Cette loi a vu le jour le 30 Juin 1975.

Par Gérald Duchemin
Chez Edilivre

0 Réactions |

Editeur

Edilivre

Genre

Théâtre

18/11/2014 150 pages 13,50 €
Scannez le code barre 9782332849502
9782332849502
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur Le jardinier de la mer rouge par Gérald Duchemin

Commenter ce livre